En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        L'insaisissable logique de ma vie

        Pocket jeunesse
        EAN : 9782266274821
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 512
        Format : 140 x 225 mm
        Nouveauté
        L'insaisissable logique de ma vie

        Hélène ZYLBERAIT (Traducteur)
        Date de parution : 16/08/2018
        Sal mène une vie paisible et sans histoires, dans une famille moitié mexicaine, moitié américaine. Mais tout bascule le jour de sa rentrée en terminale. Pour défendre l’honneur de son père adoptif, il sort les poings et frappe. Surprise, colère, satisfaction, culpabilité se bousculent dans la tête du jeune homme,... Sal mène une vie paisible et sans histoires, dans une famille moitié mexicaine, moitié américaine. Mais tout bascule le jour de sa rentrée en terminale. Pour défendre l’honneur de son père adoptif, il sort les poings et frappe. Surprise, colère, satisfaction, culpabilité se bousculent dans la tête du jeune homme, qui se met à douter de tout, même de sa propre identité. Alors, avec l’aide de Sam, sa meilleure amie, et de son père, Sal va tenter de comprendre l’insaisissable logique de sa vie.
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266274821
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 512
        Format : 140 x 225 mm
        Pocket jeunesse
        17.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • liremaginaire Posté le 13 Octobre 2018
          Ça y est, j'ai terminé L'insaisissable logique de ma vie par Benjamin Alire Sáenz. Je suis très satisfaite par ma lecture, même si j'avoue avoir mis un peu de temps à rentrer complétement dans l'histoire. Disons que ce ne fut pas un coup de coeur, comme ça l'a été avec Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers. Mais pas de déception au rendez-vous : J'ai retrouvé le style de l'auteur avec bonheur ! Salvador, dit Sal ou encore Sally, est un garçon très attachant. Jusqu'à maintenant tout allait bien pour lui mais à partir du moment où il se met à frapper, à faire preuve d'une violence qui lui était jusqu'ici inconnue, son regard et son monde change peu à peu. Il sait que quelque chose ne va pas mais ne sait pas quoi. Sa meilleure amie Sam (au sacré caractère) est sa moitié et ils se confient tout l'un l'autre. C'est grâce à elle, à son père adoptif Vicente et à Fito, un ami, qu'il va petit à petit trouver ce qui cloche en lui. Cette façon de questionner son identité à travers la famille semble être quelque chose qui tient à cœur à l'auteur. Un autre thème qu'explore... Ça y est, j'ai terminé L'insaisissable logique de ma vie par Benjamin Alire Sáenz. Je suis très satisfaite par ma lecture, même si j'avoue avoir mis un peu de temps à rentrer complétement dans l'histoire. Disons que ce ne fut pas un coup de coeur, comme ça l'a été avec Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers. Mais pas de déception au rendez-vous : J'ai retrouvé le style de l'auteur avec bonheur ! Salvador, dit Sal ou encore Sally, est un garçon très attachant. Jusqu'à maintenant tout allait bien pour lui mais à partir du moment où il se met à frapper, à faire preuve d'une violence qui lui était jusqu'ici inconnue, son regard et son monde change peu à peu. Il sait que quelque chose ne va pas mais ne sait pas quoi. Sa meilleure amie Sam (au sacré caractère) est sa moitié et ils se confient tout l'un l'autre. C'est grâce à elle, à son père adoptif Vicente et à Fito, un ami, qu'il va petit à petit trouver ce qui cloche en lui. Cette façon de questionner son identité à travers la famille semble être quelque chose qui tient à cœur à l'auteur. Un autre thème qu'explore l'auteur ici: la perte des êtres chers. J'en ai versé bien des larmes... Plutôt rondement mené, je reproche quand même quelques facilités au roman...: Sal se découvre une violence qu'il ne savait pas en lui mais lorsqu'il se bat, ça sort de nulle part…En effet, mis à part ses excès de colère, il n'y a aucune violence en lui. Aucune logique vu que le reste du temps, Sal est un garçon sans problème, bien dans son corps et dans sa tête. Il n'a pas l'esprit torturé, ne devient pas violent à tout bout de champs. du coup, j'avais du mal à comprendre d'où le fait d'être violent posait problème. Finalement ce n'est tant le fait qu'il soit violent qui soit un problème mais plutôt le fait qu'il ne sait pas d'où il vient : Sal est un enfant adopté et élevé par son père Vicente, un homme homosexuel qu'il admire et dont il est fier. S'il a toujours considéré Vicente comme son père, il ne sait rien en revanche sur la mère qui l'a mis au monde et dont il ne garde aucun souvenir. Et dont il ne veut justement pas se souvenir. S'il a toujours su qui était sa famille, sait-il vraiment d'où il vient ? Sal est assez attachant pour ma part mais je dois avouer que je n'ai pas du tout accroché avec Sam. Avec Sal ils se connaissent depuis l'enfance. Elle envoie balader quiconque lui déplait, a un avis sur tout, se fout de ce qu'on dit sur elle. Bref, c'est vraiment une fille forte mais qu'on ne prend pas vraiment en pitié malgré son histoire très difficile. En revanche, j'ai adoré Vicente le père ! Un homme, un artiste, plein de douceur, qui utilise les mots avec justesse. Il aime son fils au-delà de tout ! Je l'ai trouvé très touchant ! Et Fito aussi ; ce garçon, un ami de Sal, a une telle force de caractère pour se sortir de là d'où il vient. de loin le personnage le plus fort du roman par tout ce qu'il endure ! Et Mima...je l'adore!! Et je vous laisse découvrir cette mamie pleine de douceur et d'amour! Je vous conseille de lire ce livre pour vous faire votre propre avis. Ce fut une lecture très agréable pour moi !
          Lire la suite
          En lire moins
        • VibrationLitteraire Posté le 22 Août 2018
          Une belle histoire pleine de poésie… Dans ce roman, nous suivons Salvador qui a été adopté après avoir perdu sa mère à l’âge de 3 ans par le meilleur ami de celui-ci. Il vit donc dans au sein d’une famille mexicaine avec son père homosexuel. Accompagné de ses deux amis, Samantha et Fito, il va traverser bien des épreuves et s’interroger sur le manque de logique des événements de sa vie… Que dire, j’ai adoré ce roman ! Benjamin Alire Sáenz nous raconte des personnages dans un quotidien pas toujours facile avec de nombreux événements de vie. Il n’y a pas de réelle intrigue ni de grandes péripéties. Ce roman, c’est un roman sur la vie en elle-même et l’auteur arrive à nous faire réfléchir sur l’insaisissable logique de notre propre vie. J’ai vraiment lu ce roman comme une quête initiatique. Les trois adolescents passent par des difficultés terribles et nous interrogent sur notre propre vécu. Des thèmes importants sont abordés : la famille et notamment les familles monoparentales et l’adoption, l’homosexualité, l’amitié, le deuil, le chagrin, l’identité, l’addiction. J’ai adoré la façon d’aborder certains thèmes. Salvador est en pleine quête d’identité, ce qui est totalement normal à son âge. Mais il est aussi... Une belle histoire pleine de poésie… Dans ce roman, nous suivons Salvador qui a été adopté après avoir perdu sa mère à l’âge de 3 ans par le meilleur ami de celui-ci. Il vit donc dans au sein d’une famille mexicaine avec son père homosexuel. Accompagné de ses deux amis, Samantha et Fito, il va traverser bien des épreuves et s’interroger sur le manque de logique des événements de sa vie… Que dire, j’ai adoré ce roman ! Benjamin Alire Sáenz nous raconte des personnages dans un quotidien pas toujours facile avec de nombreux événements de vie. Il n’y a pas de réelle intrigue ni de grandes péripéties. Ce roman, c’est un roman sur la vie en elle-même et l’auteur arrive à nous faire réfléchir sur l’insaisissable logique de notre propre vie. J’ai vraiment lu ce roman comme une quête initiatique. Les trois adolescents passent par des difficultés terribles et nous interrogent sur notre propre vécu. Des thèmes importants sont abordés : la famille et notamment les familles monoparentales et l’adoption, l’homosexualité, l’amitié, le deuil, le chagrin, l’identité, l’addiction. J’ai adoré la façon d’aborder certains thèmes. Salvador est en pleine quête d’identité, ce qui est totalement normal à son âge. Mais il est aussi tiraillé par des questionnements qu’il ne partage pas forcément avec ses deux amis. Il ne connaît pas son père biologique et peut être amené à s’interroger sur certains chamboulements. Viennent-ils de sa propre personnalité ou d’une hérédité ? Mon personnage favori dans cette historie a été le père de Salvador, Vicente. Doux et protecteur, il est un véritable moteur pour ces trois enfants et leur permet de garder le cap en toute circonstance. Réfléchi et rêveur, il a le sens du sacrifice pour son enfant et il m’a beaucoup touché. Quelle force, quelle image paternelle ! De plus, j’ai beaucoup apprécié m’immiscer dans cette famille mexicaine très sympathique. J’ai été très touchée par la grand-mère de Salvador appelée Mima. Elle m’a vraiment rappelée la relation que je peux avoir avec ma grand-mère, une petite mamie parfaite ! Le fait que Salvador soit adopté par une famille mexicaine a aussi son importance et j’ai beaucoup apprécié ce côté-là de l’histoire ! J’ai vraiment été touchée par ces trois adolescents qui se soutiennent dans toutes les difficultés terribles qu’ils vont rencontrer, quoi qu’ils adviennent. De plus, j’ai beaucoup aimé suivre leur évolution au contact du chagrin, de la douleur, de la perte, mais aussi de l’amour et du soutien de leurs proches. Ils sont en pleine quête d’identité alors qu’ils sont confrontés à une vie qui ne les épargne pas et évoluent en conséquence. Les réflexions psychologiques m’ont beaucoup fait réfléchir et certains événements m’ont émue aux larmes. L’histoire de ces trois adolescents, c’est votre histoire, c’est aussi mon histoire. Leur vie ne peut que faire écho à certains éléments de notre propre vie. On ne peut qu’être touché par un tel roman ! Benjamin Alire Sáenz nous entraîne dans un véritable tourbillon d’émotions en utilisant des éléments du quotidien de chacun. Les personnages sont forts et l’on s’interroge à notre tour sur le manque total de logique de notre propre vie. Dans ce roman, il n’y a pas de grande aventure sinon la plus belle de toute : la vie elle-même. Un très beau roman que je ne suis pas prête d’oublier !
          Lire la suite
          En lire moins
        • 9004089 Posté le 24 Mars 2017
          Puisque ‘Aristote et Dante découvrent les Secrets de l'Univers‘ est mon plus gros coup de coeur littéraire et m'a fait tomber amoureuse de la plume de l'auteur, j'avais terriblement hâte de me plonger dans ce nouveau livre. J'avais de hautes attentes et c'est le coeur battant que je me suis plongée dans cette lecture. Je suis extrêmement heureuse de pouvoir dire que je n'ai pas été déçue. C'est un nouveau récit touchant qui ne m'a pas laissée indifférente et qui restera gravé en moi pendant longtemps. Salvador vit avec son père adoptif. Celui-ci est homosexuel et l'a pris sous son aile à la mort de sa mère. le jeune homme considère qu'il n'a pas d'autre père, il l'aime énormément et a quelques difficultés à se contrôler quand des idiots emploient le terme ‘pédé' pour parler de cet homme merveilleux. À cet énervement s'ajoute sa crainte de perdre sa Mima, sa haine contre tous les mauvais garçons avec qui sa meilleure amie Samantha sort, et son dégoût face à toutes les difficultés que son ami Fito doit affronter. La vie n'est pas aisée et notre héros le réalise. L'histoire tourne autour de tous ces personnages : Salvador, Samantha, Fito, Vicente (le père de... Puisque ‘Aristote et Dante découvrent les Secrets de l'Univers‘ est mon plus gros coup de coeur littéraire et m'a fait tomber amoureuse de la plume de l'auteur, j'avais terriblement hâte de me plonger dans ce nouveau livre. J'avais de hautes attentes et c'est le coeur battant que je me suis plongée dans cette lecture. Je suis extrêmement heureuse de pouvoir dire que je n'ai pas été déçue. C'est un nouveau récit touchant qui ne m'a pas laissée indifférente et qui restera gravé en moi pendant longtemps. Salvador vit avec son père adoptif. Celui-ci est homosexuel et l'a pris sous son aile à la mort de sa mère. le jeune homme considère qu'il n'a pas d'autre père, il l'aime énormément et a quelques difficultés à se contrôler quand des idiots emploient le terme ‘pédé' pour parler de cet homme merveilleux. À cet énervement s'ajoute sa crainte de perdre sa Mima, sa haine contre tous les mauvais garçons avec qui sa meilleure amie Samantha sort, et son dégoût face à toutes les difficultés que son ami Fito doit affronter. La vie n'est pas aisée et notre héros le réalise. L'histoire tourne autour de tous ces personnages : Salvador, Samantha, Fito, Vicente (le père de Salvador) et tous les gens qui gravitent autour d'eux. C'est un récit sur le passage à l'âge adulte, la maladie, la mort, la famille, l'amitié… la vie, quoi. Au travers de ces protagonistes, le lecteur ressentira une dose d'émotion extraordinaire. Cependant, je pense que le livre ne plaira pas à ceux qui n'accrochent pas aux personnages parce que tout tourne autour d'eux. Il n'y a rien d'intéressant, à part eux, justement, et leur vie. Personnellement, je les ai aimés au point qu'ils sont venus hanter mes pensées dans mes activités variées. Salvador est un garçon touchant et j'ai immédiatement aimé sa sensibilité et sa relation avec son père. J'aime aussi sa manière d'exposer des choses naturellement et de nous les faire comprendre sans donner l'impression de donner une leçon. Des détails simples mais vrais qu'on aurait tendance à oublier. Samantha et Fito ne sont pas en reste, ils ont leur propre personnalité et balancent plutôt bien celle de notre héros. J'ai aussi aimé Mima et Marcos, mais mon personnage préféré reste Vincente parce qu'il a exactement l'éducation que j'aimerais appliquer avec mes enfants. de la compréhension, de l'écoute, aucune violence… Je le trouve parfait même dans ses imperfections et j'ai eu un coup de coeur pour lui. Il y a de nombreuses bonnes paroles qui parsèment le livre. Et si je n'ai pas retrouvé l'écriture poétique de Benjamin Alire Saenz qui m'avait charmée dans ‘Aristote et Dante découvrent les Secrets de l'Univers', sa douceur, sa générosité émotionnelle et sa bonté sont bien présentes. J'ai aimé la dose d'innocence, de pureté et de tendresse qu'il a mis dans ces lignes. de plus, il y a énormément de leçons à tirer de cette histoire et surtout beaucoup de mots encourageants. Ce que Salvador apprend grâce à sa famille, ses amis et la vie, le lecteur le réalise aussi et c'est là tout ce que j'aime dans un livre. C'est donc encore une jolie histoire de vie qui m'a poussée à m'interroger sur bien des choses et m'a ensuite réchauffée le coeur avec ses ondes si positives malgré les difficultés rencontrées par les personnages. C'est un texte qui m'a touchée et qui restera gravée en moi pour un bout de temps, notamment les personnages. Enfin, je termine en disant que les chapitres courts offrent un excellent rythme au récit. Conclusion : j'ai tout aimé de ce livre. Benjamin Alire Saenz a un talent incroyable et jusqu'ici, je suis très fan de ce qu'il arrive à créer. Je ne manquerai pas ses prochaines sorties et je vous invite à lire ‘The Inexplicable Logic of My Life' qui, je l'espère, sortira prochainement en France.
          Lire la suite
          En lire moins
        Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
        À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com