En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Lise et les hirondelles - Dès 12 ans

        Nathan
        EAN : 9782092576069
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 176
        Format : 140 x 210 mm
        Lise et les hirondelles - Dès 12 ans

        Collection : Roman Grand format
        Date de parution : 01/02/2018
         Une héroïne très attachante, entre grands drames de la guerre et petits bouleversements de l'adolescence.
         
        À treize ans, Lise a une passion pour les hirondelles. Mais lorsqu’elle les voit revenir à Paris en cet été 1942, les oiseaux ne parviennent pas à lui faire oublier les effets de l'Occupation : le rationnement, les sirènes, la fermeture de l’atelier de confection familial, l’attitude de ses amis... À treize ans, Lise a une passion pour les hirondelles. Mais lorsqu’elle les voit revenir à Paris en cet été 1942, les oiseaux ne parviennent pas à lui faire oublier les effets de l'Occupation : le rationnement, les sirènes, la fermeture de l’atelier de confection familial, l’attitude de ses amis depuis qu’elle porte une étoile jaune sur ses vêtements.
        Le 16 juillet, Lise assiste à l'arrestation de toute sa famille. Elle se précipite au commissariat où on les a emmenés et parvient à sauver ses deux petits frères de la rafle du Vel' d'Hiv'. Mais elle n’a plus aucune nouvelle de leurs parents. Commence alors pour eux le long parcours des enfants cachés, parsemé d'angoisse et de dangers, de moments de doute et d’espoir.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782092576069
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 176
        Format : 140 x 210 mm
        Nathan
        14.95 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Justinouvelle Posté le 17 Juin 2018
          Ce roman est un vrai moment de plaisir, sauf les passages triste mais ils sont tellement bien écrit que ça passe tout seul. Sophie Adriansen a réussit pour moi un coup de maître avec ce roman qui je vous le rappelle est un jeunesse. Ce roman peut-être mis dans toutes les mains de 12 ans à 120 ans, je pense qu’il sera émouvoir beaucoup de monde. Lise ne pourra pas vous laisser indifférent et vous enseignera beaucoup de choses pour vivre lorsque la plupart des gens ne font que survivre. Lise et les hirondelles est un roman humain qui vous fera vous envoler vers une époque que l’on ne connaît que trop peu.
        • Mimosa81 Posté le 1 Juin 2018
          Juillet 42 - Automne 44 c'est la période au cours de laquelle nous suivons l'histoire de Lise. Lise, observe du haut de ses 13 ans les ravages de l'Occupation : Le rationnement, les alertes, le port de l'étoile jaune, les discours tenus dans les écoles, la fermeture de l'entreprise familiale jusqu'à l'arrestation de toute sa famille. Lise, va toutefois faire preuve d'un immense courage puisqu'elle va se précipiter au commissariat où les policiers ont emmené toute sa famille et va parvenir à sauver ses deux frères de la rafle du Vel d'Hiv. Mais elle n'a aucune nouvelle de ses parents... Commence alors pour eux le long parcours des enfants cachés...Lise nous raconte ses angoisses, ses doutes, ses interrogations jusqu'à la très belle leçon de vie qu'elle nous donne en conclusion.
        • ninon16 Posté le 15 Mai 2018
          je ne le dirai jamais assez, tout ce qui tourne autour du XXème siècle et en particulier de la 2nde Guerre Mondiale me passionne, il y a tellement d'aspects à connaître pour ne jamais oublier. Ce roman jeunesse m'a apporté ce que je cherchais sur cette période. On suit Lise lors de l'été 1942, ce fameux été du Vel' d'Hiv où les juifs français, en particulier parisiens, ont été arrêté. Certaines choses m'ont surprises par rapport à ce livre, mais il faut garder à l'esprit qu'il s'agit d'un livre jeunesse. Lise est une jeune fille très mature, pourtant elle n'est qu'en fin primaire ou début collège. Il y a beaucoup de courage et de maintien en elle face aux situations qu'elle vit, ça provoque parfois un décalage mais c'est en même temps agréable de voir une héroïne assez réfléchie, d'autant plus qu'on voit quand même quelques lueurs de l'enfance en elle. D'autre part, quand je pensais à ce thème du Vel d'Hiv', je me disais qu'irrémédiablement j'allais avoir affaire à des scènes violentes. Eh bien non, pas du tout. Bien que Lise bouge à plusieurs reprises d'endroit et qu'on ressente le danger qui l'effraye, on passe l'histoire principalement... je ne le dirai jamais assez, tout ce qui tourne autour du XXème siècle et en particulier de la 2nde Guerre Mondiale me passionne, il y a tellement d'aspects à connaître pour ne jamais oublier. Ce roman jeunesse m'a apporté ce que je cherchais sur cette période. On suit Lise lors de l'été 1942, ce fameux été du Vel' d'Hiv où les juifs français, en particulier parisiens, ont été arrêté. Certaines choses m'ont surprises par rapport à ce livre, mais il faut garder à l'esprit qu'il s'agit d'un livre jeunesse. Lise est une jeune fille très mature, pourtant elle n'est qu'en fin primaire ou début collège. Il y a beaucoup de courage et de maintien en elle face aux situations qu'elle vit, ça provoque parfois un décalage mais c'est en même temps agréable de voir une héroïne assez réfléchie, d'autant plus qu'on voit quand même quelques lueurs de l'enfance en elle. D'autre part, quand je pensais à ce thème du Vel d'Hiv', je me disais qu'irrémédiablement j'allais avoir affaire à des scènes violentes. Eh bien non, pas du tout. Bien que Lise bouge à plusieurs reprises d'endroit et qu'on ressente le danger qui l'effraye, on passe l'histoire principalement dans l'attente de quelque chose qui n'arrive pas, on est dans l'incertitude perpétuelle. Le message que l'auteure veut faire passer est assez clair : dans la guerre, il n'y a pas que de l'action, il y a aussi une forme d'habitude qui est prise, d'attendre que des nouvelles de quelqu'un arrive ou qu'un événement nous sauve. N'empêche que c'était surprenant, ce manque d'action. Ce que j'ai adoré dans ce livre, sans surprise, c'est toutes les informations qui nous sont données sur cette période de l'histoire. Pourtant elles sont bien écœurantes et on peut se demander vainement pourquoi les gens ont réagi de cette manière. Toujours est-il qu'il y a plusieurs aspects de l'antisémitisme à Paris dans les années 40 ou encore certaines traditions juives que je ne connaissais pas du tout et que j'ai été ravies d'apprendre. Cela fait déjà un bon mois que j'ai lu ce livre et je dois dire que ça m'a suffi pour oublier à quoi ressemblait la plume de l'auteure. Je ne crois pas qu'elle m'ait spécialement marqué, mais elle a néanmoins réussi à me maintenir attentive pendant toute ma lecture. J'ai aimé certains personnages (ceux présentés positivement) et moins ceux qui sont présentés comme étant assez déconnectés de la réalité voire égoïstes. L'épisode de la fin amène une vision nuancée du futur : Lise ne sait pas où se trouvent certaines personnes qu'elle aime, si elle les reverra un jour, mais son avenir s'est peu à peu construit. Une lecture sympathique qui a répondu à mes attentes même si je n'ai pas non plus été emportée avec un enthousiasme excessif par l'histoire. Une histoire instructive et touchante !
          Lire la suite
          En lire moins
        • antigoneCH Posté le 5 Mai 2018
          J’ai lu ce titre de Sophie Adriansen (acheté au Printemps du livre de Montaigu) avec en mémoire le film que je venais de voir quelques heures plus tôt, Transit… Transit est un film allemand qui imagine le retour (de nos jours en France) de l’occupation et des rafles (un film que je vous conseille). Alors, je n’ai pas eu trop de mal à imaginer l’état d’esprit de Lise, treize ans, cachée chez des voisins au début de l’occupation nazie à Paris, depuis qu’un Allemand l’a remarquée dans la rue, et qui observe un jour, impuissante, de leur fenêtre, sa famille se faire embarquer. Sa première réaction est celle de retrouver ses parents et ses frères. Au commissariat, elle découvre ses frères jumeaux jouant dans la cour. Elle tempête et demande à ce qu’on lui prouve qu’ils sont sur la liste. Ils n’y sont pas, et extraordinairement, Lise pourra repartir avec eux, leur sauvant la vie à tous deux, tous les autres enfants étant destinés au Vel d’Hiv (Ce passage extraordinaire est inspiré d’un fait réel, apprendrons nous en fin d’ouvrage). Lise a la passion des hirondelles et cet amour pour les oiseaux l’aidera, entre autres, à passer les épreuves qui... J’ai lu ce titre de Sophie Adriansen (acheté au Printemps du livre de Montaigu) avec en mémoire le film que je venais de voir quelques heures plus tôt, Transit… Transit est un film allemand qui imagine le retour (de nos jours en France) de l’occupation et des rafles (un film que je vous conseille). Alors, je n’ai pas eu trop de mal à imaginer l’état d’esprit de Lise, treize ans, cachée chez des voisins au début de l’occupation nazie à Paris, depuis qu’un Allemand l’a remarquée dans la rue, et qui observe un jour, impuissante, de leur fenêtre, sa famille se faire embarquer. Sa première réaction est celle de retrouver ses parents et ses frères. Au commissariat, elle découvre ses frères jumeaux jouant dans la cour. Elle tempête et demande à ce qu’on lui prouve qu’ils sont sur la liste. Ils n’y sont pas, et extraordinairement, Lise pourra repartir avec eux, leur sauvant la vie à tous deux, tous les autres enfants étant destinés au Vel d’Hiv (Ce passage extraordinaire est inspiré d’un fait réel, apprendrons nous en fin d’ouvrage). Lise a la passion des hirondelles et cet amour pour les oiseaux l’aidera, entre autres, à passer les épreuves qui l’attendent, la faim, la peur parfois, et la crainte de ne jamais revoir ses parents. J’aime toujours beaucoup le travail de Sophie Adriansen, qui n’écrit pas seulement pour la jeunesse. J’avais été très touchée par Max et les poissons qui conte l’histoire d’une jeune garçon, sauvé de la rafle du Vel d’Hiv. Mais j’ai je crois préféré encore celui-ci. En le lisant, je me suis dit que j’aurais aimé lire un tel livre à 13 ans, découvrir un tel personnage féminin comme Lise, doté d’un tel caractère, déterminé, protecteur et lucide. De plus, Sophie Adriansen conduit son récit de telle sorte que ce que vit Lise nous semble contemporain, à portée de main, et non vieux de plus de 70 ans. Je crois que c’est un roman à mettre sans conteste dans des mains de collégiens, pour cette raison là, afin qu’ils comprennent au mieux de quoi le quotidien était fait pendant la guerre, dans Paris, les restrictions, l’occupation, l’obligation de se cacher. Mais ce récit n’est pas pour autant anxiogène, qu’on se rassure, même si on tremble régulièrement de l’imprudence de Lise et de sa détermination, du monde violent dans lequel elle vit et de l’injustice d’être discriminée, et pourchassée, seulement parce qu’elle est juive, ce qu’elle se sent si peu. Ce récit est également plein d’amour, de vie et d’espoir, et encore une fois très bien écrit. L’occupation à hauteur d’enfant, donc, et un très beau coup de coeur de lecture pour jeunes ados !!
          Lire la suite
          En lire moins
        • Ladoaccroauxlivres Posté le 11 Avril 2018
          Lise et les Hirondelles est un livre époustouflant et percutant qui m’a totalement emporté. Comme tous les romans sur la seconde guerre mondiale, il y a de l’émotion, encore plus à la fin. Lise nous raconte sa vie et nous livre ses angoisse. Elle se demande sans cesse ce qui est arrivé à ses parents, quand ils vont revenir et dans quel état. Et de plus nous avons une histoire sur la seconde guerre mondiale du point de vue d’un enfant. Je trouve que l’auteur a trouvé les bons mots pour parler de la guerre. Plusieurs années passent en 240 pages mais cela ne gêne pas la lecture car au contraire, elle nous montre que tous les jours sont les mêmes pendant la guerre, qu’il y a peu de changements. Quand on la voit grandir, on a un petit pincement au coeur car on a envie qu’elle reste toujours jeune. Et puis on ne peut que compatir face à un telle situation.On apprend beaucoup de choses sur les familles juives durant la seconde guerre mondiale, comment ils étaient cachés, ce que les gens en pensaient et les déportés. J’ai bien aimé sa passion pour les hirondelles. Ces hirondelles ont un... Lise et les Hirondelles est un livre époustouflant et percutant qui m’a totalement emporté. Comme tous les romans sur la seconde guerre mondiale, il y a de l’émotion, encore plus à la fin. Lise nous raconte sa vie et nous livre ses angoisse. Elle se demande sans cesse ce qui est arrivé à ses parents, quand ils vont revenir et dans quel état. Et de plus nous avons une histoire sur la seconde guerre mondiale du point de vue d’un enfant. Je trouve que l’auteur a trouvé les bons mots pour parler de la guerre. Plusieurs années passent en 240 pages mais cela ne gêne pas la lecture car au contraire, elle nous montre que tous les jours sont les mêmes pendant la guerre, qu’il y a peu de changements. Quand on la voit grandir, on a un petit pincement au coeur car on a envie qu’elle reste toujours jeune. Et puis on ne peut que compatir face à un telle situation.On apprend beaucoup de choses sur les familles juives durant la seconde guerre mondiale, comment ils étaient cachés, ce que les gens en pensaient et les déportés. J’ai bien aimé sa passion pour les hirondelles. Ces hirondelles ont un double sens : d’un côté l’oiseau et de l’autre côté des policiers se déplaçant en bicyclette appelés hirondelles. Je l’ai lu d’une traite car je ne pouvais pas arrêter ma lecture parce que je voulais connaître ce que Lise allait devenir et comment elle allait s'en sortir. C’est une très jolie lecture que je conseille à partir de 11 ans 😉 !
          Lire la suite
          En lire moins
        ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER NATHAN !
        De nouvelles idées de lecture jeunesse, chaque mois, dans votre boîte mail
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com