En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Mississippi

        Belfond
        EAN : 9782714445032
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 372
        Format : 140 x 225 mm
        Mississippi

        Michéle ALBARET-MAATSCH (Traducteur)
        Date de parution : 04/03/2010

        Aujourd'hui Mudbound, un film événement à voir sur Netflix à partir du 17 novembre !

        Un amour interdit, une terrible trahison, une agression d’une sauvagerie inouïe dans le Mississippi des années 1940. Dans la lignée d’un Faulkner, un roman d’une puissance étonnante qui nous plonge dans la brutalité et les contradictions du Vieux Sud.

        Lorsqu’elle découvre la ferme que son mari Henry vient d’acquérir, Laura McAllan comprend qu’elle n’y sera jamais heureuse. Pourtant, en épouse et mère dévouée, elle s’efforce d’élever leurs deux fillettes, sous l’œil haineux de son beau-père, membre du Ku Klux Klan.

        Alors que les McAllan luttent pour tirer profit d’une terre...

        Lorsqu’elle découvre la ferme que son mari Henry vient d’acquérir, Laura McAllan comprend qu’elle n’y sera jamais heureuse. Pourtant, en épouse et mère dévouée, elle s’efforce d’élever leurs deux fillettes, sous l’œil haineux de son beau-père, membre du Ku Klux Klan.

        Alors que les McAllan luttent pour tirer profit d’une terre peu fertile, deux soldats rentrent du front :
        Jamie, le jeune frère d’Henry, aussi séduisant et sensible que son aîné est taciturne et renfermé. Et soudain, Laura se sent renaître…

        Ronsel Jackson, le fils des métayers, un descendant d’esclaves qui, pendant quatre ans, s’est permis de croire qu’il était un homme. Mais le Sud va se charger de lui rappeler qu’il n’est qu’un nègre…

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714445032
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 372
        Format : 140 x 225 mm
        Belfond
        19.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Kirzy Posté le 29 Décembre 2017
          J'ai relu ce roman à l'occasion du visionnage du film Mudbound ( de la réalisatrice Dee Rees, absolument magnifique, au passage ) et même sentiment en le refermant : ce livre est remarquable ! C'est un roman choral qui a pour cadre le vieux Sud américain ségrégationniste dans les années 40 : chaque chapitre nous plonge en alternance dans la tête d'un des six personnages principaux, ses peurs, ses tourments, ses désirs secrets, ses valeurs qu'il va devoir confronter à celles des autres, le tout avec une belle profondeur psychologique. On a là tous les ingrédients du mélo : la Seconde guerre mondiale en arrière-plan, un amour interdit, le Ku Klux Klan, une agression d'une sauvagerie inouïe ... cela pourrait être complètement indigeste et pourtant tout est fluide et limpide. J'ai tourné les pages avec avidité, habitée par les tensions puissantes qui irriguent l'intrigue , la tragédie couve, inexorable dans ce Mississippi rural et brutal pour lequel, il n'y pas si longtemps, un Noir n'était qu'un "nègre".
        • biloudi Posté le 3 Novembre 2017
          Magistral ! Je voudrais pouvoir lui offrir une 6e étoile.
        • Allantvers Posté le 18 Juin 2017
          Un roman choral très réussi et captivant au cœur des terres lourdes du vieux Sud encore pétri de racisme au lendemain de la guerre. Il sont six à prendre la parole dans ce huis clos rural, témoignant tour à tour de la tension dramatique croissante qui les lient autour de la ferme de la Bourbière : Laura, mariée sur le tard, qui peine à dompter ses frustrations de fermière malgré elle; Henry son mari, homme simple et rustre, pour qui la terre est tout; Hap et Florence, locataires de la ferme, bataillant pied à pied pour leur dignité mais pas dupes quant à l'inéluctabilité de leur condition de Noirs au Mississippi; enfin Ronsel, leur fils prodige, rentré l'âme blessée mais l'esprit ouvert de la guerre sur le vieux continent, tout comme Jaimie, frère d'Henry. Le vieux Sud, lui, comme l'acariâtre et raciste Daddy, père de Henry et Jamie, n'a pas bougé, et le drame se tend autour de cette jeunesse qui revient d'ailleurs, sur fond de passions tues et de Klan sous-terrain mais bien vivant. Excellent moment passé avec ce roman américain primé, lu d'une traite.
        • Vinnie28 Posté le 6 Mai 2017
          Un bijou ! Le style est souple, fluide et percutant. L'intrigue, ou l'histoire, est très simple au fond, abordé des milliers de fois mais l'auteure a su trouver les mots et la manière pour nous la faire partager avec révolte et attachement, sans jamais tomber dans le pathos. A lire absolument !!!!
        • carnet-de-voyage Posté le 24 Janvier 2017
          Laura rêvait de rencontrer son "héros".... Celui qui... Celui qui saurait l'aimer.. Mais le temps file, et Laura n'est toujours pas mariée, mais est toujours l'unique fille du pasteur, celle qui joue de l'harmonium le dimanche matin, pendant les cultes.... Et puis, arrive enfin son "héros" de la Grande Guerre, Henry... Bon certes, il boite et n'est pas un appollon, mais au moins il la veut....c'est déjà ça. Henry à un frère, deux sœurs et un vieux père. Le rêve d'Henry est d'être fermier, le rêve de ses deux sœurs est d'être ce qu'elles sont devenues ( des épouses fades), le rêve de son frère est de voir le monde (et tout ce qui s'y trouve), le rêve de son père est une Amérique blanche (un con raciste, inculte infect et membre du Klan, la totale quoi !! ), et ceux de Laura semblent bien loin.... Laura fonde sa famille, sur des valeurs ancestrales du Sud profond. Ils prennent possession d'une ferme dans un coin paumé dans l’État du Mississippi, où la terre n'est que boue.... Les rêves de Laura, sont de la couleur de la boue.... Les employés d'Henry sont les membres d'une famille de gens de couleur, dont le fils aîné est parti... Laura rêvait de rencontrer son "héros".... Celui qui... Celui qui saurait l'aimer.. Mais le temps file, et Laura n'est toujours pas mariée, mais est toujours l'unique fille du pasteur, celle qui joue de l'harmonium le dimanche matin, pendant les cultes.... Et puis, arrive enfin son "héros" de la Grande Guerre, Henry... Bon certes, il boite et n'est pas un appollon, mais au moins il la veut....c'est déjà ça. Henry à un frère, deux sœurs et un vieux père. Le rêve d'Henry est d'être fermier, le rêve de ses deux sœurs est d'être ce qu'elles sont devenues ( des épouses fades), le rêve de son frère est de voir le monde (et tout ce qui s'y trouve), le rêve de son père est une Amérique blanche (un con raciste, inculte infect et membre du Klan, la totale quoi !! ), et ceux de Laura semblent bien loin.... Laura fonde sa famille, sur des valeurs ancestrales du Sud profond. Ils prennent possession d'une ferme dans un coin paumé dans l’État du Mississippi, où la terre n'est que boue.... Les rêves de Laura, sont de la couleur de la boue.... Les employés d'Henry sont les membres d'une famille de gens de couleur, dont le fils aîné est parti faire la guerre en Europe, dans les chars de Patton, là où l'espérance de vie, en cas de conflit est la plus courte, là où sont aussi ses frères de couleur. Le frère d'Henry, lui aussi est parti à la guerre, mais dans l'aviation.... Les deux reviennent. L'un gradé, l'autre pas, l'un alcoolique et l'autre toujours noir.... Un "héros" et un "anonyme".... L'un glande et noie sa torpeur que la guerre lui a engendré dans le bourbon, et l'autre est bien obligé de se remettre aux champs, vu que le père est trop vieux pour travailler pour "m'sieu Henry"... Laura va s'accrocher aux rêves que son beau frère semble incarner, avant de s’apercevoir que : « L'étoffe des héros est un tissu de mensonges. » comme le disait Prévert... Hillary Jordan a merveilleusement décrit un portrait de femme, rêvant d'idéal, de beauté, mais confronté à la dure réalité du quotidien, et à la nature même de l'homme....
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Hillary Jordan met en place avec finesse les éléments d'un drame prévisible et inéluctable. Un roman intense au rythme soutenu qui renvoie aux pires heures de l'histoire de l'Amérique. »
        Sylvie Lainé, L'Indépendant

        « Un roman symphonie, d'une force, d'une tendresse et d'une violence inouïes. Magnifique premier roman! »
        La Vie

        " Tensions raciales exacerbées, désir fulgurant, meurtre élucidé, ce premier roman d'une inconnue nous passionne de bout en bout. Le vieux Sud, sur lequel on croyait tout savoir, nous apparaît sous un autre jour, fait de sauvagerie et de beauté. Une belle découverte." Avantages

        « Un premier roman époustouflant sur les vieux démons du Sud américain, la guerre, le racisme, la haine, mais aussi sur l'amour. Un chant envoûtant qui ne s'oublie pas.»
        Version femina

        « L'écriture de la romancière est puissante, bouleversante, ciselée. [...] Une première oeuvre menée de main de maître. »
        Fabienne Huart, Centre Presse

        « Un livre qui ne vous lâche pas. »
        Evelyne Letribot, Ouest France

        « Passion, culpabilité, révolte, Hillary Jordan se glisse sur les traces de Faulkner et raconte le vieux Sud, un monde pétri de certitudes, où les instincts primaires triomphent encore. Intense et inoubliable. »
        Stéphanie des Horts, Valeurs Actuelles

        « Sur fond de bruit et de fureur, d'amour et de désenchantement, Hillary Jordan signe un premier roman très accompli [...]. »
        Pascale Frey, Elle 

        « Immédiatement on sait qu'on a entre les mains un roman qu'on ne lâchera pas et dont les héros ne vous lâcherons plus. [...] Passion, tragédie... toute la littérature qu'on aime. »
        Jeanne de Ménibus, Femmes

        « Dans ce climat moite, les passions se déchaînent. Ce premier roman sur le racisme, mais aussi sur la jalousie nous plonge dans les démons du vieux Sud américain. Se lit d'une traite. »
        Pascale Tournier, VSD

        « Avec maîtrise, l'Américaine Hillary Jordan signe un premier roman d'une grande subtilité, donnant la parole à chacun, au plus profond de leur âme. »
        Marie-Eudes Lauriot-Prévost, Point de vue

        « Un chant du Sud rauque et envoûtant. »
        Anne-Estelle Leguy, Biba

        « Profond et subtil, ce roman est stupéfiant. [...] L'ensemble forme un inoubliable choeur pour mieux raconter la violence, la guerre, le racisme. Pour chanter autrement la passion, la tendresse et la fraternité. »
        Emmanuelle George, Page des Libraires

        « Mississippi est un livre dont on tourne frénétiquement les pages, histoire, tragédie et passion s’entrelacent, sur fond de culpabilité et de révolte, le tout porté par un chœur de voix aussi fortes qu’inoubliables. »
        Stewart O’Nan, auteur du Pays des ténèbres

        « Une superbe découverte. La description édifiante de la terreur et la fureur qu’engendre le racisme. »
        Publishers Weekly

        « Profond, subtil, sophistiqué, un premier roman stupéfiant. »
        Booklist

        PRESSE
        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.

        Lisez maintenant, tout de suite !