Lisez! icon: Search engine
Napoléon à Sainte-Hélène (Grand Prix du livre d'histoire 2022)
Date de parution : 08/01/2021
Éditeurs :
Perrin

Napoléon à Sainte-Hélène (Grand Prix du livre d'histoire 2022)

Date de parution : 08/01/2021
Grand Prix du livre d’histoire 2022
Sur le confiné le plus célèbre du monde, une vue à couper le souffle.
L’épopée napoléonienne ne s’est pas terminée à Paris avec l’abdication du 22 juin 1815. Dans un tout autre cadre, un rocher au milieu de l’Atlantique-Sud, et dans un registre intime,... L’épopée napoléonienne ne s’est pas terminée à Paris avec l’abdication du 22 juin 1815. Dans un tout autre cadre, un rocher au milieu de l’Atlantique-Sud, et dans un registre intime, celui du confinement de quelques Français dans une demeure humide, elle s’est poursuivie pendant six années, dont Las Cases, dans... L’épopée napoléonienne ne s’est pas terminée à Paris avec l’abdication du 22 juin 1815. Dans un tout autre cadre, un rocher au milieu de l’Atlantique-Sud, et dans un registre intime, celui du confinement de quelques Français dans une demeure humide, elle s’est poursuivie pendant six années, dont Las Cases, dans le Mémorial de Sainte-Hélène, n’a donné qu’un aperçu biaisé sur les premiers mois. Ce ne fut pas une extinction lente et passive. Jusqu’à sa mort le 5 mai 1821, Napoléon mena un combat rude et solitaire contre la fatalité. Jamais, placé dans des circonstances exceptionnelles, il ne renonça à l’espérance et à la gloire, qui l’avaient animé toute sa vie. En dépit de la paranoia de ses geôliers et des petitesses de son entourage, il ne renonça à rien, et suscita aussi des complicités inattendues, au point que sa captivité aurait pu tourner autrement. L’empereur n’aimait pas les histoires écrites d’avance. Sans doute est-ce pour cela aussi qu’il continue de fasciner.
A partir de sources ignorées ou inédites, Pierre Branda traite des différents aspects matériels, politiques et moraux, de l’existence de l’illustre exilé et de ce qui s’y rattache. Tous les acteurs du drame, des compagnons les plus proches aux témoins les plus humbles, des gouvernants aux anonymes, prennent consistance et mouvement, à Sainte-Hélène mais aussi à Londres, à Paris, et partout où le sort de Napoléon obsède, inquiète ou apitoie. Toutes les situations, tous les incidents, sont passés au peigne fin et rendus à leur signification véritable. Il en ressort des éclairages insolites, des portraits toujours justes et parfois sévères, des remises en perspective et, au fil de jours parfois interminables, un récit saisissant, comme si le lecteur n’en connaissait pas la fin.

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262069957
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 15,4 x 24 mm
EAN : 9782262069957
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 15,4 x 24 mm

Ils en parlent

"Une éblouissante synthèse."
Jean Sévillia / Le Figaro Magazine

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Raphael5678 01/03/2022
    L'une des plus grandes figures de l'histoire de France est aussi un personnage controversé, à la fois despote et visionnaire. Sa légende déchaîne toujours autant les passions deux cents ans après sa mort. Le 5 mai 1821, l'empereur Napoléon Ier s'éteint à cinquante-deux ans sur une île anglaise perdue au beau milieu de l'océan Atlantique, Sainte-Hélène, où la perfide Albion a choisi de l'exiler à 8 500 kilomètres, en compagnie d'une poignée de fidèles. Au terme d'une incroyable destinée, l'homme qui a remporté tant de batailles et fondé un empire à l'échelle de l'Europe rend son dernier souffle dans la petite chambre d'une bicoque battue par les vents : Longwood.
  • QUILESR 28/08/2021
    J'ai adoré ce livre de 600 pages qui se lit comme un roman. Après sa défaite à Waterloo,L'empereur Napoléon Bonaparte va prendre la mer,Je dis bien l'empereur car il détestait qu'on l'appelle le général,il le ressentait comme une insulte. C'est à bord du Bellerophon qu'il commence son voyage,pour partir en Angleterre,du moins c'est ce qu'il croit,car le deuxième bateau le Northumberland,il l'apprendra à bord ,va le conduire à Sainte Hélène ,dans un voyage qui va durer soixante-sept jours . Le livre nous fait vivre la captivité de Bonaparte,jusqu'à sa mort le 5 mai 1821. Sainte Hélène devait être d'après les Anglais le début de l'oubli pour Napoléon,ce fut tout le contraire. Sa mort le rendit plus populaire que jamais. J'ai beaucoup aimé ce livre. Pierre Branda nous fait aimer cet homme,perdu,isolé sur ce rocher hostile,et nous vivons cette captivité et ses derniers jours qui furent horribles avec beaucoup d'émotion.
Inscrivez-vous à la newsletter Perrin
Découvrez chaque mois des exclusivités, des avant-premières et nos actualités !

Lisez maintenant, tout de suite !