Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714445780
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 140 x 225 mm

L'homme qui rêvait d'enterrer son passé

Renaud MORIN (Traducteur)
Collection : Belfond Noir
Date de parution : 18/02/2010

Un instant d'égarement, une seule erreur et la vie bascule à jamais. Une plongée dans l'enfer de la culpabilité, le portrait d'un homme ordinaire emporté dans une spirale infernale. Un polar angoissant, par un auteur qui n'est pas sans rappeler le Douglas Kennedy de L'homme qui voulait vivre sa vie.

Quoi qu'il arrive, quoi qu'il fasse, Nathan est poursuivi par le souvenir de la pire nuit de sa vie : lors d'une fête organisée par son employeur de l'époque, une jeune femme a disparu. Seuls lui et Bob, une vieille connaissance, savent ce qui s'est passé, et tous deux ont...

Quoi qu'il arrive, quoi qu'il fasse, Nathan est poursuivi par le souvenir de la pire nuit de sa vie : lors d'une fête organisée par son employeur de l'époque, une jeune femme a disparu. Seuls lui et Bob, une vieille connaissance, savent ce qui s'est passé, et tous deux ont juré qu'il en serait toujours ainsi.

Des années plus tard, par une nuit pluvieuse, Bob est à la porte de Nathan avec de terrifiantes nouvelles. Face à un Bob méconnaissable et dangereusement déterminé à faire voler en éclats leur serment, Nathan est prêt à aller loin, très loin, pour protéger le monde qu'il s'est soigneusement construit…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714445780
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"Une franche réussite."
Julien Bisson, Lire

"Ce premier roman traduit en français du britannique Neil Cross maintient une tension redoutablement efficace, servie par une écriture sèche, presque basique. Voici un thriller psychologique atypique qu'on ne lâche pas". L'Express

« Impossible à nier: L'homme qui rêvait d'enterrer son passé est une réussite du genre. »
Alexandre Fillon, Livres Hebdo

« Un thriller dit "lent", psychologique et diaboliquement efficace. »
Simone Saint Martin Bibal, Femmes

« Une réussite. »
François Barrère, Le Midi Libre

« Neil Cross plonge ses personnages dans un monde de cauchemars, de tourments psychiques, qui feront émerger leurs angoisses les plus archaïques. L'auteur explore, avec un machiavélisme implacable, les effroyables effets de la culpabilité sur un homme ordinaire. »
Bruno Theveny, Le Journal de la Haute-Marne

« Stupéfiant ! Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas lu un roman aussi prenant, aussi terrifiant, aussi enthousiasmant.»
Peter James, auteur de Alchimiste
  
« L’homme qui rêvait d’enterrer son passé est une lecture irrésistible, prenante, addictive. Mais derrière cette spirale infernale de peur, d’introspection et de culpabilité, Neil Cross capte à merveille la tendresse et la mélancolie, l’amour, la vie de tous les jours. »
Catherine O’Flynn, auteur de Ce qui était perdu

« Son roman le plus effrayant, le plus affolant, le plus abouti à ce jour. Tout ce qu’il faut savoir sur l’infini pouvoir de la culpabilité… »
Time Out

« L’homme qui rêvait d’enterrer son passé est terrifiant et surtout terriblement crédible. Remarquablement écrit, avec une pointe d’humour, ce roman est aussi exceptionnellement bien observé et rythmé. Peut-on jamais enterrer son passé ? Réellement brillant. »
Daily Mirror

« L’homme qui rêvait d’enterrer son passé n’est pas un simple page-turner de plus, c’est en réalité le portrait subtil et poignant d’un homme aux confins de la terreur… Effrayant, dérangeant et subtil. »
The Guardian

« Un suspense intelligent, tendu, nerveux… Nathan réussira-t-il à sauver sa peau et celle de ceux qui lui sont chers ? Croyez-moi, vous n’aurez de cesse d’avoir la réponse. »
The Daily Mail

« Une ingénieuse histoire macabre… Neil Cross réussit le tour de force d’allier qualité littéraire et savoir-faire policier… Certains lecteurs en voudront peut-être à Neil Cross de les emmener si loin en terrain moral inconnu mais même les plus rétifs seront forcés de reconnaître son implacable maîtrise. »
The Independent

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • JIEMDE Posté le 16 Décembre 2017
    Un bon petit roman qui sera cependant aussi vite oublié qu'il a été vite lu ! Une fête, de l'alcool, de la drogue, du sexe et une jeune fille qui trouve la mort. Nathan et son comparse de bordée Bob décident cacher le corps. Place désormais au remords, à l'angoisse et à la culpabilité omniprésente. Jusqu'au twist final. C'est un peu juste pour faire une histoire prenante, d'autant plus qu'aucun des personnages n'est attachant. Mais la lecture rythmée est plaisante. C'est déjà ça !
  • Fortuna Posté le 29 Septembre 2017
    Après quelques années d'université puis de chômage et de colocation, Nathan travaille dans une station de radio locale, s'apprête à quitter sa petite amie Sara qu'il soupçonne de coucher avec son patron, fait la fête de temps en temps. L'insouciance va l'abandonner le jour, ou plutôt la nuit, où il croise pour la seconde fois un certain Bob, qui fait des recherches sur les fantômes... Et cette soirée de Noël va devenir un cauchemar qui ne le quittera plus. Une jeune fille disparue, des parents éplorés à la télévision, une sœur aînée bouleversée ; des images hantent Nathan poursuivi par la culpabilité, rongé par le désir de réparer, comme si le passé pouvait s'effacer... Un roman très prenant, qui maintient jusqu'au bout le suspense et qui décrit parfaitement un cas de conscience inextricable. A découvrir.
  • Taramacha Posté le 25 Octobre 2015
    Un type bien ordinaire se retrouve, au hasard d'une soirée bien arrosée, au centre d'un drame. Et la spirale infernale de la culpabilité commence...jusqu'à un dénouement surprenant. J'ai surtout apprécié l'ambiance du livre. L'auteur fait naître et perdurer une tension tout au long du roman. L'atmosphère glauque, quasi poisseuse, correspond absolument au thème abordé. Je n'ai pour ma part pas ressenti d'empathie pour le héros mais me suis sans cesse demandé comment sa situation allait évoluer. Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants et complexes.
  • Jazotte Posté le 16 Juillet 2015
    Roman facile à lire... mais quand même quelques invraisemblances et un peu gnan gnan loin de l'homme qui voulait vivre sa vie où je stressai réellement pour le personnage clef.
  • oscar_phil Posté le 13 Juillet 2015
    La drogue qui fait la fête, l'alcool dirige les actes, conséquence un mort. Puis la panique, la honte, la culpabilité et comme plat final la peur. Voilà un incroyable livre offert par Neil Cross qui vous accrochera avec un grand plaisir.
Toute l'actualité des éditions Belfond Noir
Succombez à vos instincts de serial lecteur.