Lisez! icon: Search engine
Syros
EAN : 9782748526424
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 150 x 220 mm

Never ever

Collection : Hors collection
Date de parution : 05/09/2019
Quelles sont les bonnes et les mauvaises raisons de tomber amoureux ?
 
Il y a Natacha, blonde décolorée à la Marylin, qui tombe amoureuse comme elle respire.  Et puis il y a Franck, atypique, à l’humour décalé irrésistible, qui s’invente un monde, et peut-être un amour. Il y a des amis, des histoires de fesses, des rires. Des ados qui  se cherchent et d’autres qui se trouvent. La vie, quoi.
EAN : 9782748526424
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 150 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ReveursEtMangeursDePapier Posté le 14 Avril 2020
    C'est l'histoire de Leila, Raoul, Florent, Fatou et les autres. Mais c'est surtout l'histoire de Natacha et Franck. On plonge dans le quotidien de tous ces adolescents, tous plus différents les uns que les autres. On suit tout ce petit monde, cette bande d'amis, au début du lycée qui a un peu éloigné certains d'entre eux. Ils grandissent, ils s'affirment, ils rêvent. L'auteure a particulièrement soigné deux de ses personnages. Natacha et Franck sont au cœur du récit et j'ai aimé découvrir qui ils étaient réellement, leur personnalité, comment ils étaient perçus par leurs amis, ou encore leur vision de l'amour, entre autres choses. Natacha est une adolescente très touchante. Elle n'a pas autant confiance en elle qu'elle ne le laisse paraître. Elle a surtout confiance en le pouvoir qu'elle exerce sur les garçons et est persuadée qu'elle n'a que ça pour elle. Et cette naïveté lui vaut bien des peines et désillusions. Natacha est finalement une adolescente qui se cherche totalement, qui doit apprendre à dire non. Franck est ce garçon qui fait souvent le clown et il fatigue un peu tout le monde. En réalité, Franck pense juste différemment et lire son journal permet au... C'est l'histoire de Leila, Raoul, Florent, Fatou et les autres. Mais c'est surtout l'histoire de Natacha et Franck. On plonge dans le quotidien de tous ces adolescents, tous plus différents les uns que les autres. On suit tout ce petit monde, cette bande d'amis, au début du lycée qui a un peu éloigné certains d'entre eux. Ils grandissent, ils s'affirment, ils rêvent. L'auteure a particulièrement soigné deux de ses personnages. Natacha et Franck sont au cœur du récit et j'ai aimé découvrir qui ils étaient réellement, leur personnalité, comment ils étaient perçus par leurs amis, ou encore leur vision de l'amour, entre autres choses. Natacha est une adolescente très touchante. Elle n'a pas autant confiance en elle qu'elle ne le laisse paraître. Elle a surtout confiance en le pouvoir qu'elle exerce sur les garçons et est persuadée qu'elle n'a que ça pour elle. Et cette naïveté lui vaut bien des peines et désillusions. Natacha est finalement une adolescente qui se cherche totalement, qui doit apprendre à dire non. Franck est ce garçon qui fait souvent le clown et il fatigue un peu tout le monde. En réalité, Franck pense juste différemment et lire son journal permet au lecteur de mieux le cerner. Il a un humour bien à lui, il semble vivre dans sa bulle, avec ses propres règles. Mais ce garçon est rafraîchissant. Il ne ment ni aux autres, ni à lui même. J'ai adoré sa façon de penser, sa façon d'être et je ne pensais pas autant apprécier ce personnage. Dans ce roman, on parle de l'adolescence, de l'amitié, d'amour, de sexe. J'ai trouvé ce roman juste et touchant, j'ai aimé découvrir ces petits morceaux de vie. La lecture est facile et l'évolution des personnages est subtile. On aimerait presque les accompagner encore un peu...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Minimouthlit Posté le 12 Décembre 2019
    La grande force de ce roman provient de la capacité de Marie Leymarie à avoir créé une galerie de personnages complètement authentiques et particulièrement touchants. Chaque personnage a ses propres démons à affronter, ses propres leçons à apprendre. Et surtout, chaque personnage est construit avec beaucoup de soin et chacun d’eux touche le lecteur à sa manière. Il y a Natacha, la jolie blonde piégée dans son image de fille facile qui tombe trop vite amoureuse, Leïla qui mise tout sur l’enseignement pour sortir de son HLM, Raoul qui a tellement peur des relations qu’il les multiplie, mais sans les approfondir. Et puis, surtout il y a Franck, le rêveur qui utilise l’humour pour se protéger et fuir la réalité qui lui fait mal. « Alors, il fait avec la réalité comme un mec qui trouve l’eau trop froide : il ne se baigne pas. » L’écriture très simple, mais en même temps pleine de très jolies métaphores séduit également très rapidement. En une seule page d’ailleurs ! Le roman s’ouvre, en effet, sur le journal intime de Franck qui, avec son humour décalé bien à lui, nous invite à rentrer dans cette histoire dont il se proclame le « héros... La grande force de ce roman provient de la capacité de Marie Leymarie à avoir créé une galerie de personnages complètement authentiques et particulièrement touchants. Chaque personnage a ses propres démons à affronter, ses propres leçons à apprendre. Et surtout, chaque personnage est construit avec beaucoup de soin et chacun d’eux touche le lecteur à sa manière. Il y a Natacha, la jolie blonde piégée dans son image de fille facile qui tombe trop vite amoureuse, Leïla qui mise tout sur l’enseignement pour sortir de son HLM, Raoul qui a tellement peur des relations qu’il les multiplie, mais sans les approfondir. Et puis, surtout il y a Franck, le rêveur qui utilise l’humour pour se protéger et fuir la réalité qui lui fait mal. « Alors, il fait avec la réalité comme un mec qui trouve l’eau trop froide : il ne se baigne pas. » L’écriture très simple, mais en même temps pleine de très jolies métaphores séduit également très rapidement. En une seule page d’ailleurs ! Le roman s’ouvre, en effet, sur le journal intime de Franck qui, avec son humour décalé bien à lui, nous invite à rentrer dans cette histoire dont il se proclame le « héros ». « Bonjour. Je me permets de prendre la parole parce que le héros de cette histoire, mine de rien, c’est moi. Alors, autant que nous fassions connaissance tout de suite ! » Et les phrases s’enchaînent alors avec cette même légèreté et, mine de rien, cette même poésie et justesse dans le choix des mots et des propos.
    Lire la suite
    En lire moins
  • baladin Posté le 8 Décembre 2019
    Ce livre m'a été offert dans le cadre d'une opération masse critique. Il s'agit à la base d'un ouvrage pour adolescents. Même si je ne me situe plus dans cette tranche d'âge (et de loin :-)), j'ai apprécié la plume de l'auteur qui décrit avec finesse le quotidien d'une bande d'amis (dont certains se sont connus à la crèche !) dans le Paris d'aujourd'hui. L'environnement dans lequel évolue les personnages est décrit a minima. Le livre se focalise surtout sur les sentiments des adolescents, analysés et explicités dans toute leur complexité et avec tous leurs tourments intérieurs. Je me suis ainsi vu replongé dans ma propre adolescence, retrouvant les profils de certains de mes camarades de lycée et allant jusqu'à me reconnaître, presque trait pour trait, dans l'un des personnages. N'insistez pas, je ne vous dirais pas lequel :-). Le talent de l'auteur dans ce domaine est indéniable. Petit bémol de cette critique : j'ai moins apprécié le fait que l'ensemble du roman ne constitue pas une histoire à proprement parler (il doit plutôt être vu comme une succession de tranches de vies).
  • booksandromance Posté le 1 Décembre 2019
    Never Ever est l'histoire d'un bande d'ados, amis et plus si affinités, qui essayent de se faire une place dans la vie, et même dans leur propre vie. Il y a Natacha, une jeune fille qui pense que seul son corps peut plaire. Elle est parfois "vulgaire", exaspérante, naïve et qui tombe amoureuse comme elle respire. Mais au fond d'elle, elle souffre, se sent inexistante et inintéressante. Il y a aussi Franck, complètement immergé dans un monde différent, son monde à lui. Souvent incompris, regardé bizarrement même par ses amis, il est le personnage qui m'a le plus touché dans ce roman. Il est doux, respectueux, attachant, parfois déroutant. Et puis il y a tout les autres : Leila, Raoul, Mehdi, qui apporte chacun une petite étincelle dans la vie des autres. J'avoue être assez surprise par ce livre. Comme ses personnages, j'ai été déroutée par l'histoire, ne sachant pas où l'auteure allait nous amener au fur et à mesure que je tournais les pages. Et je les ais tournée à une vitesse folle une fois que j'étais plongée dans l'histoire. Le gros plus de cette histoire c'est le faite que l'auteure ait divisée le récit en deux parties : le journal de... Never Ever est l'histoire d'un bande d'ados, amis et plus si affinités, qui essayent de se faire une place dans la vie, et même dans leur propre vie. Il y a Natacha, une jeune fille qui pense que seul son corps peut plaire. Elle est parfois "vulgaire", exaspérante, naïve et qui tombe amoureuse comme elle respire. Mais au fond d'elle, elle souffre, se sent inexistante et inintéressante. Il y a aussi Franck, complètement immergé dans un monde différent, son monde à lui. Souvent incompris, regardé bizarrement même par ses amis, il est le personnage qui m'a le plus touché dans ce roman. Il est doux, respectueux, attachant, parfois déroutant. Et puis il y a tout les autres : Leila, Raoul, Mehdi, qui apporte chacun une petite étincelle dans la vie des autres. J'avoue être assez surprise par ce livre. Comme ses personnages, j'ai été déroutée par l'histoire, ne sachant pas où l'auteure allait nous amener au fur et à mesure que je tournais les pages. Et je les ais tournée à une vitesse folle une fois que j'étais plongée dans l'histoire. Le gros plus de cette histoire c'est le faite que l'auteure ait divisée le récit en deux parties : le journal de Franck et les points de vues d'autres personnages. Je pense que cette histoire aurait pu être un gros coup de coeur pour moi il y a 10 ans. Mais ça reste une très belle lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Quinaya Posté le 6 Novembre 2019
    Nous suivons une bande de copains qui tente de se frayer un chemin dans l'existence. Nous avons Natacha, qui s'attache trop vite aux garçons. Franck, qui virevolte dans son monde. La trop sérieuse Leila, qui se laisse rarement aller. Raoul, qui est sous tension mais toujours présent pour ses amis. Ils sont tous un peu perdus face à l'adolescence mais essayent tout de même d'avancer comme ils peuvent malgré les difficultés. J'ai aimé ce roman car on trouve une véritable profondeur aux personnages. On s'y attache, on leur souhaite le meilleur, on a envie de les conseiller et même de les rassurer. L'alternance des chapitres entre le journal intime de Franck et le récit d'évènements auquel Franck n'assiste pas met en évidence la différence entre l'apparence des personnages et ce qu'ils vivent et ressentent réellement. Les sentiments et les adolescents sont mis en scène de manière juste et simple : on peut d'ailleurs s'y retrouver dans chacun d'eux.
SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !