RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Ne fais confiance à personne

            Sonatine
            EAN : 9782355846403
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 400
            Format : 140 x 220 mm
            Ne fais confiance à personne

            Fabrice POINTEAU (Traducteur)
            Date de parution : 31/08/2017
            Il y a pire que de tuer quelqu’un : ne pas savoir si on l’a tué.

            Le nouveau thriller étourdissant de Paul Cleave
             
            Les auteurs de thrillers ne sont pas des personnes très fréquentables. Ils jouent du plaisir que nous avons à lire d’abominables histoires, de notre appétit pour des énigmes qui le plus souvent baignent dans le sang. Ce jeu dangereux peut parfois prendre des proportions inquiétantes et favoriser un passage à... Les auteurs de thrillers ne sont pas des personnes très fréquentables. Ils jouent du plaisir que nous avons à lire d’abominables histoires, de notre appétit pour des énigmes qui le plus souvent baignent dans le sang. Ce jeu dangereux peut parfois prendre des proportions inquiétantes et favoriser un passage à l’acte aux conséquences funestes. Eux les premiers, qui pensent connaître toutes les ficelles du crime parfait, ne sont pas à l’abri de faire de leurs fictions une réalité.

            Prenez par exemple Jerry Grey, ce célèbre romancier, qui ne sait plus très bien aujourd’hui où il en est. À force d’inventer des meurtres plus ingénieux les uns que les autres, n’aurait-il pas fini par succomber à la tentation ? Dans cette institution où on le traite pour un alzheimer précoce, Jerry réalise que la trame de son existence comporte quelques inquiétants trous noirs. Est-ce dans ses moments de lucidité ou dans ses moments de démence qu’il est persuadé d’avoir commis des crimes ? Quand la police commence à soupçonner les histoires de Jerry d’être inspirées de faits réels, l’étau commence à se resserrer. Mais, comme à son habitude, la vérité se révèlera bien différente et bien plus effroyable que ce que tous ont pu imaginer !

            Entre Shutter Island (Dennis Lehane) et Un employé modèle, Paul Cleave signe sans conteste avec Ne fais confiance à personne son chef d’œuvre.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782355846403
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 400
            Format : 140 x 220 mm

            Ils en parlent

            "A chaque page, ce thriller psychologique exceptionnel oblige le lecteur à remettre en question la réalité.  Un coup de maître ! "
            Publishers Weekly
            "Breaking Bad revu et corrigé par les frères Coen."
            Kirkus Review

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Lexi2012 Posté le 15 Juin 2019
              Bon, à la base je ne voulais pas faire de critique sur Ne fais confiance à personne, mais il le faut car j'ai beaucoup de choses à dire sur ce livre.. Je l'ai acheté il y a peu près deux mois, j'ai lu les 50 premières pages mais je n'ai pas réussi à entré dans l'histoire de ce jeune quinquagénaire souffrant d'Alzheimer précoce donc, je l'ai abandonné pour en lire un autre... puis il y a quelques jours, je l'ai repris et persévéré. Et j'ai fini par aimé cette histoire où l'intrigue commencait à s'installé. Je me suis pris d'affection pour ce pauvre Jerry Grey, cet homme un peu, voir beaucoup perdu à cause de sa maladie. Ce pauvre homme, sa vie comporte quelques inquiétants trous noirs et il est persuadé d'avoir commis plusieurs crimes. Confond-il son ancienne vie d'écrivain à l'imagination débordante ou est-il vraiment un tueur en série ? La police enquête et s'aperçoit que ces meurtres sont bien réels. Malgré que l'histoire souffre de quelques longueurs on finit par s'accrocher et vouloir connaître le fin mot de l'histoire. Avec ce Carnet de la Folie que s'est créé notre personnage principal on se sent proche de lui et... Bon, à la base je ne voulais pas faire de critique sur Ne fais confiance à personne, mais il le faut car j'ai beaucoup de choses à dire sur ce livre.. Je l'ai acheté il y a peu près deux mois, j'ai lu les 50 premières pages mais je n'ai pas réussi à entré dans l'histoire de ce jeune quinquagénaire souffrant d'Alzheimer précoce donc, je l'ai abandonné pour en lire un autre... puis il y a quelques jours, je l'ai repris et persévéré. Et j'ai fini par aimé cette histoire où l'intrigue commencait à s'installé. Je me suis pris d'affection pour ce pauvre Jerry Grey, cet homme un peu, voir beaucoup perdu à cause de sa maladie. Ce pauvre homme, sa vie comporte quelques inquiétants trous noirs et il est persuadé d'avoir commis plusieurs crimes. Confond-il son ancienne vie d'écrivain à l'imagination débordante ou est-il vraiment un tueur en série ? La police enquête et s'aperçoit que ces meurtres sont bien réels. Malgré que l'histoire souffre de quelques longueurs on finit par s'accrocher et vouloir connaître le fin mot de l'histoire. Avec ce Carnet de la Folie que s'est créé notre personnage principal on se sent proche de lui et de son alter égo Henry Cutter, j'ai beaucoup aimé ces récits digne de journal intime. Paul Cleave aime mettre quelques faux semblants dans ses histoires et il le prouvent encore cette fois ci , les plots twist (rebondissements) sont toujours plaisant dans un livre et il sait créer la mécanique parfaite pour égarer le lecteur. La fin m'a laissé un petit goût amer, j'aurais voulu plus de détails sur le processus de ce qu'a vécu notre veil ami Jerry à la maison de santé et en-dehors car, pour moi ça reste encore flou. Malgré ça, je suis assez satisfait d'avoir repris la lecture de ce livre. Ça reste un bon Paul Cleave a recommandé pour les fans du genre.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Lexi2012 Posté le 15 Juin 2019
              Bon, à la base je ne voulais pas faire de critique sur Ne fais confiance à personne, mais il le faut car j'ai beaucoup de choses à dire sur ce livre.. Je l'ai acheté il y a peu près deux mois, j'ai lu les 50 premières pages mais je n'ai pas réussi à entré dans l'histoire de ce jeune quinquagénaire souffrant d'Alzheimer précoce donc, je l'ai abandonné pour en lire un autre... puis il y a quelques jours, je l'ai repris et persévéré. Et j'ai fini par aimé cette histoire où l'intrigue commencait à s'installé. Je me suis pris d'affection pour ce pauvre Jerry Grey, cet homme un peu, voir beaucoup perdu à cause de sa maladie. Ce pauvre homme, sa vie comporte quelques inquiétants trous noirs et il est persuadé d'avoir commis plusieurs crimes. Confond-il son ancienne vie d'écrivain à l'imagination débordante ou est-il vraiment un tueur en série ? La police enquête et s'aperçoit que ces meurtres sont bien réels. Malgré que l'histoire souffre de quelques longueurs on finit par s'accrocher et vouloir connaître le fin mot de l'histoire. Avec ce Carnet de la Folie que s'est créé notre personnage principal on se sent proche de lui et... Bon, à la base je ne voulais pas faire de critique sur Ne fais confiance à personne, mais il le faut car j'ai beaucoup de choses à dire sur ce livre.. Je l'ai acheté il y a peu près deux mois, j'ai lu les 50 premières pages mais je n'ai pas réussi à entré dans l'histoire de ce jeune quinquagénaire souffrant d'Alzheimer précoce donc, je l'ai abandonné pour en lire un autre... puis il y a quelques jours, je l'ai repris et persévéré. Et j'ai fini par aimé cette histoire où l'intrigue commencait à s'installé. Je me suis pris d'affection pour ce pauvre Jerry Grey, cet homme un peu, voir beaucoup perdu à cause de sa maladie. Ce pauvre homme, sa vie comporte quelques inquiétants trous noirs et il est persuadé d'avoir commis plusieurs crimes. Confond-il son ancienne vie d'écrivain à l'imagination débordante ou est-il vraiment un tueur en série ? La police enquête et s'aperçoit que ces meurtres sont bien réels. Malgré que l'histoire souffre de quelques longueurs on finit par s'accrocher et vouloir connaître le fin mot de l'histoire. Avec ce Carnet de la Folie que s'est créé notre personnage principal on se sent proche de lui et de son alter égo Henry Cutter, j'ai beaucoup aimé ces récits digne de journal intime. Paul Cleave aime mettre quelques faux semblants dans ses histoires et il le prouvent encore cette fois ci , les plots twist (rebondissements) sont toujours plaisant dans un livre et il sait créer la mécanique parfaite pour égarer le lecteur. La fin m'a laissé un petit goût amer, j'aurais voulu plus de détails sur le processus de ce qu'a vécu notre veil ami Jerry à la maison de santé et en-dehors car, pour moi ça reste encore flou. Malgré ça, je suis assez satisfait d'avoir repris la lecture de ce livre. Ça reste un bon Paul Cleave a recommandé pour les fans du genre.
              Lire la suite
              En lire moins
            • TPKLLBOOK_95 Posté le 20 Mai 2019
              Ce livre m'a beaucoup touchée. Alzheimer fait partie des maladies qui me font peur depuis déjà très longtemps. Et l'histoire de Jerry peut résonner chez tout le monde ... Je retiendrais que tenir un livret de la folie est une belle initiative pour se rappeler de qui on était avant que la maladie nous mange le cerveau petit à petit.
            • TPKLLBOOK_95 Posté le 20 Mai 2019
              Ce livre m'a beaucoup touchée. Alzheimer fait partie des maladies qui me font peur depuis déjà très longtemps. Et l'histoire de Jerry peut résonner chez tout le monde ... Je retiendrais que tenir un livret de la folie est une belle initiative pour se rappeler de qui on était avant que la maladie nous mange le cerveau petit à petit.
            • Bigalow Posté le 18 Mai 2019
              Très bon thriller psychologique, Ne fais confiance à personne de Paul Cleave nous emmène dans les méandres de la folie, plus spécifiquement ici d'Alzheimer. Le héros, Jerry, ou Henry selon l'envie du moment, la démence ne pardonne pas, est écrivain de thrillers. Il se retrouve touché par cette maladie qui fait tout oublier, jusqu'au prénom de sa femme, et on suit sa descente aux enfers, étant accusé de meurtre(s). J'ai beaucoup apprécié ce thriller, que j'ai trouvé fort habile dans sa construction. Deux points de vue sont alternés: la troisième personne, qui narre les pérégrinations de Jerry dans le présent, quand il est en proie à sa démence, et la première, notre héros tenant un journal intime fort bien nommé carnet de la folie. On y suit sa descente aux enfers, sa paranoïa, et ses éclairs de lucidité de plus en plus rares. Je ne suis pas spécialiste d'Alzheimer, mais de ce que l'auteur décrit dans son livre, cela fait froid dans le dos, comment un homme peut perdre l'esprit, et tenter vainement de reprendre le contrôle. J'ai pu à certains moments être déstabilisé, mais c'est en raison de la plume de l'auteur, qui tente de nous immerger dans la tête d'un homme... Très bon thriller psychologique, Ne fais confiance à personne de Paul Cleave nous emmène dans les méandres de la folie, plus spécifiquement ici d'Alzheimer. Le héros, Jerry, ou Henry selon l'envie du moment, la démence ne pardonne pas, est écrivain de thrillers. Il se retrouve touché par cette maladie qui fait tout oublier, jusqu'au prénom de sa femme, et on suit sa descente aux enfers, étant accusé de meurtre(s). J'ai beaucoup apprécié ce thriller, que j'ai trouvé fort habile dans sa construction. Deux points de vue sont alternés: la troisième personne, qui narre les pérégrinations de Jerry dans le présent, quand il est en proie à sa démence, et la première, notre héros tenant un journal intime fort bien nommé carnet de la folie. On y suit sa descente aux enfers, sa paranoïa, et ses éclairs de lucidité de plus en plus rares. Je ne suis pas spécialiste d'Alzheimer, mais de ce que l'auteur décrit dans son livre, cela fait froid dans le dos, comment un homme peut perdre l'esprit, et tenter vainement de reprendre le contrôle. J'ai pu à certains moments être déstabilisé, mais c'est en raison de la plume de l'auteur, qui tente de nous immerger dans la tête d'un homme malade. Et Paul Cleave réussit très bien son coup, c'est tout du moins mon avis. Jusqu'à la fin, on doute de la vérité concernant cette sinistre affaire, Jerry est-il coupable? Pour le savoir, il va falloir le lire, faites-moi confiance...
              Lire la suite
              En lire moins
            Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
            Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !