Lisez! icon: Search engine

Mon ennemi Arnie

Syros
EAN : 9782748523508
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 150 x 220 mm
Mon ennemi Arnie

Collection : Hors collection
Date de parution : 11/05/2017
Un jeu de piste machiavélique, terrifiant... et extrêmement drôle !
Arnie Spencer est un adolescent extraordinaire, un héros. Personne, à Ithaca, n’est près d’oublier cette nuit d’été durant laquelle il est venu à bout d’un serial killer qui terrorisait la petite ville depuis des mois. Seulement, tout le monde n’est pas dupe. Deux de ses camarades de lycée étaient avec... Arnie Spencer est un adolescent extraordinaire, un héros. Personne, à Ithaca, n’est près d’oublier cette nuit d’été durant laquelle il est venu à bout d’un serial killer qui terrorisait la petite ville depuis des mois. Seulement, tout le monde n’est pas dupe. Deux de ses camarades de lycée étaient avec Arnie la fameuse nuit. Fox et Cliff savent qu’il n’est pas le sauveur au destin tragique, mais plutôt un psychopathe en puissance, celui qui se fait appeler le «Chat de Schrödinger».
Encore faut-il qu’on les croie !

Roman publié sous la direction de Natalie Beunat.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748523508
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 150 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mirabilia Posté le 12 Septembre 2017
    On prend (presque) les mêmes et on recommence. J’avais adoré l’excellentissime Mon ami Arnie, dont l’histoire se déroule un peu avant celle de ce roman. Pourtant, ici, nulle mention de tome 2. En effet, l’auteur présente habilement son récit en offrant la possibilité de commencer directement par ce livre (mais il est alors dommage de « rater » le début). Venons-en à cette histoire donc. Dans cet épisode, Arnie est toujours bien frappé du ciboulot. Et les meurtres s’enchaînent. Au fil des chapitres, on retrouve le duo d’amis comiques et d’autres personnages, rencontrés à l’aide de leur focalisation. On est pris rapidement dans le récit, les chapitres s’enchainent et l’écriture est toujours aussi savoureuse. Et puis, bam, encore une fois le coup de théâtre arrive comme une claque, avec moults rebondissements, dont on n’a encore rien vu venir. Et jusqu’au bout, on a une écriture extrêmement riche, des jeux littéraires, de l’humour. Allez, Fox et Cliff peuvent encore avoir d’autres intrigues à nous narrer, non ? Gageons que l’auteur entendra ce message.
  • EternelAdo Posté le 9 Septembre 2017
    Plus d'un an après l'histoire du "Pretender", Arnie prépare son retour à Ithaca où il sait qu'il sera accueilli en héros. Mais la gloire lui importe peu. Il est animé par la vengeance et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a pas mal de comptes à solder! De leur côté, Fox et Cliff ne sont plus les mêmes, obligés de garder un trop lourd secret, ils ont fini par s'éloigner et se refermer sur eux même. C'est cette attitude qui, sans qu'ils le veuillent, va ramener Arnie dans leur vie... Ce dernier a bien changé, il s'est emparé du paradoxe de Schrödinger et comme ce célèbre chat, il se dit à la fois mort et vivant. Le chat compte bien s'amuser avec les souris avant de les éliminer...🐱🐭 Manipulation, angoisse, tueur en série, amitié, humour... on prend les mêmes ingrédients et on recommence. En fait, non! Je pense que Jeremy BEHM a légèrement modifié l'assaisonnement et je dois dire que le résultat est encore plus savoureux... 😈 Le côté roman choral nous donne toujours un roman difficile à fermer avant de l'avoir terminé et renforce grandement le suspense (merci pour le manque de sommeil!😜). Arnie est très bien travaillé,... Plus d'un an après l'histoire du "Pretender", Arnie prépare son retour à Ithaca où il sait qu'il sera accueilli en héros. Mais la gloire lui importe peu. Il est animé par la vengeance et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a pas mal de comptes à solder! De leur côté, Fox et Cliff ne sont plus les mêmes, obligés de garder un trop lourd secret, ils ont fini par s'éloigner et se refermer sur eux même. C'est cette attitude qui, sans qu'ils le veuillent, va ramener Arnie dans leur vie... Ce dernier a bien changé, il s'est emparé du paradoxe de Schrödinger et comme ce célèbre chat, il se dit à la fois mort et vivant. Le chat compte bien s'amuser avec les souris avant de les éliminer...🐱🐭 Manipulation, angoisse, tueur en série, amitié, humour... on prend les mêmes ingrédients et on recommence. En fait, non! Je pense que Jeremy BEHM a légèrement modifié l'assaisonnement et je dois dire que le résultat est encore plus savoureux... 😈 Le côté roman choral nous donne toujours un roman difficile à fermer avant de l'avoir terminé et renforce grandement le suspense (merci pour le manque de sommeil!😜). Arnie est très bien travaillé, il est machiavélique à souhait! Doué d'une grande intelligence, il a toujours une longueur d'avance sur ses adversaires et se sent investi d'une «mission d'intérêt public». Ce sera peut-être un peu cliché pour certain mais au final c'est bien comme ça que l'on se représente les grands psychopathes! Perso sur moi ça fonctionne très bien! Coup de 💗💗💗💗!!! Vous pouvez aussi retrouver toute l'actualité de mon blog sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/eternelAdo
    Lire la suite
    En lire moins
  • gayane Posté le 30 Août 2017
    Plus d'un an après la mort du Pretender, Fox est toujours aussi amoureux de Mia, Cliff sort avec Erin et le cours de leur vie a plus ou moins repris son rythme... si ce n'est que Fox et Cliff ne se parlent presque plus et que Fox traine avec Craig, son persécuteur dans le volume précédent. Cependant, cette routine nouvellement réinstallée va bientôt voler en éclat avec le retour d'Arnie Spencer et une nouvelle vague de meurtres dans la ville d'Ithaca. Un second volume qui, je dois dire, est un peu décevant. J'avais eu un petit temps d'adaptation pour le premier volume, ne serait-ce que pour capter le second degré... Je m'attendais donc à retrouver ce second degré dans ce second volume ... et je ne l'ai que trop peu aperçu. Pour moi, ce second volume ne relève pas du même registre que le premier. Peu d'humour, peu de cohérence entre le vocabulaire utilisé et l'âge des personnages et peu de développement du récit. C'est dommage car certaines révélations sont percutantes... Bref, je suis déçue.
  • AlouquaLecture Posté le 4 Août 2017
    » Mon ennemi Arnie » est la suite de « Mon ami Arnie », mais ils peuvent se lire indépendamment, bien entendu, c’est toujours mieux de lire dans l’ordre, mais vu que je fais toujours tout à l’envers ! 🙂 Ce qui est certain, c’est que mai tenant que j’ai lu celui-ci, j’ai trop envie de découvrir le premier. Donc, après vous avoir parlé de ce tome, je ne manquerai pas de le faire pour le premier qui figure maintenant dans ma très longue liste de livres à acheter 🙂 En fait, cela me fait un peu penser à la série télé « Dexter », si vous connaissez, alors vous voyez dans quel univers l’auteur nous embarque. Si vous n’aimez pas spécialement les livres où l’hémoglobine est bien présente, vous ne pourrez vraiment apprécier cette lecture. Cependant, vous passeriez à côté d’un bon livre qui a réussi à me faire frissonner. Tout les éléments que l’on attend de trouver dans un thriller sont réunis, que ce soit l’angoisse, ou encore le suspens, vous n’en manquez pas durant votre lecture. Imaginez un pamplemousse, non pas un jaune bien amer, mais un rose, ceux qui mélange l’amertume du pamplemousse au plaisir de se faire du bien en... » Mon ennemi Arnie » est la suite de « Mon ami Arnie », mais ils peuvent se lire indépendamment, bien entendu, c’est toujours mieux de lire dans l’ordre, mais vu que je fais toujours tout à l’envers ! 🙂 Ce qui est certain, c’est que mai tenant que j’ai lu celui-ci, j’ai trop envie de découvrir le premier. Donc, après vous avoir parlé de ce tome, je ne manquerai pas de le faire pour le premier qui figure maintenant dans ma très longue liste de livres à acheter 🙂 En fait, cela me fait un peu penser à la série télé « Dexter », si vous connaissez, alors vous voyez dans quel univers l’auteur nous embarque. Si vous n’aimez pas spécialement les livres où l’hémoglobine est bien présente, vous ne pourrez vraiment apprécier cette lecture. Cependant, vous passeriez à côté d’un bon livre qui a réussi à me faire frissonner. Tout les éléments que l’on attend de trouver dans un thriller sont réunis, que ce soit l’angoisse, ou encore le suspens, vous n’en manquez pas durant votre lecture. Imaginez un pamplemousse, non pas un jaune bien amer, mais un rose, ceux qui mélange l’amertume du pamplemousse au plaisir de se faire du bien en mangeant un fruit. Vous y retrouvez dans chaque quartier, le goût amer du pamplemousse, mais vous avez également ce petit goût sucré qui cache un peu cette amertume. Imaginez ce livre comme un pamplemousse dont vous auriez séparé chaque quartier. Vous commencez par en manger un, puis deux, puis trois, et vous ne pouvez vous empêcher de l’achever. Un chapitre est un quartier de ce pamplemousse, plus vous en lisez, plus vous voulez absolument continuer jusqu’au dernier. Un thriller palpitant qui ne pourra que plaire aux amateurs du genre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sami33 Posté le 4 Juillet 2017
    Arnie est un psychopathe ! Oui, rien que ça et je ne prends pas de gants pour vous le dire ! Autant vous dire tout de suite, que ce n'est pas un livre jeunesse tout gentil, tout mimi. Ici, il y a du sang, c'est un univers sombre et glauque ! Arnie revient quelques temps après à Ithaca, là où tout a commencé. Il revient en héros, après ce qui s'est passé. Mais le hic, c'est que ce n'est pas lui le héros, loin de là même. Ce sont ses amis qui l'ont fait passé pour ce qu'il n'est pas en espérant qu'il change enfin, pour devenir meilleur... Vous vous doutez que rien ne va se passer comme tout le monde le voudrait. Le roman est coupé en deux parties bien distincte. L'auteur donne le ton d'entrée de jeu et nous a fait une sorte de lavage de cerveau car il a réussi à nous complaire dans ses idées reçues, tout comme ses personnages. Chaque chapitre débute par un nouveau personnage, un nouvel avis. Je trouve que cette façon d'écrire est vraiment intéressante, troublante et permet à la fois de garder l'attention du lecteur. Tous les personnages qui prennent la parole donne... Arnie est un psychopathe ! Oui, rien que ça et je ne prends pas de gants pour vous le dire ! Autant vous dire tout de suite, que ce n'est pas un livre jeunesse tout gentil, tout mimi. Ici, il y a du sang, c'est un univers sombre et glauque ! Arnie revient quelques temps après à Ithaca, là où tout a commencé. Il revient en héros, après ce qui s'est passé. Mais le hic, c'est que ce n'est pas lui le héros, loin de là même. Ce sont ses amis qui l'ont fait passé pour ce qu'il n'est pas en espérant qu'il change enfin, pour devenir meilleur... Vous vous doutez que rien ne va se passer comme tout le monde le voudrait. Le roman est coupé en deux parties bien distincte. L'auteur donne le ton d'entrée de jeu et nous a fait une sorte de lavage de cerveau car il a réussi à nous complaire dans ses idées reçues, tout comme ses personnages. Chaque chapitre débute par un nouveau personnage, un nouvel avis. Je trouve que cette façon d'écrire est vraiment intéressante, troublante et permet à la fois de garder l'attention du lecteur. Tous les personnages qui prennent la parole donne une belle dynamique à ce récit. Mia (je déteste ce prénom, c'est dingue !), Fox, Craig, Cliff, Arnie, Bernie... vont nous donner le temps de quelques pages la possibilité de suivre l'histoire sous leur regard. Les personnages évoluent vite, un peu trop pour moi. Il ne faut pas oublier que ce sont des adolescents et qu'ils vont vivre un drame. Ils vont comprendre que la vie est précieuse et qu'on en a qu'une. Lorsque les cadavres arrivent les uns à la suite des autres, dans leur petite ville tranquille, ils vont avoir des soupçons, qui vont vite se transformer en vérités... Comment ? Pourquoi ? Voilà les premières questions que l'on se pose ! L'auteur a su se jouer de ses personnages, de ses lecteurs et avec les mots avec brio pour nous faire perdre la tête. On ne sera plus quoi penser, où aller mais au final, on finira par découvrir la vérité *rire sadique* ! Arnie est the psychopathe schizophrène par excellence. On comprend qu'il n'est pas seul dans son esprit malade. J'ai cru lire un épisode de la série "Esprits Criminelles" à petite échelle bien sûr mais quand même ! Même si Arnie est dérangé, il n'en reste pas moins très intelligent et c'est cette variante qui fait peur. Un esprit fou et fortement intelligent peut faire un malheur au sens propre comme au sens figuré. Il croit qu'il a été investi d'une mission : éradiquer le mal sur terre... Oui, oui, rien que ça ! Et le pire, c'est qu'il y croit dur comme fer ! Les émotions qui dominent dans ce récit sont la peur, la hantise. Comment faire pour s'en sortir ? Puis, le courage poindra le bout de son nez ! Cette lecture jeunesse est fort intéressant et je la recommande aux ados d'au moins 13 ans, pas avant, je pense que le sang, les scènes un peu trash pourraient les effrayer. Pour ce qui est de l'intrigue, j'ai vite compris comment cela allait se finir mais pour un jeune, cela sera très intéressant et passionnant pour lui. Tout ça pour vous dire que j'ai énormément apprécié la lecture de ce livre que je recommande à la lecture évidemment. L'intrigue est rondement bien menée et surprendra probablement le jeune lecteur jusqu'à la fin.
    Lire la suite
    En lire moins
SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !