En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Malgré elle

        Fleuve éditions
        EAN : 9782265116726
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 576
        Format : 140 x 210 mm
        Malgré elle

        Collection : Fleuve noir
        Date de parution : 13/04/2017
        Paris, 1989. Au très chic lycée Henri-IV, les réputations se font et se défont. La magnétique Emma n’a pas conscience du pouvoir d’attraction qu’elle exerce sur les garçons. Yann. Arno. Manu… La liste de ses prétendants est longue. Mais c’est en Tom, ado solaire fou de sensations fortes, qu’elle a... Paris, 1989. Au très chic lycée Henri-IV, les réputations se font et se défont. La magnétique Emma n’a pas conscience du pouvoir d’attraction qu’elle exerce sur les garçons. Yann. Arno. Manu… La liste de ses prétendants est longue. Mais c’est en Tom, ado solaire fou de sensations fortes, qu’elle a trouvé un alter ego. Lui qui la connaît si bien.

        Un drame va survenir et assombrir le tableau de cette adolescence parfaite.

        Paris, 2015. Les chemins se sont séparés. Tom est resté ce casse-cou qui faisait tomber les filles, profitant de la revente de sa boîte pour se laisser le temps de vivre. Jusqu'à ce jour où Lukowski, ancien d’Henri-IV envers lequel Tom se sent redevable, laisse deux messages désespérés, l’implorant de le retrouver.
        Une fois sur place, il découvre la dépouille de son vieux camarade, flottant entre les rochers d’une lointaine côte suédoise. À l’intérieur de la maison voisine, un ordinateur portable et, sur l’écran, un défilé de photos accompagnées d’un mail menaçant. Emma ado, Emma adulte, Emma partout, sur chaque prise de vue. Qu’est devenue sa meilleure amie ? Qui était-elle réellement ? Pour qui et pour quoi devraient-ils tous payer après vingt-six ans ?
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782265116726
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 576
        Format : 140 x 210 mm
        Fleuve éditions
        20.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • moijelisetvous Posté le 14 Septembre 2018
          Alors il y a la période prolixe des vacances que tu attends avec impatience parce que la lecture va t'ennivrer jusqu'à la fin mais commencer par Malgré elle ben t'es ko d'entrée.... Mon seul regret ne pas avoir lu Ressacs mais du coup je vais me le procurer dès que 😱😱 David-James Kennedy, Malgré Elle est un bijou, haletant, addictif un roman comme j'aime. Nouvelles technologies, personnages multiples et attachants, une envie folle de suivre Emma et Tom dans leurs pérégrinations. Merci beaucoup David-James, un réel plaisir à dévorer ces 560 pages et attention on se demandera forcément oú est la part de vérité dans cette histoire menée tambour battant.
        • merryfantasy Posté le 8 Septembre 2018
          Quelle lecture ! J'aime les thrillers, vous le savez, mais celui-ci a ce petit quelque chose de particulier qui fait qu'on veut vite arriver à la fin pour savoir, mais en même temps nous ne voulons pas le quitter, car on s'y sent bien. Les personnages sont comme de vieux amis que l'on apprécie, et l'intrigue est tellement bien ficelée qu'on veut profiter de chaque page. C'est ce que j'ai ressenti dans ce thriller : c'était un moment confortable où j'allais de surprise en surprise. Déjà, l'auteur s'est amusé avec des fausses pistes dès le début. Plutôt que de caler clairement le contexte, il a commencé à parler du passé, puis du futur, sans dire qui était la victime du drame. Comme mon amie Cookies (on l'a lu en même temps !), j'ai cru qu'il s'agissait d'une personne en particulier. Mais non. Ensuite, j'ai senti deux parties à ce roman. La première mettait les bases. Longuement mais sans que je ne ressente de lassitude. Il y avait beaucoup à dire, beaucoup à présenter, et tout était fait de sorte à ne pas ennuyer : chaque personnage était correctement peint, ce qui fait qu'on n'était jamais perdus ensuite. Malgré ça, j'ai quand même... Quelle lecture ! J'aime les thrillers, vous le savez, mais celui-ci a ce petit quelque chose de particulier qui fait qu'on veut vite arriver à la fin pour savoir, mais en même temps nous ne voulons pas le quitter, car on s'y sent bien. Les personnages sont comme de vieux amis que l'on apprécie, et l'intrigue est tellement bien ficelée qu'on veut profiter de chaque page. C'est ce que j'ai ressenti dans ce thriller : c'était un moment confortable où j'allais de surprise en surprise. Déjà, l'auteur s'est amusé avec des fausses pistes dès le début. Plutôt que de caler clairement le contexte, il a commencé à parler du passé, puis du futur, sans dire qui était la victime du drame. Comme mon amie Cookies (on l'a lu en même temps !), j'ai cru qu'il s'agissait d'une personne en particulier. Mais non. Ensuite, j'ai senti deux parties à ce roman. La première mettait les bases. Longuement mais sans que je ne ressente de lassitude. Il y avait beaucoup à dire, beaucoup à présenter, et tout était fait de sorte à ne pas ennuyer : chaque personnage était correctement peint, ce qui fait qu'on n'était jamais perdus ensuite. Malgré ça, j'ai quand même eu l'impression qu'il y a eu quelques pistes avortées, qui ont été transformées en fausses pistes. L'auteur a dû se chercher un peu... mais cela passe super bien ! La seconde partie du roman prend une allure plus internationale. La clef de l'énigme est bien plus impressionnante qu'elle m'avait semblé au premier abord. Tout a pris une tournure inattendue, jusqu'à la révélation, qui m'a laissée bouche bée. La fin était également parfaite, car l'auteur n'a pas cherché à faire des fioritures sur l'épilogue. Après tout, ce qui nous importait, c'était de découvrir la vérité. Non ? En bref, un excellent thriller que j'ai dévoré malgré ses presque six cents pages. Il ne m'a pas fallu longtemps pour rentrer dans l'histoire et apprécier l'intrigue et les personnages. Un auteur que je vais surveiller !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Lousine Posté le 26 Octobre 2017
          Leurs années lycée Le premier livre, Ressacs, de David-James Kennedy, (auteur de romans policiers et pharmacien habitant le département du Nord) fait partie de ma liste de livres à lire depuis déjà pas mal de temps. En voyant la sortie de son 2e livre, Malgré elle, j’ai décidé d’en profiter et de commencer par lire celui-ci. Et je n’ai pas était déçue, bien au contraire. Ce livre commence en avril 1989 dans les Ve et XVIe arrondissements de Paris. Il nous raconte la vie typique d’adolescents qui sont élèves au lycée Henri IV. Mais un drame survient : le meurtre du petit nouveau, Arno Verneuil. Ce drame va changer leurs vies présentes (en 1989) et futures(en tant qu’adultes). Nous suivons ainsi les péripéties du duo de protagonistes (Tom Besson-adepte des sensations fortes- et Emma Novak- sa meilleure amie au lycée-)à travers l’Europe et le monde à un rythme endiablé. Grâce à de multiples rebondissements bien utilisés, David-James Kennedy tient son lecteur en haleine. Je conseille vivement ce roman très prenant .Je ne l’ai pas du tout trouvé long et ce bien qu’il comporte un nombre de pages assez important.
        • alexb27 Posté le 23 Septembre 2017
          Aucun temps mort dans ce roman qui mêle habilement suspense et science. Passionnant !
        • Yaguelle Posté le 12 Juillet 2017
          Trio chronique. L'avis d'Orlane Voilà, je viens de terminer cette pépite avec laquelle je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Il n'y a aucun temps mort, ça démarre simplement pour aller crescendo dans le suspense et l'action. Certains passages (notamment celui dans le téléphérique) sont tellement bien écrits que je me serais cru dans un film au côté de James Bond !!! Ce livre m'a également fait voyager dans des destinations de rêve. "Ressacs "avait été mon coup de coeur de l'année 2015 et je peux dire que "malgré elle" est mon coup de coeur de 2017 , bravo David-James Kennedy, tu es sur le podium de mes auteurs favoris et hâte maintenant de pouvoir te lire avec ton 3e opus L'impression de Jean-Louis C'est le premier roman de cet auteur que je lis. Cela commence par nous plonger, il y a 26 ans en arrière, au sein de ce groupe d'étudiants parisiens dont la vie s'égrène entre le lycée, les amours, les concerts... Karen, Yann, Arno, Marion, Manu, Tom...et Emma. Cependant, un drame va survenir et bouleverser l'ensemble de ces adolescents et bien des années plus tard, alors que leurs chemins se sont séparés, le passé refait surface. Et les victimes vont se multiplier. A partir... Trio chronique. L'avis d'Orlane Voilà, je viens de terminer cette pépite avec laquelle je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Il n'y a aucun temps mort, ça démarre simplement pour aller crescendo dans le suspense et l'action. Certains passages (notamment celui dans le téléphérique) sont tellement bien écrits que je me serais cru dans un film au côté de James Bond !!! Ce livre m'a également fait voyager dans des destinations de rêve. "Ressacs "avait été mon coup de coeur de l'année 2015 et je peux dire que "malgré elle" est mon coup de coeur de 2017 , bravo David-James Kennedy, tu es sur le podium de mes auteurs favoris et hâte maintenant de pouvoir te lire avec ton 3e opus L'impression de Jean-Louis C'est le premier roman de cet auteur que je lis. Cela commence par nous plonger, il y a 26 ans en arrière, au sein de ce groupe d'étudiants parisiens dont la vie s'égrène entre le lycée, les amours, les concerts... Karen, Yann, Arno, Marion, Manu, Tom...et Emma. Cependant, un drame va survenir et bouleverser l'ensemble de ces adolescents et bien des années plus tard, alors que leurs chemins se sont séparés, le passé refait surface. Et les victimes vont se multiplier. A partir de là, débute une course poursuite à travers le monde. Des situations compliquées, des peurs, des angoisses, le tout à un rythme effréné. Le récit m'a emporté dès le début, l'intrigue m'a tenu jusqu'au bout, les protagonistes sont attachants, il y a bon nombre de personnages (même si l'action est concentrée sur Tom et Emma), l'enchaînement des chapitres bien rythmé, les rebondissements nombreux et le sujet original. Le résultat est à la hauteur. Léger bémol : un petit essoufflement aux deux tiers du livre. Mais c'est ensuite reparti pour une fin particulière, inattendue. Et au final ? "The winner takes it all" Le ressenti de Yaguelle Ayant lu l'excellentissime "Ressacs" du même auteur, j'attendais avec impatience ce second opus. Mon attente n'en fut que plus satisfaisante en découvrant les premières lignes de cette intrigue. Mes deux acolytes, Orlane et Jean-Louis, vous ayant déjà exposé leurs avis ci-dessus, je vais donc éviter les redondances de satisfactions et de félicités et vous soumettre mon ressenti sur le style et les tonalités du texte. D-J Kennedy nous offre ici une brique de +- 600 pages qui pourraient en décourager plus d'un, mais je vous rassure tout de suite, ce pavé se déguste tel un menu gastronomique. L'entrée en matière: Une intrigue associant tous les ingrédients afin que votre lecture vous capte et fédère en vous une appétence envers ce thriller. Le plat de résistance : Le rythme est neveux, les chapitres sont condensés par une phraséologie fouillée et méthodique. Les rebondissements et le suspense vous bousculent, ça remue, c'est vif et soutenu. Les ressentis sont multiples envers les personnages, vous les analysez et les psychanalysez pour comprendre ce qui les relie. Les questions fusent, vous cherchez des réponses, mais David brouille intelligiblement les pistes. Les flashbacks vous apportent une perception et une compréhension du texte. Le passé funeste qui lie ces amis est-il la clé? Pourquoi 26 ans après? Qui manipule qui et pourquoi? Les irréprochables le sont-ils vraiment? Autant de questions auxquelles vous allez devoir répondre, mais méfiez-vous des apparences, les innocents sont souvent les coupables et les coupables le sont-ils indubitablement? Le dramatique et le tragique joueront avec vos nerfs et quand enfin vous déboucherez sur un pseudo-indice, votre jugement sera-t-il cohérent et adéquat? Le dessert: Au travers de ce récit, l'auteur vous fera voyager d'un pays à l'autre de par un travail de recherche et de documentation considérable. Le final est juste déroutant et surprenant. Bref, ce thriller est un vrai de vrai et pour les amat(rices)eurs comme moi, je vous le recommande vivement.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Ressacs montent en puissance au fil des pages. Finit fort. Très fort. On attend la deuxième vague. »
         
        La Voix du Nord

         
        « David James Kennedy signe un premier roman à l’intrigue complexe mais à l’atmosphère intense. »
         
        Le Parisien
         
        « Un premier thriller brutal et rondement mené. »
         
        Madame Figaro
         
        Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
        Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com