RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Marcel Mauss, savant et politique

            La Découverte
            EAN : 9782707152930
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 240
            Format : 135 x 220 mm
            Marcel Mauss, savant et politique

            Marcel FOURNIER (Préface)
            Collection : Textes à l'appui / Bibliothèque du M.A.U.S.S.
            Date de parution : 29/11/2007

            Sylvain Dzimira montre ici, de manière particulièrement éclairante, comment la pensée anthropologique de Mauss ne se comprend qu'à la lumière de sa philosophie politique, et réciproquement.

            Le destin de l'œuvre de Marcel Mauss est étrange. Fondateur de l'ethnologie scientifique française, héritier intellectuel principal d'Émile Durkheim et de l'École française de sociologie, inspirateur revendiqué de Georges Bataille, Roger Caillois, Claude Lévi-Strauss – et, à travers lui, de Jacques Lacan – et, plus généralement, de toute l'intelligentsia française...

            Le destin de l'œuvre de Marcel Mauss est étrange. Fondateur de l'ethnologie scientifique française, héritier intellectuel principal d'Émile Durkheim et de l'École française de sociologie, inspirateur revendiqué de Georges Bataille, Roger Caillois, Claude Lévi-Strauss – et, à travers lui, de Jacques Lacan – et, plus généralement, de toute l'intelligentsia française d'après-guerre, Mauss reste le plus inconnu des hommes illustres de la tradition sociologique et anthropologique.
            Pourquoi son parcours intellectuel, dont le fameux Essai sur le don représente le point culminant, est-il si mal compris ? Très probablement parce que Mauss, principal ami et collaborateur de Jaurès, infatigable militant du socialisme associationniste, n'a jamais accepté de dissocier amour de la science et passion du politique. En cela il s'est montré le fidèle descendant des Saint-Simon, Auguste Comte et Durkheim qui, à l'encontre de la prescription de Max Weber, se voulaient en même temps savants et politiques.
            Sylvain Dzimira montre ici, de manière particulièrement éclairante, comment la pensée anthropologique de Mauss ne se comprend qu'à la lumière de sa philosophie politique, et réciproquement. Et comment cette posture épistémologique (très éloignée de ce que nous recommande la vulgate aujourd'hui dominante), la seule qui donne à la science sociale toute sa vitalité et sa fécondité véritable, inspire également les travaux du MAUSS (Mouvement anti-utilitariste en science sociale).

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782707152930
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 240
            Format : 135 x 220 mm
            La Découverte
            20.30 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « L'ouvrage présente une double utilité: celle de rappeler les enjeux proprement politiques d'une pensée scientifique forte et féconde; celle d'inviter à repenser, pour partie mais en toute rigueur, ce sur quoi peut reposer aujourd'hui une politique anti-utilitariste. Dans un contexte où la neutralité axiologique fait des ravages, l'ambition de l'ouvrage est particulièrement justifiée. Trop d'ouvrages en effet se réfugient derrière une "neutralité" (qui reste toujours à prouver) absolument mortifère. Sans adopter les accents de Péguy contre les sorbonnards de son époque  et leur impossible positivisme - son ouvrage est le résultat d'une thèse universitaire -, Sylvain Dzimira laisse à chacun la possibilité de réfléchir sur les dialogues féconds qui peuvent et doivent exister entre le monde de la recherche et les préoccupations politiques du plus grand nombre. »
            PARUTIONS.COM

            PRESSE
            ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
            Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !