En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Mort mystérieuse d'un respectable banquier anglais dans un manoir Tudor du Sussex

        Sonatine
        EAN : 9782355842634
        Code sériel : 192
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 304
        Format : 140 x 220 mm
        Mort mystérieuse d'un respectable banquier anglais dans un manoir Tudor du Sussex

        Élodie LEPLAT (Traducteur)
        Date de parution : 11/06/2015
        Vous aimez Agatha Christie, le Cluedo et les vieilles demeures anglaises ?
         
        L’écrivain Ethelred Tressider a décidé de délaisser pendant un temps le roman policier pour se consacrer à sa grande œuvre littéraire. Au grand dam de son agent, Elsie Thirkettle, que la littérature intéresse surtout pour son aspect commercial. Pour apaiser les tensions qui règnent entre eux, ils s’affrontent au Cluedo... L’écrivain Ethelred Tressider a décidé de délaisser pendant un temps le roman policier pour se consacrer à sa grande œuvre littéraire. Au grand dam de son agent, Elsie Thirkettle, que la littérature intéresse surtout pour son aspect commercial. Pour apaiser les tensions qui règnent entre eux, ils s’affrontent au Cluedo et sortent dans le grand monde. Comme ce fameux soir où Sir Robert Muntham les convie à dîner avec quelques notables. À peine ont-ils le temps de remarquer la saisissante ressemblance entre le magnifique manoir de Sir Robert et celui du Cluedo que leur hôte est retrouvé étranglé. Avec une corde. Dans la bibliothèque. Commence alors une nouvelle partie, bien réelle cette fois, d’autant plus « jubilatoire » que la pièce était fermée de l’intérieur lors du crime, et que seul l’un des dix convives présents a pu commettre le meurtre. 

        Après Étrange suicide dans une Fiat rouge à faible kilométrage et Homicides multiples dans un hôtel miteux des bords de Loire, Ethelred et Elsie nous reviennent plus en forme que jamais pour une nouvelle enquête aussi passionnante que désopilante.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782355842634
        Code sériel : 192
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 304
        Format : 140 x 220 mm
        Sonatine
        19.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Sharon Posté le 13 Avril 2017
          il est difficile d’être un auteur de troisième zone – très. il est encore plus difficile d’être son agent, surtout quand il faut sans arrêt stimuler son auteur, qui écrit sous trois pseudonymes des polars, des polars historiques et des romans sentimentaux avec autant d’absence de talent. Il suffit de lire les extraits de son tout nouvel opus pour comprendre qu’il aurait une chance s’il concourait dans la rubrique « roman historique humoristique ». En attendant, Ethelred (tel est le vrai prénom de notre romancier) est invité par un ancien ami qui vient tout juste de s’offrir une magnifique maison – plutôt un manoir. Robert présentera à cette occasion sa nouvelle épouse, dotée quasiment d’un nouveau physique et aussi quelques invités triés sur le volet, dont une auteur, Felicity Hooper, que l’agent d’Ethelred, Elsie, a eu la très bonne idée de ne pas prendre sous son aile, refusant son tout premier manuscrit. Felicity ne s’en mord pas vraiment les doigts, quand à Elsie, elle a suffisamment de répondant pour faire face et secouer les puces d’Ethelred. A force de se comporter comme le petit chien-chien de la châtelaine, il pourrait bien en attraper quelques unes ! Non, parce que je ne vous... il est difficile d’être un auteur de troisième zone – très. il est encore plus difficile d’être son agent, surtout quand il faut sans arrêt stimuler son auteur, qui écrit sous trois pseudonymes des polars, des polars historiques et des romans sentimentaux avec autant d’absence de talent. Il suffit de lire les extraits de son tout nouvel opus pour comprendre qu’il aurait une chance s’il concourait dans la rubrique « roman historique humoristique ». En attendant, Ethelred (tel est le vrai prénom de notre romancier) est invité par un ancien ami qui vient tout juste de s’offrir une magnifique maison – plutôt un manoir. Robert présentera à cette occasion sa nouvelle épouse, dotée quasiment d’un nouveau physique et aussi quelques invités triés sur le volet, dont une auteur, Felicity Hooper, que l’agent d’Ethelred, Elsie, a eu la très bonne idée de ne pas prendre sous son aile, refusant son tout premier manuscrit. Felicity ne s’en mord pas vraiment les doigts, quand à Elsie, elle a suffisamment de répondant pour faire face et secouer les puces d’Ethelred. A force de se comporter comme le petit chien-chien de la châtelaine, il pourrait bien en attraper quelques unes ! Non, parce que je ne vous l’ai pas encore dit mais le sus-dit nouveau châtelain est retrouvé assassiné dans une bibliothèque fermé, au beau milieu du charmant dîner qu’il donnait, entouré de tous ses amis. non, pas dans la bibliothèque, il ne faut pas exagéré, dans la modeste demeure du châtelain. La police… n’enquête pas. Pour parodier l’auteur, elle n’est pas vraiment Sherlock Holmes. Ethelred et Elsie non plus, mais le premier met beaucoup de bonne volonté à enquêter (quand il n’est pas obnubilé par la jolie châtelaine) et la seconde ne manque pas d’énergie. Vont-ils faire triompher la vérité tout en dégustant des tasses de décaféiné ? Là est la question. Lc Tyler signe là un roman policier très drôle – seule la chute est un peu décevante. Cependant, je lirai avec plaisir une autre de ses oeuvres.
          Lire la suite
          En lire moins
        • rickiss Posté le 24 Octobre 2016
          J'ai dégusté ce troisième opus comme Elsie Thirkettle l'aurait fait d'un chocolat succulent qu'elle adore : avec un plaisir à peine coupable et surtout non dissimulé. Il faut dire que le résumé ne pouvait qu'être alléchant, en commençant par : "Vous aimez Agatha Christie, le Cluedo et les vieilles demeures anglaises ?" Quelle question ! La réponse est un OUI tonitruant et enthousiaste ! Oui, je raffole de ces trois choses, et pas qu'un peu ! Alors, autant vous dire que je me suis régalée pendant toute la lecture de ce roman. L.C. Tyler nous offre, une fois de plus, de superbes échanges entre Ethelred et Elsie, et nous fait mener l'enquête comme nous y aurait invités Agatha Christie dans ses romans. On prend plaisir à suivre toutes les pistes, à envisager tous les coupables, tout en se moquant gentiment au passage de la naïveté d'Ethelred et le en s'indignant avec complaisance du culot d'Elsie. La fin est une fois de plus chez cet auteur un joli pied de nez aux genres qu'il parodie autant qu'il leur rend hommage. J'aime tout particulièrement quand il nous invite, dans ses toutes dernières pages, à ne pas tout prendre pour argent comptant même -et surtout... J'ai dégusté ce troisième opus comme Elsie Thirkettle l'aurait fait d'un chocolat succulent qu'elle adore : avec un plaisir à peine coupable et surtout non dissimulé. Il faut dire que le résumé ne pouvait qu'être alléchant, en commençant par : "Vous aimez Agatha Christie, le Cluedo et les vieilles demeures anglaises ?" Quelle question ! La réponse est un OUI tonitruant et enthousiaste ! Oui, je raffole de ces trois choses, et pas qu'un peu ! Alors, autant vous dire que je me suis régalée pendant toute la lecture de ce roman. L.C. Tyler nous offre, une fois de plus, de superbes échanges entre Ethelred et Elsie, et nous fait mener l'enquête comme nous y aurait invités Agatha Christie dans ses romans. On prend plaisir à suivre toutes les pistes, à envisager tous les coupables, tout en se moquant gentiment au passage de la naïveté d'Ethelred et le en s'indignant avec complaisance du culot d'Elsie. La fin est une fois de plus chez cet auteur un joli pied de nez aux genres qu'il parodie autant qu'il leur rend hommage. J'aime tout particulièrement quand il nous invite, dans ses toutes dernières pages, à ne pas tout prendre pour argent comptant même -et surtout !- si c'est écrit dans un livre... Belle mise en abyme : ) Vivement les tomes suivants des aventures improbables de ces deux anti-héros !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Souri7 Posté le 23 Septembre 2016
          Livre lu au départ sans me rendre compte qu'il faisait partie d'une trilogie Ce livre est un ovni dans le monde littéraire policier Ne vous attendez pas à lire un roman policier sérieux... c'est complètement farfelu voire idiot par moment Les fans de policiers risquent de détester tellement c'est .... kitch Ethered Tressider est un écrivain de roman policier de troisième zone, c'est-à-dire qu'il écrit des romans policiers sans grand intérêt... bref, il n'est pas Thilliez quoi Il est invité par un ancien camarade de collège à un dîner dans un manoir et.... au cours du dîner (juste avant le dessert !!! le COMBLE ), cet ami est retrouvé dans sa bibliothèque mort. Et là... le récit commence Bon soyons honnête... ce livre n'est pas de la grande littérature mais plutôt un pastiche et un pied de nez fait au roman policier On retrouve de nombreux clin d'oeil au monde du policier avec une intrigue digne du Cluedo, un crime mélangeant l'intrigue du livre d'Agatha Christie : Le meurtre de Roger Ackroyd et de Gaston Leroux : Le Mystère de la chambre jaune Côté personnages... Ne vous attendez pas à des lumières Ethered est un crétin qui mène l'enquête aidé de son agent littéraire Elsie (une folle au... Livre lu au départ sans me rendre compte qu'il faisait partie d'une trilogie Ce livre est un ovni dans le monde littéraire policier Ne vous attendez pas à lire un roman policier sérieux... c'est complètement farfelu voire idiot par moment Les fans de policiers risquent de détester tellement c'est .... kitch Ethered Tressider est un écrivain de roman policier de troisième zone, c'est-à-dire qu'il écrit des romans policiers sans grand intérêt... bref, il n'est pas Thilliez quoi Il est invité par un ancien camarade de collège à un dîner dans un manoir et.... au cours du dîner (juste avant le dessert !!! le COMBLE ), cet ami est retrouvé dans sa bibliothèque mort. Et là... le récit commence Bon soyons honnête... ce livre n'est pas de la grande littérature mais plutôt un pastiche et un pied de nez fait au roman policier On retrouve de nombreux clin d'oeil au monde du policier avec une intrigue digne du Cluedo, un crime mélangeant l'intrigue du livre d'Agatha Christie : Le meurtre de Roger Ackroyd et de Gaston Leroux : Le Mystère de la chambre jaune Côté personnages... Ne vous attendez pas à des lumières Ethered est un crétin qui mène l'enquête aidé de son agent littéraire Elsie (une folle au caractère bien trempé). Les suspects sont des clichés : la veuve volage, le jardinier-amant, le meilleur ami-amant, l'ex-secrétaire, la mari de la secrétaire. Globalement, un livre qui se lit rapidement avec un récit relaté sous trois formes : le point de vue d'Ethered, la version féminine des faits par Elsie et... des extraits du nouveau livre qu'est en train d'écrire Ethered. Le contenu est aisé à lire, mais vraiment sans plus. L'intrigue est idiote au possible et les personnages donnent plus envie de les tuer que de les aider. Bref, un livre sympa mais HEUREUSEMENT que les romans policiers ne sont pas tous comme cela
          Lire la suite
          En lire moins
        • lilyrose87 Posté le 4 Juillet 2016
          Au cinéma, on dit souvent que le deuxième volet d'une trilogie est le meilleur. C'est le cas pour Terminator le jugement dernier, L'empire contre attaque ou encore le Hobbit la désolation de Smaug. Pour les livres, c'est une autre histoire. J'ai toujours eu beaucoup de mal avec le deuxième tome d'une trilogie, comme je l'ai récemment découvert avec Havrefer ou le deuxième tome des aventures d'Ethelred et Elsie (et je vous renvoie à ma critique sur ce sujet). Autant dire que j'appréhendais la lecture de Mort mystérieuse. Et finalement, tout s'est bien passé. On renoue clairement avec l'humour du premier tome, et les interactions entre nos deux héros sont toujours aussi savoureuses. Après avoir été entraînés dans une histoire de suicide dans une Fiat rouge et avoir mis leur nez dans une affaire de timbres sur les bords de Loire, revoici nos héros plongés au coeur d'une partie de Cluedo grandeur nature. Ethelred Tressider a renoué avec un vieil ami, Sir Robert Muntham, plus connu sous le nom de Chaud-Lapin. Ce dernier invite notre écrivain préféré (et par la force des choses son ombre, Elsie) a venir passer la soirée dans son modeste manoir, en compagnie de d'autres invités. A peine le temps de... Au cinéma, on dit souvent que le deuxième volet d'une trilogie est le meilleur. C'est le cas pour Terminator le jugement dernier, L'empire contre attaque ou encore le Hobbit la désolation de Smaug. Pour les livres, c'est une autre histoire. J'ai toujours eu beaucoup de mal avec le deuxième tome d'une trilogie, comme je l'ai récemment découvert avec Havrefer ou le deuxième tome des aventures d'Ethelred et Elsie (et je vous renvoie à ma critique sur ce sujet). Autant dire que j'appréhendais la lecture de Mort mystérieuse. Et finalement, tout s'est bien passé. On renoue clairement avec l'humour du premier tome, et les interactions entre nos deux héros sont toujours aussi savoureuses. Après avoir été entraînés dans une histoire de suicide dans une Fiat rouge et avoir mis leur nez dans une affaire de timbres sur les bords de Loire, revoici nos héros plongés au coeur d'une partie de Cluedo grandeur nature. Ethelred Tressider a renoué avec un vieil ami, Sir Robert Muntham, plus connu sous le nom de Chaud-Lapin. Ce dernier invite notre écrivain préféré (et par la force des choses son ombre, Elsie) a venir passer la soirée dans son modeste manoir, en compagnie de d'autres invités. A peine le temps de faire connaissance que l'hôte finit étranglé dans la bibliothèque. Qui a bien pu faire le coup? Regardons un peu ce que nous avons comme suspects : - la femme : jeune, belle, vénale. Ou pour faire court, faisons comme Elsie et appelons-là la garce siliconée - l'ancien meilleur ami : a tout perdu à cause de la victime mais continuait quand même de le fréquenter - le notaire/avocat (oui en Angleterre, c'est possible) : toujours bienveillant mais il faut se méfier des gens trop gentils - la femme du dusdit notaire/avocat : a passé toute la soirée à parler de son fils chéri. Même les mères de famille peuvent tuer. - Un couple d'amis médecins : et qui mieux qu'un médecin pour faire passer un meurtre pour un suicide? - un autre écrivain célèbre : ne semble, en apparence, n'avoir aucune raison de se trouver ici...En apparence...Et nous savons très bien que les apparences sont trompeuses - Sans oublier bien sûr les traditionnels domestiques : le jardinier, l'aide-jardinier, la cuisinière et la femme de ménage. Ca commence à faire un peu de monde pour une partie de Cluedo géante. Surtout si l'on est accompagnée d'une fouineuse doublée d'une tricheuse invétérée telle qu'Elsie. Qu'importe, Ethelred, nommé par la force des choses détective privé, va chercher à trouver le coupable. Nous retrouvons la mise en forme si caractéristique de L.C Tyler, avec l'alternance des points de vue entre Ethelred et Elsie. Loin de lasser le lecteur, ces points de vue différents d'une même scène permettent de comprendre que nos deux comparses préfèrent toujours voir les choses à leur avantage quitte à s'écarter légèrement de la vérité...Et perdre le lecteur qui ne sait à quelle boîte de chocolat se vouer. J'ai apprécié de retrouver Ethelred, vraiment laissé pour compte en France. Et je ne parle même pas d'Elsie, qui mériterait un livre à elle seule. L'ombre d'Agatha Christie est plus que jamais présente avec une pointe de George Simenon pour ce qui est du fameux Mystère de la chambre close. Ou en l'occurence, le mystère de la bibliothèque close. Cependant, Mort mystérieuse....souffre de deux gros défauts : - la trop grande présence des personnages de fiction du roman d'Ethelred. Bien sûr, l'on comprend à la fin pourquoi l'auteur s'est attaché à nous faire lire la prose de son personnage principal. Mais je ne suis vraiment pas fan de l'histoire dans l'histoire. - La fin. Je suis navrée de le dire mais L.C Tyler ne sait vraiment pas finir ses livres. Pour le premier volet, j'avais laissé couler tellement le reste du livre était génial. Pour le deuxième, j'avais été furieuse tellement le reste du livre n'était pas à la hauteur. En ce qui concerne ce troisième volet, il y a un goût d'inachevé, comme si l'auteur n'avait pas su comment terminer l'histoire (même si le lecteur peut très bien imaginer la suite). Mais j'ai trouvé dommage qu'une fois de plus, la fin ne soit pas vraiment raccord avec le reste de l'ouvrage. En résumé, Mort mystérieuse est le pendant de l'Etrange suicide dans une non moins étrange Fiat rouge, tant dans l'histoire (l'étrange suicide qui peut être un meurtre...Ou pas...Ou peut-être...Oui, surement. On ne sait jamais avec l'auteur) que dans les personnages. Si vous avez lu et apprécié les deux premiers volets, vous aimerez très certainement celui-ci. Dans le cas contraire...Je vous conseille tout de même de lire Mort mystérieuse. Si l'on enlève la fin, le livre nous fait passer un excellent moment.
          Lire la suite
          En lire moins
        • emi13 Posté le 19 Juin 2016
          Ethelred Tressider écrivain raté, de roman policier, est invité par son ancien compagnon Sir Robert Muntham à venir souper au Cluedo avec son agent littéraire Elsie Thirkettle. Au cours de la soirée, Sir Robert est retrouvé assassiné. Qui l'a tué lui le banquier qui se disait respectable ? Qui l'a tué, pourquoi, comment ? La pièce étant fermée de l’intérieur, les fenêtres aussi, comment l’assassin a-t-il-fait ? Une enquête qui nous met de bonne humeur, drôle mais un peu simple comme histoire.

        Ils en parlent

        Le troisième opus d’une série délicieuse. Pas de gore ici, mais des rebondissements en pagaille, de l’humour constant, et un plaisir de tous les instants ! 
        The Guardian
        Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
        Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.