En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Mission Hygge

        First Éditions
        EAN : 9782412037331
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 240
        Format : 140 x 210 mm
        Mission Hygge

        Collection : First Développement personnel
        Date de parution : 24/05/2018
        Un roman feel-good sur l’art de vivre à la danoise
        « — Ça n’est plus possible Chloé, plus personne ne te supporte ici. Tes collègues ont peur de toi et moi, j’ai peur pour toi. Depuis deux ans, tu n’es plus la même...
        — Je-ne-veux-pas-en-parler.
        — Je le sais que tu ne veux pas en parler, mais je suis ton chef. Et...
        « — Ça n’est plus possible Chloé, plus personne ne te supporte ici. Tes collègues ont peur de toi et moi, j’ai peur pour toi. Depuis deux ans, tu n’es plus la même...
        — Je-ne-veux-pas-en-parler.
        — Je le sais que tu ne veux pas en parler, mais je suis ton chef. Et je ne peux plus te laisser comme ça, Chloé... Sache que j’ai pris une grande décision... »


        Quand Alexandre, le rédacteur en chef de Chloé, journaliste intrépide et habituée des territoires en guerre, lui annonce qu’elle part séance tenante à Gilleleje, petit village côtier du Danemark, la jeune femme s’étrangle d’indignation. S’exiler dans un village paumé au nom imprononçable pour étudier le hygge danois et le bonheur au coin du feu ? Alors que rien ne lui file plus le bourdon
        que les gens heureux ? Ce qu’elle ignore, c’est que cette mission qu’elle prend comme une punition va changer sa vie pour toujours...

        Dans ce roman aux couleurs du Danemark, Caroline Franc raconte avec humour et tendresse le retour à la vie d’une jeune femme presque comme les autres.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782412037331
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 240
        Format : 140 x 210 mm
        First Éditions
        14.95 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • meldc Posté le 19 Juillet 2018
          Comme beaucoup de monde, la douceur de vivre au Danemark m'intrigue. J'étais donc très curieuse de la découvrir "de l'intérieur" avec ce livre. La première partie nous présente le personnage principal, une journaliste reporter de guerre qui n'aime rien tant que se mettre en danger et de râler sur les gens. J'ai trouvé cette partie un peu trop longue à mon goût, parce que j'avais juste une hâte : qu'elle soit expédiée au Danemark en mission d'observation. Par contre, dès qu'elle est sortie de l'avion, je suis tombée amoureuse avec elle de l'ambiance des lieux. Ces hôtels confortables, ces gens accueillants, ces lumières partout, cette manière de recréer de la chaleur. En quelques pages, le Danemark vient de s'inscrire dans le top 3 des pays dans lesquels je veux vivre un jour, même juste pour un séjour prolongé. D'abord réfractaire, le personnage se laisse elle-aussi séduire par ce pays et ses habitants. Elle apprend à voir au-delà de ses a priori. J'ai apprécié que le livre ne verse pas trop dans la facilité : non, il ne suffit pas d'un peu de douceur pour faire fondre d'un coup une carapace. Non, quand on ment à tout le monde, ça ne se passe pas toujours... Comme beaucoup de monde, la douceur de vivre au Danemark m'intrigue. J'étais donc très curieuse de la découvrir "de l'intérieur" avec ce livre. La première partie nous présente le personnage principal, une journaliste reporter de guerre qui n'aime rien tant que se mettre en danger et de râler sur les gens. J'ai trouvé cette partie un peu trop longue à mon goût, parce que j'avais juste une hâte : qu'elle soit expédiée au Danemark en mission d'observation. Par contre, dès qu'elle est sortie de l'avion, je suis tombée amoureuse avec elle de l'ambiance des lieux. Ces hôtels confortables, ces gens accueillants, ces lumières partout, cette manière de recréer de la chaleur. En quelques pages, le Danemark vient de s'inscrire dans le top 3 des pays dans lesquels je veux vivre un jour, même juste pour un séjour prolongé. D'abord réfractaire, le personnage se laisse elle-aussi séduire par ce pays et ses habitants. Elle apprend à voir au-delà de ses a priori. J'ai apprécié que le livre ne verse pas trop dans la facilité : non, il ne suffit pas d'un peu de douceur pour faire fondre d'un coup une carapace. Non, quand on ment à tout le monde, ça ne se passe pas toujours très bien. Mais, malgré les accrocs, le livre reste positif et fait du bien. Il est court, se lit vite et n'a pas non plus un style ni une intrigue qui révolutionneront le monde de la littérature. Mais il est juste agréable. Et ça, c'est déjà plus que suffisant, non ?
          Lire la suite
          En lire moins
        • Chronicroqueuse Posté le 12 Juillet 2018
          Chloe est journaliste, elle travaille en zones de guerre et cela lui plait. Elle est intrépide et accro à l’adrénaline, mais elle est aussi épouvantable et sur les nerfs sans arrêt. Un jour, son rédacteur en chef va lui annoncer sa prochaine mission, qu’elle n’a pas le droit de refuser : un reportage sur l’art de vivre à la danoise, qu’elle effectuera sous couverture, c’est à dire en tant que serveuse dans un petit village côtier. J’ai adoré cette lecture, c’est court et léger, tout en simplicité, vraiment un livre qui se lit tout seul et fait du bien ; un joli petit coup de cœur pour moi. Je remercie chaleureusement les éditions First ainsi que Netgalley pour cette lecture. Chloe est caractérielle, personne n’ose l’approcher, elle ne vit que pour son travail, rien n’est plus important. Elle symbolise assez bien n’importe quel employé ambitieux qui pense n’être efficace qu’en étant le premier arrivé et le dernier à partir du boulot. La famille et les amis, la détente, on verra plus tard, le boulot d’abord. Il faut toujours être connecté et disponible. Elle ne s’en rend pas compte mais elle est à deux doigts du burn out. Heureusement pour elle, et malgré son... Chloe est journaliste, elle travaille en zones de guerre et cela lui plait. Elle est intrépide et accro à l’adrénaline, mais elle est aussi épouvantable et sur les nerfs sans arrêt. Un jour, son rédacteur en chef va lui annoncer sa prochaine mission, qu’elle n’a pas le droit de refuser : un reportage sur l’art de vivre à la danoise, qu’elle effectuera sous couverture, c’est à dire en tant que serveuse dans un petit village côtier. J’ai adoré cette lecture, c’est court et léger, tout en simplicité, vraiment un livre qui se lit tout seul et fait du bien ; un joli petit coup de cœur pour moi. Je remercie chaleureusement les éditions First ainsi que Netgalley pour cette lecture. Chloe est caractérielle, personne n’ose l’approcher, elle ne vit que pour son travail, rien n’est plus important. Elle symbolise assez bien n’importe quel employé ambitieux qui pense n’être efficace qu’en étant le premier arrivé et le dernier à partir du boulot. La famille et les amis, la détente, on verra plus tard, le boulot d’abord. Il faut toujours être connecté et disponible. Elle ne s’en rend pas compte mais elle est à deux doigts du burn out. Heureusement pour elle, et malgré son caractère, son rédacteur en chef se soucie d’elle. Il va lui imposer une mission plus calme : découvrir la réalité du hygge, l’art de vivre à la danoise, en percer les secrets dans le village qui a été élu le plus heureux du monde. Chloe prend cela comme une punition, se détendre, ne rien faire, très peu pour elle. Tout ce qu’elle veut c’est repartir en zone de conflit et faire son travail. Chloe est clairement agaçante, on a envie de la secouer et de lui mettre une claque, ce n’est pas un personnage attachant que l’on prend en sympathie. On apprend tout de même à la connaître au fur et à mesure ainsi que les personnes qu’elle va côtoyer. Eux justement, sont très attachants. Pour mon avis complet: https://chronicroqueusedelivres.wordpress.com/2018/07/12/mission-hygge-caroline-frank/
          Lire la suite
          En lire moins
        • cathulu Posté le 24 Juin 2018
          Plus habituée aux terrains de guerre qu'au confort douillet, la journaliste Chloé Savigny est envoyée, bien contre son gré, enquêter sous couverture dans le petit village danois de Gilleleje où les gens sont les plus heureux au monde . Stressée, irritable, peu douée pour les relations sociales, souvent sarcastique, Chloé va peiner à trouver sa place au sein de la petite communauté danoise où elle va officier en tant que serveuse. Pourtant, peu à peu, à son corps défendant, Chloé va évoluer, s'ouvrir aux autres et admettre ses propres faiblesses. Livre qui fait du bien, Mission Hygge remplit parfaitement son office tant son écriture est fluide, ses personnages sympathiques, même s'ils manquent un peu de profondeur, et sa lecture aisée sans tomber pour autant dans la facilité. L'auteure sait nuancer son propos et ne fait pas du Danemark un pays de niais, bien au contraire. Elle souligne la rigueur des habitants mais aussi leur capacité à s'adapter aux conditions climatiques et aux difficultés en général. Elle n'omet également pas de préciser que le taux de suicide est hyper élevé dans ce pays , "Preuve que le bonheur n'est pas forcément contagieux." Un bon roman de détente qui se lit d'une traite,... Plus habituée aux terrains de guerre qu'au confort douillet, la journaliste Chloé Savigny est envoyée, bien contre son gré, enquêter sous couverture dans le petit village danois de Gilleleje où les gens sont les plus heureux au monde . Stressée, irritable, peu douée pour les relations sociales, souvent sarcastique, Chloé va peiner à trouver sa place au sein de la petite communauté danoise où elle va officier en tant que serveuse. Pourtant, peu à peu, à son corps défendant, Chloé va évoluer, s'ouvrir aux autres et admettre ses propres faiblesses. Livre qui fait du bien, Mission Hygge remplit parfaitement son office tant son écriture est fluide, ses personnages sympathiques, même s'ils manquent un peu de profondeur, et sa lecture aisée sans tomber pour autant dans la facilité. L'auteure sait nuancer son propos et ne fait pas du Danemark un pays de niais, bien au contraire. Elle souligne la rigueur des habitants mais aussi leur capacité à s'adapter aux conditions climatiques et aux difficultés en général. Elle n'omet également pas de préciser que le taux de suicide est hyper élevé dans ce pays , "Preuve que le bonheur n'est pas forcément contagieux." Un bon roman de détente qui se lit d'une traite, à glisser dans sa valise estivale. 240 pages
          Lire la suite
          En lire moins
        • mamansand72 Posté le 24 Juin 2018
          Caroline Franc est une blogueuse que je suis depuis des années. Au début de l’arrivée, des blogs, j’en ai suivi pas mal. Quelques années plus tard, il n’en reste que 3 ou 4 que je consulte très régulièrement. Caroline Franc, j’ai l’impression de bien la connaître et d’avoir beaucoup de points communs avec elle (enfants, soucis du quotidien, âge, lieux de vacances…même pour le chat !). Alors, quand elle a annoncé la sortie de son premier roman, je l’ai acheté dès que je l’ai vu dans ma librairie préférée. Aussitôt acheté, aussitôt lu…avec plaisir ! C’est un roman dans la veine « feel-good », et il remplit bien son rôle. J’en ai lu quelques-uns il y a 2 ou 3 ans, mais je m’étais lassée de ces « bons sentiments assez édulcorés ». Là, au milieu d’autres lectures plus « littéraires », ce livre s’est présenté comme une récréation, un intermède, et je ne suis pas impartiale, ayant un a priori positif sur son auteure… Chloé, journaliste de terrain, toujours partante pour les missions risquées doit partir en reportage au Danemark, dans la ville à qui on a décernée de prix de ville où l’on est le plus heureux... Caroline Franc est une blogueuse que je suis depuis des années. Au début de l’arrivée, des blogs, j’en ai suivi pas mal. Quelques années plus tard, il n’en reste que 3 ou 4 que je consulte très régulièrement. Caroline Franc, j’ai l’impression de bien la connaître et d’avoir beaucoup de points communs avec elle (enfants, soucis du quotidien, âge, lieux de vacances…même pour le chat !). Alors, quand elle a annoncé la sortie de son premier roman, je l’ai acheté dès que je l’ai vu dans ma librairie préférée. Aussitôt acheté, aussitôt lu…avec plaisir ! C’est un roman dans la veine « feel-good », et il remplit bien son rôle. J’en ai lu quelques-uns il y a 2 ou 3 ans, mais je m’étais lassée de ces « bons sentiments assez édulcorés ». Là, au milieu d’autres lectures plus « littéraires », ce livre s’est présenté comme une récréation, un intermède, et je ne suis pas impartiale, ayant un a priori positif sur son auteure… Chloé, journaliste de terrain, toujours partante pour les missions risquées doit partir en reportage au Danemark, dans la ville à qui on a décernée de prix de ville où l’on est le plus heureux !cette mission la rebute, mais elle n’a pas la possibilité de refuser. En arrivant au Danemark, elle va découvrir un nouveau mode de vie qu’elle va peu à peu apprendre à apprécier. Grâce à Inge, Birgit, Lars...ses convictions vont s'étioler pour laisser la place à plus d’humanité, et de bonheur. Sans prétention, ce roman remplit bien son rôle de nous divertir en nous faisant passer un bon moment avec des personnages qui changent de vie et de conception de la vie. C’est tendre, léger, dépaysant avec quelques traits d’humour. Paradoxalement, je me suis plus attachée à Inge qu’à Chloé le personnage principal.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        Un livre qui se lit le sourire aux lèvres car on connaît toutes une Chloé... Peut-être même est-ce nous ?
        F F / Avantages
        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER FIRST ÉDITIONS
        Pour être informé en exclusivité de nos parutions, rencontres auteurs, salons et autres événements !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com