Lisez! icon: Search engine
Solar
EAN : 9782263170713
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 150 x 225 mm

Mon enfant aime lire

Collection : Solar Bien-être
Date de parution : 27/08/2020
Bénéfices, recommandations de livres marquants et idées pour semer l’amour des livres chez votre enfant... car créer un terreau fertile pour la lecture en famille, et notamment à voix haute, est la clé pour cultiver le goût de lire !
Réussite scolaire, développement cognitif, culture générale, capacité à s’exprimer et à argumenter, vocabulaire riche, empathie.... on prête à la lecture des pouvoirs presque magiques ! Pourtant, il n’est pas toujours évident d’y intéresser un enfant qui se plonge uniquement dans des mangas, délaisse les livres, ne veut plus rien lire... Réussite scolaire, développement cognitif, culture générale, capacité à s’exprimer et à argumenter, vocabulaire riche, empathie.... on prête à la lecture des pouvoirs presque magiques ! Pourtant, il n’est pas toujours évident d’y intéresser un enfant qui se plonge uniquement dans des mangas, délaisse les livres, ne veut plus rien lire après Harry Potter, ou pire, qui dit ne pas aimer lire ! Et si on laissait de côté le développement des compétences pour se recentrer sur l’amour de la lecture ? Peu importe où vous vous trouvez sur le chemin de la littérature, il n’est jamais trop tard pour réussir à réconcilier votre enfant et les livres !

Au fil d’une réflexion sur sa propre expérience familiale, parsemée de témoignages et d’avis d’experts, Ève Herrmann décrypte le mécanisme de transmission qui conduit à aimer lire, depuis les premières lectures aux tout-petits jusqu’aux échanges autour d’un roman avec les plus grands. Pour elle, la pratique de la lecture à voix haute avec ses enfants est la clé de voûte d’une culture commune au sein de la famille, et d’une relation forte entre ses membres. Elle émaille son texte de références aux lectures marquantes de l’enfance et fournit des idées pour se lancer, car en commençant petit, on lit toute sa vie !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782263170713
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 150 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Descollinesdepapier Posté le 20 Juillet 2021
    J’ai eu le plaisir de découvrir cet essai sur la manière de cultiver le goût de lire chez les enfants. Ève Herrmann pratique l’instruction en famille et accorde une place majeure à la lecture dans les journées de ses deux filles. Elle offre ici un ouvrage qui s’adresse à tous. Elle apporte son témoignage et donne de nombreux conseils pratiques sur la manière d’intégrer la lecture au quotidien des enfants. Elle explique humblement qu’être passionné(e) ne signifie pas toujours transmettre ce « virus » qu’est la lecture. J’ai retenu quelques idées simples qui m’ont bien plu. La conviction de l’autrice, c’est que la lecture à voix haute doit faire partie intégrante du quotidien de sa famille. Même quand les enfants sont grands, elle apporte des moments de partage, d’échange qui n’appartiennent qu’à eux. Elle explique disséminer des livres sur le chemin des enfants : dans la maison, en fréquentant des lieux de lecture, en donnant à entendre des livres dans la voiture, au goûter, avant de dormir… Ève Herrmann rappelle aussi l’importance de laisser une liberté de choix aux enfants, en ce qui concerne leurs lectures. On peut être tenté de leur proposer un seul type de lecture, mais cela... J’ai eu le plaisir de découvrir cet essai sur la manière de cultiver le goût de lire chez les enfants. Ève Herrmann pratique l’instruction en famille et accorde une place majeure à la lecture dans les journées de ses deux filles. Elle offre ici un ouvrage qui s’adresse à tous. Elle apporte son témoignage et donne de nombreux conseils pratiques sur la manière d’intégrer la lecture au quotidien des enfants. Elle explique humblement qu’être passionné(e) ne signifie pas toujours transmettre ce « virus » qu’est la lecture. J’ai retenu quelques idées simples qui m’ont bien plu. La conviction de l’autrice, c’est que la lecture à voix haute doit faire partie intégrante du quotidien de sa famille. Même quand les enfants sont grands, elle apporte des moments de partage, d’échange qui n’appartiennent qu’à eux. Elle explique disséminer des livres sur le chemin des enfants : dans la maison, en fréquentant des lieux de lecture, en donnant à entendre des livres dans la voiture, au goûter, avant de dormir… Ève Herrmann rappelle aussi l’importance de laisser une liberté de choix aux enfants, en ce qui concerne leurs lectures. On peut être tenté de leur proposer un seul type de lecture, mais cela n’est pas profitable. En empruntant des livres qui ne nous attireraient pas, parfois en masse, les enfants se forgeront une culture littéraire et apprendront vite à reconnaître un livre de qualité, mémorable. Il y a d’autres moyens de leur proposer des lectures qui nous semblent davantage dignes d’intérêt : par exemple, en laissant « traîner » des livres partout pour susciter leur curiosité ou en parlant de nos propres lectures. J’aime aussi l’idée de ne pas hésiter à leur lire des classiques (non abrégés !) que l’on aime, de les exposer à des livres qu’ils ne seraient pas encore capables de lire tout seuls, vers lesquels ils ne se seraient pas tournés naturellement. Cela peut permettre de beaux moments de partage mais aussi de s’imprégner d’une langue riche et d’intrigues dont ils se souviendront. Je partage son point de vue sur le fait qu’un bon livre soit un livre que l’enfant ET l’adulte apprécient. L’essai d’Ève Herrmann est vraiment très accessible et il apporte, en plus d’un témoignage inspirant et de conseils avisés, de nombreuses références à la littérature spécialisée et à la littérature jeunesse. L’autrice partage ses « livres-étincelles » qui ont une place spéciale dans sa vie et dans celle de sa famille. Un beau texte qui invite à l’ouverture, à la curiosité et qui respire l’amour !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Felina Posté le 21 Mai 2021
    Je n'ai pas eu l'occasion de lire le livre « Grandir librement », mais celui-là, dès que je l'ai vu, il était inévitable que je le lise. CuiCui et PiouPiou sont en train de devenir lecteurs, et je pense que c'est le moment crucial où la lecture est en passe de devenir passionnante, mais c'est encore un peu laborieux de lire en toute autonomie. L'ouvrage d'Eve Herrmann que je connais depuis quelques années déjà, au travers de ces parutions orientées sur la pédagogie Montessori - la dernière en date « Mon coffret Montessori des minéraux » est devenu un incontournable pour CuiCui - aborde une question qui m'intéresse énormément : les « living books » ou livres vivants. Ce concept de « living book » ou livre vivant, vient tout droit de la pédagogie de Charlotte Mason. Si c'est une question qui vous intéresse, Laura Laffon les a traduit pour nous en deux volumes « La pédagogie Charlotte Mason ». Mais qu'est-ce qu'un « living book » ou livre vivant ? Eve Herrmann l'explique très bien dans son propre livre. C'est un livre que l'enfant a plaisir à lire. Mais ce n'est pas tout. Ce livre doit offrir au jeune... Je n'ai pas eu l'occasion de lire le livre « Grandir librement », mais celui-là, dès que je l'ai vu, il était inévitable que je le lise. CuiCui et PiouPiou sont en train de devenir lecteurs, et je pense que c'est le moment crucial où la lecture est en passe de devenir passionnante, mais c'est encore un peu laborieux de lire en toute autonomie. L'ouvrage d'Eve Herrmann que je connais depuis quelques années déjà, au travers de ces parutions orientées sur la pédagogie Montessori - la dernière en date « Mon coffret Montessori des minéraux » est devenu un incontournable pour CuiCui - aborde une question qui m'intéresse énormément : les « living books » ou livres vivants. Ce concept de « living book » ou livre vivant, vient tout droit de la pédagogie de Charlotte Mason. Si c'est une question qui vous intéresse, Laura Laffon les a traduit pour nous en deux volumes « La pédagogie Charlotte Mason ». Mais qu'est-ce qu'un « living book » ou livre vivant ? Eve Herrmann l'explique très bien dans son propre livre. C'est un livre que l'enfant a plaisir à lire. Mais ce n'est pas tout. Ce livre doit offrir au jeune lecteur imaginaire, richesse et qualité. De plus ce livre vivant doit être informatif, le jeune lecteur doit en ressortir riche d'un nouveau savoir : savoir-être, savoir-faire ou autre. Enfin, et surtout, il doit être inspirant. Ce sont souvent parmi les « living books » ou livres vivants que l'on trouve son livre étincelle. L'autrice explique que le virus de la lecture peut être transmis par un passeur, quel qu'il soit. Mais elle développe également cette idée de livre étincelle qui est très parlante d'ailleurs. C'est le roman qui a été l'étincelle pour vous faire aimer la lecture. Vous pouvez avoir lu des dizaines de romans, jusqu'au jour où vous rencontrez votre livre étincelle. Eve Herrmann aborde aussi l'étape délicate qui consiste à cultiver le goût de la lecture, jusqu'à ce que le jeune lecteur soit ferré. Elle offre au fil des pages, de nombreux moyens d'entretenir la flamme, de développer une atmosphère familiale propice à la lecture, de la lecture partagée, d'aider un enfant qui n'aime pas lire, etc. Elle partage son expérience de passeuse avec ses filles. Chacun va à son rythme, cela ne sert à rien de brusquer. C'est le bon moyen pour faire décrocher le petit lecteur de cet univers passionnant. Mais surtout l'autrice propose une liste non-exhaustive mais bien fournie de « living books » ou livres vivants.
    Lire la suite
    En lire moins
Abonnez-vous à la newsletter Solar
Faites le plein d'idées gourmandes, de conseils bien-être et d'actu sportives avec les éditions Solar