Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262095697
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 500
Format : 154 x 240 mm
Nouveauté

Marie-Angélique de Fontanges

La dernière passion du Roi-Soleil

Jean-Christian Petitfils (préface de)
Collection : Biographies
Date de parution : 04/11/2021
La première biographie d'une inconnue qui mérite de passer à la postérité.
Reprenant les mots de l’abbé de Choisy, Françoise Chandernagor fait dire à Madame de Maintenon dans sa magnifique Allée du roi que la « petite Fontanges [est] belle comme un ange et sotte comme un panier ». Description cruelle mais efficace ! Il semble en tout cas que cet impitoyable jugement ait longtemps été considéré... Reprenant les mots de l’abbé de Choisy, Françoise Chandernagor fait dire à Madame de Maintenon dans sa magnifique Allée du roi que la « petite Fontanges [est] belle comme un ange et sotte comme un panier ». Description cruelle mais efficace ! Il semble en tout cas que cet impitoyable jugement ait longtemps été considéré comme suffisant, car Marie-Angélique de Fontanges n’a fait l’objet d’aucune étude sérieuse jusqu’à aujourd’hui.
Il est en effet communément admis que cette jeune Auvergnate, montée à Paris pour devenir dame d’honneur de la princesse Palatine, n’a été qu’une « transition » entre les deux grands amours de Louis XIV : Madame de Montespan et Madame de Maintenon. Décédée prématurément en 1681, à peine âgée de vingt ans, elle n'aurait été qu’un charmant divertissement pour le roi. Pourtant, cette vision paraît bien réductrice et surtout très éloignée de la vérité : une étude approfondie des sources prouve que le Roi-Soleil a en réalité éprouvé une vive passion pour cette belle et intelligente jeune femme. Au milieu des intrigues de cour et de la sordide Affaire des Poisons qui agita la France de 1679 à 1682, il est en réalité fort probable que Mademoiselle de Fontanges en ait dérangé plus d’un, et que sa mort – ainsi que celle de l’enfant qu’elle a eu du roi – ne soit pas si fortuite qu’on le croyait...
Avec un talent narratif certain, Patrick Daguenet rétablit enfin la vérité et fait la lumière sur ce personnage trop longtemps méconnu.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262095697
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 500
Format : 154 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Little_stranger Posté le 19 Novembre 2021
    De cette très jeune femme morte à 20 ans et qui fut la maîtresse de Louis XIV à 17 ans, j'avais surtout retenu qu'elle avait "lancé" une coiffure : la Fontange et qu'on disait d'elle qu'"elle était belle comme un ange, mais sotte comme un panier". Coincée entre Madame de Montespan et Madame de Maintenon, elle fut surtout une parenthèse, un dernier éclat amoureux du Soleil. Jeune, belle, loin d'être sotte, parachutée de sa province à la cour de Versailles, Marie-Angélique était une liaison discrète dans un premier temps, un moment d'apaisement entre deux amoureuses puissantes du Roi : l'une était d'une beauté spectaculaire, mais à cause de son orgueil et de la taille croissante de son tour de taille, Madame de Montespan, perdra sa place dans le coeur et l'esprit du roi et l'autre, discrète, fine stratège et capable d'avaler des couleuvres, Madame de Maintenon, sera celle qui coiffera toutes les femmes au poteau, en devenant reine morganatique. La Fontange était une jeune femme romanesque, très, trop jeune et malgré son étonnante et rapide capacité d'adaptation, ne fera qu'un passage éclair dans la longue liste des maîtresses royales, mais touchera indéniablement le coeur d'artichaut du roi. Cette biographie qui manque... De cette très jeune femme morte à 20 ans et qui fut la maîtresse de Louis XIV à 17 ans, j'avais surtout retenu qu'elle avait "lancé" une coiffure : la Fontange et qu'on disait d'elle qu'"elle était belle comme un ange, mais sotte comme un panier". Coincée entre Madame de Montespan et Madame de Maintenon, elle fut surtout une parenthèse, un dernier éclat amoureux du Soleil. Jeune, belle, loin d'être sotte, parachutée de sa province à la cour de Versailles, Marie-Angélique était une liaison discrète dans un premier temps, un moment d'apaisement entre deux amoureuses puissantes du Roi : l'une était d'une beauté spectaculaire, mais à cause de son orgueil et de la taille croissante de son tour de taille, Madame de Montespan, perdra sa place dans le coeur et l'esprit du roi et l'autre, discrète, fine stratège et capable d'avaler des couleuvres, Madame de Maintenon, sera celle qui coiffera toutes les femmes au poteau, en devenant reine morganatique. La Fontange était une jeune femme romanesque, très, trop jeune et malgré son étonnante et rapide capacité d'adaptation, ne fera qu'un passage éclair dans la longue liste des maîtresses royales, mais touchera indéniablement le coeur d'artichaut du roi. Cette biographie qui manque malheureusement de représentations de la belle demoiselle, a le mérite de remettre en perspective l'histoire de Mlle de Fontanges qui ne fut jamais Madame de.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Notre top liste de livres à offrir aux férus d'Histoire

    Vous vous prenez la tête à trouver un cadeau lié à l'Histoire car il/elle est passionné(e), mais vous ne vous y retrouvez pas parmi une multitude de choix ? Lisez vous a conconté une short liste (pas si short) pour faire plaisir à coup sûr aux férus d'Histoire !

    Lire l'article