En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        L'Oiseau des neiges

        Presses de la cité
        EAN : 9782258133587
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 496
        Format : 140 x 225 mm
        L'Oiseau des neiges

        Françoise DU SORBIER (Traducteur)
        Date de parution : 01/10/2016
        Ni chair, ni poisson. Quatre lettres pour la vérité.
        Janvier 1831. Aurelia Vennaway, huit ans, héritière d’une riche famille aristocratique du comté de Surrey, découvre lors d’une promenade dans les bois du domaine familial un nouveau-né bleu de froid, posé à même la neige. Malgré l’hostilité de ses parents, elle réussit à leur faire recueillir l’enfant, qu’elle baptise Amy... Janvier 1831. Aurelia Vennaway, huit ans, héritière d’une riche famille aristocratique du comté de Surrey, découvre lors d’une promenade dans les bois du domaine familial un nouveau-né bleu de froid, posé à même la neige. Malgré l’hostilité de ses parents, elle réussit à leur faire recueillir l’enfant, qu’elle baptise Amy Snow.
        A ses dix-huit ans, on découvre à Aurelia une maladie qui lui laisse peu de temps à vivre. Elle décide donc de partir en voyage quelques mois. Avant de mourir, elle laisse pour Amy une série de lettres qui vont l’aider à découvrir qui elle est et lui transmettre l'héritage qui lui revient. Amy s'embarque alors pour un périple aux quatre coins de l’Angleterre, avec, à chaque étape, une énigme à résoudre.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258133587
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 496
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        21.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • FleurDuBien Posté le 10 Juillet 2017
          Outre la couverture magnifique, ce fut avec plaisir et délectation que j'ai lu ce livre. J'ai toujours été friande de romans anglais victoriens, mais il y a un peu de Jane Austen et des soeurs Brontë dans cet ouvrage. Tout pour (me) plaire ! Alors non, ce n'est pas du tout le style de ces célèbres écrivaines, mais les sujets et l'ambiance m'y ont fait pensé. L'histoire est très belle, on suit avec Amy la course au trésor que sa chère amie Aurélia lui a organisé. L'ambiance est extra, les us et coutumes de cette période nous sont présentés agréablement, on a hâte de savoir la fin, les secrets d'Aurélia. Les personnages sont hauts en couleur, pas trop de descriptions et un style fluide et rythmé font de ce livre un ouvrage à recommander si vous voulez passer un bon moment. Sinon, si vous préférez Austen ou Brontë passez votre chemin. Les thèmes y sont récurrents, certes, mais certains passages sont lourds et mal fagottés. Mais pas suffisamment pour en faire un chef d'oeuvre. Peut être tout simplement parce que l'auteure à écrit en imaginant l'époque alors que Austen et Brontë ont écrit pendant cette période de l'Histoire anglaise. Pour tout dire, je... Outre la couverture magnifique, ce fut avec plaisir et délectation que j'ai lu ce livre. J'ai toujours été friande de romans anglais victoriens, mais il y a un peu de Jane Austen et des soeurs Brontë dans cet ouvrage. Tout pour (me) plaire ! Alors non, ce n'est pas du tout le style de ces célèbres écrivaines, mais les sujets et l'ambiance m'y ont fait pensé. L'histoire est très belle, on suit avec Amy la course au trésor que sa chère amie Aurélia lui a organisé. L'ambiance est extra, les us et coutumes de cette période nous sont présentés agréablement, on a hâte de savoir la fin, les secrets d'Aurélia. Les personnages sont hauts en couleur, pas trop de descriptions et un style fluide et rythmé font de ce livre un ouvrage à recommander si vous voulez passer un bon moment. Sinon, si vous préférez Austen ou Brontë passez votre chemin. Les thèmes y sont récurrents, certes, mais certains passages sont lourds et mal fagottés. Mais pas suffisamment pour en faire un chef d'oeuvre. Peut être tout simplement parce que l'auteure à écrit en imaginant l'époque alors que Austen et Brontë ont écrit pendant cette période de l'Histoire anglaise. Pour tout dire, je ne me suis pas ennuyée une seconde alors que Jane Austen avait un pouvoir sur moi quelque peu soporifique... Mais de temps en temps un bon classique ne fait pas de mal. Surtout, lisez bien le livre jusqu'au bout (épilogue) car des secrets de famille y sont dévoilés et on comprend mieux la haine de la mére d'Aurélia pour Amy. En résumé, j'ai passé un très bon moment, de belles choses, de belles idées, j'ai réellement été transporté dans l'Angleterre de cette époque. Une auteure à suivre donc.
          Lire la suite
          En lire moins
        • prune42 Posté le 1 Mai 2017
          Angleterre, Janvier 1831. Aurelia Vennaway trouve un bébé abandonné dans la neige. Contre l'avis de ses parents issus de la grande bourgeoisie, Aurelia décide de garder la petite fille qui s'appellera Amy Snow. Les deux fillettes deviendront très proches malgré leur condition sociale différente, d'autant plus qu' Aurelia est atteinte d'une grave maladie et que ses jours sont comptés. A son décès, en 1848, Aurelia laisse à Amy une série de lettres qui lui feront parcourir l'Angleterre, à la recherche du secret d'Aurelia, partie mystérieusement assez longtemps avant son décès. Amy y fera des rencontres et des expériences hors-du-commun, deviendra une jeune fille très aisée et appréciée dans la haute bourgeoisie anglaise. Mais saura-t-elle découvrir le secret de son amie ? En le cherchant obstinément, ne risque-t-elle pas de s'oublier elle-même ? J'ai reçu ce roman en cadeau pour Noël ; je ne sais pas si je l'aurais choisi spontanément moi-même car je ne suis pas fan de cette époque victorienne. Néanmoins, même si ce n'est pas un coup de cœur en tant que tel, j'ai trouvé ce roman agréable, notamment l'avant-dernière partie où Amy est à Bath et qui m'a beaucoup rappelé Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos par... Angleterre, Janvier 1831. Aurelia Vennaway trouve un bébé abandonné dans la neige. Contre l'avis de ses parents issus de la grande bourgeoisie, Aurelia décide de garder la petite fille qui s'appellera Amy Snow. Les deux fillettes deviendront très proches malgré leur condition sociale différente, d'autant plus qu' Aurelia est atteinte d'une grave maladie et que ses jours sont comptés. A son décès, en 1848, Aurelia laisse à Amy une série de lettres qui lui feront parcourir l'Angleterre, à la recherche du secret d'Aurelia, partie mystérieusement assez longtemps avant son décès. Amy y fera des rencontres et des expériences hors-du-commun, deviendra une jeune fille très aisée et appréciée dans la haute bourgeoisie anglaise. Mais saura-t-elle découvrir le secret de son amie ? En le cherchant obstinément, ne risque-t-elle pas de s'oublier elle-même ? J'ai reçu ce roman en cadeau pour Noël ; je ne sais pas si je l'aurais choisi spontanément moi-même car je ne suis pas fan de cette époque victorienne. Néanmoins, même si ce n'est pas un coup de cœur en tant que tel, j'ai trouvé ce roman agréable, notamment l'avant-dernière partie où Amy est à Bath et qui m'a beaucoup rappelé Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos par un de ses thèmes abordés. Le personnage d'Amy Snow est attachant, elle va découvrir le monde de la grande bourgeoisie britannique et ses dessous-de-carte, elle qui est innocente et si naïve. Les personnages sont assez travaillés et le style de Tracy Rees est plaisant à lire. Le lecteur, ou plutôt la lectrice car je pense que ce genre de romans s'adresse majoritairement à un lectorat féminin, est dépaysé(e), on se croirait vraiment au XIXème siècle en Angleterre. Pour terminer, je rajouterai que la couverture de ce roman m'a beaucoup plu, elle est très jolie et poétique et suscite beaucoup d'interrogations sur le contenu de ce livre.
          Lire la suite
          En lire moins
        • bebi Posté le 10 Avril 2017
          Amy Snow a été découverte dans la neige lorsqu'elle tout bébé. Bien qu'Aurélia, sa bienfaitrice, lui ait toujours porté beaucoup d'attentions, les parents de la jeune fille ne voient en elle qu'une tare qu'ils doivent supporter chez eux, pour l'amour de leur fille. Mais leurs conditions sont claires, et Amy sait qu'elle n'a plutôt pas intérêt à les braver. Aurélia meurt très jeune, d'un problème cardiaque, et Amy doit tracer son propre chemin, du jour au lendemain. Mais pas vraiment seule, puisque son amie lui a laissé un message, de l'argent, quelques instructions, et un mystère à éclaircir. Commence pour Amy Snow un voyage parsemé de surprises et de découvertes. Au départ du roman, on un peu l'impression d'avoir affaire à un roman à l'eau de rose. On s'imagine déjà que la jeune désargentée va se placer comme préceptrice, dame de compagnie, ou gouvernante. Qu'elle tombera amoureuse de son employeur et qu'on aura droit à un superbe happy end (Qui a dit que j'avais trop regardé Jane Eyre?? Je vous ai entendu!) Mais non. Ou du moins pas totalement. Parce qu'avant qu'Amy puisse décider de ce qu'elle va faire de sa vie, elle doit d'abord honorer la mémoire de son amie, et de ce... Amy Snow a été découverte dans la neige lorsqu'elle tout bébé. Bien qu'Aurélia, sa bienfaitrice, lui ait toujours porté beaucoup d'attentions, les parents de la jeune fille ne voient en elle qu'une tare qu'ils doivent supporter chez eux, pour l'amour de leur fille. Mais leurs conditions sont claires, et Amy sait qu'elle n'a plutôt pas intérêt à les braver. Aurélia meurt très jeune, d'un problème cardiaque, et Amy doit tracer son propre chemin, du jour au lendemain. Mais pas vraiment seule, puisque son amie lui a laissé un message, de l'argent, quelques instructions, et un mystère à éclaircir. Commence pour Amy Snow un voyage parsemé de surprises et de découvertes. Au départ du roman, on un peu l'impression d'avoir affaire à un roman à l'eau de rose. On s'imagine déjà que la jeune désargentée va se placer comme préceptrice, dame de compagnie, ou gouvernante. Qu'elle tombera amoureuse de son employeur et qu'on aura droit à un superbe happy end (Qui a dit que j'avais trop regardé Jane Eyre?? Je vous ai entendu!) Mais non. Ou du moins pas totalement. Parce qu'avant qu'Amy puisse décider de ce qu'elle va faire de sa vie, elle doit d'abord honorer la mémoire de son amie, et de ce fait, suivre les instructions contenues dans ses messages. Au-delà de l'atmosphère victorienne que j'aime, c'est une aussi une très belle chasse au trésor que je découvre. Que demander de plus? A travers les souvenirs d'Amy, et les lettres qu'elle lit, on trace la vie d'Aurélia, disparue dès le début du livre. Ce n'est pas un personnage que l'on apprend à connaître, mais bien deux. Et ils sont plutôt complémentaires. L'une est discrète, sage, et patiente. L'autre est directive, bruyante, décidée et volontaire. Tout les oppose, et pourtant c'est ce qui a fait leur lien si particulier. Toujours est-il qu'au fil des pages, on n'a qu'une seule envie: qu'Amy reçoive l'indice suivant!!! Parce qu'évidemment, l'auteur ayant très bien fait les choses, on en sait chaque fois juste.. trop peu. Les lettres qu'Amy lit nous laisse chaque fois sur notre faim, amorçant un principe tout simple: l'envie d'aller voir plus loin. J'ai beaucoup aimé ce roman, bien bâti et suffisamment intrigant pour m'avoir retenu jusqu'à la dernière page. J'avoue, j'avais trouvé le grand mystère avant d'arriver à la fin, ou du moins je le soupçonnais très fort, mais ça n'a rien enlevé à la révélation, qui était bien complète, et bien dessinée. J'ai passé un bon moment en compagnie de ce livre.
          Lire la suite
          En lire moins
        • mjaubrycoin Posté le 28 Février 2017
          La jeune Aurelia Vennaway découvre un nouveau-né dans la neige et malgrè l'opposition de son aristocratique famille qui se propose d'écarter impitoyablement la petite fille, elle obtient de haute lutte que l'enfant soit élevée au domaine et devient sa protectrice. Baptisée Amy Snow, la jeune rescapée grandit en étant toujours plus éperdue d'amour et d'admiration pour Aurélia qui devient une courageuse jeune femme indépendante et déterminée, refusant le mariage arrangé que sa famille cherche à lui imposer. Entre les deux jeunes filles, l'entente est totale et quand Amy apprend qu'Aurélia est atteinte d'une pathologie cardiaque qui la condamne à court terme, elle est dévastée et ce d'autant plus qu'Aurélia décide de partir découvrir le vaste monde, la laissant dans une maison où elle n'est que tolérée et où elle doit faire face à l'hostilité de la famille Vennaway. Après la mort d'Aurélia, Amy est chassée comme une simple domestique mais la défunte avait prévu de veiller par delà la mort sur sa protégée et lui a laissé un héritage particulier : une chasse au trésor, faisant référence à celles qu'elle organisait pour elle quand elle était enfant, mais qui, maintenant, va se dérouler dans la vraie vie. Au fil des... La jeune Aurelia Vennaway découvre un nouveau-né dans la neige et malgrè l'opposition de son aristocratique famille qui se propose d'écarter impitoyablement la petite fille, elle obtient de haute lutte que l'enfant soit élevée au domaine et devient sa protectrice. Baptisée Amy Snow, la jeune rescapée grandit en étant toujours plus éperdue d'amour et d'admiration pour Aurélia qui devient une courageuse jeune femme indépendante et déterminée, refusant le mariage arrangé que sa famille cherche à lui imposer. Entre les deux jeunes filles, l'entente est totale et quand Amy apprend qu'Aurélia est atteinte d'une pathologie cardiaque qui la condamne à court terme, elle est dévastée et ce d'autant plus qu'Aurélia décide de partir découvrir le vaste monde, la laissant dans une maison où elle n'est que tolérée et où elle doit faire face à l'hostilité de la famille Vennaway. Après la mort d'Aurélia, Amy est chassée comme une simple domestique mais la défunte avait prévu de veiller par delà la mort sur sa protégée et lui a laissé un héritage particulier : une chasse au trésor, faisant référence à celles qu'elle organisait pour elle quand elle était enfant, mais qui, maintenant, va se dérouler dans la vraie vie. Au fil des lettres posthumes qu'Amy recevra de la part d'Aurélia, elle devra voyager aux quatre coins de l'Angleterre, rencontrer des inconnus qui pourraient se révéler secourables et enfin découvrir un grand secret. A travers ces épreuves qui sont autant d'étapes d'un véritable parcours initiatique, Amy va grandir et se forger une personnalité nouvelle qui permettra à celle qui était surnommée "le petit oiseau" de prendre véritablement son envol. Une bien belle histoire originale qui plonge les lecteurs dans l'Angleterre victorienne , corsetée dans ses traditions, dissimulée derrière les paravents des faux-semblants, impitoyable aux faibles et aux pauvres. Tracy Rees se place délibérément sous le patronage de Dickens dont les références à l'oeuvre abondent dans le récit et donne avec ce premier roman illustrant une quête initiatique, la mesure de son grand talent. Elle sait susciter l'intérêt tout au long du déroulement de l'intrigue et camper des personnages hauts en couleur et oh combien attachants (ah, l'extraordinaire Mrs Riverthorpe avec laquelle je me sens tant d'affinités!) L'amitié féminine est au coeur du livre et l'indéfectible fidélité que se vouent réciproquement les deux héroïnes par delà la mort, éclaire cette histoire d'une lumière magique. Une lecture qui procure vraiment un grand moment de bonheur !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Galleane Posté le 24 Février 2017
          Même si ce roman n'est pas incroyable il possède ce genre de magie qui vous fait vous sentir bien, qui fait que vous êtes étonnamment pris par l'histoire et qui fait que vous n'avez pas envie de le lâcher avant d'avoir tourné la dernière page. L'oiseau des neiges m'a fait me sentir bien, l'ambiance est reposante, l'histoire est apaisante, pleine de candeur et de douceur, c'était comme de manger une gourmandise aux saveurs sans chichis, mais qui excitent les papilles. En plus Amy est un personnage qui m'a immensément plu. J'ai été heureuse d'avoir croisé sa route et d'avoir lu ce roman qui n'est pas passé très loin du coup de cœur.
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.