Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355841880
Code sériel : 107
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 220 mm

Nobody

Élodie LEPLAT (Traducteur)
Date de parution : 13/06/2013

Après Je ne suis pas un serial killer et Mr Monster,
l’aventure la plus déjantée de John Wayne Cleaver.

Si l’envie vous prend de jouer au chat et à la souris avec un serial killer, dites-vous bien que vous serez
toujours la souris. L’avertissement, qui vaut pour tout le monde, ne semble avoir aucune prise sur John Wayne Cleaver. Obsédé par les tueurs en série, celui-ci n’a en effet aucun...

Si l’envie vous prend de jouer au chat et à la souris avec un serial killer, dites-vous bien que vous serez
toujours la souris. L’avertissement, qui vaut pour tout le monde, ne semble avoir aucune prise sur John Wayne Cleaver. Obsédé par les tueurs en série, celui-ci n’a en effet aucun scrupule à entrer dans le jeu.
Il faut dire que John a un atout de taille dans sa manche : des pulsions homicides incontrôlables. Il lui arrive en effet à lui aussi, de temps à autre, de se transformer en monstre assoiffé de sang. Aussi a-t-il décidé de s’attaquer aux éléments les plus meurtriers de la société plutôt que de s’en prendre à d’innocentes victimes. Cette fois, le serial killer qu’il a choisi de défier en l’attirant dans sa petite ville tranquille de Clayton se nomme Nobody. Après quelques interminables semaines d’attente, des meurtres commencent enfin à ensanglanter Clayton. Nobody est bel et bien là. Et la partie peut commencer.


Fidèle à son habitude, Dan Wells nous offre un nouveau cocktail d’humour noir et de suspense. Servi bien frappé.


Dan Wells est né en 1977. Après Je ne suis pas un serial killer et Mr Monster, publiés chez Sonatine Éditions, Nobody est l’ultime volume de la trilogie consacrée à John
Wayne Cleaver.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355841880
Code sériel : 107
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • TrueDuck Posté le 2 Septembre 2019
    Très bon 3e tome ! Je mets 8/10 comme pour les précédents car pour moi, ils forment un tout. C'est une seule et même histoire qui se tient de bout en bout et ne se lâche pas. On navigue entre du très réel avec les autopsies et l'amour familiale en passant par les amours de lycée et du fantastique avec les démons et autres divinités qui, au final, font le sel de ces tranches de vie. Il y a 7 tomes en VO et je serai là dès qu'ils auront été traduits ! John Wayne Cleaver n'est pas du tout à la hauteur de Dexter comme je le pensais en lisant le 1e tome, mais c'est un très bon remplaçant temporaire ! Sa connaissance des tueurs en série est impressionnante et passionnante. À réserver cependant aux amateurs de léger fantastique. Perso, je n'aimais pas trop et j'y prends goût avec cette série !
  • Sharon Posté le 22 Mai 2019
    A la fin du tome 2, John Cleaver avait lancé un défi à Nobody, dont il a tué le complice dans le tome précédent. Nobody le traque donc, tout en semant autour de lui ce qui s'apparente le plus à de la désolation. Oui, la ville de Clayton peine à se remettre de ce qu'elle a vécu au cours de cette année, et ce n'est pas le suicide de plusieurs adolescentes qui permettra à la ville de se remettre. John, lui, a pris ses distances avec Brooke, pas de son fait : ce qu'ils ont vécu dans le tome précédent (pour être précise, dans le dernier tiers) n'est pas vraiment de nature à fédérer un rapprochement entre les deux adolescents. Pourtant, cela pourrait presque être cela : des histoires d'adolescents et de personnes qui estiment faire tout ce qu'il faut pour que ces jeunes gens parviennent à  un plein épanouissement personnel. Ainsi, Avril, la mère de John, décide d'écarter son fils du funérarium familial dans lequel il donnait un coup de main depuis un temps certain. Un peu tard, me direz-vous. Pas forcément, pas nécessairement, réponse presque normande. Et pas forcément non plus définitif : les événements s'accélèrent dans ce dernier... A la fin du tome 2, John Cleaver avait lancé un défi à Nobody, dont il a tué le complice dans le tome précédent. Nobody le traque donc, tout en semant autour de lui ce qui s'apparente le plus à de la désolation. Oui, la ville de Clayton peine à se remettre de ce qu'elle a vécu au cours de cette année, et ce n'est pas le suicide de plusieurs adolescentes qui permettra à la ville de se remettre. John, lui, a pris ses distances avec Brooke, pas de son fait : ce qu'ils ont vécu dans le tome précédent (pour être précise, dans le dernier tiers) n'est pas vraiment de nature à fédérer un rapprochement entre les deux adolescents. Pourtant, cela pourrait presque être cela : des histoires d'adolescents et de personnes qui estiment faire tout ce qu'il faut pour que ces jeunes gens parviennent à  un plein épanouissement personnel. Ainsi, Avril, la mère de John, décide d'écarter son fils du funérarium familial dans lequel il donnait un coup de main depuis un temps certain. Un peu tard, me direz-vous. Pas forcément, pas nécessairement, réponse presque normande. Et pas forcément non plus définitif : les événements s'accélèrent dans ce dernier tome de la trilogie, et je ne vous dirai pas que le dénouement est surprenant, non, je vous dirai qu'il nous remémore ce qui s'est passé dans les deux précédents tomes. John disait qu'il n'était pas un serial killer, et il n'a pas l'intention d'en être un. A quand la traduction de la seconde trilogie mettant en scène John Wayne Cleaver ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sabine57 Posté le 15 Avril 2019
    Voilà j'ai terminé le troisième de cette trilogie que j'ai vraiment adoré, très prenante et surprenante car il y a de la magie dans les trois tomes. Le calme était revenu dans la petite ville de Clayton, déjà deux affaires résolues pour John serial killer en herbe, quand il se remet à pleuvoir des cadavres en bien piteuse état, et John se sent impuissant face à la vague de suicides de certaines de ses amies. Le final de cette histoire m'a vraiment mis la larme à l'œil, nos personnages sont confrontés à un nouveau démon Nobody qui a le pouvoir de se glisser partout et même dans nos êtres chers, donc j'ai dû accrocher mes tripes et jusqu'à la fin émotions et surprises étaient au rendez-vous.
  • Jeffx Posté le 22 Mars 2019
    Ce tome 3 rattrape très largement le tome 2. N'hésitez pas à le lire, si vous avez aimé le premier, même si le 2ème vous a laissé hésitants. On retrouve l'écriture du premier. John grandit et sa gestion de sa psychopathie s'en trouve changée. L'univers créé est vraiment bien rendu et les personnage intéressants. On sort quand même des poncifs habituels, même si on est à la limite de la littérature young adult. L'auteur a enfin compris que si on lit ce tome, ce n'est pas pour se retaper toutes les réflexions déjà abouties du tome 1 et redites encore et encore dans le tome 2. On se concentre donc sur de nouvelles choses, en particulier les interactions sociales de John, ainsi qu'une enquête intéressante. Je n'ai aucun regret sur les 3 tomes au final, même si le 2 n'est vraiment pas au niveau. J'ai tellement aimé le monde créé et le héros que je vais lire la seconde trilogie en anglais (oui, l'auteur a encore écrit 3 romans et une nouvelle dans cet univers), j'ai bien peur qu'elle ne sorte jamais en Français.
  • sbass Posté le 26 Juillet 2018
    J'ai terminé aujourd'hui Nobody de Dan Wells. C'est le tome 3 de la saga (Je ne suis pas un serial Killer et Mr Monster sont les deux premiers). On suit l'histoire de John, jeune sociopathe qui aide sa mère à son travail au funérarium. Mais la ville de John attire souvent des serial killers... Et pas toujours très humain. . . #9904;️ Ce dernier tome clôt parfaitement cette trilogie pleine de noirceur et de meurtres. Le personnage de John est toujours aussi spécial et marquant, ça m'a fait plaisir de le retrouver 💛 J'ai adoré cette saga qui mêle thriller, fantastique et suspens ! Ce final est à la hauteur de mes attentes, bien que je sois un peu triste de dire au revoir à cette histoire. Dan Wells est un excellent auteur, et il a su créer un personnage atypique mais terriblement attachant ❤️ .
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !