Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221109380
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 135 x 215 mm

L'hiver d'Helliconia - NE

Jacques CHAMBON (Traducteur), Hélène COLLON (Traducteur)
Collection : Ailleurs et Demain
Date de parution : 07/06/2007

Entre cent histoires, L'Hiver d'Helliconia conte le destin de Luterin Shoderankit, qui cherche à se montrer digne de son père, le redouté Gardien de la Grande Roue de Kharnabhar. Il devient un héros au combat, s'éprend de la femme dont il a fait son esclave en tuant son époux, et...

Entre cent histoires, L'Hiver d'Helliconia conte le destin de Luterin Shoderankit, qui cherche à se montrer digne de son père, le redouté Gardien de la Grande Roue de Kharnabhar. Il devient un héros au combat, s'éprend de la femme dont il a fait son esclave en tuant son époux, et entreprend avec elle et un capitaine qui lui est en tout opposé un incroyable voyage vers le nord, vers sa patrie, vers le froid et vers la mystérieuse Grande Roue de Kharnabhar au moment où, sur Helliconia, descend la grande nuit. Dans ce troisième et dernier volume de la série Helliconia (le premier, Le Printemps d'Helliconia, a été remis en place en mai 2006 ; le deuxième, Helliconia l'été, sera réédité le 19 mars prochain), Brian Aldiss excelle à donner le sens du temps, de la durée, et à faire ressortir la dimension cosmique et tragique, mais vibrante d'espoir, d'une Histoire sur laquelle les individus n'ont guère de prise mais où ils s'acharnent à survivre, à durer. Dans l'attente du printemps…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221109380
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 135 x 215 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lehibook Posté le 3 Janvier 2020
    Dernier retour sur la planète aux saisons démesurées et aux civilisations phénix , toujours détruites et toujours renaissantes. Ce volume est centré sur le continent nordique de Sibornal où se développe un totalitarisme radical . L’hiver arrive et pour entraver la remontée en puissance des Phagors (les autochtones mieux adaptés au froid) il est question de les éradiquer. Or , le virus qu’ils transmettent à l’homme est le seul moyen d’assurer la survie de celui-ci sur la planète. Réflexion sur le pouvoir , sur le rapport à la nature , encore un texte d’une ampleur impressionnante.
  • ZeroJanvier79 Posté le 14 Octobre 2019
    Ce dernier tome de la trilogie Helliconia n'est peut-être pas mon préféré, mais il conclut tout de même de belle façon l'oeuvre phénoménale de Brian W. Aldiss. Après le printemps et l'été, l'heure de l'hiver arrive et la boucle va pouvoir être bouclée. L'humanité s'apprête à subir plusieurs siècles de climat défavorable et de déclin, alors que les phagors veulent reprendre possession de leurs territoires ancestraux. J'ai tendance à penser que ce troisième volume amplifie les qualités et les défauts des précédents : le récit principal n'est pas toujours passionnant, on ne s'attache pas forcément aux personnages, mais l'ensemble transcende l'histoire globale d'Helliconia et de ses saisons multi-centenaires. C'est une belle conclusion à une trilogie mémorable, parfois ardue à lire, exigeante, mais qui vaut vraiment le coup.
  • finitysend Posté le 7 Décembre 2016
    La conclusion ( ou le début sourire ) d'une excellente trilogie ... Ce cycle est un magistral exemple de livre univers . Les trois volumes ont en commun de grandes qualités ( même si le troisième tome est de loin mon préféré ). Un style irréprochable que ce soit le rythme , la caractérisation , la cohérence . Un univers crédible aux fondements solides avec des personnages denses qui nourrissent la trame narrative . Un récit assez complexe , pour ne pas dire foisonnant , avec un très grand sens du détail et des nuances qui alimentent une intrigue complexe . cohérente et multiple à souhait . Heliconia est un monde superbe que ou l'on a vraiment l'impression de se balader . Du point de vue de l'histoire d'Heliconia , c'est le début du grand hiver qui va plonger la planète dans un froid intense et effacer la civilisation de la plus grande partie de cette planète . Cet hiver va même rendre la vie impossible à la surface de ce monde . L'intrigue se déroule principalement dans le nord où l'hiver est précoce et où l'on s'organise pour tenir : pour préserver la vie et la civilisation . L'auteur mettra un terme à toutes " les affaires en... La conclusion ( ou le début sourire ) d'une excellente trilogie ... Ce cycle est un magistral exemple de livre univers . Les trois volumes ont en commun de grandes qualités ( même si le troisième tome est de loin mon préféré ). Un style irréprochable que ce soit le rythme , la caractérisation , la cohérence . Un univers crédible aux fondements solides avec des personnages denses qui nourrissent la trame narrative . Un récit assez complexe , pour ne pas dire foisonnant , avec un très grand sens du détail et des nuances qui alimentent une intrigue complexe . cohérente et multiple à souhait . Heliconia est un monde superbe que ou l'on a vraiment l'impression de se balader . Du point de vue de l'histoire d'Heliconia , c'est le début du grand hiver qui va plonger la planète dans un froid intense et effacer la civilisation de la plus grande partie de cette planète . Cet hiver va même rendre la vie impossible à la surface de ce monde . L'intrigue se déroule principalement dans le nord où l'hiver est précoce et où l'on s'organise pour tenir : pour préserver la vie et la civilisation . L'auteur mettra un terme à toutes " les affaires en cours " qui ponctuaient les deux tomes précédents . j'ai particulièrement apprécié cet aspect fin du cycle très soignée et satisfaisante . L'histoire se termine naturellement ... un peu comme une vague doucement sur un rivage . C'est donc un roman très bien conçu et un univers dépaysant et crédible , impressionnant de réalité et de présence ... On peu commencer ce cycle par le troisième tome , c'est mon humble avis . Ce ne manquera pas de sel . Si le cycle de Dune et d'Heliconia ainsi que d'Hypérion ( entre autre car cinq oeuvre au total ) vous passionne : Il y a la thèse de littérature de Laurent Genefort sur les livres univers , qui est disponible en ligne sur le site de l'auteur , en accès libre .
    Lire la suite
    En lire moins
  • Henri-l-oiseleur Posté le 16 Décembre 2015
    Ce troisième et dernier volume de la trilogie raconte la période où Helliconia s'éloigne progressivement de son étoile la plus chaude, et où le grand hiver dont elle sortait au premier tome, revient avec son cortège de maladies, d'épidémies et de guerres. L'épidémie, liée à l'écologie particulière de la planète, est magnifiquement traitée, à la fois comme catastrophe et comme stratégie de survie de l'espèce ; parallèlement, l'auteur raconte les bouleversements politiques d'un état septentrional qui, pour passer le long hiver de plusieurs siècles qui se prépare, se dote de structures autoritaires, voire totalitaires, et embrigade la population, sans comprendre clairement, d'ailleurs, les dégâts qu'il commet. La cadre est si grandiose, les idées narratives si brillantes, qu'à mon sens ce volume est le meilleur de la série, qui est globalement très bonne.
  • Cacha Posté le 5 Septembre 2015
    Suite et fin des saisons d'Helliconia, trilogie marquante dont j'ai longtemps rêvé. Durant le long hiver, les habitants grossissent et se prémunissent du froid comme ils peuvent. J'ai vraiment trouvé ces romans de SF intéressant.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.