Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258069626
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 420
Format : 155 x 240 mm

L'invité de la dernière heure

Corinne TRESCA (Traducteur)
Date de parution : 23/08/2007

" Charlotte Link allie un suspense éblouissant – pas moins de sept coups de théâtre dans ce roman – à une finesse d'observation remarquable. Chapeau bas ! " Der Stern

Désespérée par la mort de son mari, Rebecca Brandt, réfugiée dans sa maison de Provence, est sur le point de mettre fin à ses jours lorsque surgit Max, le meilleur ami de son mari, qui déclare vouloir passer quelques jours de vacances avec elle. Il est accompagné d'un jeune couple...

Désespérée par la mort de son mari, Rebecca Brandt, réfugiée dans sa maison de Provence, est sur le point de mettre fin à ses jours lorsque surgit Max, le meilleur ami de son mari, qui déclare vouloir passer quelques jours de vacances avec elle. Il est accompagné d'un jeune couple d'étudiants, Marius et Inga, qu'il vient de prendre en stop. Rebecca oublie à leur contact son sinistre projet et leur propose de camper dans son jardin. Au bout de quelques jours, Marius, qui semblait si léger et si gai, se montre soudain irascible et agressif. Surtout envers Rebecca, qui, incrédule, comprend peu à peu que le cauchemar ne fait que commencer…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258069626
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 420
Format : 155 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • RChris Posté le 25 Août 2020
    Bon, ne pas raconter, ne même pas dire le titre français de peur de donner des indices qui divulgâcheraient l’histoire. Ou alors, vous emmener sur une fausse piste pour opacifier ce roman, mais n’est pas Charlotte Link qui veut ! Je peux pourtant vous dire que l’auteur de “Der fremde Gast” sait mettre en dialogues des relations de couple à l’équilibre précaire. Elle sait aussi décrire les mauvaises motivations de la générosité sociale. Mais surtout, elle sait nous faire avancer d’indice en indice dans cette marche en avant inéluctable de la lecture. Oui, comme dans tous les thrillers psychologiques, il vous faudra un peu de temps pour faire connaissance avec certaines facettes des personnages, mais, très vite, vous ressentirez cette atmosphère oppressante où l’insomnie dominera. Quand vous serez entrés dans la grande lessiveuse de cette histoire époustouflante, ballottés entre les indices, vous serez pris par ce “tourne-pages” que vous ne lâcherez plus, mais vous direz à la fin : “mais c’est bien sûr !”.
  • garanemsa Posté le 18 Février 2020
    Link Charlotte L’invité de la dernière heure Super comme policier, à tenir jusqu’au bout sans lâcher une seule page Clara s’inquiète, elle reçoit des lettres anonymes assez virulentes, elle a peur de sortir avec son bébé. Qui est ce malade, cela semble porter que quelque chose de son passé.. Karen également mais en plus ses voisins, âgés, acariâtres, ancien juge, n’ouvrent plus les volets depuis un moment et son chien aboit chaque fois qu’il passe devant la maison Marius et Inga, jeune étudiant et mariés décident de partie en vacances dans le sud en stoppe. En chemin Inga doit s’arrêter, tellement ses pieds sont couverts d’ampoules. Marius va chercher dans ce village de quoi la soigner, mais sur ces entrefaites, une voiture passe et propose de les prendre en charge ; il va justement dans le sud aussi pour rendre visite à l’épouse de son ami décédé Rebecca ne s’en remet pas et s’est enfermée dans leur maison de vacances. Elle propose aux deux jeunes de leur permettre de monter leur tente dans son immense jardin face à la mer. Elle possède aussi un bateau et Marius aimant la voile décide avec son accord de faire une sortie en mer. Mais Marius disparait et Inga blessée... Link Charlotte L’invité de la dernière heure Super comme policier, à tenir jusqu’au bout sans lâcher une seule page Clara s’inquiète, elle reçoit des lettres anonymes assez virulentes, elle a peur de sortir avec son bébé. Qui est ce malade, cela semble porter que quelque chose de son passé.. Karen également mais en plus ses voisins, âgés, acariâtres, ancien juge, n’ouvrent plus les volets depuis un moment et son chien aboit chaque fois qu’il passe devant la maison Marius et Inga, jeune étudiant et mariés décident de partie en vacances dans le sud en stoppe. En chemin Inga doit s’arrêter, tellement ses pieds sont couverts d’ampoules. Marius va chercher dans ce village de quoi la soigner, mais sur ces entrefaites, une voiture passe et propose de les prendre en charge ; il va justement dans le sud aussi pour rendre visite à l’épouse de son ami décédé Rebecca ne s’en remet pas et s’est enfermée dans leur maison de vacances. Elle propose aux deux jeunes de leur permettre de monter leur tente dans son immense jardin face à la mer. Elle possède aussi un bateau et Marius aimant la voile décide avec son accord de faire une sortie en mer. Mais Marius disparait et Inga blessée est sauvée de justesse. Est-il tombé à l’eau, a-t-il pu s’en sortir Les deux femmes sont inquiètes de, plus elles entendent que deux personnes âgées, un ancien juge ont été sauvagement assassinées, les voisins de Karen bien entendu. Quel rapport entre toutes ces personnes. Karen et Clara contacte une de leur ancienne amie Sabrina qui elle aussi a été menacée. À partir de là, à vous de lire la suite car si je commence à regroupe tous ces personnages, l’intrigue n’en sera plus une Mais franchement c’est passionnant ...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Annette55 Posté le 30 Janvier 2020
    Encore un excellent thriller psychologique de Charlotte L.: je suis admirative de la façon dont elle tient son lecteur en haleine de bout en bout. On ne lâche pas cet ouvrage qui vous mène par le bout du nez .... L'auteure creuse , cerne , tisse , avec finesse, bon sens et maestria les fils complexes , subtils, embrouillés de la galerie des différents personnages de plusieurs histoires qui se déroulent en parallèle, réunies en une seule à la toute fin, imprévisible , inattendue.. Leurs caractères respectifs, leurs destinées sont analysés , décrits avec une minutie psychologique remarquable tandis que le puzzle, cette curieuse toile d'araignée, prend forme... Le lecteur s'imprègne des personnages devenus familiers au fil des pages . C'est bien écrit, le roman se déroule entre Munich et la côte Varoise. Différents thèmes sont abordés: l'abandon et la perversité , les sévices de l'enfance massacrée, maltraitée,négligée, détruite, ballotée de famille de sang en famille d'accueil ,les traumatismes graves engendrés , les soubresauts de l'amour , ses folies, la dissimulation, la jalousie , les mensonges et les cachotteries , la haine, le deuil brutal impossible à surmonter , la douleur de souvenirs d'enfance qui peuvent engendrer la névrose et le déséquilibre, voire ....une certaine... Encore un excellent thriller psychologique de Charlotte L.: je suis admirative de la façon dont elle tient son lecteur en haleine de bout en bout. On ne lâche pas cet ouvrage qui vous mène par le bout du nez .... L'auteure creuse , cerne , tisse , avec finesse, bon sens et maestria les fils complexes , subtils, embrouillés de la galerie des différents personnages de plusieurs histoires qui se déroulent en parallèle, réunies en une seule à la toute fin, imprévisible , inattendue.. Leurs caractères respectifs, leurs destinées sont analysés , décrits avec une minutie psychologique remarquable tandis que le puzzle, cette curieuse toile d'araignée, prend forme... Le lecteur s'imprègne des personnages devenus familiers au fil des pages . C'est bien écrit, le roman se déroule entre Munich et la côte Varoise. Différents thèmes sont abordés: l'abandon et la perversité , les sévices de l'enfance massacrée, maltraitée,négligée, détruite, ballotée de famille de sang en famille d'accueil ,les traumatismes graves engendrés , les soubresauts de l'amour , ses folies, la dissimulation, la jalousie , les mensonges et les cachotteries , la haine, le deuil brutal impossible à surmonter , la douleur de souvenirs d'enfance qui peuvent engendrer la névrose et le déséquilibre, voire ....une certaine paranoïa. On vit avec Greta et Fred, Inga et Marius, jeunes mariés, Karen et Wolf, au bord de la rupture , Clara et Bert, Agneta et Sabrina Baldini , Rebecca et Félix, un certain Maximilian , les lettres anonymes ..... Une très beau moment de lecture entre deux ouvrages compliqués . Merci beaucoup à Sabine qui me l'a fait découvrir. Je le recommande.
    Lire la suite
    En lire moins
  • sabine59 Posté le 17 Décembre 2019
    Très bon thriller encore , de cette auteure allemande! Cette fois, l'intrigue se déroule non pas en Angleterre, mais en Provence et à Munich. Ce qui me plaît toujours autant, c'est la finesse psychologique dont Charlotte Link fait preuve. Les personnages sont vraiment fouillés, interessants à observer, complexes. D'autre part, elle sait user nos nerfs et nous mettre sur de fausses pistes... La construction du roman est un peu déconcertante au départ mais on s'y fait très vite: plusieurs personnages nous sont présentés , sans lien apparent. Karen, à Munich, accablée par le mépris de son horrible mari, et qui constate que quelque chose ne va pas chez ses voisins, tout reste bizarrement fermé... Rebecca, dans le midi de la France, isolée dans son chagrin, qui pense au suicide... Et deux jeunes étudiants, Inga et Marius, qui rejoignent en auto-stop la Provence... Il y a aussi ces lettres anonymes menaçantes , reçues par plusieurs femmes... On se doute que plus on avance dans l'histoire, plus les pièces du puzzle s'assemblent. Je ne citerai que quelques thèmes présents dans le livre: la maltraitance des enfants, les obsessions amoureuses, la folie, le sentiment de culpabilité... La fin est inattendue...Je poursuivrai... Très bon thriller encore , de cette auteure allemande! Cette fois, l'intrigue se déroule non pas en Angleterre, mais en Provence et à Munich. Ce qui me plaît toujours autant, c'est la finesse psychologique dont Charlotte Link fait preuve. Les personnages sont vraiment fouillés, interessants à observer, complexes. D'autre part, elle sait user nos nerfs et nous mettre sur de fausses pistes... La construction du roman est un peu déconcertante au départ mais on s'y fait très vite: plusieurs personnages nous sont présentés , sans lien apparent. Karen, à Munich, accablée par le mépris de son horrible mari, et qui constate que quelque chose ne va pas chez ses voisins, tout reste bizarrement fermé... Rebecca, dans le midi de la France, isolée dans son chagrin, qui pense au suicide... Et deux jeunes étudiants, Inga et Marius, qui rejoignent en auto-stop la Provence... Il y a aussi ces lettres anonymes menaçantes , reçues par plusieurs femmes... On se doute que plus on avance dans l'histoire, plus les pièces du puzzle s'assemblent. Je ne citerai que quelques thèmes présents dans le livre: la maltraitance des enfants, les obsessions amoureuses, la folie, le sentiment de culpabilité... La fin est inattendue...Je poursuivrai mes lectures de cette auteure, c'est sûr ! Un bon moment de détente, entre deux lectures plus difficiles.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nikoz Posté le 3 Janvier 2019
    Quand les hasards n'en sont pas... efficace!
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.