Lisez! icon: Search engine
Solar
EAN : 9782263073151
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

Mon Ascension

,

Collection : Solar Sports
Date de parution : 09/06/2016
Dans Mon Ascension, Christopher Froome nous livre l’extraordinaire épopée du chemin parcouru depuis sa jeunesse au Kenya, pendant laquelle il s’échappait à vélo au milieu des cantons et des animaux sauvages, jusqu’à son inoubliable victoire au Tour de France 2013. Un voyage inouï dans l’histoire du cyclisme et de ses... Dans Mon Ascension, Christopher Froome nous livre l’extraordinaire épopée du chemin parcouru depuis sa jeunesse au Kenya, pendant laquelle il s’échappait à vélo au milieu des cantons et des animaux sauvages, jusqu’à son inoubliable victoire au Tour de France 2013. Un voyage inouï dans l’histoire du cyclisme et de ses coureurs, Froome ayant traversé les continents, surmonté la mort de sa mère et combattu la maladie afin de poursuivre et d’accomplir ses rêves, sous les couleurs de la Team GB puis de la Team Sky. Il revient ainsi sur ses triomphes flamboyants comme sur ses défaites humiliantes, sur sa rivalité publique avec Bradley Wiggins et, depuis peu, sur la pression liée au lourd héritage de Lance Armstrong qu’il porte sur les épaules.
Extraordinaire, révélateur et positif, Mon Ascension est une histoire de détermination, de combattivité et de succès inespérés.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782263073151
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • frgi Posté le 19 Juillet 2016
    En plein Tour de France, j'avais envie d'en connaître un peu plus sur Christopher Froome qui de prime abord ne m'inspirait pas plus de sympathie que cela. Pas tant que la personne ne me plaise pas mais plutôt parce que je ne suis pas fan du cyclisme moderne, dans lequel le panache semble avoir disparu .... les favoris étant entourés par des équipes surpuissantes et maîtrisant la course de bout en bout et arrivant même à rendre des étapes me montagne aussi mornes qu'un week-end de novembre pluvieux. Toujours est il est que je me suis plongé dans la lecture de cette biographie de ce coureur d'origine Kenyane avec enthousiasme et je n'ai pas été déçu. En effet, à regarder le Tour assis dans son canapé, tout a l'air si/trop simple (bien que je sache que ça ne l'est pas étant cycliste amateur ...). On ne se rend pas compte de tous les sacrifices consentis par ces jeunes sportifs pour en arriver à un tel niveau d'excellence. C'est tout ça qui ressort de bouquin. D'aucun diront certainement que sans aide chimique, ces exploits ne n'existeraient pas ..... possible mais jusqu'à preuve du contraire j'ai envie de croire à l'honnêteté de ce... En plein Tour de France, j'avais envie d'en connaître un peu plus sur Christopher Froome qui de prime abord ne m'inspirait pas plus de sympathie que cela. Pas tant que la personne ne me plaise pas mais plutôt parce que je ne suis pas fan du cyclisme moderne, dans lequel le panache semble avoir disparu .... les favoris étant entourés par des équipes surpuissantes et maîtrisant la course de bout en bout et arrivant même à rendre des étapes me montagne aussi mornes qu'un week-end de novembre pluvieux. Toujours est il est que je me suis plongé dans la lecture de cette biographie de ce coureur d'origine Kenyane avec enthousiasme et je n'ai pas été déçu. En effet, à regarder le Tour assis dans son canapé, tout a l'air si/trop simple (bien que je sache que ça ne l'est pas étant cycliste amateur ...). On ne se rend pas compte de tous les sacrifices consentis par ces jeunes sportifs pour en arriver à un tel niveau d'excellence. C'est tout ça qui ressort de bouquin. D'aucun diront certainement que sans aide chimique, ces exploits ne n'existeraient pas ..... possible mais jusqu'à preuve du contraire j'ai envie de croire à l'honnêteté de ce coureur (confiance que j'ai toujours eu du mal à accorder à Lance). En conclusion, merci pour ce bon bouquin, merci pour le spectacle (bien que je trouve qu'il n'y en ai plus autant qu'avant) et je croise les doigts pour ne pas être déçu dici quelques années. PS : légère petite déception toutefois concernant la traduction française. On a l'impression que le traducteur ne connais pas grand chose au cyclisme. - une côte à 90%, c'est un peu raide quand même - une vitesse de 25 n'est pas plus importante qu'une vitesse de 27 par contre si on parle de pignon, effectivement on va plus vite avec un 25 - etc Toutefois, cela ne nuit pas à la lecture ;-)
    Lire la suite
    En lire moins
Abonnez-vous à la newsletter Solar
Faites le plein d'idées gourmandes, de conseils bien-être et d'actu sportives avec les éditions Solar