En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        L'Héritier des Beaulieu (N. éd.)

        Belfond
        EAN : 9782714454690
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 324
        Format : 154 x 240 mm
        L'Héritier des Beaulieu (N. éd.)

        Date de parution : 07/03/2013

        PDG des imprimeries familiales, Barthélémy Beaulieu est à la fois un homme d’affaires accompli, un mari résigné et un fils mal aimé. Pourtant, c’est un battant. Mais un événement inattendu va faire surgir un secret de famille qui le concerne de près, et remettre en question tout son passé. L’occasion, peut-être, de remettre à l’heure les pendules de la famille, de se débarrasser de ses vieux démons… et de laisser enfin parler son cœur. Un magnifique roman sur la filiation et la transmission.

        La cinquantaine séduisante, Barthélémy est l’aîné des Beaulieu, imprimeurs de père en fils depuis plus de deux siècles. P-DG de l’entreprise familiale dont il a fait un groupe industriel prospère, il est à la fois un homme d’affaires accompli, un mari résigné et un fils mal aimé. Et il dirige...

        La cinquantaine séduisante, Barthélémy est l’aîné des Beaulieu, imprimeurs de père en fils depuis plus de deux siècles. P-DG de l’entreprise familiale dont il a fait un groupe industriel prospère, il est à la fois un homme d’affaires accompli, un mari résigné et un fils mal aimé. Et il dirige son affaire avec poigne, en regardant de l’avant.
        Pourtant, Barth n’a pas de fils à qui léguer son patrimoine et, lorsque sa mère tente de lui imposer un pâle successeur, la tension monte au manoir de Carrouges, où la famille vit en tribu. Car chacun, bien sûr, tient à préserver ses propres intérêts.
        Mais le sort va s’en mêler en révélant un terrible secret qui remettra en question le passé de Barth… et le placera face à la seule femme qu’il ait jamais aimée. L’occasion pour lui de mettre un peu d’ordre et de sens dans sa vie.
        Un magnifique roman sur la filiation et la transmission.

        Françoise Bourdin a écrit une quarantaine de romans, dont quatre ont été portés à l’écran. Son univers romanesque prend sa source dans les histoires de famille, les secrets et les passions. Au fil de son œuvre, Françoise Bourdin a su rassembler toujours plus de lecteurs. Publié une première fois en 1998, L’Héritier des Beaulieu n’était plus disponible. Une redécouverte.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714454690
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 324
        Format : 154 x 240 mm
        Belfond
        20.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Hillel Posté le 7 Août 2017
          Voici mon deuxième roman de Françoise Bourdin. On y retrouve ses ingrédients favoris: la grande famille, un domaine, des réussites professionnelles, et des vies amoureuses tumultueuses chargées de secrets... Mais là en prime on a un héros imbuvable, un quasi anti-héros . Un homme aussi antipathique, égocentrique qu'autoritaire qui remet en place tout le monde et le fait là où ça fait bien mal. Barth, ou Barthélémy, "comme le massacre" (ce qu'il se plait à dire) porte ce roman. A lui seul on a le fils mal aimé, l'amant, le patron autoritaire, l'homme d'affaire impitoyable, le grand frère qui se mêle de tous, le pire gendre imaginable et le mari si facilement détestable. Et finalement, tout le monde l'admire, l'aime ou le redoute. C'est un personnage charismatique à souhait, difficile de faire plus charismatique d'ailleurs. Dans son monde tout s'emmêle le jour où arrive un neveu improbable, le fils de son frère disparu. Pour lui qui n'a pas eu d'enfant, touché par une stérilité dont il ne fait aucune gloire, tout est remis en question lorsque sa mère lui met dans les pattes ce jeune homme de 20 ans qui est en train de gâcher sa vie dans la drogue. La... Voici mon deuxième roman de Françoise Bourdin. On y retrouve ses ingrédients favoris: la grande famille, un domaine, des réussites professionnelles, et des vies amoureuses tumultueuses chargées de secrets... Mais là en prime on a un héros imbuvable, un quasi anti-héros . Un homme aussi antipathique, égocentrique qu'autoritaire qui remet en place tout le monde et le fait là où ça fait bien mal. Barth, ou Barthélémy, "comme le massacre" (ce qu'il se plait à dire) porte ce roman. A lui seul on a le fils mal aimé, l'amant, le patron autoritaire, l'homme d'affaire impitoyable, le grand frère qui se mêle de tous, le pire gendre imaginable et le mari si facilement détestable. Et finalement, tout le monde l'admire, l'aime ou le redoute. C'est un personnage charismatique à souhait, difficile de faire plus charismatique d'ailleurs. Dans son monde tout s'emmêle le jour où arrive un neveu improbable, le fils de son frère disparu. Pour lui qui n'a pas eu d'enfant, touché par une stérilité dont il ne fait aucune gloire, tout est remis en question lorsque sa mère lui met dans les pattes ce jeune homme de 20 ans qui est en train de gâcher sa vie dans la drogue. La confrontation de ces deux hommes est assez intense et riche en répliques cinglantes. Pour les répliques bien cassantes vous aurez là l'embarras du choix du début à la fin du livre. Mais comme tout bon roman de Françoise Bourdin, les héros ont le coeur tendre, sont romantiques et se laissent facilement entraînés par des romances compliquées. le tout dans l'univers de l'imprimerie. Elle nous embarque dans le ronronnement des machines et de l'atelier centenaire, celui qui a imprimé Flaubert et a su s'adapter aux nouveaux produits. Un univers de l'entreprise de haut nom très bien décrit dans une Normandie paisible. Au final, une lecture très agréable, une romance avec du piquant, le piquant des histoires de familles, de leurs lourds secrets avec des personnages toujours très attachants. J'aurai peut être aimé que dans ce décor l'auteur développe la personnalité de Stéphane, son lien avec son oncle et évoque davantage son enfance, ses parents... Mais après tout il y en avait essentiellement pour Barth, le centre de ce roman ! Un Barth exécrable que l'on apprend à aimer au fil des pages. Bref un récit assez sympa, une romance douce amère toujours portée par un style soigné et un univers dense.
          Lire la suite
          En lire moins
        • sld09 Posté le 27 Juin 2017
          Le roman me rappelle un peu BM Blues où un jeune homme pommé reprenait sa vie en main grâce à un industriel au caractère bien trempé (pour ne pas dire détestable) qui lui donnait sa chance.J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire car le personnage central (l'industriel au caractère détestable) est vraiment antipathique et son entourage n'attire pas plus la sympathie des lecteurs. Et puis au fur et à mesure que le récit avance, on se rend compte que tout n'est pas si simple et que l'homme arrogant, exigeant et froid a peut-être des circonstances atténuantes et certainement des faiblesses qui le rendent plus humain donnent envie de s'intéresser à son sort.Comme dans la plupart des romans de Françoise Bourdin, il y a une maison de famille au centre de l'histoire, mais ici elle apparaît plus comme une nasse qui les retient prisonniers que comme un refuge pour ses habitants qui se supportent à peine les uns les autres.L'héritier des Beaulieu reprend la plupart des ingrédients des romans de Françoise Bourdin, mais l'atmosphère délétère le fait sortir du lot et ne m'a pas empêché de passer un bon moment.
        • babounette Posté le 5 Janvier 2017
          Françoise Bourdin est une spécialiste des histoires de familles. Dans L'héritier des Beaulieu, elle met en exergue les différents caractères de cette nombreuse famille, Barth, le "chef", autoritaire sur qui tout le monde se repose pour tenir l'imprimerie familiale en bénéfices, personnage principal, Irène, sa mère qu'il déteste et réciproquement, Géraldine, épouse de Barth, éperdument amoureuse de son mari, mais elle et Irène avec la complicité du médecin de famille ont comploté une telle horreur que la vengeance de Barth sera terrible. Les frères et soeurs et leur conjoint, le neveu Stéphane, aussi important dans le livre et la nièce Clémence, et le brave et si généreux Simon le gardien et jardinier du manoir familial "Le Carrouges" près de Honfleur, voilà de quoi mettre de l'ambiance. Ah, oui, j'oubliais Nicky, la seule femme que Barth ait vraiment aimée, et Louis, ami de Nicky. Tout ce petit monde se dévoile peu à peu au cours de l'histoire, on découvre la haine, l'amour, les penchants des uns et des autres, les intrigues. Un roman à lire pour se distraire et découvrir un peu le milieu de l'imprimerie. Distrayant.
        • coquinnette1974 Posté le 25 Juin 2016
          Voilà, c'est fini :) Je viens juste de refermer l'héritier des Beaulieu et j'avoue être un peu triste de les quitter. Notamment Barth, l'un des personnages principaux. Il est pourtant détestable, c'est un vrai c*n et pourtant, j'ai réussi à m'attacher à lui ! J'ai beaucoup aimé l'histoire, simple mais bien tournée. Les personnages sont intéressant et ça donne un bon livre que j'ai pris plaisir à dévorer. Françoise Bourdin signe ici un ouvrage très intéressant, je mets quatre étoiles car ce n'est pas non plus un coup de cœur, mais j'ai pris plaisir à passer quelques heures avec eux :)
        • maeve81 Posté le 21 Juillet 2015
          Dès les premières lignes on prend mesure du ton de l’ambiance familiale qui règne au sein du clan des Beaulieu, imprimeur de père en fils avec à sa tête l’aîné Barthélémy, qui mène d’une main de maître l’entreprise familiale dans un contexte de rivalités et de luttes pour la domination en France et de par le monde. Comme toujours Françoise BOURDIN nous dépose dans un coin de France, en Normandie dans un domaine magnifique, le manoir de Carrouge. Tout est réuni pour passer un bon moment autour d’un secret de famille, des personnages attachants, des faits de société, des maux d’enfance ….

        Ils en parlent

        "Un beau roman sur la filiation et la transmission."     L'Est-éclair

        "On a beau connaître la recette, on se ressert volontiers de ce plat confectionné autour de Barthélémy, ou plutôt Barth pour faire plus chic, un flamboyant quinquagénaire qui mène son petit monde à la baguette."        L’Eclair

        " Une sympathique histoire à rebondissements, comme d'habitude."               24 Heures Lausanne (Suisse)

        " L'air de rien, elle a conquis un public essentiellement  féminin avec des histoires bien tricotées, une plume vive et une plongée dans des univers de la société contemporaine finement observés."                     La République des Pyrénées

        Toute l'actualité de Françoise Bourdin
        Entrez dans les coulisses de ses romans et découvrez, en avant-première, ses prochaines parutions.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.