RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Ne dis rien à papa

            Belfond
            EAN : 9782714476234
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 320
            Format : 140 x 225 mm
            Ne dis rien à papa

            Date de parution : 15/06/2017
            L’instinct maternel est l’arme la plus puissante au monde. Surtout quand on la retourne contre ses propres enfants.
             
            Quatre jours et quatre nuits se sont écoulés avant que la police ne retrouve la victime dans cette ferme isolée. Quatre jours et quatre nuits de cauchemars, de douleurs et de souffrances, peuplés de cris et de visons imaginaires en face de ce jardin dans lequel elle a été enterrée... Quatre jours et quatre nuits se sont écoulés avant que la police ne retrouve la victime dans cette ferme isolée. Quatre jours et quatre nuits de cauchemars, de douleurs et de souffrances, peuplés de cris et de visons imaginaires en face de ce jardin dans lequel elle a été enterrée vivante.
             
            Sur un autre continent, loin de cet enfer, Fanny vit avec son mari et leurs jumeaux Victor et Arno. Leur existence bien réglée serait parfaite si elle ne percevait pas, au travers des affrontements qui éclatent sans cesse entre ses enfants, chez l’un, une propension à la mélancolie et, chez l’autre un véritable penchant pour le mal. Chaque jour elle se dit qu’elle ne pourra plus supporter une nouvelle crise de violence, ces cris qui la replongent au cœur d’images qu’elle voudrait tant oublier... À n’importe quel prix…
             
            Et lorsqu’un nouveau voisin s’installe dans la grande maison, elle souhaite offrir le portrait d’une famille parfaite. Mais chaque famille a son secret et le sien est le plus terrible qui puisse exister.
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782714476234
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 320
            Format : 140 x 225 mm
            Belfond
            18.50 €
            Acheter

            Ils en parlent

            "Dès le début, vous êtes accroché et on reste en haleine jusqu'au bout."
            Ouest France

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • natachawolff Posté le 22 Avril 2019
              Très bien, très prenant, impossible de le lâcher avant la fin. Le mal est toujours parmi nous finalement...
            • KRYSALINE555 Posté le 16 Avril 2019
              Comment parler d'un livre sans évoquer, ni l'histoire, ni les personnages ? Mais avec presque 100 critiques ici, il me semble superflu d'ajouter un énième résumé ! Il va donc me falloir faire court sous peine de lasser le lecteur ! Ma question est surtout : que puis-je apporter de nouveau et de plus ? Un challenge ? Je tente ! D'abord, j'ai choisi ce livre (pour ma première découverte de l'auteur) pour sa couverture et son titre qui m'avait intriguée. En effet il évoque l'usage de mensonges… l'idée que l'on cache quelque chose, que « papa » n'est pas dans la confidence... Cela veut-il donc dire plus de complicité avec « maman » ? (En référence à son précédent roman peut-être ?) Pour cet opus, on rentre d'entrée de jeu dans le vif du sujet avec un chapitre « choc » et les adeptes de thriller savent combien ce fameux « premier chapitre » est important. Il a l'air de ne rien avoir à voir avec le reste de l'histoire. Il se fait tellement discret qu'on arrive presque à l'oublier avec la succession d'évènements qui suit. Mais il nous revient en boomerang à la fin quand les pièces du puzzle (qui... Comment parler d'un livre sans évoquer, ni l'histoire, ni les personnages ? Mais avec presque 100 critiques ici, il me semble superflu d'ajouter un énième résumé ! Il va donc me falloir faire court sous peine de lasser le lecteur ! Ma question est surtout : que puis-je apporter de nouveau et de plus ? Un challenge ? Je tente ! D'abord, j'ai choisi ce livre (pour ma première découverte de l'auteur) pour sa couverture et son titre qui m'avait intriguée. En effet il évoque l'usage de mensonges… l'idée que l'on cache quelque chose, que « papa » n'est pas dans la confidence... Cela veut-il donc dire plus de complicité avec « maman » ? (En référence à son précédent roman peut-être ?) Pour cet opus, on rentre d'entrée de jeu dans le vif du sujet avec un chapitre « choc » et les adeptes de thriller savent combien ce fameux « premier chapitre » est important. Il a l'air de ne rien avoir à voir avec le reste de l'histoire. Il se fait tellement discret qu'on arrive presque à l'oublier avec la succession d'évènements qui suit. Mais il nous revient en boomerang à la fin quand les pièces du puzzle (qui semble très éclaté » au début), s'emboitent et illustre qu'un battement d'aile de papillon…. Avec le second chapitre, l'auteur effectue un brusque virage à 190° et passe sans transition à une autre histoire. Ce qui déroute de suite car le tout semble très décousu au départ mais je soupçonne évidemment l'auteur de l'avoir fait sciemment ! Alors, à mon sens, on ne "spoile" rien du tout en disant qu'il existe forcément un lien entre les différentes histoires (qu'il faut suivre avec attention sous peine de perdre le fil) et que tout se rejoint. N'est-ce pas d'ailleurs ce que l'on demande à un roman à suspense ? Tout semble couler de source, aller de soi et facile. On (croit) comprendre tout, tout de suite. Mais on reste dans l'interrogation sur les raisons, le pourquoi du comment. On se dit que la fin va être « télégraphiée ». Eh ben, oui. Oui et non finalement ! Dans le cas présent, la surprise vient effectivement mais vraiment à la fin de la fin alors que pendant les trois quart du livre on se dit que décidément on est « trop fort » parce qu'on a tout deviné ! Oui, on pense que c'est gros comme une maison mais finalement c'est plus fin que ça. L'axe central est ailleurs... C'est un mélange d'histoires où l'on découvre des meurtres, un drame familial, un viol et un bonheur parfait – si parfait qu'on en cherche évidemment la faille ! C'est donc un thriller à tiroirs qui a l'air d'être un coffre dont on aurait déjà la combinaison mais ne dit-on pas qu'il ne pas se fier aux apparences ! Mon premier ressenti en refermant la dernière page a été la perplexité. On pense d'abord à un manque d'originalité tant ce schéma est classique et les thèmes abordés ont été galvaudés. On se demande donc ce qui fait la différence avec les autres thrillers classiques… A bien y réfléchir, il faut dépasser cette impression de déjà lu, de prémâché, du « j'ai tout compris ». Est-ce bien sûr ? Il faut aller au-delà. Se laisser porter. Se découvrir une curiosité qui va plus loin. Voir comment l'auteur va « goupiller » (ou plutôt « dégoupiller ») son histoire. Certes, on se fait vite une idée sur la trame globale. Mais au-delà des soi-disant « grosses ficèles » comment va-t-il faire évoluer psychologiquement ses personnages ? L'alternance du passé et du présent, l'idée qu'il y a un « ici » et un « ailleurs » … et un entre-deux, en italique qui ne comporte pas d'indication temporelle, les chapitres courts et l'alternance des temps donnent cette impression de rythme constant soumettant le lecteur à une gymnastique mentale intense. L'écriture sous tension renforce l'impression « TGV ». Attention, certaines scènes décrites de façon très « crues » peuvent heurter la sensibilité d'un certain public… le roman est parfois violent et décrit des scènes sordides… Âmes sensibles, s'abstenir ! Bon, pour le côté « avis plutôt court » c'est raté. Merci en tout cas, d'avoir eu la patience de lire jusqu'ici !! 😊 Vous retrouverez cette critique (et bien d'autres encore!) sur mon site:
              Lire la suite
              En lire moins
            • philippedester Posté le 15 Mars 2019
              Je découvre cet auteur français grâce à ce polar plutôt du genre addictif. Je dois avouer que pendant une bonne partie du récit, j'étais complètement perdu. Je ne trouvais aucun lien entre les différentes affaires, mais bien sûr, tout s'éclaire plus tard. Des médecins sont retrouvés morts, assassinés, torturés, les os réduits en miette. En même temps, on pénètre dans une famille comme les autres : Fanny, son mari et leurs jumeaux. Tout se passe pour le mieux à part le fait qu'un des jumeaux a des comportements qu'on peut qualifier de bizarres et on peut douter de sa santé mentale... Fanny cache un secret. Elle a fait jurer à son mari de ne jamais lui parler de son passé. C'est donc une femme sans passé qu'il a épousée. Un jour, un pianiste célèbre vient habiter dans la maison voisine. Très vite, des liens se nouent entre eux. Ensuite, si on remonte dans le passé, on trouve Hélène, une femme qui a tué son mari et ses enfants avant de disparaitre de la circulation... Un vrai puzzle dont les pièces vont se mettre en place petit à petit. J'ai pu deviner certaines choses avant que l'auteur les dévoile, mais c'est un polar... Je découvre cet auteur français grâce à ce polar plutôt du genre addictif. Je dois avouer que pendant une bonne partie du récit, j'étais complètement perdu. Je ne trouvais aucun lien entre les différentes affaires, mais bien sûr, tout s'éclaire plus tard. Des médecins sont retrouvés morts, assassinés, torturés, les os réduits en miette. En même temps, on pénètre dans une famille comme les autres : Fanny, son mari et leurs jumeaux. Tout se passe pour le mieux à part le fait qu'un des jumeaux a des comportements qu'on peut qualifier de bizarres et on peut douter de sa santé mentale... Fanny cache un secret. Elle a fait jurer à son mari de ne jamais lui parler de son passé. C'est donc une femme sans passé qu'il a épousée. Un jour, un pianiste célèbre vient habiter dans la maison voisine. Très vite, des liens se nouent entre eux. Ensuite, si on remonte dans le passé, on trouve Hélène, une femme qui a tué son mari et ses enfants avant de disparaitre de la circulation... Un vrai puzzle dont les pièces vont se mettre en place petit à petit. J'ai pu deviner certaines choses avant que l'auteur les dévoile, mais c'est un polar qu'on ne lâche plus une fois qu'on l'a commencé. Je le conseille à tous les amateurs du genre.
              Lire la suite
              En lire moins
            • delfina Posté le 19 Février 2019
              François-Xavier Dillard nous livre un roman psychologique bien conçu et agréable à lire. L’intrigue est prenante jusqu’à la fin grâce à une histoire très finement ficelée, des chapitres courts et une écriture fluide. La vie de la famille « assez paisible » formée de Fanny, Mickael et leurs deux enfants est remise en question suite à l’arrivée de leur nouveau voisin. Le côté machiavélique d’un de ses fils, Victor, ne va pas arranger les choses et Fanny va se replonger dans son passé qu’elle aurait tant voulu oublié…. L’auteur parvient à nous emporter dans l’histoire au fil des pages. Le récit commence sur une victime se réveillant sous terre après avoir reçu un coup de fusil. Puis, le lecteur est transporté dans deux histoires qui semblent se chevaucher : une enquête de police suite à des meurtres sordides et la vie de la famille Hutchinson. Au fur et à mesure, le puzzle se met en place grâce aux différents éléments que François-Xavier Dillard distille dans les différents chapitres. Les va-et-vient dans les différentes époques peuvent parfois être déconcertants mais cela donne du piquant à ce thriller et le fait que tout « s’emboîte » parfaitement au final est une grande réussite. Ne dis... François-Xavier Dillard nous livre un roman psychologique bien conçu et agréable à lire. L’intrigue est prenante jusqu’à la fin grâce à une histoire très finement ficelée, des chapitres courts et une écriture fluide. La vie de la famille « assez paisible » formée de Fanny, Mickael et leurs deux enfants est remise en question suite à l’arrivée de leur nouveau voisin. Le côté machiavélique d’un de ses fils, Victor, ne va pas arranger les choses et Fanny va se replonger dans son passé qu’elle aurait tant voulu oublié…. L’auteur parvient à nous emporter dans l’histoire au fil des pages. Le récit commence sur une victime se réveillant sous terre après avoir reçu un coup de fusil. Puis, le lecteur est transporté dans deux histoires qui semblent se chevaucher : une enquête de police suite à des meurtres sordides et la vie de la famille Hutchinson. Au fur et à mesure, le puzzle se met en place grâce aux différents éléments que François-Xavier Dillard distille dans les différents chapitres. Les va-et-vient dans les différentes époques peuvent parfois être déconcertants mais cela donne du piquant à ce thriller et le fait que tout « s’emboîte » parfaitement au final est une grande réussite. Ne dis rien à Papa est un très bon thriller psychologique qui a réussi à me happer dès le début. A découvrir !
              Lire la suite
              En lire moins
            • morganebabel Posté le 17 Novembre 2018
              Waouh, quelle lecture ! Quelle noirceur... J'avais deviné quelques éléments, mais j'ai été surprise jusqu'à la dernière ligne, vraiment ! Comme avec la lecture de "Fais-le pour maman" du même auteur, ce livre m'a retournée...
            Toute l'actualité des éditions Belfond
            Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.