Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809827866
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 14 x 22,5 mm

Maman de tous les enfants du monde

Elisabeth Seillier-hosotte (Collaborateur)
Date de parution : 20/02/2020
Les Mémoires d’une figure de la pédiatrie française, auteure de nombreux ouvrages à succès, ancienne chroniqueuse de France Inter, qui a notamment œuvré pour l’abolition de la fessée.
Depuis son plus jeune âge, le désir de soigner et protéger les enfants ne l’a jamais quittée.

Edwige Antier, la plus renommée de nos pédiatres, raconte ici les péripéties de sa vie de « maman de tous les enfants du monde ». Une passion qui la conduira dans le monde entier....
Depuis son plus jeune âge, le désir de soigner et protéger les enfants ne l’a jamais quittée.

Edwige Antier, la plus renommée de nos pédiatres, raconte ici les péripéties de sa vie de « maman de tous les enfants du monde ». Une passion qui la conduira dans le monde entier. Et jusqu’en politique ; députée, elle mènera de nombreux combats dont celui, victorieux, qui lui tenait le plus à cœur : l’interdiction de la fessée.

Comme elle l’avoue dans ce livre de souvenirs, « mon ambition secrète : qu’un jour, au fond de quelque parc, on érige la discrète statue d’une vieille dame, sur le socle de laquelle on lirait qu’elle a œuvré pour que tous les enfants, quelles que soient leur couleur, leur culture, connaissent le bonheur pour lequel, en principe, ils sont nés ».

Née en 1942 dans le Var, Edwige Antier est d’abord pédiatre en Nouvelle-Calédonie, puis à la maternité Baudelocque à Paris. Elle est députée de la 4e circonscription de Paris de 2009 à 2012 et membre de la Commission des Affaires sociales. Responsable d’une émission hebdomadaire sur France Inter pendant plus de vingt ans, elle est l’auteure d’ouvrages à succès : Éloge des mères, J’aide mon enfant à s’épanouir, L’Autorité sans fessée ou plus récemment J’aide mon enfant à avoir confiance en lui (Laffont 2001 à 2017). Elle exerce toujours à Paris.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809827866
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 14 x 22,5 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • cedricbooks Posté le 7 Mars 2020
    Ce roman est à la fois poignant et percutant. On suit les mémoires d' Edwige Antier, qui part de sa naissance à l'écriture de son mémoire. En passant au Vietnam où elle a passé son enfance avec ses soeurs Viviane et Brigitte ainsi que ses parents. On découvre le peuple indochinois et ses mystères. Edwige passe par tous les états d'émotion, de la seconde guerre mondiale au monde d'aujourd'hui. Edwige a un rêve, celui de devenir pédiatre. Ce n'est pas sans mal que cette femme va subir les états d'âme de grands maîtres de l'histoire du XXème siècle. Cette femme m'a embarqué dans sa vie remplie de rebondissements, tant du côté personnel et professionnel. Sa plume est touchante et hypnotisante. Cette femme de caractère a réussi sa vie, certes trépignante et pleine de défis. En passant par le Vietnam, la France et la Nouvelle Calédonie, ce récit est tellement réaliste. Beaucoup de féminisme dans ce roman, mais elle a su lever les barrières de nombreux problèmes politiques et professionnelles. Père de 4 enfants, j'ai encore appris beaucoup de choses sur l'accouchement et ses douleurs, la vie d'un nourrisson, les violences encore présentes vis-à-vis des enfants de notre monde actuel. Cette femme raconte avec... Ce roman est à la fois poignant et percutant. On suit les mémoires d' Edwige Antier, qui part de sa naissance à l'écriture de son mémoire. En passant au Vietnam où elle a passé son enfance avec ses soeurs Viviane et Brigitte ainsi que ses parents. On découvre le peuple indochinois et ses mystères. Edwige passe par tous les états d'émotion, de la seconde guerre mondiale au monde d'aujourd'hui. Edwige a un rêve, celui de devenir pédiatre. Ce n'est pas sans mal que cette femme va subir les états d'âme de grands maîtres de l'histoire du XXème siècle. Cette femme m'a embarqué dans sa vie remplie de rebondissements, tant du côté personnel et professionnel. Sa plume est touchante et hypnotisante. Cette femme de caractère a réussi sa vie, certes trépignante et pleine de défis. En passant par le Vietnam, la France et la Nouvelle Calédonie, ce récit est tellement réaliste. Beaucoup de féminisme dans ce roman, mais elle a su lever les barrières de nombreux problèmes politiques et professionnelles. Père de 4 enfants, j'ai encore appris beaucoup de choses sur l'accouchement et ses douleurs, la vie d'un nourrisson, les violences encore présentes vis-à-vis des enfants de notre monde actuel. Cette femme raconte avec succès son histoire, on la vit avec elle, et pour cela je la remercie vraiment. Merci à Babelio et les éditions de l'archipel pour cette masse critique qui restera un moment dans ma mémoire!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Shan_Ze Posté le 29 Février 2020
    Je ne connaissais pas Edwige Antier mais le titre et la couverture, où on voit l'auteure avec un bébé souriant dans les bras, m'ont donnés envie de découvrir ces mémoires. J'ai commencé par regarder sa bibliographie qui m'a fait penser à d'autres pédiatres célèbres comme Françoise Dolto ou Laurence Pernoud. Edwige Antier commence par présenter ses parents, leurs origines, leurs attentes, puis le contexte de sa naissance, en pleine Seconde Guerre Mondiale puis son enfance au Vietnam puis en Nouvelle-Calédonie où les comportements des peuples autochtones lui donneront une nouvelle approche de la relation mère-enfant. Sa narration est bien délimitée par thématique chronologique : son enfance, ses études, son métier, sa vie familiale, ses combats idéologiques (contre la fessée, l'accompagnement en cas de surdité...) Une fois rentrée dans sa vie, difficile d'en sortir même s'il manque parfois de repères temporels. J'aurais aimé des photos pour illustrer sa vie mais je comprends le caractère trop intrusif d'un tel ajout. le passage controversé sur son opinion sur l'homosexualité n'est pas tellement développé et laisse planer un doute. En tout cas, j'ai lu son autobiographie avec beaucoup d'intérêt, j'ai aimé cette femme qui a du se faire entendre dans un milieu d'hommes à... Je ne connaissais pas Edwige Antier mais le titre et la couverture, où on voit l'auteure avec un bébé souriant dans les bras, m'ont donnés envie de découvrir ces mémoires. J'ai commencé par regarder sa bibliographie qui m'a fait penser à d'autres pédiatres célèbres comme Françoise Dolto ou Laurence Pernoud. Edwige Antier commence par présenter ses parents, leurs origines, leurs attentes, puis le contexte de sa naissance, en pleine Seconde Guerre Mondiale puis son enfance au Vietnam puis en Nouvelle-Calédonie où les comportements des peuples autochtones lui donneront une nouvelle approche de la relation mère-enfant. Sa narration est bien délimitée par thématique chronologique : son enfance, ses études, son métier, sa vie familiale, ses combats idéologiques (contre la fessée, l'accompagnement en cas de surdité...) Une fois rentrée dans sa vie, difficile d'en sortir même s'il manque parfois de repères temporels. J'aurais aimé des photos pour illustrer sa vie mais je comprends le caractère trop intrusif d'un tel ajout. le passage controversé sur son opinion sur l'homosexualité n'est pas tellement développé et laisse planer un doute. En tout cas, j'ai lu son autobiographie avec beaucoup d'intérêt, j'ai aimé cette femme qui a du se faire entendre dans un milieu d'hommes à une époque où les femmes n'avaient que peu de voix. En fin d'ouvrage, elle donne quelques conseils aux parents à partir d'expériences professionnelles et personnelles mais elle prône surtout une relation bienveillante entre parents et enfants. Je vous remercie les éditions Archipel et Babelio pour cette découverte pendant cette période particulière pour moi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • jeunejane Posté le 26 Février 2020
    Edwige Antier, grande figure de la pédiatrie française, femme politique grandement engagée pour les droits de l'enfant, nous livre ses souvenirs d'enfant, d'étudiante, de jeune fille, de femme, de médecin, de femme politique. Le point fort du livre réside dans sa structure : elle arrive à condenser toute une vie, toute une carrière dans un bouquin et lequel... Lorsqu'elle aborde le chapitre de l'abolition de la fessée, je préfère, les termes la fin du châtiment corporel envers l'enfant, elle le fait avec des références et celle à Jean-Jacques Rousseau a été ma préférée. Elle doit affronter des personnes qui sont pour le châtiment corporel et là cela devient un peu écoeurant. D'autres sont contre mais ne veulent pas légaliser. Nous rencontrons une femme déterminée qui en paraît presque froide mais il n'en est rien. Quand elle revient en France et participe au soins de son père malade, elle nous le prouve et en de maintes occasions également. Voici une dame que je ne connaissais pas, du fond de ma petite Belgique : quelle belle rencontre livresque. Elle a publié énormément de livres s'adressant aux parents, aux femmes pour élever leurs enfants, pour les nourrir, les attendre. J'ai immédiatement pensé aux fameux livres de Laurence... Edwige Antier, grande figure de la pédiatrie française, femme politique grandement engagée pour les droits de l'enfant, nous livre ses souvenirs d'enfant, d'étudiante, de jeune fille, de femme, de médecin, de femme politique. Le point fort du livre réside dans sa structure : elle arrive à condenser toute une vie, toute une carrière dans un bouquin et lequel... Lorsqu'elle aborde le chapitre de l'abolition de la fessée, je préfère, les termes la fin du châtiment corporel envers l'enfant, elle le fait avec des références et celle à Jean-Jacques Rousseau a été ma préférée. Elle doit affronter des personnes qui sont pour le châtiment corporel et là cela devient un peu écoeurant. D'autres sont contre mais ne veulent pas légaliser. Nous rencontrons une femme déterminée qui en paraît presque froide mais il n'en est rien. Quand elle revient en France et participe au soins de son père malade, elle nous le prouve et en de maintes occasions également. Voici une dame que je ne connaissais pas, du fond de ma petite Belgique : quelle belle rencontre livresque. Elle a publié énormément de livres s'adressant aux parents, aux femmes pour élever leurs enfants, pour les nourrir, les attendre. J'ai immédiatement pensé aux fameux livres de Laurence Pernoud qui étaient pour moi au début des années 80, des vraies bibles. Je ne sais pas si on peut comparer. L'époque a changé et il s'agissait plutôt de guides pratiques. Elle a aussi publié des livres pour enfants au sujet des petits problèmes qu'ils rencontrent tous les jours comme des disputes entre frères et soeurs... Une grande dame à la vie bien remplie. Je remercie Masse Critique de Babelio et les éditions "l'Archipel" pour cette belle découverte.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés