En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        L'Oiseau des neiges

        Presses de la cité
        EAN : 9782258133587
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 496
        Format : 140 x 225 mm
        L'Oiseau des neiges

        Françoise DU SORBIER (Traducteur)
        Date de parution : 01/10/2016
        Ni chair, ni poisson. Quatre lettres pour la vérité.
        Janvier 1831. Aurelia Vennaway, huit ans, héritière d’une riche famille aristocratique du comté de Surrey, découvre lors d’une promenade dans les bois du domaine familial un nouveau-né bleu de froid, posé à même la neige. Malgré l’hostilité de ses parents, elle réussit à leur faire recueillir l’enfant, qu’elle baptise Amy... Janvier 1831. Aurelia Vennaway, huit ans, héritière d’une riche famille aristocratique du comté de Surrey, découvre lors d’une promenade dans les bois du domaine familial un nouveau-né bleu de froid, posé à même la neige. Malgré l’hostilité de ses parents, elle réussit à leur faire recueillir l’enfant, qu’elle baptise Amy Snow.
        A ses dix-huit ans, on découvre à Aurelia une maladie qui lui laisse peu de temps à vivre. Elle décide donc de partir en voyage quelques mois. Avant de mourir, elle laisse pour Amy une série de lettres qui vont l’aider à découvrir qui elle est et lui transmettre l'héritage qui lui revient. Amy s'embarque alors pour un périple aux quatre coins de l’Angleterre, avec, à chaque étape, une énigme à résoudre.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258133587
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 496
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        21.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Claireandthebooks Posté le 13 Septembre 2018
          J'avoue avoir été d'abord largement séduite par la couverture. Intriguée par une époque anglaise dont je n'étais pas familière, j'ai eu le plaisir d'en apprendre plus sur les us et coutumes de l'époque, sur fond de révolution industrielle. On suit les aventures d'Amy avec enthousiasme, hâtifs de découvrir les fameux secrets d'Aurelia. Le roman commence par quelques longueurs mais si le personnage principal fait preuve d'une certaine naïveté et d'inconstance - tantôt loyale jusqu'à l'outrance à son amie, tantôt jeune écervelée amoureuse - l'histoire se dévore finalement rapidement, et compense ses passages mièvres par de sévères remontrances de la part de personnages secondaires. Une lecture agréable pour découvrir en douceur cette époque.
        • Mimie24 Posté le 4 Août 2018
          J'ai beaucoup aime ce livre qui se passe en Angleterre au XIX eme siècle, période que j'adore. Je livre est bien écrit, l'intrigue est très bien menée et l'on reste dans le suspense jusqu'à la fin. J'aurais aime un dénouement plus détaillé et plus enchanteur concernant l'origine d'Amy Snow. J'ai passé un excellent moment avec ce livre.
        • candylit Posté le 2 Août 2018
          C'est avec plaisir que je me suis plongée en 1831 avec la petite Aurélia découvrant un bébé dans la neige. La petite Amy dont elle va s'occuper contre l'avis de ses richissimes parents et ce même après sa mort. C'est une histoire touchante et j'ai hâte de continuer le voyage avec Amy.
        • Equilivriste Posté le 5 Juillet 2018
          Agréable lecture que ce roman qui nous transporte dans l'Angleterre Victorienne et puritaine du XIX ème siècle (1831 - 1849). Amy est trouvée nourrisson, nue, dans la neige, en janvier 1831, dans la propriété des Vennaway par Aurélia, 8 ans, l'unique héritière des richissimes propriétaires de ce domaine ... C'est une belle histoire d'amitié, de castes, de non-dits, de maladie et de mort ... Et une quête, rythmée, à travers l'Angleterre de l'époque et ses codes. On ne s'ennuie pas une seconde ... Parfait pour les vacances!
        • FleurDuBien Posté le 10 Juillet 2017
          Outre la couverture magnifique, ce fut avec plaisir et délectation que j'ai lu ce livre. J'ai toujours été friande de romans anglais victoriens, mais il y a un peu de Jane Austen et des soeurs Brontë dans cet ouvrage. Tout pour (me) plaire ! Alors non, ce n'est pas du tout le style de ces célèbres écrivaines, mais les sujets et l'ambiance m'y ont fait pensé. L'histoire est très belle, on suit avec Amy la course au trésor que sa chère amie Aurélia lui a organisé. L'ambiance est extra, les us et coutumes de cette période nous sont présentés agréablement, on a hâte de savoir la fin, les secrets d'Aurélia. Les personnages sont hauts en couleur, pas trop de descriptions et un style fluide et rythmé font de ce livre un ouvrage à recommander si vous voulez passer un bon moment. Sinon, si vous préférez Austen ou Brontë passez votre chemin. Les thèmes y sont récurrents, certes, mais certains passages sont lourds et mal fagottés. Mais pas suffisamment pour en faire un chef d'oeuvre. Peut être tout simplement parce que l'auteure à écrit en imaginant l'époque alors que Austen et Brontë ont écrit pendant cette période de l'Histoire anglaise. Pour tout dire, je... Outre la couverture magnifique, ce fut avec plaisir et délectation que j'ai lu ce livre. J'ai toujours été friande de romans anglais victoriens, mais il y a un peu de Jane Austen et des soeurs Brontë dans cet ouvrage. Tout pour (me) plaire ! Alors non, ce n'est pas du tout le style de ces célèbres écrivaines, mais les sujets et l'ambiance m'y ont fait pensé. L'histoire est très belle, on suit avec Amy la course au trésor que sa chère amie Aurélia lui a organisé. L'ambiance est extra, les us et coutumes de cette période nous sont présentés agréablement, on a hâte de savoir la fin, les secrets d'Aurélia. Les personnages sont hauts en couleur, pas trop de descriptions et un style fluide et rythmé font de ce livre un ouvrage à recommander si vous voulez passer un bon moment. Sinon, si vous préférez Austen ou Brontë passez votre chemin. Les thèmes y sont récurrents, certes, mais certains passages sont lourds et mal fagottés. Mais pas suffisamment pour en faire un chef d'oeuvre. Peut être tout simplement parce que l'auteure à écrit en imaginant l'époque alors que Austen et Brontë ont écrit pendant cette période de l'Histoire anglaise. Pour tout dire, je ne me suis pas ennuyée une seconde alors que Jane Austen avait un pouvoir sur moi quelque peu soporifique... Mais de temps en temps un bon classique ne fait pas de mal. Surtout, lisez bien le livre jusqu'au bout (épilogue) car des secrets de famille y sont dévoilés et on comprend mieux la haine de la mére d'Aurélia pour Amy. En résumé, j'ai passé un très bon moment, de belles choses, de belles idées, j'ai réellement été transporté dans l'Angleterre de cette époque. Une auteure à suivre donc.
          Lire la suite
          En lire moins
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com