Lisez! icon: Search engine
Lou, après tout : Le Grand Effondrement
Collection : Hors collection
Date de parution : 16/05/2019
Éditeurs :
Syros

Lou, après tout : Le Grand Effondrement

Collection : Hors collection
Date de parution : 16/05/2019
Une odyssée pré- et postapocalyptique d’un réalisme extrême. Fascinant, remuant, vibrant.
Lorsque la civilisation s’est effondrée, le monde allait mal depuis longtemps. Bouleversements climatiques, émeutes, épidémies inquiétantes et dictatures... c’était un monde en bout de course, où l’on faisait semblant de... Lorsque la civilisation s’est effondrée, le monde allait mal depuis longtemps. Bouleversements climatiques, émeutes, épidémies inquiétantes et dictatures... c’était un monde en bout de course, où l’on faisait semblant de vivre normalement. Le Grand Effondrement était inévitable, mais nul n’aurait pu imaginer ce qui allait suivre.
Quinze ans plus tard, Lou...
Lorsque la civilisation s’est effondrée, le monde allait mal depuis longtemps. Bouleversements climatiques, émeutes, épidémies inquiétantes et dictatures... c’était un monde en bout de course, où l’on faisait semblant de vivre normalement. Le Grand Effondrement était inévitable, mais nul n’aurait pu imaginer ce qui allait suivre.
Quinze ans plus tard, Lou et Guillaume font partie des survivants. Elle est adolescente, lui a une trentaine d’années. Il l’a recueillie quand elle était toute petite. Réfugiés dans une ancienne villa perchée sur un mont des Flandres, ils savent que le danger peut surgir à tout instant.

Prix Pierre Bottero 2022
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748526349
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 154 x 225 mm
EAN : 9782748526349
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 154 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • aureliethuin 09/10/2022
    Dans la première partie du roman, nous suivons Guillaume et Lou qui survivent dans un monde ravagé où le climat fait n'importe quoi avec une météo erratique, où ceux que l'on croise peuvent nous tuer de bien des manières différentes. En somme le danger est partout et peut même venir de soi-même car "trop penser au passé, c'est le meilleur moyen d'y passer". Dans la seconde partie, nous remontons le temps auprès de Guillaume qui va nous expliquer comment notre civilisation à bout de souffle et rongée de l'intérieur va s'effondrer. C'est frappant de réalisme, que dis-je, c'est carrément flippant ! Je me suis sentie tout de suite immergée dans cette histoire car dès les premières lignes, l'auteur évoque des lieux que je connais avec la villa Marguerite Yourcenar sur le Mont-Noir. Plus tard, il nous fait arpenter les rues de Lille et de Roubaix, suivre la ligne de tramway et je m'y vois littéralement ! En plus de ces repères géographiques, tous les problèmes de société soulevés semblent tellement d'actualité : le changement climatique, la pollution, le racisme, la pauvreté et l'exclusion, la dépendance aux écrans ou aux médicaments. Quel joyeux programme me direz-vous ?! Tout est agencé dans... Dans la première partie du roman, nous suivons Guillaume et Lou qui survivent dans un monde ravagé où le climat fait n'importe quoi avec une météo erratique, où ceux que l'on croise peuvent nous tuer de bien des manières différentes. En somme le danger est partout et peut même venir de soi-même car "trop penser au passé, c'est le meilleur moyen d'y passer". Dans la seconde partie, nous remontons le temps auprès de Guillaume qui va nous expliquer comment notre civilisation à bout de souffle et rongée de l'intérieur va s'effondrer. C'est frappant de réalisme, que dis-je, c'est carrément flippant ! Je me suis sentie tout de suite immergée dans cette histoire car dès les premières lignes, l'auteur évoque des lieux que je connais avec la villa Marguerite Yourcenar sur le Mont-Noir. Plus tard, il nous fait arpenter les rues de Lille et de Roubaix, suivre la ligne de tramway et je m'y vois littéralement ! En plus de ces repères géographiques, tous les problèmes de société soulevés semblent tellement d'actualité : le changement climatique, la pollution, le racisme, la pauvreté et l'exclusion, la dépendance aux écrans ou aux médicaments. Quel joyeux programme me direz-vous ?! Tout est agencé dans ce roman pour montrer comment la pas si longue glissade finit par l'effondrement de l'humanité. Quelques lumières dans cette horreur : l'amitié, l'entraide et l'amour comme les cailloux du petit Poucet. Je les suivrai jusque dans les prochains tomes...
    Lire la suite
    En lire moins
  • mrose71 27/05/2022
    Après Macha ou l’évasion, Jérôme Leroy nous régale avec un nouveau récit de fin du monde bien plus sombre que ce monde de la Douceur qu’il nous avait dépeint dans Macha. Mais, à la lecture du deuxième tome de Lou après tout, on rêve pour ces héros attachants d’un avenir possible et que le monde de la Douceur ne soit pas qu’une utopie. Dans le 1er tome, c’est Guillaume le narrateur qui nous raconte comment le monde que nous connaissons et qui est le sien a brutalement disparu et la placer sur les routes à tenter de survivre dans un monde ravagé où règne la violence et dans lequel il élève la petite Lou. Dans le 2ème tome, c’est Lou qui n’a jamais connu autre chose que ce monde là, où chaque jour est une lutte pour survivre qui nous raconte son errance et ses espoirs mais aussi son incompréhension face aux choses « de la vie d’avant » qui laisse « les Lassés » quitter cette vie. Un récit d’anticipation qui nous montre une fois de plus comment tout peut basculer dans une violence inouïe mais ou certaines personnes tentent de semer la poésie. Thèmes : Dystopie Survie Zombies Crise environnement Niveau : 3 ème Sélection Montreuil 2019
  • DocBird 02/02/2022
    Résumé : Le monde s’est effondré le jour de la Grande Panne, alors que rien n’allait plus : changement climatique, fuite dans le virtuel, dictatures, racisme… Depuis Guillaume survit avec Lou, une jeune fille qu’il a recueillie quand elle avait 5 ans. Et ils pensent avoir un répit, dans la villa Yourcenar où ils ont trouvé refuge. Mon avis : Ce roman fait froid dans le dos, tellement il paraît réaliste et nous parle d’un monde futur pas si éloigné que ça de nous. Et dès les premières lignes, on se retrouve happé par l’histoire, et par la description d’un futur apocalyptique et effrayant. Guillaume avait environ 17 ans quand le monde qu’il connaissait s’est effondré, avec déjà beaucoup de fissures : mer et air pollués, racisme porté à l’extrême, dictature, fuite des hommes dans le virtuel pour oublier le réel, stress intense et prise de médicaments. Mais porté par son amour de la poésie, en particulier celle de Guillaume Apollinaire, Guillaume pense que la vie est toujours possible, même s’il voit bien sa mère s’enfoncer dans la dépression, les gens rejeter les étrangers, et que d’étranges épidémies commencent à se répandre. Mais le jour où il n’y a plus ni électricité ni... Résumé : Le monde s’est effondré le jour de la Grande Panne, alors que rien n’allait plus : changement climatique, fuite dans le virtuel, dictatures, racisme… Depuis Guillaume survit avec Lou, une jeune fille qu’il a recueillie quand elle avait 5 ans. Et ils pensent avoir un répit, dans la villa Yourcenar où ils ont trouvé refuge. Mon avis : Ce roman fait froid dans le dos, tellement il paraît réaliste et nous parle d’un monde futur pas si éloigné que ça de nous. Et dès les premières lignes, on se retrouve happé par l’histoire, et par la description d’un futur apocalyptique et effrayant. Guillaume avait environ 17 ans quand le monde qu’il connaissait s’est effondré, avec déjà beaucoup de fissures : mer et air pollués, racisme porté à l’extrême, dictature, fuite des hommes dans le virtuel pour oublier le réel, stress intense et prise de médicaments. Mais porté par son amour de la poésie, en particulier celle de Guillaume Apollinaire, Guillaume pense que la vie est toujours possible, même s’il voit bien sa mère s’enfoncer dans la dépression, les gens rejeter les étrangers, et que d’étranges épidémies commencent à se répandre. Mais le jour où il n’y a plus ni électricité ni Internet, et que les gens sous réalité virtuelle se transforment en de dangereux Cyb, et que ceux soignés pour dépression deviennent des Bougeurs, tous désirant manger les humains, qui peuvent à leur tour devenir comme eux, Guillaume comprend qu’il doit fuir. Il va rencontrer la petite Lou, qui va devenir sa raison de vivre, et avec qui il va errer pour survivre. Jusqu’au jour où Guillaume et Lou arrivent dans la villa Yourcenar, où ils pensent avoir un peu de répit. Mais le danger n’est jamais loin… Ce tome 1 met en avant Guillaume et ses souvenirs, permettant ainsi que lecteur de comprendre comment le monde a pu évoluer jusqu’à en arriver à l’ultime catastrophe. Et le monde qu’il décrit n’est pas si éloigné que cela du nôtre, et est d’autant plus glaçant. Le lecteur ressent alors le besoin de réagir maintenant, pour éviter que ce monde futur ne soit pas notre avenir et envoie l’humanité à sa perte. Un roman coup de cœur à lire de toute urgence !
    Lire la suite
    En lire moins
  • les1001lecteurs 20/05/2021
    Écrit par Jérôme Leroy, Lou Après Tout est un roman post-apocalyptique profondément émouvant, mélangeant survie, amour, et science-fiction. Suite aux dérèglement climatiques, aux épidémies et aux dictatures, le monde a sombré dans le chaos. Guillaume et Lou vivent dans une situation apocalyptique, où le seul but est de survivre. Guillaume a recueilli Lou depuis qu’elle était petite, maintenant, Guillaume a une trentaine d'années et Lou est adolescente. Dans ce monde chaotique où “Trop penser au passé, c’est le meilleur moyen d’y passer”, Guillaume et Lou trouvent quand même un peu de réconfort, par la poésie, ou rien qu’au fait d’être encore vivant ensemble. Un roman tragique plein de rebondissements et d’émotions, Lou Après Tout dénonce la pollution, le racisme, l’exclusion des plus pauvres, la dictature, la dépendance à la technologie et bien d’autres problèmes de notre société actuelle. J’ai beaucoup apprécié ce livre, surtout le passé tragique de Guillaume. Je le recommande vivement ! Elise 302, Mille et un lecteurs
  • EkipAge 03/05/2021
    La critique de Benoît : Lou après tout est un roman apocalyptique qui parle de deux survivants de la "Grande Panne". En ces temps troublés il y a beaucoup de danger, la faim, la soif, les maladies et les zombies. Lou est une adolescente qui a la quinzaine et Guillaume a la trentaine. En ces moments-là, les survivants se répétaient un dicton entre eux " Trop penser au passé, c'est le meilleur moyen d'y passer" mais des circonstances nous montreront leur passé tragique et ce qu'est la "grande panne." #8203;Je conseille le livre très bien en histoire apocalyptique et l'histoire et très développée, des moments émouvants aussi.
Inscrivez-vous à Syros, la newsletter alternative !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Prix littéraire : retour sur les récompenses de 2022

    Livres pour enfants, romans, essais, biographies, mangas... Découvrez tous les titres de nos éditeurs ayant obtenu une récompense au cours de l'année 2022.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    25 dystopies à lire absolument

    Pionner de la dystopie, Aldous Huxley a ouvert la voie a bien des romans depuis la parution du Meilleur des mondes en 1932. Ces romans où l’utopie a viré au cauchemar mettent en scène les incertitudes et les angoisses que font naitre en nous les évolutions du monde. Société totalitaire, catastrophe écologique, dérive technologique : il y en a pour tous les goûts !

    Lire l'article