En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Mars la bleue

        Presses de la cité
        EAN : 9782258150782
        Façonnage normé : BROCHE
        Format : 140 x 225 mm
        Mars la bleue

        Dominique HAAS (Traducteur)
        Date de parution : 11/01/2018
        Le troisième et dernier volet de la saga visionnaire et culte 
        Le Vert a triomphé, Mars est « terraformée ». Ceux qui espéraient préserver la planète rouge dans sa terrible beauté ont perdu la bataille. Leur objectif, désormais : empêcher l'invasion des Terriens. Et qu’importe si, sur la planète mère, la situation est désespérée : un déluge cataclysmique a fait monter l'eau des... Le Vert a triomphé, Mars est « terraformée ». Ceux qui espéraient préserver la planète rouge dans sa terrible beauté ont perdu la bataille. Leur objectif, désormais : empêcher l'invasion des Terriens. Et qu’importe si, sur la planète mère, la situation est désespérée : un déluge cataclysmique a fait monter l'eau des océans, aggravant une surpopulation déjà critique. Poussés par le désespoir, les Terriens sont prêts à tout, et même à déclarer la guerre à Mars. Il s’agit alors maintenant de conquérir les autres planètes du système solaire. Les premiers colons s'embarquent dans des astéroïdes évidés pour des voyages de plusieurs dizaines d'années. Un nouveau départ pour l'humanité ?
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258150782
        Façonnage normé : BROCHE
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        20.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • DidierLarepe Posté le 13 Mars 2016
          Et puis on finit par un peu se lasser...
        • Charybde2 Posté le 26 Février 2016
          Utopie scientifique pragmatique en action : la colonisation de Mars comme grand roman systémique. Sur mon blog : http://charybde2.wordpress.com/2016/02/26/note-de-lecture-la-trilogie-martienne-kim-stanley-robinson/
        • girafe83500 Posté le 5 Décembre 2015
          Livre abandonné à la page 296. Il en comporte 756 dans la collection que j'ai lu. Pour ma part, je n'ai pas su apprécier ce troisième tome. Les descriptions interminables et le manque de dynamisme ont eut raison de ma volonté de connaître la suite du déroulé du livre. Les personnages sans espoir et torturés ont fini par me mettre tellement mal à l'aise que je n'ai plus pris de plaisir à lire ce roman. Le vocabulaire très technique n'a pas toujours été à ma portée, même si l'auteur en a moins abusé qu'au deuxième tome. Dommage car le sujet est parfait, judicieux, un régal. Encore bravo à l'auteur pour son travail colossal pour écrire ces trois tomes avec un méticuleux qui montre un profond respect pour le lecteur.
        • bilodoh Posté le 21 Janvier 2015
          Dernier volet d’une trilogie, un pavé de 950 pages (en poche#8201;!), tout un voyage sur la planète rouge devenue bleue#8201;! C’est volumineux, mais surtout riche et diversifié. Sur Mars, la société évolue, ce qui permet d’analyser les systèmes politiques et l’économie, d’observer les luttes de pouvoir entre les personnes et les groupes, les problèmes liés à l’immigration, la gouvernance, etc. La science-fiction, c’est aussi les sciences sociales… On continue l’étude de la nature, l’hydrologie, l’« écopoésie », l’étude des vents ou des vagues ainsi que l’histoire planétaire. On aborde même l’infiniment petit, avec des notions de physique et de mathématique. Place aussi aux sensations fortes : voler avec les hommes-oiseau à l’aide d’exosquelettes, courir le mar(s)athon, chasser avec les farouches, essuyer des tempêtes en faisant de la voile sur la mer ou simplement observer toutes les nuances des couchers de soleil. Et pourquoi ne pas poursuivre la balade vers les autres planètes, visiter une ville qui se déplace sur rail pour éviter la chaleur extrême de Mercure, aller vers des cités bâties dans des astéroïdes évidés, survoler l’atmosphère glauque des lunes de Jupiter et se poser sur Miranda, un satellite d’Uranus#8201;? Pour finir, ressentir les émotions humaines, les peurs, l’amour et... Dernier volet d’une trilogie, un pavé de 950 pages (en poche#8201;!), tout un voyage sur la planète rouge devenue bleue#8201;! C’est volumineux, mais surtout riche et diversifié. Sur Mars, la société évolue, ce qui permet d’analyser les systèmes politiques et l’économie, d’observer les luttes de pouvoir entre les personnes et les groupes, les problèmes liés à l’immigration, la gouvernance, etc. La science-fiction, c’est aussi les sciences sociales… On continue l’étude de la nature, l’hydrologie, l’« écopoésie », l’étude des vents ou des vagues ainsi que l’histoire planétaire. On aborde même l’infiniment petit, avec des notions de physique et de mathématique. Place aussi aux sensations fortes : voler avec les hommes-oiseau à l’aide d’exosquelettes, courir le mar(s)athon, chasser avec les farouches, essuyer des tempêtes en faisant de la voile sur la mer ou simplement observer toutes les nuances des couchers de soleil. Et pourquoi ne pas poursuivre la balade vers les autres planètes, visiter une ville qui se déplace sur rail pour éviter la chaleur extrême de Mercure, aller vers des cités bâties dans des astéroïdes évidés, survoler l’atmosphère glauque des lunes de Jupiter et se poser sur Miranda, un satellite d’Uranus#8201;? Pour finir, ressentir les émotions humaines, les peurs, l’amour et l’amitié, s’interroger sur le fonctionnement de l’esprit, le vieillissement et la mémoire. Une belle aventure dans un imaginaire aux nombreuses facettes!
          Lire la suite
          En lire moins
        • finitysend Posté le 10 Février 2012
          Franchement ! elle ne vous fait pas rêver cette couverture ? Voici le tome 3 de la trilogie martienne ... Après les plantes .. : Un cycle de quasiment 3ooo pages avec les annexes ! C'est long ! Mais pas de doute c'est le seul moyen de découvrir la planète mars dans tous ses états : passés ... présents et futurs .. Avant de parler de mars soulignons que l'auteur prospecte tous azimuts : le politique ... la géopolitique - on est très loin dans un monde multipolaire - la médecine .. la robotique ... l'informatique ... l'ingénierie ... la climatologie ... la sociologie ... les théories autour de la mémoire ... la génétique ... et Bla Bla Bla ... C'est vrai que c'est long mais c'est vivant et réel ... Même si c'est une aventure en compagnie de connaissances intimes c'est quand même un peu une épreuve mais sachez-le : Il n'y a rien de mieux que la trilogie martienne ! -sourire- Dans ce tome la terra formation passe un seuil et la planète verdie progressivement ... Lichens .. algues ... La planète se réchauffe grâce au biologique mais aussi grâce à l'ingénierie spatiale et au usines à effet de serre et à... Franchement ! elle ne vous fait pas rêver cette couverture ? Voici le tome 3 de la trilogie martienne ... Après les plantes .. : Un cycle de quasiment 3ooo pages avec les annexes ! C'est long ! Mais pas de doute c'est le seul moyen de découvrir la planète mars dans tous ses états : passés ... présents et futurs .. Avant de parler de mars soulignons que l'auteur prospecte tous azimuts : le politique ... la géopolitique - on est très loin dans un monde multipolaire - la médecine .. la robotique ... l'informatique ... l'ingénierie ... la climatologie ... la sociologie ... les théories autour de la mémoire ... la génétique ... et Bla Bla Bla ... C'est vrai que c'est long mais c'est vivant et réel ... Même si c'est une aventure en compagnie de connaissances intimes c'est quand même un peu une épreuve mais sachez-le : Il n'y a rien de mieux que la trilogie martienne ! -sourire- Dans ce tome la terra formation passe un seuil et la planète verdie progressivement ... Lichens .. algues ... La planète se réchauffe grâce au biologique mais aussi grâce à l'ingénierie spatiale et au usines à effet de serre et à la géothermie etc. .. Par ailleurs la terre poursuit sa descente aux enfers et on se paye une tranche d'apocalyptique au passage même si ce n'est pas la fin du monde mais que cela y ressemble un peu beaucoup ! La colonisation se développe entre équilibre et anarchie ... entre oppression et liberté .. entre visibles et clandestins et enfin entre rouges et verts ... C'est une fresque époustouflante d'une présence fabuleuse qui plonge dans les moindres détails et dans l'intimité d'un remarquable nombre de personnages ! ................................................................................................................... A mon humble avis ce n'est pas tant de la hard science que de la SF réaliste ... En tous cas c'est ahurissant et ça ouvre des perspectives immenses au lecteur .. Un de ces cycles que l'on habite et un de ceux qui sont incontestablement habités ...
          Lire la suite
          En lire moins
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com