En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        L'Histoire des paysans français

        Perrin
        EAN : 9782262032517
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 464
        Format : 154 x 240 mm
        L'Histoire des paysans français

        Date de parution : 17/03/2016

        Requiem historique pour un monde défunt.

        L’Histoire des paysans français débute à la Belle Epoque, période où la IIIe République achève d’initier les paysans à la démocratie républicaine. Grâce à l’école, au service militaire et à l’arrivée des chemins de fer, les campagnes se désenclavent progressivement, marquant la fin d’un XIXe siècle caractérisé par une relative prospérité.
        Un siècle...
        L’Histoire des paysans français débute à la Belle Epoque, période où la IIIe République achève d’initier les paysans à la démocratie républicaine. Grâce à l’école, au service militaire et à l’arrivée des chemins de fer, les campagnes se désenclavent progressivement, marquant la fin d’un XIXe siècle caractérisé par une relative prospérité.
        Un siècle plus tard, les paysans sont méconnaissables. Ils ont traversé deux guerres mondiales – dont la première fut dévastatrice –, le dépeuplement des villages, la révolution mécanique, l’entrée dans l’Europe, puis le choc de la mondialisation. Ces héros nourriciers qui ont porté la France à l’autosuffisance alimentaire accusent le coup et entrent dans la modernité avec fracas.
        Un monde fondé sur des mémoires, des traditions et des savoir-faire s’enfuit, chassé par une agriculture d’une nouvelle ère. Le visage des campagnes se transforme : les petites exploitations familiales laissent place aux grandes et les villages vidés de leurs paysans deviennent des lieux de villégiature pour citadins en mal de tranquillité.
        Que reste-t-il alors de la société paysanne ? L’artisanat, les fêtes et les foires ne sont-ils qu’une culture reléguée au rang du folklore ? A l’heure où la société accuse les agriculteurs d’être des pollueurs et des empoisonneurs, où le fossé se creuse entre ruraux et citadins, Eric Alary retrace avec finesse les joies et les peines de la paysannerie française. Il le fait selon son habitude au plus près des sources, donnant corps à l’histoire en l’incarnant dans des destins individuels.
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782262032517
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 464
        Format : 154 x 240 mm
        Perrin
        23.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Epictete Posté le 2 Juillet 2016
          Lequel d’entre nous n’a pas, en cherchant un peu, quelques origines paysannes ? Que ce soit par nos parents, grands-parents ou plus loin encore, la France d’aujourd’hui a une origine majoritairement rurale, ce qui est certainement en lien avec la vague de retour aux sources, aux origines que l’on peut observer ces dernières années. Aussi cet ouvrage proposé par Eric Alary, bien dans l’esprit des publications des éditions Perrin est-il d’un grand intérêt aussi bien historique que sociologique. Quelle énorme somme de connaissances ! Quelle pluralité des sources, qui permet de se faire une idée précise de l’évolution de notre société ces cent dernières années ! C’est également une bonne peinture de notre pays à travers son socle historique, ses paysans. Mais c’est aussi un hymne à ces femmes de paysans qui, que ce soit pendant les deux guerres mondiales ou plus en retrait en période de paix jouent un rôle fondamental dans le maintien de la société et de ses traditions, tout en étant souvent le moteur des évolutions. Ce livre est finalement une excellente façon de nous faire réviser notre histoire récente, et on ne peut s’empêcher de faire, tout au long de la lecture le lien avec certains évènements touchant le... Lequel d’entre nous n’a pas, en cherchant un peu, quelques origines paysannes ? Que ce soit par nos parents, grands-parents ou plus loin encore, la France d’aujourd’hui a une origine majoritairement rurale, ce qui est certainement en lien avec la vague de retour aux sources, aux origines que l’on peut observer ces dernières années. Aussi cet ouvrage proposé par Eric Alary, bien dans l’esprit des publications des éditions Perrin est-il d’un grand intérêt aussi bien historique que sociologique. Quelle énorme somme de connaissances ! Quelle pluralité des sources, qui permet de se faire une idée précise de l’évolution de notre société ces cent dernières années ! C’est également une bonne peinture de notre pays à travers son socle historique, ses paysans. Mais c’est aussi un hymne à ces femmes de paysans qui, que ce soit pendant les deux guerres mondiales ou plus en retrait en période de paix jouent un rôle fondamental dans le maintien de la société et de ses traditions, tout en étant souvent le moteur des évolutions. Ce livre est finalement une excellente façon de nous faire réviser notre histoire récente, et on ne peut s’empêcher de faire, tout au long de la lecture le lien avec certains évènements touchant le monde paysans ces derniers mois. Cet ouvrage est extrêmement documenté, carrément érudit, sans pour autant être difficile à lire. Au contraire, le style simple et clair fait que bien que ce ne soit pas un roman, on est tenté de tourner sans cesse les pages et de découvrir plus. Je le conseille à tous, que l’on soit féru d’histoire, de terroir, de société ou simplement en quête de ses origines ... Il y en a pour tout le monde et on n’est pas volé.
          Lire la suite
          En lire moins
        • mogador83 Posté le 27 Juin 2016
          Un beau livre très complet sur l histoire des paysans au XIXeme et XXeme siècle qui retrace bien les évolutions vécues par cette population si particulière. C est plutôt bien raconté et on y retrouve beaucoup de détails sur la vie de l époque. Merci a la masse critique pour cette lecture très historique.
        • maylibel Posté le 27 Juin 2016
          Dans ce livre, après s'être intéressé il y a deux ans à La Grande Guerre des civils, l'historien Éric Alary se concentre sur le monde rural. Son étude porte cependant ici sur une période beaucoup plus étendue : en 376 pages, il balaie plus d'un siècle d'histoire des agriculteurs, de la Belle Époque à nos jours. le résultat ? Un ouvrage très riche, qui s'appuie sur une recherche minutieuse et la consultation d'une importante bibliographie, mais aussi d'archives privées. le texte est assez dense, comporte beaucoup de chiffres, mais reste constamment accessible. Il est agrémenté d'anecdotes parfois drôles, émouvantes, ou étonnantes, comme l'histoire de Grenadou, « paysan moyen [qui, en 1936], croit revendiquer un militantisme de gauche, alors qu'il adhère aux idées réactionnaires du Parti agraire ». Seul regret : les cinquante dernières années sont expédiées de manière peut-être un peu rapide, en moins de 80 pages. Une excellente synthèse, à la lecture très fluide, sur un sujet encore trop peu étudié. Merci aux éditions Perrin et à Babelio de m'avoir permis de la découvrir dans le cadre de Masse Critique.

        Ils en parlent

        Par le seul biais d'un récit maîtrisé, sans nostalgie mais sans oubli, Eric Alary fait prendre conscience d'un monde en perdition.
        Livres Hebdo
        Eric Allary se penche, dans un travail solidement documenté mais jamais ennuyeux - au contraire - sur les transformations des campagnes et de leurs habitants en un peu plus d'un siècle.
        Le figaro magazine
        De la fin du XIXe siècle à 2010, L'Histoire des paysans français retrace la disparition d'un monde. En la rendant accessible à des non-historiens.
        L'Express
        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
        Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.