Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266306218
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm

N.E.O. - Tome 1 : La Chute du soleil de fer

Collection : N.E.O.
Série : N.E.O.
Date de parution : 01/10/2020
LA PREMIÈRE GRANDE SAGA JEUNESSE DE MICHEL BUSSI !
 
Dans un monde où les adultes ont disparu, il existe deux refuges pour les deux bandes rivales qui ont survécu au cataclysme : le tipi et le château. Les uns chassent pour se nourrir, les autres vivent reclus et protégés. Bientôt, une étrange maladie fait peser un risque de famine... Dans un monde où les adultes ont disparu, il existe deux refuges pour les deux bandes rivales qui ont survécu au cataclysme : le tipi et le château. Les uns chassent pour se nourrir, les autres vivent reclus et protégés. Bientôt, une étrange maladie fait peser un risque de famine sur le clan du tipi, le privant de ses proies. Et si ceux du château étaient à l’origine de cet empoisonnement ? L’heure de la confrontation est venue : la guerre entre les deux tribus peut-elle encore être évitée, alors que la nature est plus menacée que jamais ? Zyzo, l’espion au grand coeur du tipi, et Alixe, la reine du château, sauront-ils unir leurs forces pour déjouer les mystères, les intrigues et les trahisons ?

ILS SONT PRÊTS À TOUT POUR SAUVER L'HUMANITÉ.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266306218
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm
Pocket jeunesse

Ils en parlent

Dans un monde dévasté où il n’y a plus aucun adulte, deux tribus d’enfants survivent : ceux tipi et ceux du château. Mais la guerre couve entre les deux tribus, et une menace de famine va mettre le feu aux poudres…
C’est avec brio que Michel Bussi fait son entrée dans la littérature adolescente ! Avec son récit très bien construit, ses personnages si réalistes, attachants, courageux et espiègles, son écriture magnifique, on ne voit pas les pages défiler ! Vivement la suite… !
A partir de 13 ans.
Marine / Librairie Ravy

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • PtiteKyla Posté le 6 Juin 2021
    Il y a un mois, j'ai proposé à mes enfants de nous rendre à la médiathèque. C'était vraiment pour eux car ils avaient un peu fait le tour de leurs livres et qu'ils avaient besoin de nouveautés. Et puis en me promenant au rayon jeunesse (l'un de mes rayons préférés soit dit en passant), mon œil a accroché sur le roman N.E.O. que j'avais vu passer à plusieurs reprises sur booksta. Intriguée, j'ai décidé de l'emprunter pour le découvrir. J'ai eu un peu peur en l'ouvrant. En effet, juste avant le premier chapitre il y a deux pages avec un petit récapitulatif des groupes d'enfants. Quand j'ai survolé tous ces noms, je me suis dit que j'allais être perdue et j'ai vite tourné la page. Ma peur était cependant sans fondement car à aucun moment je n'ai eu besoin d'y revenir pour me rappeler qui était qui. Chaque personnage est très bien travaillé et impossible de se perdre tant ils sont différents. Le seul petit bémol, c'est que les comportements de certains me donnaient l'impression qu'ils avaient plus que 12 ans, au moins 15-16 ans. Est-ce parce qu'ils vivent dans un monde sans adultes ? Ou est-ce moi qui me voile la face... Il y a un mois, j'ai proposé à mes enfants de nous rendre à la médiathèque. C'était vraiment pour eux car ils avaient un peu fait le tour de leurs livres et qu'ils avaient besoin de nouveautés. Et puis en me promenant au rayon jeunesse (l'un de mes rayons préférés soit dit en passant), mon œil a accroché sur le roman N.E.O. que j'avais vu passer à plusieurs reprises sur booksta. Intriguée, j'ai décidé de l'emprunter pour le découvrir. J'ai eu un peu peur en l'ouvrant. En effet, juste avant le premier chapitre il y a deux pages avec un petit récapitulatif des groupes d'enfants. Quand j'ai survolé tous ces noms, je me suis dit que j'allais être perdue et j'ai vite tourné la page. Ma peur était cependant sans fondement car à aucun moment je n'ai eu besoin d'y revenir pour me rappeler qui était qui. Chaque personnage est très bien travaillé et impossible de se perdre tant ils sont différents. Le seul petit bémol, c'est que les comportements de certains me donnaient l'impression qu'ils avaient plus que 12 ans, au moins 15-16 ans. Est-ce parce qu'ils vivent dans un monde sans adultes ? Ou est-ce moi qui me voile la face sur le comportement des adolescents d'aujourd'hui ? Je vous dirai ça quand mes enfants atteindront cet âge (plus que deux ans pour le grand). Je ne suis jamais allée à Paris (ou à part peut-être une fois à 7 ans et je n'en ai aucun souvenir) et j'ai beaucoup aimé découvrir la capitale au travers de cet univers particulier que nous livre Michel Bussi. Ça m'a presque donné envie d'aller visiter la ville ! Je ne connais pas les romans adultes de l'auteur cependant je peux affirmer qu'il est très bon en littérature jeunesse. Je ne me suis ennuyée à aucun moment et j'ai eu du mal à lâcher le livre avant d'en connaître la fin. Je sais que le deuxième tome vient tout juste de sortir et il me tarde déjà de l'avoir entre les mains.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Avrilya Posté le 24 Mai 2021
    J'ai lu quelques Bussi de littérature adulte avant de lire celui-ci et j'avoue qu'au début, j'avais un peu de mal à retrouver sa patte. Le thème post-apocalyptique qu'il pose est mignon mais peu élaboré. Même si, contenu du fait qu'il a prévu plusieurs tomes, ce sera certainement développé plus tard, je m'attendais à un peu plus de détails. Après tout, dans Harry Potter, le monde parallèle des sorciers était bien placé dès le premier tome. Ensuite, je trouve que les personnages principaux auraient pu être plus travaillés. On suit ce qu'ils font mais pas tant que ça la manière dont ils ressentent les événements. Enfin, un twist à la Bussi avec explications a bien lieu à la fin mais je le trouve bien léger. On s'y attend presque. Roman très abordable pour un pré-ado car la lecture est simple et fluide.
  • unehistoiredemots Posté le 23 Mai 2021
    J'ai bien aimé ma lecture mais quelques petits points m'ont dérangés. Tout d'abord j'ai eu du mal avec la plume de l'auteur. Elle est très descriptive, un peu trop. J'avais parfois l'impression de m'ennuyer... et pourtant l'action est là ! Ensuite certains personnages sont très agaçants. Que ce soit à cause de leur faible niveau intellectuel ou de leur caractère insupportable... Mais malgré cela j'ai passé un très bon moment en compagnie de Zyzo et Alixe. J'adore ces deux personnages et les voir évoluer m'a fait plaisir. J'avoue que j'ai hâte de les retrouver dans le prochain tome ! Une chose que j'admire chez Michel Bussi c'est qu'il nous surprend toujours ! J'ai rarement réussi à deviner où il voulait nous emmener et c'est agréable de se faire surprendre ! Une dernière chose que j'ai beaucoup aimé c'est trouver et comprendre certaines références, que ce soit dans les prénoms des enfants ou les monuments évoqués. Pour conclure je recommande ce roman mais seulement à ceux qui n'ont pas peur des intrigues un peu lentes et des longues descriptions ! J'attends le tome 2 (qui sort en juin) avec impatience, puisque tous les mystères ne sont pas résolus...
  • titisa Posté le 9 Avril 2021
    J'étais tellement impatiente de découvrir ce Bussi pour la jeunesse que je n'ai ni lu le résumé, ni fait attention à la couverture. Et tant mieux, j’ai plongé dans l'inconnu, et j’ai eu la surprise de m’apercevoir en cours de lecture que l’histoire se déroulait à Paris. Je me demande encore comment j’ai fait pour ne pas voir la Tour Eiffel et le Louvre sur la couverture… C'est un début prometteur, avec la création d’un univers original entouré de mystère, dans lequel on peut néanmoins se projeter. Il faut maintenant attendre le deuxième tome et espérer que les personnages principaux et l’intrigue gagnent encore en profondeur et en complexité.
  • EloBooks54 Posté le 6 Avril 2021
    Quand j’ai entendu que Michel Bussi venait de sortir un roman de science-fiction pour ados, j’ai étais curieuse de voir le résultat et je viens enfin d’avoir l’occasion de lire le 1er tome de N.É.O : La chute du soleil de fer, publié chez Pocket Jeunesse. L’auteur nous fait plonger dans un monde où tous les adultes ont disparu, il ne reste que des enfants de 12 ans, et nous suivons particulièrement deux groupes d’enfants vivant à Paris. Il y a d’abord ceux du Tipi (où autrement nommé la Tour Eiffel), assez sauvages, plutôt adeptes de la chasse et de l’autre côté il y a ceux du Château (c’est-à-dire Le Louvres) qui eux sont tournés vers l’Art, l’histoire, les sciences. C’est deux groupes ne s’aiment pas, se méfient les uns des autres…. Alors quand les enfants du Tipi commencent à avoir des problèmes de nourriture, leurs chefs décident d’envoyer Zyzo afin d’espionner leurs ennemis du Château… mais tout ne va pas se passer comme prévu : il va se retrouver prisonnier et va rencontrer Alixe, la reine du Château, avec qui il va lier une amitié qui pourrait déranger leurs plans J’ai trouvé que l’histoire était originale, ces deux groupes d’enfants qui ont... Quand j’ai entendu que Michel Bussi venait de sortir un roman de science-fiction pour ados, j’ai étais curieuse de voir le résultat et je viens enfin d’avoir l’occasion de lire le 1er tome de N.É.O : La chute du soleil de fer, publié chez Pocket Jeunesse. L’auteur nous fait plonger dans un monde où tous les adultes ont disparu, il ne reste que des enfants de 12 ans, et nous suivons particulièrement deux groupes d’enfants vivant à Paris. Il y a d’abord ceux du Tipi (où autrement nommé la Tour Eiffel), assez sauvages, plutôt adeptes de la chasse et de l’autre côté il y a ceux du Château (c’est-à-dire Le Louvres) qui eux sont tournés vers l’Art, l’histoire, les sciences. C’est deux groupes ne s’aiment pas, se méfient les uns des autres…. Alors quand les enfants du Tipi commencent à avoir des problèmes de nourriture, leurs chefs décident d’envoyer Zyzo afin d’espionner leurs ennemis du Château… mais tout ne va pas se passer comme prévu : il va se retrouver prisonnier et va rencontrer Alixe, la reine du Château, avec qui il va lier une amitié qui pourrait déranger leurs plans J’ai trouvé que l’histoire était originale, ces deux groupes d’enfants qui ont évolués de façon si différentes sont intéressants à découvrir. Le décor est agréable à découvrir, ce Paris abandonnés et les descriptions que font les enfants de certaines choses (surtout ceux du Tipi) sont rigolotes et parfois assez décalées avec leur réelle utilisation... Niveau personnages, nous en rencontrons beaucoup, j’ai mis un certain temps avant de pouvoir les replacer. Mais ce qu’il m’a le plus déranger c’est leurs comportements. Dans l’histoire ils sont tous nés quasiment en même temps et ont donc 12 ans, or je trouve qu’ils se comportent très souvent de manière trop mature, comme des grands ados voir adultes… ce qui est dommage. Certes par moment l’auteur essaie de corriger le tir et les faits avoir des comportements enfantins mais je n’ai pas vraiment réussi à y adhérer. Niveau intrigue, je dois avouer qu’il faut être patient, c’est assez long à se mettre en place et dans l’ensemble je trouve que l’histoire manque assez d’actions. Les manigances sont assez intéressantes mais pas forcément en accord avec leur âge. Au final, même si l’idée était originale, j’ai ressenti pas mal de longueurs avec des personnages trop matures pour leur âge… à voir si je lirais la suite…
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Ne lâchez pas sa main
Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !