En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Marée funèbre

            10/18
            EAN : 9782264073433
            Code sériel : 5377
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 378
            Format : 128 x 197 mm
            Marée funèbre

            Florence BERTRAND (Traducteur)
            Collection : Grands Détectives
            Date de parution : 16/08/2018
            Quand une demande de rançon tourne au meurtre, William Monk fait face à l’impensable : la trahison de l’un de ses propres hommes…
            L’île Jacob est une zone insalubre sur les berges de la Tamise, un quartier glauque où le danger peut aussi bien venir de la fange et des marées...
            Quand une demande de rançon tourne au meurtre, William Monk fait face à l’impensable : la trahison de l’un de ses propres hommes…
            L’île Jacob est une zone insalubre sur les berges de la Tamise, un quartier glauque où le danger peut aussi bien venir de la fange et des marées que des criminels qui se tapissent dans l’ombre. Les kidnappeurs ont justement choisi ce dédale de taudis et de ruelles obscures pour rendre Kate Exeter à son riche mari contre une grosse somme d’argent. Harry Exeter demande alors à la police de superviser secrètement l’échange. Mais, la nuit du rendez-vous, le plan tourne mal.
            Le commandant Monk et ses meilleurs hommes sont pris à partie, une échauffourée éclate, semant la mort et la désolation. Qui a bien pu les trahir ? Et quand un de ses informateurs confie à Monk que l’argent de la rançon provenait de fonds détournés impliquant Harry Exeter, l’affaire prend un nouveau tournant…

            Traduit de l’anglais par Florence Bertrand
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264073433
            Code sériel : 5377
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 378
            Format : 128 x 197 mm
            10/18
            14.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • papotea Posté le 2 Octobre 2018
              J'ai été une grande grande fan d'Anne Perry, en particulier la série des Monk. Dès qu'un nouveau tome sortait, je me précipitais dessus. C'est ainsi qu'au fil des livres, j'ai vu les tics d'écriture d'Anne Perry devenir de plus en plus pesants, des personnages emblématiques disparaitre, des intrigues s'étirer sans fin sur fond de complot pédophile, etc etc...et j'ai arrêté d'en lire, écoeurée par le massacre en règle d'une série que j'aimais. Et puis...parfois il fait bon revenir à ses premières amours, d'autant plus que je n'ai trouvé aucune autre polar victorien me plaisant autant. Alors, attirée par une quatrième de couverture alléchante, par une belle couverture, et par quelques critiques rassurantes, je me suis laissée tenter. Et bien m'en a pris, car j'ai passé un bon moment. Pas de complot politique, pas d'espionnage, le retour de Runcorn (personnage que j'ai toujours aimé), une bonne intrigue assez axée autour de Monk, Scuff en retrait...bref je suis réconciliée, même si Anne Perry parfois n'en finit plus d'imposer à ses personnages les mêmes questionnements (quelques coupes parfois allègeraient le récit et les dialogues). Mon seul regret sur cette histoire est que Rathbone et Hester font plus de la figuration qu'autre chose, et qu'on est... J'ai été une grande grande fan d'Anne Perry, en particulier la série des Monk. Dès qu'un nouveau tome sortait, je me précipitais dessus. C'est ainsi qu'au fil des livres, j'ai vu les tics d'écriture d'Anne Perry devenir de plus en plus pesants, des personnages emblématiques disparaitre, des intrigues s'étirer sans fin sur fond de complot pédophile, etc etc...et j'ai arrêté d'en lire, écoeurée par le massacre en règle d'une série que j'aimais. Et puis...parfois il fait bon revenir à ses premières amours, d'autant plus que je n'ai trouvé aucune autre polar victorien me plaisant autant. Alors, attirée par une quatrième de couverture alléchante, par une belle couverture, et par quelques critiques rassurantes, je me suis laissée tenter. Et bien m'en a pris, car j'ai passé un bon moment. Pas de complot politique, pas d'espionnage, le retour de Runcorn (personnage que j'ai toujours aimé), une bonne intrigue assez axée autour de Monk, Scuff en retrait...bref je suis réconciliée, même si Anne Perry parfois n'en finit plus d'imposer à ses personnages les mêmes questionnements (quelques coupes parfois allègeraient le récit et les dialogues). Mon seul regret sur cette histoire est que Rathbone et Hester font plus de la figuration qu'autre chose, et qu'on est moins dans les beaux quartiers que dans d'autres aventures.
              Lire la suite
              En lire moins
            • jeunejane Posté le 14 Septembre 2018
              Un soir William Monk est contacté par Oliver Rathborne, avocat car un de ses clients s'est adressé à lui pour retrouver sa femme Kate après avoir versé une rançon très importante. Cet homme, c'est Harry Exeter, promoteur immobilier. Il doit apporter la somme d'argent sur l'île Jacob, un endroit glauque et plein de souricières . Monk et ses hommes choisis avec soin et croit-on, habilement camouflés, vont l'escorter mais cela tournera très mal, d'où le titre "Marée funèbre". On se trouve en face de Monk qui se laisse apitoyer car il a vécu l'enlèvement de son épouse Hester. Cela le rend trop naïf. Ensuite,quand cela tourne mal , il est rongé par les doutes. Les trahisons sont habilement amenées et nous amènent à soupçonner les uns et les autres. La fin est très inattendue. Pour ma part, j'éviterais bien les rappels un peu trop longs aux épisodes antérieurs et je pense qu'ils sont un peu inutiles pour l'action du roman. "Marée funèbre" est le tout dernier Anne Perry paru en août 2018 et amorce un ton un peu nouveau dans la conduite de l'enquête. La couverture est très alléchante ainsi que le prix aux éditions 10/18, collection "grands détectives".
            • JessSwann Posté le 23 Août 2018
              Une nouvelle enquête qui relance vraiment les aventures de Monk ! Comme toujours, je ne veux pas rentrer dans le détail afin de ne pas vous spoiler la lecture mais j'ai adoré ce tome qui permet de rentrer dans les doutes de Monk et de mieux connaitre ses hommes. J'ai particulièrement aimé Hooper qu'on attendait de mieux connaitre depuis la mort d'Orme. On en apprend plus également sur Monk et notamment sur ses faiblesses. Dans cet opus, il doute et c'est intéressant de voir la manière dont il envisage les choses. Hester et Scuff sont également moins présents, ce qui n'est pas pour me déplaire et j'ai apprécié retrouver Monk une fois de plus face à Runcorn. Ce que j'aime : le dénouement auquel je ne m'attendais pas, la manière dont on suit Monk tout du long, le fait d'en apprendre plus sur ses hommes Ce que j'aime moins : Encore et toujours les mêmes passages décrivant Hester et son histoire, toujours les mêmes sentiments répétés tomes après tomes, ça lasse ! En bref : Un excellente enquête dont le dénouement m'a surpris Ma note 8,5/10
            Plongez dans l'univers du polar historique avec la newsletter Grands Détectives.
            Voyagez au fil des enquêtes de la collection Grands Détectives.
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com