En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Ma vie en vlog, tome 1 : Qui m'aime me suive !

        Slalom
        EAN : 9782375540114
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 272
        Format : 140 x 200 mm
        Ma vie en vlog, tome 1 : Qui m'aime me suive !

        Aurélie DESFOUR (Traducteur)
        Collection : Slalom
        Date de parution : 15/09/2016
        Une série de romans sur le phénomène des vlogs, mêlant narration classique, échanges
        de mails et tchats entre les héroïnes, et retranscription des vlogs qu’elles réalisent, qui
        va passionner les natifs digitaux, fans de YouTube.
        La série :
        Lucy, Abby, Jessie et Hermione sont à l’aube d’une nouvelle aventure : la création de leur chaîne commune « Ma vie en vlog » où toutes vont tour à tour alimenter des vlogs sur leurs passions respectives. Mais comment satisfaire leurs abonnés et en « recruter » de nouveaux ? Les adolescentes vont mettre...
        La série :
        Lucy, Abby, Jessie et Hermione sont à l’aube d’une nouvelle aventure : la création de leur chaîne commune « Ma vie en vlog » où toutes vont tour à tour alimenter des vlogs sur leurs passions respectives. Mais comment satisfaire leurs abonnés et en « recruter » de nouveaux ? Les adolescentes vont mettre en pratique les conseils donnés par leur YouTubeuse favorite, RedVelvet, et se creuser les méninges pour rendre leur chaîne encore plus populaire.

        Tome 1 : Qui m'aime me suive ! (sur ma chaîne YouTube)
        Fraîchement débarquée des États-Unis, Lucy se retrouve perdue dans un nouveau collège,
         loin de son environnement habituel et de Morgane, sa meilleure amie.
         Comble de l’horreur pour une ado, elle souffre d’un léger bégaiement qui s’amplifie
         quand elle est nerveuse… Un incident filmé par la peste de sa classe, Dakota, et Lucy se
         retrouve la risée de tout le collège, via les réseaux sociaux…
        Ce qui va sauver Lucy et lui donner confiance en elle ? Le soutien de ses amis et une
         aventure qui va changer sa vie : créer sa propre chaîne YouTube !
         Le + : un guide avec des conseils concrets pour créer soi-même sa chaîne YouTube, développé
         tout au long de la série.
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782375540114
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 272
        Format : 140 x 200 mm
        Slalom
        12.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Maquart Posté le 15 Mai 2018
          C‘est le livre dans lequel on apprend ce qu’est un Vlog : ce n’est pas rien… Lucy retourne vivre en Angleterre après avoir séjourné aux States. Résultat : elle se retrouve habillée toute moche pour aller au collège. Elle communique avec une ancienne copine par SMS. Celle-ci lui conseille de créer sa chaîne YouTube plutôt que de geindre. C’est ce qu’elle va faire avec ses nouvelles copines et ne comptez pas sur moi pour spolier la fin…Mais Dakota est une vraie peste selon moi… Sans atteindre le niveau de Proust, le style est vif. On apprend ce qui préoccupe les adolescentes : leur image, le shopping et les garçons… Le marketing est très bien fait : on a le début du volume 2… En tant que vieux monsieur de quarante ans, je ne suis pas forcément le cœur de cible du livre. Mais ma fille de douze ans, pourtant quasi-illettrée, l’a dévoré… A la fin, y’a des conseils pour créer sa chaîne YouTube : je me tâte…
        • 3Moopydelfy Posté le 20 Avril 2017
          L’air de rien, Emma Moss touche à des thèmes comme l’amitié, les relations et l’acceptation des différences et l’emploi des réseaux sociaux. Les jeunes sont connectés de plus en plus tôt. L’usage doit se contrôler et s’apprendre. Nuire aux autres n’est pas la meilleure des solutions, mais elle offre son lot de popularité et de dérives. Malheureusement. Le tome peut-être l’occasion de discuter des soucis liés à Internet et son utilisation. Emma Moss possède un style fluide, agréable, abordable, sympathique et bien dosé, ni trop jeunesse ni trop adulte, un entre deux parfait qui séduira son public. Même la mise en page accentue cette impression. L’héroïne malgré son élocution boiteuse se fait des amis, se créée une nouvelle vie. Elle n’oublie pas Morgane pour autant. Elle dépasse le barrage de son bégaiement pour se sociabiliser. La manière dont s’est amenée est brillante, douce et les petits messages donnent de l’espoir. Ils pourront aider les adolescents timides ou renfermés à sortir de leur coquille. Au final, Qui m’aime me suive offre une histoire toute en légèreté, parfaite pour se poser, pour se détendre et toucher du doigt un vent frais sympathique et l’odeur agréable de l’adolescence avec ses idées originales, parfois loufoques. Un... L’air de rien, Emma Moss touche à des thèmes comme l’amitié, les relations et l’acceptation des différences et l’emploi des réseaux sociaux. Les jeunes sont connectés de plus en plus tôt. L’usage doit se contrôler et s’apprendre. Nuire aux autres n’est pas la meilleure des solutions, mais elle offre son lot de popularité et de dérives. Malheureusement. Le tome peut-être l’occasion de discuter des soucis liés à Internet et son utilisation. Emma Moss possède un style fluide, agréable, abordable, sympathique et bien dosé, ni trop jeunesse ni trop adulte, un entre deux parfait qui séduira son public. Même la mise en page accentue cette impression. L’héroïne malgré son élocution boiteuse se fait des amis, se créée une nouvelle vie. Elle n’oublie pas Morgane pour autant. Elle dépasse le barrage de son bégaiement pour se sociabiliser. La manière dont s’est amenée est brillante, douce et les petits messages donnent de l’espoir. Ils pourront aider les adolescents timides ou renfermés à sortir de leur coquille. Au final, Qui m’aime me suive offre une histoire toute en légèreté, parfaite pour se poser, pour se détendre et toucher du doigt un vent frais sympathique et l’odeur agréable de l’adolescence avec ses idées originales, parfois loufoques. Un petit bonheur étonnant, sans vraies surprises mais qui a le mérite de faire sourire. Il séduira les enfants dès 11 ans.
          Lire la suite
          En lire moins
        • LaBibliodeCaro Posté le 18 Janvier 2017
          Je pense que l’histoire plaira beaucoup aux jeunes adolescentes qui se reconnaîtront sûrement dans les traits de caractère de Lucy ou l’une de ses amies. La structure du roman peut sembler déroutante car elle combine narration conventionnelle, conversations en ligne (avec les entorses douloureuses à l’orthographe) et retranscription des vlogs. C’est une présentation atypique qui a le mérite de se distinguer par son originalité. Je trouve que cela n’entrave en rien la lecture, exception faite de l’utilisation du langage sms qui fait parfois mal aux yeux, mais c’est indispensable pour la crédibilité du récit, alors il faut faire abstraction. Même si le roman demeure prévisible, les personnages sont sympathiques et les rebondissements divertissants. On passe un bon moment et on se dit que, finalement, les natifs digitaux ont déjà un esprit novateur et entrepreneurial qui leur sera bien utile dans leur vie professionnelle. Cela est particulièrement marquant lorsque Lucy et ses amies discutent de leur projet de chaîne YouTube commune. Ces petites jeunes réfléchissent à la façon d’intéresser leur public et d’attirer de nouveaux internautes vers leurs contenus — statistiques à l’appui — comme de vraies pros du marketing ! Vraiment, il n’y aucun souci à se faire pour cette génération. En... Je pense que l’histoire plaira beaucoup aux jeunes adolescentes qui se reconnaîtront sûrement dans les traits de caractère de Lucy ou l’une de ses amies. La structure du roman peut sembler déroutante car elle combine narration conventionnelle, conversations en ligne (avec les entorses douloureuses à l’orthographe) et retranscription des vlogs. C’est une présentation atypique qui a le mérite de se distinguer par son originalité. Je trouve que cela n’entrave en rien la lecture, exception faite de l’utilisation du langage sms qui fait parfois mal aux yeux, mais c’est indispensable pour la crédibilité du récit, alors il faut faire abstraction. Même si le roman demeure prévisible, les personnages sont sympathiques et les rebondissements divertissants. On passe un bon moment et on se dit que, finalement, les natifs digitaux ont déjà un esprit novateur et entrepreneurial qui leur sera bien utile dans leur vie professionnelle. Cela est particulièrement marquant lorsque Lucy et ses amies discutent de leur projet de chaîne YouTube commune. Ces petites jeunes réfléchissent à la façon d’intéresser leur public et d’attirer de nouveaux internautes vers leurs contenus — statistiques à l’appui — comme de vraies pros du marketing ! Vraiment, il n’y aucun souci à se faire pour cette génération. En résumé, un roman agréable qui se lit facilement et vous donne envie d’en savoir plus sur ces « vlogueurs », les nouvelles personnes d’influence du Net.
          Lire la suite
          En lire moins
        • LunaZione Posté le 21 Novembre 2016
          Un grand merci à Babelio et aux Editions Slalom pour l'envoi de ce livre. A force de voir ce livre un peu partout en magasin, j'étais vraiment curieuse d'en savoir plus sur cette histoire qui semblait avoir une saveur moderne tout en gardant une certaine innocence (j'en ai un peu ma claque des livres pour ado' qui les invite à brûler les étapes). Et effectivement, c'est bien le cas ! "Qui m'aime me suive" est une histoire amusante, mignonne, dans l'air du temps et pile avec ce qu'il faut de romance ! J'ai beaucoup aimé l'idée du vlog qui rassemble les amies dans la vraie vie : souvent, on n'y voit que les amitiés virtuelles, mais il ne faut pas oublier que ça permet également de se rapprocher de gens "réels" qui ont les mêmes passions que nous. Bon, par contre, Lucy me semble un peu trop jeune pour s'exposer ainsi sur la toile (mais ayant 25 ans quasi-et demi et du attendre d'être en seconde pour avoir un téléphone portable, je dois être déjà pas mal dépassée en ce qui concerne ce qui se fait aujourd'hui ou non !). L'histoire du déménagement m'a également bien plu, surtout parce... Un grand merci à Babelio et aux Editions Slalom pour l'envoi de ce livre. A force de voir ce livre un peu partout en magasin, j'étais vraiment curieuse d'en savoir plus sur cette histoire qui semblait avoir une saveur moderne tout en gardant une certaine innocence (j'en ai un peu ma claque des livres pour ado' qui les invite à brûler les étapes). Et effectivement, c'est bien le cas ! "Qui m'aime me suive" est une histoire amusante, mignonne, dans l'air du temps et pile avec ce qu'il faut de romance ! J'ai beaucoup aimé l'idée du vlog qui rassemble les amies dans la vraie vie : souvent, on n'y voit que les amitiés virtuelles, mais il ne faut pas oublier que ça permet également de se rapprocher de gens "réels" qui ont les mêmes passions que nous. Bon, par contre, Lucy me semble un peu trop jeune pour s'exposer ainsi sur la toile (mais ayant 25 ans quasi-et demi et du attendre d'être en seconde pour avoir un téléphone portable, je dois être déjà pas mal dépassée en ce qui concerne ce qui se fait aujourd'hui ou non !). L'histoire du déménagement m'a également bien plu, surtout parce qu'elle fait échos à ma propre vie. Ce sont des moments pas toujours faciles à vivre, surtout quand - comme Lucy - on met un océan entier entre notre ancienne vie et la nouvelle. J'ai trouvé que l'auteure abordait avec beaucoup de délicatesse et de sang-froid ce sujet un peu sensible. Lucy m'a beaucoup plu : elle est vraiment attachante avec son bégaiement et sa joie de vivre. Elle est simple, rigolote et ne demande qu'à se faire de nouvelles amies. J'ai beaucoup aimé l'importance qu'elle accorde aux gens qui l'entoure. Ses amie - Abby, Jessie et Hermione - sont également très sympathiques et ont toutes leur propre caractère. J'ai apprécié la place non négligeable qu'elles prennent dans cette histoire. L'écriture d'Emma Moss est très agréable et positive. J'ai aimé son ton non moralisant et l'histoire bien adapté à son public : c'est mignon et ça reste ado'. La façon dont les sentiments des personnages sont racontés est très agréable. Une chouette découverte.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Mimyladoc Posté le 20 Novembre 2016
          Lucy vient de déménager à Londres avec ses parents, loin des Etats-Unis et de sa meilleure amie Morgane. Elle raconte sa première journée dans son nouvel établissement scolaire, journée qui s'avère catastrophique ! Et le comble, c'est qu'elle est filmée par Dakota, la peste de la classe, qui met la vidéo en ligne sur YouTube. Pour se sortir de cette situation, ses camarades de classe l'encouragent à ouvrir un vlog, et partager des vidéos. Lucy se lance dans l'aventure, et prend petit à petit confiance en elle. Ce premier tome de la série "Ma vie en vlog" convient tout à fait aux adolescentes en collège, car il aborde les thèmes de la différence, les relations pas toujours très agréables avec les camarades de classe, l'amitié, mais également l'utilisation des réseaux sociaux et les droits concernant la publication de vidéos en ligne. Je pense qu'il peut aider à instaurer un dialogue avec son enfant sur les images que l'on peut publier sur Internet, et sur les conséquences. De plus, le style de l'auteur reste abordable par les jeunes sans tomber dans un langage trop familier, ce qui est appréciable à la lecture. La mise en page est également interactive avec les... Lucy vient de déménager à Londres avec ses parents, loin des Etats-Unis et de sa meilleure amie Morgane. Elle raconte sa première journée dans son nouvel établissement scolaire, journée qui s'avère catastrophique ! Et le comble, c'est qu'elle est filmée par Dakota, la peste de la classe, qui met la vidéo en ligne sur YouTube. Pour se sortir de cette situation, ses camarades de classe l'encouragent à ouvrir un vlog, et partager des vidéos. Lucy se lance dans l'aventure, et prend petit à petit confiance en elle. Ce premier tome de la série "Ma vie en vlog" convient tout à fait aux adolescentes en collège, car il aborde les thèmes de la différence, les relations pas toujours très agréables avec les camarades de classe, l'amitié, mais également l'utilisation des réseaux sociaux et les droits concernant la publication de vidéos en ligne. Je pense qu'il peut aider à instaurer un dialogue avec son enfant sur les images que l'on peut publier sur Internet, et sur les conséquences. De plus, le style de l'auteur reste abordable par les jeunes sans tomber dans un langage trop familier, ce qui est appréciable à la lecture. La mise en page est également interactive avec les changements de police selon le type d'échange (SMS, vidéos, lettres, narration). Merci aux Editions Slalom pour l'envoi de ce livre dans le cadre de la "Masse critique jeunesse".
          Lire la suite
          En lire moins
        RECEVEZ LA « SUPER NEWSLETTER » SLALOM
        Votre mission si vous l'acceptez : faire de vos enfants de « Super Lecteurs » ! Votre arme secrète : une newsletter pleine de livres, d'idées et de bons conseils.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !