Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266298575
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 140 x 225 mm

Ma fureur

Caroline BOUET (Traducteur)
Date de parution : 05/11/2020
On donnerait à John le bon dieu sans confession. Lexi, elle, semble être une adolescente difficile. Qui sera de son côté, quand elle aura enfin le courage de témoigner ?
John a l’air parfait, Lexi, sa belle-fille, semble être une adolescente difficile. Mais les apparences sont parfois trompeuses… À la maison, Lexi vit un enfer. John, son beau-père, est un homme agressif qui ne tolère pas la moindre erreur. De son côté, la jeune fille s’énerve vite, elle a des... John a l’air parfait, Lexi, sa belle-fille, semble être une adolescente difficile. Mais les apparences sont parfois trompeuses… À la maison, Lexi vit un enfer. John, son beau-père, est un homme agressif qui ne tolère pas la moindre erreur. De son côté, la jeune fille s’énerve vite, elle a des accès de colère terribles. La fameuse « crise d’adolescence », sans doute... Mais Lexi en est persuadée : c’est John qui n’a pas un comportement normal. Il semble déterminé à l’isoler de tous ceux qu’elle aime, et compte bien épouser sa mère. Pourra-t-elle dévoiler à temps le vrai visage de John et empêcher ce mariage ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266298575
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • BlandineSrx Posté le 2 Août 2021
    Un livre incroyablement poignant qui traite de la maltraitance sous sa forme la moins visible, des relations amoureuses, et de comment les plus jeunes sont perçus par leurs aînés. J’ai vraiment été happée par l’histoire et par les personnages et j’ai dévoré ce livre qui m’a énormément émue. J’aimais déjà beaucoup les autres livres de l’autrice que j’avais pu lire mais j’ai une fois de plus été conquise.
  • Citrouille_mecanique Posté le 14 Juillet 2021
    Un roman pour ados intéressant sur un sujet pas facile. Malgré quelques longueurs, le sujet reste bien exploité. On suit l'histoire d'une ado disons...un peu extrême. Ses réactions explosives et disproportionnées suscitent l'attention. On se doute bien que ça cache quelque chose. Un beau-père pas des plus sympathiques, certes, mais est-ce que ça justifie de tels comportements ? Ce que j'ai vraiment apprécié, c'est que le récit semble plutôt réaliste, même si la réaction de certains personnages m'ont parfois laissée perplexe. C'est profond d'un point de vue psychologique et traite des sujets graves de la vie de tous les jours, mais sans trop en faire : la violence sous ses différentes formes (les pulsions violentes de Lexi, et la violence psychologique qu'elle subie par son beau-père). Mais pas de surenchère. Pas de trash, ça ne va jamais trop loin. Et surtout le personnage du beau-père reste en nuances. Il n'est pas dans l'excès caricatural. Il reste un manipulateur qu'on n'aurait pas envie de rencontrer, parfois colérique, mais pas forcément un monstre brutal excessif. Ses actes sont destructeurs, mais de façon à ce que ça ne soit pas visible aux premiers abords, au point que ça décrédibilise la narratrice, qui se retrouve un... Un roman pour ados intéressant sur un sujet pas facile. Malgré quelques longueurs, le sujet reste bien exploité. On suit l'histoire d'une ado disons...un peu extrême. Ses réactions explosives et disproportionnées suscitent l'attention. On se doute bien que ça cache quelque chose. Un beau-père pas des plus sympathiques, certes, mais est-ce que ça justifie de tels comportements ? Ce que j'ai vraiment apprécié, c'est que le récit semble plutôt réaliste, même si la réaction de certains personnages m'ont parfois laissée perplexe. C'est profond d'un point de vue psychologique et traite des sujets graves de la vie de tous les jours, mais sans trop en faire : la violence sous ses différentes formes (les pulsions violentes de Lexi, et la violence psychologique qu'elle subie par son beau-père). Mais pas de surenchère. Pas de trash, ça ne va jamais trop loin. Et surtout le personnage du beau-père reste en nuances. Il n'est pas dans l'excès caricatural. Il reste un manipulateur qu'on n'aurait pas envie de rencontrer, parfois colérique, mais pas forcément un monstre brutal excessif. Ses actes sont destructeurs, mais de façon à ce que ça ne soit pas visible aux premiers abords, au point que ça décrédibilise la narratrice, qui se retrouve un peu dans le rôle du martyr seul contre le monde entier. Les liens entre les différents personnages sont d'ailleurs bien tissés, et chaque membre de la famille (et même les amis) ont leur importance, leur personnalité propre et une place à jouer. Un récit percutant et fort en émotions. Parce que même si on ne comprend pas forcément le comportement de Lexi, on ressent bien sa fureur, et on ressent les choses avec elles, et c'est assez saisissant. Bref, une bonne lecture pour ma part, et une lecture assez différente de ce que j'ai pu lire jusqu'à présent.
    Lire la suite
    En lire moins
  • jordan__ Posté le 31 Décembre 2020
    L#x2019héroïne est une jeune femme légitimement en colère qui fait jaillir le monstre en elle pour éviter le chaos. J#x2019ai adoré son personnage. Ses mots bousculent, cognent, résonnent. La montée puissance s#x2019exécute parfaitement jusqu#x2019à la fin, un peu moins réaliste mais qui fait du bien.
  • iseaub Posté le 28 Novembre 2020
    Pour moi, un roman féministe au vrai sens du terme. une histoire de parole, de prise de conscience, d'émancipation. La maltraitance sans sensationnalisme : pas de viols, d'attouchements ou de coups. Les hommes et les femmes sont décrits avec qualités et défauts, forces et faiblesses, à égalité. Pas de manichéisme. L'héroïne, adolescente en construction est un personnage attachant : son évolution est crédible. Les parallèles avec les contes sont amusants.
  • lirado Posté le 19 Novembre 2020
    De prime abord Ma Fureur semble être le récit d’une jeune fille en pleine crise d’ado. Lexi est du genre explosive et elle peut facilement s’emporter contre sa famille ou à l’école. Mais très vite le lecteur comprend qu’il y a quelque chose d’étrange dans cette famille et que les apparences sont trompeuses. Ainsi, alors que le lecteur essaye de comprendre les réactions extrêmes de Lexi et découvre son mal être profond, il prend conscience que c’est son beau-père qui cache quelque chose. En effet, sous ses airs parfaits, John, le beau-père de Lexi est un homme de plus en plus détestable à mesure que l’on découvre sa véritable personnalité : égoïste et manipulateur, il est au mieux une personne toxique, au pire un pervers narcissique, même si Jenny Downham n’emploie pas ces termes ( sans doute étrangers aux adolescents). Ma Fureur est un roman très fort et dur psychologiquement car les situations décrites par l’autrice sont difficiles et la violence psychologique se devine entre chaque ligne. On ressent la colère de Lexi et on ne peut qu’être indigné par les propos et les manipulations de son beau-père. La maltraitance est souvent abordée du point de vue physique en littérature jeunesse... De prime abord Ma Fureur semble être le récit d’une jeune fille en pleine crise d’ado. Lexi est du genre explosive et elle peut facilement s’emporter contre sa famille ou à l’école. Mais très vite le lecteur comprend qu’il y a quelque chose d’étrange dans cette famille et que les apparences sont trompeuses. Ainsi, alors que le lecteur essaye de comprendre les réactions extrêmes de Lexi et découvre son mal être profond, il prend conscience que c’est son beau-père qui cache quelque chose. En effet, sous ses airs parfaits, John, le beau-père de Lexi est un homme de plus en plus détestable à mesure que l’on découvre sa véritable personnalité : égoïste et manipulateur, il est au mieux une personne toxique, au pire un pervers narcissique, même si Jenny Downham n’emploie pas ces termes ( sans doute étrangers aux adolescents). Ma Fureur est un roman très fort et dur psychologiquement car les situations décrites par l’autrice sont difficiles et la violence psychologique se devine entre chaque ligne. On ressent la colère de Lexi et on ne peut qu’être indigné par les propos et les manipulations de son beau-père. La maltraitance est souvent abordée du point de vue physique en littérature jeunesse alors qu’elle peut aussi s’exercer psychologiquement. Ce qui est aussi intéressant dans Ma Fureur c’est qu’on a aussi le phénomène d’emprise qui est abordé puisque la mère de Lexi ne parvient pas à voir que son futur mari est le véritable « méchant » de cette histoire, elle lui trouve sans cesse des excuses à son comportement et abonde totalement dans ses choix pourtant extrêmes. Le thème de Ma Fureur m’a beaucoup intéressée, tout comme le combat de Lexi pour être entendue mais j’ai tout de même trouvé que le roman souffrait de quelques longueurs. La prise de conscience est certes un processus lent mais le roman manque parfois de dynamisme par son aspect très introspectif. Il touchera surtout des lecteurs à même de s’identifier ou intrigués par la violence psychologique des adultes.
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Sujets de société : 14 romans young adult qui ont trouvé les mots justes

    Transidentité, racisme, immigration, maltraitance... Certains sujets sont difficiles à aborder avec les plus jeunes. Si vous n'arrivez pas à expliquer certaines choses à votre enfant, les auteurs de notre sélection ont su trouver les mots justes. Grâce à ces 14 romans, découvrez les sujets de société d'aujourd'hui à travers le prisme de la littérature young adult.

    Lire l'article
  • Sélection
    Pocket jeunesse

    Ados : dis-nous quel est ton été idéal et nous te dirons quels livres dévorer

    Fantasy ou suspense, aventures ou romances young adult : tu ne sais pas quels livres glisser dans ta valise ? Laisse-nous te donner un coup de pouce... et 24 idées de romans Pocket Jeunesse pour adolescent ! Dis-nous quelles sont tes vacances idéales, et nous te dirons quelles histoires dévorer cet été !

    Lire l'article