Lisez! icon: Search engine
Les Escales
EAN : 9782365695763
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 154 x 240 mm
Nouveauté

Ni vu ni connu

Séverine QUELET (Traducteur)
Collection : Domaine étranger
Date de parution : 10/06/2021
Le nouveau roman de Jeffrey Archer, « conteur de la trempe d’Alexandre Dumas » selon le New York Times.
William Warwick a été promu et intègre la brigade des stupéfiants. Ses membres ont pour objectif prioritaire d’appréhender Assem Rashidi, le fameux baron de la drogue du sud de Londres, connu sous le nom de La Vipère.
Alors que l’enquête progresse, William va devoir faire face à des adversaires redoutables tout...
William Warwick a été promu et intègre la brigade des stupéfiants. Ses membres ont pour objectif prioritaire d’appréhender Assem Rashidi, le fameux baron de la drogue du sud de Londres, connu sous le nom de La Vipère.
Alors que l’enquête progresse, William va devoir faire face à des adversaires redoutables tout droit revenus de son passé. Son ennemi juré, Miles Faulkner, est toujours libre, mais une erreur de jugement de sa part pourrait bien le voir partir en prison. William et sa fiancée Beth s’occupent des préparatifs de leur mariage sans se douter qu’une mauvaise surprise les attend à l’autel.
William devra ruser pour traduire en justice Miles Faulkner et Assem Rashidi en élaborant un stratagème qu’aucun des deux hommes ne pourra prévoir, un piège caché à la vue de tous…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782365695763
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 154 x 240 mm

Ils en parlent

« Rebondissements et suspense » 
Sunday Express

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • culturevsnews Posté le 11 Juin 2021
    Jeffrey Archer revient avec un nouveau roman exceptionnel de la série William Warwick. Ramenant les lecteurs à l’époque glorieuse des années 1980, ce roman policier procédural en impressionnera plus d’un, en particulier ceux qui ont une grande affinité avec les Chroniques de Clifton d’Archer. William Warwick a reçu un cadeau rare au travail : une promotion au grade de sergent-détective, attendue depuis longtemps. Cependant, cette promotion s’accompagne d’un transfert à la brigade des stupéfiants pour une affaire intense qui pourrait lui apporter une grande notoriété. De grandes quantités d’héroïne ont fait leur apparition à Londres, une drogue qui a paralysé l’Angleterre de 1986 et provoqué des vagues au sein de la police métropolitaine. La promotion de Warwick amène un nouveau membre dans l’équipe, le DC Paul Adaja, dont l’intérêt pour le travail bien fait ouvre la voie à une addition réussie à l’équipe. Grâce à la poignée d’informateurs confidentiels à leur disposition, Warwick et l’équipe apprennent qu’il y a une réunion hebdomadaire qui pourrait donner lieu à de nombreuses arrestations, bien que l’emplacement de la Viper reste un secret bien gardé. Au cours d’une série de folles poursuites en voiture, Warwick n’est pas le plus malin lorsqu’il s’agit d’attraper ce gros poisson,... Jeffrey Archer revient avec un nouveau roman exceptionnel de la série William Warwick. Ramenant les lecteurs à l’époque glorieuse des années 1980, ce roman policier procédural en impressionnera plus d’un, en particulier ceux qui ont une grande affinité avec les Chroniques de Clifton d’Archer. William Warwick a reçu un cadeau rare au travail : une promotion au grade de sergent-détective, attendue depuis longtemps. Cependant, cette promotion s’accompagne d’un transfert à la brigade des stupéfiants pour une affaire intense qui pourrait lui apporter une grande notoriété. De grandes quantités d’héroïne ont fait leur apparition à Londres, une drogue qui a paralysé l’Angleterre de 1986 et provoqué des vagues au sein de la police métropolitaine. La promotion de Warwick amène un nouveau membre dans l’équipe, le DC Paul Adaja, dont l’intérêt pour le travail bien fait ouvre la voie à une addition réussie à l’équipe. Grâce à la poignée d’informateurs confidentiels à leur disposition, Warwick et l’équipe apprennent qu’il y a une réunion hebdomadaire qui pourrait donner lieu à de nombreuses arrestations, bien que l’emplacement de la Viper reste un secret bien gardé. Au cours d’une série de folles poursuites en voiture, Warwick n’est pas le plus malin lorsqu’il s’agit d’attraper ce gros poisson, mais il refuse d’abandonner trop vite. Sur une note plus personnelle, Warwick et sa fiancée, Beth, sont impatients de partager leurs noces, planifiant une petite cérémonie qui s’avère être tout sauf calme. Le célèbre cerveau criminel, Malcolm Faulkner, se fait connaître et tente de détruire toute crédibilité de Warwick, bien que le pouvoir de l’amour semble l’emporter. Lorsque l’on apprend que Faulkner est sur le point de recevoir une cargaison de drogue qui pourrait le mettre hors d’état de nuire dans un avenir proche, tout le monde est sur le pont pour faire le coup. Faulkner crie au scandale et fait tout ce qu’il peut pour empêcher les changements, bien que l’équipe de procureurs ne soit autre que Sir Julian et Grace Warwick, le duo père et sœur de notre bien-aimé William. L’affaire suit son cours et le jury est constitué, laissant les tribunaux décider du sort de Faulkner une fois pour toutes. Lorsque Warwick découvre l’endroit où se trouve le Nid de Vipère, il s’empresse de s’y précipiter, même si l’arrestation ne sera en aucun cas pacifique. Les pertes pourraient être massives car ce sont les plus durs des durs, mais Warwick apprendra vite que c’est le dernier de ses soucis. Divertissant de bout en bout, Archer montre qu’il est toujours au sommet de son art. Je suis depuis longtemps un fan de presque tout ce que Jeffrey Archer met sur papier, ayant amassé une grande quantité de romans de grande qualité. Cette nouvelle série, qui est en fait le recueil d’écrits auquel il est fait référence à plusieurs reprises dans les Chroniques de Clifton, se déroule peut-être dans les années 1980, mais elle peut facilement retenir l’attention des amateurs de thrillers. William Warwick est de retour et incarne un merveilleux protagoniste. Bien qu’il soit un flic raisonnable, sa nature extravertie le rend attachant pour beaucoup. Toujours à l’affût de la prochaine percée dans une affaire, Warwick exerce sa magie comme seul Jeffrey Archer pourrait le faire. Avec ses liens étroits avec sa famille et son lieu de travail, le personnage de Warwick se développe tout au long de cette pièce et certains indices laissent penser qu’il devra se diversifier dans le prochain roman, car il est certain qu’il assumera un ou deux nouveaux rôles. Archer réussit également à développer certains de ses personnages secondaires, qui contribuent sûrement à enrichir l’histoire de plusieurs façons. Qu’il s’agisse des autres membres du clan Warwick ou de ceux qui travaillent au sein du Met, chacun d’entre eux enrichit le récit de manière efficace et fait progresser l’intrigue toujours en cours d’élaboration d’Archer. Alors que certains sont des personnages récurrents, il y a une poignée de personnages uniques et forts, qui gardent le lecteur diverti tout au long du livre. Le livre s’avère très divertissant, faisant progresser la série tout en restant très réaliste. Se déroulant à la fin des années 1980, Archer utilise cette toile de fond pour développer une histoire forte avec de nombreuses intrigues qui ne manqueront pas de tenir le lecteur en haleine. Le livre ne donne pas l’impression d’être » daté « , même si le manque de technologie mentionné ne manquera pas d’être remarqué par ceux qui parcourent le récit. Archer utilise son merveilleux style pour emmener le lecteur dans ce voyage tordu, tandis qu’il se perd dans ce récit fort. Avec des chapitres de longueur décente, Archer utilise son style pour injecter des détails dans l’histoire, laissant le lecteur s’imaginer les choses au fur et à mesure qu’elles se produisent. Les cliffhangers sont omniprésents et le développement de certaines intrigues secondaires rend l’attente du prochain livre indispensable.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !

Lisez maintenant, tout de suite !