Lisez! icon: Search engine
Syros
EAN : 9782748523171
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 154 x 225 mm

Ne dites jamais jamais

Collection : Hors collection
Date de parution : 06/04/2017
Le troisième et dernier tome de la trilogie à succès "le Fille du Futur" !
 
Ne dites jamais jamais

... parce qu'à force de voyager dans le temps, vous savez que rien ne se passe jamais comme prévu.

... parce que dans le futur on fait des trucs dingues, comme se baigner nue dans la Seine.

... parce qu'il vous reste encore pas mal de boulot pour sauver les hommes !


Roman publié sous la direction de Denis Guiot.
EAN : 9782748523171
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 154 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Perlune Posté le 23 Septembre 2019
    Ne dîtes jamais jamais. Parce que vous savez bien que personne ne peut tout maîtriser et que le destin en décide toujours autrement… Car voilà que Pierrick est coincé dans un futur où les hommes ne sont pas censés vivre et qu’Andréa, Pénélope et Antarès n’ont d’autres choix que d’aller le chercher au plus vite… Sauf que rien ne se passera comme prévu et, si les filles ont sauvé les hommes du passé, leur mission n’est pas encore finie. Car ici aussi elles peuvent faire changer les choses… Un troisième et dernier tome pas aussi palpitant et addictif que les précédents de par notamment quelques longueurs mais qui reste néanmoins tout aussi intrigant et captivant avec toujours autant de suspens et une prenante intrigue. Nathalie Stragier nous aura ainsi offert une trilogie toute en richesse qui, en plus de réunir harmonieusement humour et science-fiction, aura soulevé tout du long maintes problématiques de notre société tel que le sexisme, l’égalité, la tolérance, l’environnement, le féminisme, l’économie, la santé etc, le tout en une très sympathique, drôle, originale et touchante histoire à la fin aussi belle que poignante.
  • CarPerry Posté le 23 Avril 2019
    Que j'aime cette trilogie! C'est un petit bonheur à lire! Les personnages sont attachants. Original, captivant! Que serait la vie sans les hommes???
  • AlexSaeba Posté le 30 Décembre 2018
    A mon sens, le meilleur des trois tomes. Un tome qui se dévore d'une traite. J'ai été incapable de le reposer avant de l'avoir fini. Ce tome sublime et clôt avec maestria la trilogie. On flirtait avec la dystopie, on plonge en plein de dedans en entrant dans ce futur sans hommes. Nos héros sont obligés d'aller dans le futur et leur liberté et leur vie sont en danger à chaque page ce qui donne un suspense et une tension de tous les instants au roman. Ils sont dés le début dans une situation inextricable et un événement inattendu va compliquer un peu plus les choses. Le récit est très bien construit. On alterne entre le point de vue d'Andréa et celui de Pénéloppe ( avec de temps à autre celui de Pierrick). ça c'est le parti pris attendu de ce troisième tome, un classique de la littérature ado. Pourquoi les auteurs ressentent le besoin d'offrir un récit à la première personne depuis plusieurs personnage dans leur dernier tome, je ne sais pas mais c'est un procédé très à la mode... On le retrouve très, très souvent. C'est ce qui m'a refroidi en commençant le roman mais au final j'ai... A mon sens, le meilleur des trois tomes. Un tome qui se dévore d'une traite. J'ai été incapable de le reposer avant de l'avoir fini. Ce tome sublime et clôt avec maestria la trilogie. On flirtait avec la dystopie, on plonge en plein de dedans en entrant dans ce futur sans hommes. Nos héros sont obligés d'aller dans le futur et leur liberté et leur vie sont en danger à chaque page ce qui donne un suspense et une tension de tous les instants au roman. Ils sont dés le début dans une situation inextricable et un événement inattendu va compliquer un peu plus les choses. Le récit est très bien construit. On alterne entre le point de vue d'Andréa et celui de Pénéloppe ( avec de temps à autre celui de Pierrick). ça c'est le parti pris attendu de ce troisième tome, un classique de la littérature ado. Pourquoi les auteurs ressentent le besoin d'offrir un récit à la première personne depuis plusieurs personnage dans leur dernier tome, je ne sais pas mais c'est un procédé très à la mode... On le retrouve très, très souvent. C'est ce qui m'a refroidi en commençant le roman mais au final j'ai été agréablement surprise. Ce parti pris permet de quitter une scène d'un point de vue pour la reprendre juste après de l'autre. Ce roman m'a tout à fait convaincu. Il donne toute sa profondeur à la trilogie!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Harioutz Posté le 16 Juin 2018
    Un tome 3 moins convenu que le tome 2, avec davantage de rebondissements (des allers-retours entre le présent et le futur), et le retour des hommes parmi les femmes en 2188 ! Une happy end en somme :) Une mention spéciale pour toutes les femmes célèbres ou non, dont le nom est cité à la fin du livre. Pour finir, la trilogie est plutôt une réussite, et semble destinée à des ados de fin de collège /début lycée.
  • DocBird Posté le 10 Juin 2018
    Résumé : Pénélope, Andrea et Antarès décident de se rendre dans le futur pour y retrouver Pierrick qui a voulu savoir si Pénélope disait vrai et s’est rendu par accident dans le futur. Parviendront-ils à le retrouver sain et sauf dans un monde où les hommes n’existent plus et où il risque sa vie ? Pénélope réussira-t-elle à tous les emmener ? Mon avis : Ce tome est un peu comme la figure inversée du premier tome. Cette fois-ci, c’est Andrea qui va se retrouver dans un monde dont elle ignore les codes et les coutumes, et qui va comprendre combien il est difficile de faire illusion dans un autre monde. La situation se renverse, et Andrea, tout comme Pénélope, va devoir se rendre au lycée et apprendre à vivre dans un monde à la fois très proche et très différent. Mais le plus compliqué va être de retrouver Pierrick pour le ramener dans le passé. Et Pénélope va devoir affronter sa famille qui l’a perdue une seconde fois. Bien sûr, rien n’est simple, et même tout se complique, entre George qui continue à les poursuivre, Andrea qui pense que sa mère disparue pourrait peut-être vivre dans ce monde, et l’apparition d’une personne qui... Résumé : Pénélope, Andrea et Antarès décident de se rendre dans le futur pour y retrouver Pierrick qui a voulu savoir si Pénélope disait vrai et s’est rendu par accident dans le futur. Parviendront-ils à le retrouver sain et sauf dans un monde où les hommes n’existent plus et où il risque sa vie ? Pénélope réussira-t-elle à tous les emmener ? Mon avis : Ce tome est un peu comme la figure inversée du premier tome. Cette fois-ci, c’est Andrea qui va se retrouver dans un monde dont elle ignore les codes et les coutumes, et qui va comprendre combien il est difficile de faire illusion dans un autre monde. La situation se renverse, et Andrea, tout comme Pénélope, va devoir se rendre au lycée et apprendre à vivre dans un monde à la fois très proche et très différent. Mais le plus compliqué va être de retrouver Pierrick pour le ramener dans le passé. Et Pénélope va devoir affronter sa famille qui l’a perdue une seconde fois. Bien sûr, rien n’est simple, et même tout se complique, entre George qui continue à les poursuivre, Andrea qui pense que sa mère disparue pourrait peut-être vivre dans ce monde, et l’apparition d’une personne qui va compliquer le retour dans le passé… Ce tome 3 permet de mêler le thème de l’écologie et de comprendre les conséquences de l’action humaine sur la planète, celui de l’égalité homme-femme, du vivre-ensemble, ainsi que celui de l’accueil réservé aux réfugiés. La fin tient en haleine, et chacun des héros va devoir faire des choix de vie. J’ai beaucoup apprécié cette trilogie originale, et ce tome 3 la clôture en laissant à penser que tout est possible, même si on est peu nombreux, mais qu’on a ses convictions chevillées au cœur. Une série que je vous invite à lire !
    Lire la suite
    En lire moins
SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !