Lisez! icon: Search engine
Nathan
EAN : 9782092492222
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 155 x 225 mm

Ne vous fiez pas aux apparences - Roman ado - Dès 14 ans

Julie Lopez (traduit par)
Collection : Roman Grand format
Date de parution : 01/07/2021
3 ados dans un braquage qui tourne mal. Qui en ressortira vivant ?
Quand deux braqueurs attaquent une banque d’une petite ville tranquille des Etats-Unis, ils ne se doutent pas que parmi leurs otages se trouve plus coriace qu’eux…
Nora était venue déposer de l’argent avec son ex-petit ami et sa nouvelle petite copine. Or Nora est la fille d’une escroc de haut vol....
Quand deux braqueurs attaquent une banque d’une petite ville tranquille des Etats-Unis, ils ne se doutent pas que parmi leurs otages se trouve plus coriace qu’eux…
Nora était venue déposer de l’argent avec son ex-petit ami et sa nouvelle petite copine. Or Nora est la fille d’une escroc de haut vol. Elle a fui à 12 ans cette mère manipulatrice et son amant malfrat, et se cache depuis 5 ans sous une fausse identité. Elle va déployer tous ses talents et se replonger malgré elle dans son passé pour sauver sa vie et celle de ses amis.

Un roman pour les adolescents dès 14 ans. 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092492222
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 155 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mulder_Ivy Posté le 20 Octobre 2021
    Tess Sharpe nous offre encore une héroïne punchy à la personnalité complexe et au passé sulfureux. Nora se retrouve prise au piège en plein braquage alors qu’elle vient, accompagnée de son ex, Wes, et sa nouvelle amoureuse, Iris, faire un dépôt bancaire. Pas de bol pour les braqueurs, Nora n’est pas une adolescente comme les autres. Fille d’arnaqueuse manipulatrice et belle-fille d’un escroc reconnu et puissant, Nora a plusieurs personnalité sous le coude. Depuis son plus jeune âge elle a été entraînée à se déguiser, moduler son comportement, son apparence, mentir, tricher, voler et a développé l’art de rendre les coups. Ne vous fiez pas aux apparences est un roman young adult effleurant de multiples thèmes comme l’endométriose, l’homosexualité, la bisexualité, la maltraitance, la manipulation psychologique. L’action est entrecoupée de nombreux flashback sur l’enfance de Nora et les différentes fillettes qu’elle a du incarner pour survivre au coté de sa mère au risque d’effacer sa propre personnalité. Rythme, suspense, action, le roman est bien découpé, de courts chapitres comme de petit uppercuts. Nora, ado badass pourrait facilement être la petite soeur d’Harley McKenna la redoutable héroïne de Mon Territoire, précédent roman de Tess Sharpe, grand prix des lectrices ELLE 2020 catégorie Policiers. Une très... Tess Sharpe nous offre encore une héroïne punchy à la personnalité complexe et au passé sulfureux. Nora se retrouve prise au piège en plein braquage alors qu’elle vient, accompagnée de son ex, Wes, et sa nouvelle amoureuse, Iris, faire un dépôt bancaire. Pas de bol pour les braqueurs, Nora n’est pas une adolescente comme les autres. Fille d’arnaqueuse manipulatrice et belle-fille d’un escroc reconnu et puissant, Nora a plusieurs personnalité sous le coude. Depuis son plus jeune âge elle a été entraînée à se déguiser, moduler son comportement, son apparence, mentir, tricher, voler et a développé l’art de rendre les coups. Ne vous fiez pas aux apparences est un roman young adult effleurant de multiples thèmes comme l’endométriose, l’homosexualité, la bisexualité, la maltraitance, la manipulation psychologique. L’action est entrecoupée de nombreux flashback sur l’enfance de Nora et les différentes fillettes qu’elle a du incarner pour survivre au coté de sa mère au risque d’effacer sa propre personnalité. Rythme, suspense, action, le roman est bien découpé, de courts chapitres comme de petit uppercuts. Nora, ado badass pourrait facilement être la petite soeur d’Harley McKenna la redoutable héroïne de Mon Territoire, précédent roman de Tess Sharpe, grand prix des lectrices ELLE 2020 catégorie Policiers. Une très bonne lecture mais qui ne me laissera pas le même goût unique et percutant de son prédécesseur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • blamblinou Posté le 18 Octobre 2021
    Je ne lis presque pas de romans policiers ou de thrillers, car je suis une lectrice assez impressionnable, et adolescente, il m'est arrivé de cauchemarder des nuits entières suite à des lectures difficiles... Pourtant, je me suis laissée tenter par le nouveau roman de Tess Sharpe, autrice de thrillers, qui a fait une incursion en littérature young-adult avec Ne vous fiez pas aux apparences, publié ce mois-ci chez Nathan. Alors qu'elle allait déposer de l'argent à la banque avec sa petite amie et son ex, Nora est prise dans un braquage à main armée, et déjà, le compte à rebours commence. La tension est palpable dès les premières pages. Une personne, dans cette banque, représente un véritable danger pour les autres, peut-être même pour elle-même. Et on pourrait bien être surpris par sa véritable identité... En effet, on l'apprend vite, Nora n'est pas tout à fait celle qu'elle laisse paraître. Elle a grandi aux côtés d'une mère arnaqueuse en série, qui l'a entraînée, toute jeune, dans ses combines, au risque de lui faire perdre pied psychologiquement. Nora a été bien d'autres filles avant celle qu'elle est aujourd'hui. Toutes ont contribué à faire d'elle une jeune femme affirmée, avec un talent... Je ne lis presque pas de romans policiers ou de thrillers, car je suis une lectrice assez impressionnable, et adolescente, il m'est arrivé de cauchemarder des nuits entières suite à des lectures difficiles... Pourtant, je me suis laissée tenter par le nouveau roman de Tess Sharpe, autrice de thrillers, qui a fait une incursion en littérature young-adult avec Ne vous fiez pas aux apparences, publié ce mois-ci chez Nathan. Alors qu'elle allait déposer de l'argent à la banque avec sa petite amie et son ex, Nora est prise dans un braquage à main armée, et déjà, le compte à rebours commence. La tension est palpable dès les premières pages. Une personne, dans cette banque, représente un véritable danger pour les autres, peut-être même pour elle-même. Et on pourrait bien être surpris par sa véritable identité... En effet, on l'apprend vite, Nora n'est pas tout à fait celle qu'elle laisse paraître. Elle a grandi aux côtés d'une mère arnaqueuse en série, qui l'a entraînée, toute jeune, dans ses combines, au risque de lui faire perdre pied psychologiquement. Nora a été bien d'autres filles avant celle qu'elle est aujourd'hui. Toutes ont contribué à faire d'elle une jeune femme affirmée, avec un talent incomparable pour la manipulation. Elle essaie de vivre une vie normale, mais est prête, pour protéger ceux qu'elle aime, à bien des sacrifices. Eh bien c'était une excellente découverte que ce thriller haletant. L'autrice en maîtrise parfaitement les codes, et elle prend directement ses lecteurs aux tripes, ne relâchant la pression que dans les toutes dernières pages. La mise en scène et les motivations du braquage semblent plus vraies que nature. Les deux comparses ne semblent pas être là uniquement pour l'argent, mais le mystère plane longtemps sur leur but réel. Leur énervement n'est pas feint, et on sent tout de suite qu'ils sont prêts à tuer leurs otages si nécessaire. Au milieu de tout cela, le profil psychologique complexe de Nora se met en place petit à petit, à l'aide de flashbacks placés aux moment cruciaux du récit, afin de faire durer le suspense. C'est efficace et brillant, une intrigue réellement saisissante. Ce n'est pas la seule qualité de ce roman young adult. En effet, dans ce genre littéraire, on demande souvent à voir représentées les différentes minorités, et en tous cas une diversité représentative du monde réel. On sent que l'autrice a eu à cœur de s'atteler à cela. En effet, les personnages principaux présentent déjà des minorités sexuelles. Nora et Iris forment un couple lesbien, et Nora est claire sur le fait qu'elle est bisexuelle, puisque son ex petit-ami Wes accompagne les deux jeunes femmes. Par ailleurs, Iris est atteinte d'endométriose, et cette maladie prend une place importante dans l'intrigue, comme dans sa propre vie. J'ai trouvé vraiment intéressante cette façon de rendre banal quelque chose qui impressionne généralement quand on en parle. Tous les lecteurs peuvent ainsi se retrouver dans un tel roman, et une prise de conscience peut même se faire, sur la question des règles notamment.
    Lire la suite
    En lire moins
  • iris29 Posté le 28 Septembre 2021
    Un braquage de banque, dans une petite ville des USA, une caissière, une enfant, et trois ados contre deux braqueurs, et très vite, cela devient trois ados contre des méchants, et très vite, ça tourne mal. MAIS, (là où ça devient intéressant ), c'est que ces ados-là ne sont pas des ados lambda... On a une gamine qui veut intégrer un service spécial de la police américaine, celle de ceux qui enquêtent sur les incendies criminels et qui s'y connaît super bien en feux, comment le mettre, comment fabriquer un engin incendiaire.. Et on a Nora... Quelque soit sa véritable identité. Le titre original c'est " The girls I've been" ( Les Filles que j'ai été),et elle a été beaucoup de filles, au gré des arnaques de sa mère : Nora, Rebecca, Samantha, Haley, Katie, Ashley, car une maman solo avec sa fillette, ça n'inspire pas la méfiance. Et donc cette gamine a appris dés le berceau, l'art de décrypter une physionomie, l'art de jouer la comédie, l'art d'empapaouter la tête de toutes les gentilles personnes ( ou pas... ) qu'elles croisaient. Et c'est pas un petit braqueur de banque de petite ville qui va lui faire peur. Nora , elle en... Un braquage de banque, dans une petite ville des USA, une caissière, une enfant, et trois ados contre deux braqueurs, et très vite, cela devient trois ados contre des méchants, et très vite, ça tourne mal. MAIS, (là où ça devient intéressant ), c'est que ces ados-là ne sont pas des ados lambda... On a une gamine qui veut intégrer un service spécial de la police américaine, celle de ceux qui enquêtent sur les incendies criminels et qui s'y connaît super bien en feux, comment le mettre, comment fabriquer un engin incendiaire.. Et on a Nora... Quelque soit sa véritable identité. Le titre original c'est " The girls I've been" ( Les Filles que j'ai été),et elle a été beaucoup de filles, au gré des arnaques de sa mère : Nora, Rebecca, Samantha, Haley, Katie, Ashley, car une maman solo avec sa fillette, ça n'inspire pas la méfiance. Et donc cette gamine a appris dés le berceau, l'art de décrypter une physionomie, l'art de jouer la comédie, l'art d'empapaouter la tête de toutes les gentilles personnes ( ou pas... ) qu'elles croisaient. Et c'est pas un petit braqueur de banque de petite ville qui va lui faire peur. Nora , elle en a vu d'autres. Bien pires... A moins que ce ne soit Ashley, Samantha etc... Nora , elle est hyper courageuse, hyper intelligente et donne à ce récit un petit ton caustique en plus. le début est marrant, et après on bascule davantage dans le suspens, la noirceur de l'âme humaine , car les chapitres alternent présent avec le braquage et passé avec la vie (agitée) de Nora, Ashley etc... Et l'on comprend mieux comment elle s'est construite ( ou déconstruite) au gré des changements d'identité, déménagement et différents beaux-pères que sa mère arnaquait et lui imposait... C'est fascinant, j'ai pensé à la série Ginny Georgia ( sauf que la mère de Nora n'est pas maternelle et protectrice pour trois sous...). D'ailleurs pendant toute ma lecture j'ai pensé que cette histoire remplissait toutes les cases pour être adaptée en série ( ce qui va être fait ). J'ai juste coincé sur l'histoire d'amour passée entre l'otage garçon et Nora, et celle actuelle, entre Nora et Iris, et la belle amitié qui les unit tous les trois . J'aurais trouvé cette histoire plus forte si l'histoire se concentrait uniquement sur le suspens du braquage et le passé de Nora, si ces adolescents ne se connaissaient que de vue. C'est en ça que je dis qu'il remplit toutes les cases pour une série télé (amours adolescents/homosexualité/premier amour/amitié/père violent...) : trop de thèmes survolés. Et c'est en ça qu'il s'agit d'un roman pour adolescents, c'est normal, il y a des messages de tolèrance etc.. à faire passer, mais comme je ne suis pas une ado, j'ai une impression de déjà vu, une impression commerciale... A part ça, c'est un roman hyper original, le titre anglais colle tellement mieux que le titre français, que s'en est rageant... Et la dernière page , les dernières lignes sont très fortes, poignantes, très parlantes. Toutes les filles qu'elle a été : Nora, Rebecca, Samantha, Haley, Katie, Ashley, ça fait froid dans le dos ... Ou est Nora derrière toutes ces filles ? Qui est Nora ? Une fois, son vrai prénom est mentionné. Une seule fois... Toutes les filles que j'ai été. Bluffant ! Une série qui va cartonner et un ( futur) rôle en or pour une jeune actrice... Quand à Tess Sharpe , je vais la retrouver très bientôt. C'est une auteure qui , si elle déployait ses ailes dans la littérature adulte, ferait des étincelles. Il y a du David Joy en elle, du sombre, des choses qui ne peuvent venir que d'une enfance peu commune... Une plume qui mériterait une plus grande visibilité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lectriceindienne Posté le 18 Septembre 2021
    Un grand merci aux éditions Nathan et à l’équipe Lire en Live pour l’envoi de ce roman ! Lorsque la Maison d’Édition m’a proposé de recevoir ce roman, j’ai tout de suite dit oui, car il m’intriguait beaucoup ! Ceux qui me suivent depuis quelque temps savent que je ne lis pas beaucoup de thrillers, néanmoins, je suis sortie de ma zone de confort, comme avec I Will Shine, de Jessica Jung, et figurez-vous que j’ai adoré ma lecture ! L’histoire raconte celle de Nora, 17 ans et fille d’arnaqueuse, qui se retrouve coincée dans une banque lors d’un hold-up, en compagnie de sa petite-amie et de son ex-copain. Ce matin-là, ils étaient passés déposer de l’argent lorsque deux braqueurs armés firent leur entrée dans la banque, maintenant en otage une dizaine de personnes. Cependant, ils ne se doutent pas qu’ils ont à faire à plus redoutable qu’eux. Nous suivons un récit qui présente une double temporalité. La première est le moment présent, ces quelques heures qui se déroulent dans la banque, et la seconde nous dévoile quelques flash-backs de la vie de notre protagoniste. J’ai aimé avoir un récapitulatif du temps de captivité, des objets en leur possession et de l’avancement de... Un grand merci aux éditions Nathan et à l’équipe Lire en Live pour l’envoi de ce roman ! Lorsque la Maison d’Édition m’a proposé de recevoir ce roman, j’ai tout de suite dit oui, car il m’intriguait beaucoup ! Ceux qui me suivent depuis quelque temps savent que je ne lis pas beaucoup de thrillers, néanmoins, je suis sortie de ma zone de confort, comme avec I Will Shine, de Jessica Jung, et figurez-vous que j’ai adoré ma lecture ! L’histoire raconte celle de Nora, 17 ans et fille d’arnaqueuse, qui se retrouve coincée dans une banque lors d’un hold-up, en compagnie de sa petite-amie et de son ex-copain. Ce matin-là, ils étaient passés déposer de l’argent lorsque deux braqueurs armés firent leur entrée dans la banque, maintenant en otage une dizaine de personnes. Cependant, ils ne se doutent pas qu’ils ont à faire à plus redoutable qu’eux. Nous suivons un récit qui présente une double temporalité. La première est le moment présent, ces quelques heures qui se déroulent dans la banque, et la seconde nous dévoile quelques flash-backs de la vie de notre protagoniste. J’ai aimé avoir un récapitulatif du temps de captivité, des objets en leur possession et de l’avancement de leurs plans à chaque début de chapitre. On a l’impression de nous retrouver à leurs côtés, impliqués à 100% dans leur tentative de survie. Nora a grandi sous une multitude d’identités. Elle a dû se conformer à différents noms et différentes personnalités, toutes façonnées par son arnaqueuse de mère. D’une certaine manière, ces différentes « vies » qu’elle s’est vue obligée d’inventer lui ont appris des choses, notamment dans la situation dans laquelle elle se retrouve à l’instant présent. Néanmoins, c’est triste de se dire qu’elle n’a jamais été ou ne s’est jamais sentie autorisée à être elle-même… Nora est intelligente, courageuse et très attachante, comme l’ensemble de sa famille et ses amis. J’ai adoré découvrir ses relations avec chacun d’entre eux, notamment son ex-copain Wes, avec qui elle a réussi à rester amie. C’est très mature et assez rare dans les romans YA (ne vous en faites pas, il n’y a pas de triangle amoureux). J’ai adoré le schéma narratif ; la manière dont Sharpe nous tient en haleine lors du braquage, tout en alternant avec des retours vers le passé afin d’explorer les différentes identités de Nora. À aucun moment on perd en intensité et les courts chapitres nous permettent d’avoir une lecture rythmée. Tess Sharpe aborde des sujets importants comme la maltraitance, les traumatismes, la reconstruction… Finalement, ce roman s’est avéré plus profond que ce que je pensais. Si vous cherchez un thriller YA mystérieux, sombre, prenant et profond, franchement : FONCEZ !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Schoste65 Posté le 14 Septembre 2021
    Lecture agréable, jeune et fraîche. L'histoire est plutôt chouette et surprenante. Dès le premier chapitre ce livre et son style interpellent et donnent envie d'aller voir plus loin. Malgré quelques difficultés au début pour bien cerner les personnages principaux, cela devient vite très chouette et on constate rapidement qu'au-delà des apparences, ce livre cache une histoire de fond bien plus sérieuse sur le thème de la maltraitance infantile ici poussée dans ses plus profonds retranchements mais présentée de telle façon que rien ne dérange au point de donner envie d'arrêter la lecture. Au contraire ! C'était une découverte pour moi. Pas mal !

les contenus multimédias

Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés