Lisez! icon: Search engine
Les Escales
EAN : 9782365695763
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 154 x 240 mm

Ni vu ni connu

Séverine QUELET (Traducteur)
Collection : Domaine étranger
Date de parution : 10/06/2021
Le nouveau roman de Jeffrey Archer, « conteur de la trempe d’Alexandre Dumas » selon le New York Times.
William Warwick a été promu et intègre la brigade des stupéfiants. Ses membres ont pour objectif prioritaire d’appréhender Assem Rashidi, le fameux baron de la drogue du sud de Londres, connu sous le nom de La Vipère.
Alors que l’enquête progresse, William va devoir faire face à des adversaires redoutables tout...
William Warwick a été promu et intègre la brigade des stupéfiants. Ses membres ont pour objectif prioritaire d’appréhender Assem Rashidi, le fameux baron de la drogue du sud de Londres, connu sous le nom de La Vipère.
Alors que l’enquête progresse, William va devoir faire face à des adversaires redoutables tout droit revenus de son passé. Son ennemi juré, Miles Faulkner, est toujours libre, mais une erreur de jugement de sa part pourrait bien le voir partir en prison. William et sa fiancée Beth s’occupent des préparatifs de leur mariage sans se douter qu’une mauvaise surprise les attend à l’autel.
William devra ruser pour traduire en justice Miles Faulkner et Assem Rashidi en élaborant un stratagème qu’aucun des deux hommes ne pourra prévoir, un piège caché à la vue de tous…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782365695763
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 154 x 240 mm

Ils en parlent

« Avec un style élégant, avec des tonalités très british tant pour la haute société londonienne que pour les bas-fonds, le romancier propose un récit qui croît en tension jusqu'à une conclusion forte, ouverte sur une suite qui doit se révéler encore plus surprenante. »
Serge Per­raud / Le littéraire.com

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Zephyrine Posté le 9 Octobre 2021
    Après avoir adoré et dévoré les chroniques des Clifton, j'avais découvert l'an dernier le premier roman avec William Warwick, le héros développé par Harry Clifton dans ses livres...J'avais aimé Qui ne tente rien, mais un tout petit peu moins que la saga. Pour cet opus-ci, j'ai aimé, mais un tout petit peu moins que le premier, notamment parce que je ne me rappelais plus les détails du précédent (je pense qu'il sera pertinent ici pour le lecteur de lire les livres dans l'ordre).... L'histoire se passe en 1986. William est nommé brigadier, il doit réussir à mettre derrière les barreaux son ennemi Miles Faulkner et démanteler un important réseau de drogue. Je crois que c'est les deux intrigues mélangées qui m'ont un peu perdue, des fois je ne savais plus où j'en étais. J'ajoute à ça des notions de temps qui ne m'ont pas toujours parus très clairs. et j'étais perdue. Peu importe, je lirai très certainement le suivant... Merci à Netgalley et aux éditions Les Escales pour cette lecture.
  • Eve-Yeshe Posté le 4 Septembre 2021
    William Warwick, qui vient d’être nommé brigadier à la brigade des stups, est en plein préparatif de son mariage avec Beth qui travaille dans le domaine de l’art. en même temps, son vieil ennemi, le baron de la drogue Miles Faulkner qu’il s’agit de prendre la main dans le sac. Un ancien copain de collège, consommateur, avec lequel il a eu autrefois des démêlés, va être recruter comme « taupe » en échange d’une fuite au Brésil avec sa dulcinée. Devenu témoin protégé, il va devoir raconter comment fonctionne le trafiquant. Mais, est-il fiable ? Un autre baron de la drogue, Assem Rashidi, alias la Vipère, fait également l’objet d’une surveillance, et William participe au plan mis en œuvre par l’équipe. L’enquête policière est sympathique, sur fond de mariage, voyage de noces à Rome, pour William et Beth, et de divorce tonitruant (allez, j’ose, abracadabrantesque !) avec argent sale, tableaux de grands maîtres, notamment Vermeer pour Faulkner. J’ai lu ce livre d’une traite car je voulais respirer entre deux romans forts de cette rentrée. J’ai aimé les relations entre les membres de la famille Warwick : Sir John, le père, avocat représentant la Couronne, sa fille qui doit prouver qu’elle est douée aussi, et... William Warwick, qui vient d’être nommé brigadier à la brigade des stups, est en plein préparatif de son mariage avec Beth qui travaille dans le domaine de l’art. en même temps, son vieil ennemi, le baron de la drogue Miles Faulkner qu’il s’agit de prendre la main dans le sac. Un ancien copain de collège, consommateur, avec lequel il a eu autrefois des démêlés, va être recruter comme « taupe » en échange d’une fuite au Brésil avec sa dulcinée. Devenu témoin protégé, il va devoir raconter comment fonctionne le trafiquant. Mais, est-il fiable ? Un autre baron de la drogue, Assem Rashidi, alias la Vipère, fait également l’objet d’une surveillance, et William participe au plan mis en œuvre par l’équipe. L’enquête policière est sympathique, sur fond de mariage, voyage de noces à Rome, pour William et Beth, et de divorce tonitruant (allez, j’ose, abracadabrantesque !) avec argent sale, tableaux de grands maîtres, notamment Vermeer pour Faulkner. J’ai lu ce livre d’une traite car je voulais respirer entre deux romans forts de cette rentrée. J’ai aimé les relations entre les membres de la famille Warwick : Sir John, le père, avocat représentant la Couronne, sa fille qui doit prouver qu’elle est douée aussi, et William qui a choisi la police au grand dam de son père, après avoir entamé des études d’art. J’ai aimé l’humour, « so british », mais l’histoire en elle-même n’est pas vraiment trépidante. C’était mon premier « contact » avec Jeffrey Archer et je suis restée sur ma faim. L’auteur nous propose un récit drôle et des réflexions sur le monde des dealers intéressantes mais, on les connaît, ce n’est pas mieux chez nous… il faut dire aussi qu’après avoir refermer « Berlin Requiem » c’était ce polar partait avec un sérieux handicap… Lectures en cours, entre autres, : « S’adapter » « La carte postale » et « Enfant de salaud », ce qui explique le besoin d’humour… Un grand merci à NetGalley et aux éditions les Escales qui m’ont permis de découvrir ce roman et découvrir son auteur. #Nivuniconnu #NetGalleyFrance Sortie le 06/10/2021
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lalitote Posté le 26 Juin 2021
    Après « Qui ne tente rien », nous retrouvons le détective William Warwick, nouvellement promu sergent-détective à la brigade des stupéfiants. N’ayez aucune hésitation à lire ce livre si vous n’avez pas lu le premier, il reste facilement compréhensible pour autant il serait dommage de vous privez d’un excellent premier tome. 1986 à Londres, le trafic de drogue prend une ampleur démesurée, l’héroïne arrive par cargaison entière, ce serait peut-être le moment pour William de stopper le baron de la drogue, Assem Rashidi alias la Vipère. Un seul ennemi ne suffisait pas, on retrouve encore une fois Miles Faulkner, un cerveau criminel déjà présent dans le tome 1, qui veut à tout prix déstabiliser William. Alors que celui-ci est en plein préparatif de mariage avec Beth qui travaille dans le milieu de l’art et court après un Vermeer, cette histoire parallèle était rafraichissante. J’ai trouvé le début un peu long à démarrer mais cela n’a pas duré et lorsque le rythme s’installe cela devient dense et attractif jusqu’à la dernière ligne. Les personnages brossés par l’auteur sont hauts en couleur qu’ils soient flics ou truands, on vit une enquête de police passionnante et un procès... Après « Qui ne tente rien », nous retrouvons le détective William Warwick, nouvellement promu sergent-détective à la brigade des stupéfiants. N’ayez aucune hésitation à lire ce livre si vous n’avez pas lu le premier, il reste facilement compréhensible pour autant il serait dommage de vous privez d’un excellent premier tome. 1986 à Londres, le trafic de drogue prend une ampleur démesurée, l’héroïne arrive par cargaison entière, ce serait peut-être le moment pour William de stopper le baron de la drogue, Assem Rashidi alias la Vipère. Un seul ennemi ne suffisait pas, on retrouve encore une fois Miles Faulkner, un cerveau criminel déjà présent dans le tome 1, qui veut à tout prix déstabiliser William. Alors que celui-ci est en plein préparatif de mariage avec Beth qui travaille dans le milieu de l’art et court après un Vermeer, cette histoire parallèle était rafraichissante. J’ai trouvé le début un peu long à démarrer mais cela n’a pas duré et lorsque le rythme s’installe cela devient dense et attractif jusqu’à la dernière ligne. Les personnages brossés par l’auteur sont hauts en couleur qu’ils soient flics ou truands, on vit une enquête de police passionnante et un procès avec des moments forts. William est vraiment à part, j’aime toujours sa capacité à l’auto dérision et suivre son évolution au sein de la brigade se révèle encore captivant. J’aime beaucoup l’écriture de Jeffrey Archer, on sent une aptitude de conteur qui vous prend dans ses filets et ne vous lâche plus. Il faut dire que le scénario est pointu avec de multiples rebondissements et les personnages bien travaillés. Même lorsqu’il s’agit de personnages secondaires, je ne peux m’empêcher de voir en eux de fabuleuses ouvertures à développer dans le prochain tome. Je serai encore une fois présente pour lire la suite des aventures de l’emblématique William Warwick. Bonne lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LeMondeDeMarie Posté le 23 Juin 2021
    Un régal de retrouver la plume exquise et totalement British de Jeffrey Archer. Une nouvelle enquête pour le désormais Brigadier William Warwick et ses collègues de Scotland Yard qui vont s’attaquer à un gros Baron de la drogue, Assem Rashidi, sans pour autant oublier Miles Faulkner dont les mains de la justice n’ont pas encore su se saisir. Des enquêtes distinctes qui se croiseront, des investigations de longue haleine qui vont demander à nos enquêteurs beaucoup de flair et d’ingéniosité. Des malfrats qui ont plus d’un tour dans le sac pour échapper à la justice, de nombreuses ressources pour aboutir à leurs fins malgré leurs entraves. Une narration dans un style et à l’humour British que j’affectionne beaucoup. Un récit qui voit son rythme s’accélérer au fil des pages. Une belle dose de mystère et de bons rebondissements. Avec cette saga autour de la famille Warwick c’est non seulement l’enquête aux côtés de William mais aussi le déroulement d’un procès sous hautes tensions et à l’issue plus qu’incertaine en compagnie de son père et sa sœur. C’est tout aussi prenant que palpitant tant l’auteur aime se jouer de nos nerfs avec une belle dose d’inattendu. Beaucoup de plaisir avec ce second... Un régal de retrouver la plume exquise et totalement British de Jeffrey Archer. Une nouvelle enquête pour le désormais Brigadier William Warwick et ses collègues de Scotland Yard qui vont s’attaquer à un gros Baron de la drogue, Assem Rashidi, sans pour autant oublier Miles Faulkner dont les mains de la justice n’ont pas encore su se saisir. Des enquêtes distinctes qui se croiseront, des investigations de longue haleine qui vont demander à nos enquêteurs beaucoup de flair et d’ingéniosité. Des malfrats qui ont plus d’un tour dans le sac pour échapper à la justice, de nombreuses ressources pour aboutir à leurs fins malgré leurs entraves. Une narration dans un style et à l’humour British que j’affectionne beaucoup. Un récit qui voit son rythme s’accélérer au fil des pages. Une belle dose de mystère et de bons rebondissements. Avec cette saga autour de la famille Warwick c’est non seulement l’enquête aux côtés de William mais aussi le déroulement d’un procès sous hautes tensions et à l’issue plus qu’incertaine en compagnie de son père et sa sœur. C’est tout aussi prenant que palpitant tant l’auteur aime se jouer de nos nerfs avec une belle dose d’inattendu. Beaucoup de plaisir avec ce second volet de la série. Vivement la suite.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ckdkrk169 Posté le 19 Juin 2021
    Je découvre Jeffrey Archer avec ce thriller qui m’a paru assez classique au départ mais dont le rythme démarre progressivement donc faites comme moi et persévérez dans la lecture. Le héros, William, est un brigadier très futé et motivé : une vraie menace pour la pègre en face de lui. Son chef et ses collègues sont des flics déterminés à coincer le baron de la drogue et démanteler ainsi tout le réseau. J’ai aimé aussi les personnages féminins comme Beth la fiancée de William passionnée d’art ou Grace sa sœur une avocate très douée : des seconds rôles qui ont une réelle influence sur le déroulé de l’intrigue. Une histoire qui serait parfaite en version cinématographique, l’écriture s’y prête très bien. Un bon polar assez classique qui nous tient en haleine jusqu’au bout.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !

Lisez maintenant, tout de suite !