En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Noir est mon double

        Belfond
        EAN : 9782714458896
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 264
        Format : 140 x 225 mm
        Noir est mon double

        Date de parution : 02/10/2014
        Bastion historique de la protection des droits de l’homme, l’Europe est aujourd’hui vulnérable. Un thriller haletant et hyper-documenté qui révèle le nouveau visage du trafic d’organes : une filière haut de gamme implantée au cœur des hôpitaux européens.

         
        Charenton-le-Pont. Sous l’objectif d’un témoin pétrifié, la petite Magali, 10 ans, est enlevée en pleine rue. Le coupable : un pédophile et tueur en série bien connu de la police. Mais cette fois on ne retrouve pas le corps, et la mécanique du crime ne correspond pas à son mode... Charenton-le-Pont. Sous l’objectif d’un témoin pétrifié, la petite Magali, 10 ans, est enlevée en pleine rue. Le coupable : un pédophile et tueur en série bien connu de la police. Mais cette fois on ne retrouve pas le corps, et la mécanique du crime ne correspond pas à son mode opératoire. Pour Sam Volopian, de l’Office central des disparitions inquiétantes de personnes, le pédophile n’est qu’un homme de paille dans cette affaire. Il est le paravent destiné à dissimuler le véritable commanditaire du kidnapping : Nerva, gangster albanais à tête de squale et chef d’un puissant réseau de grand banditisme.
        Tandis que Volopian remonte un par un les intermédiaires menant au Squale, son rival, Alexander, justicier sans foi ni loi, le devance dans une course effrénée pour récupérer la petite Magali. Containers à organes voyageant dans les valises diplomatiques, hôpitaux italiens abritant des greffes illégales : à travers toute l’Europe, Volopian et Alexander s’affrontent tout en traquant Nerva et démêlent les fils d’un trafic d’organes tentaculaire impliquant équipes de courtiers, médecins et infirmiers légaux. Une organisation hygiénique, sûre ; aussi confortable qu’une structure privée.
        Les pays riches d’Europe n’ont plus aucune garantie de sécurité et d’éthique, et, dans la voiture de Nerva, la petite Magali s’achemine vers une fin tragique.

         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714458896
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 264
        Format : 140 x 225 mm
        Belfond
        19.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • ROUMANOFFBE Posté le 31 Août 2015
          Bien ficelé, entraînant, chapitres courts, l'intrigue tient le coup jusqu'à la fin du livre, un vrai bon moment de plaisir, pas facile de lâcher le livre pour faire autre chose :-) Et en plus, l'auteur nous entraîne jusque dans les rues de Bruxelles et même dans les rues qui me sont proches.
        • MesNouvellesLectures Posté le 28 Décembre 2014
          L’histoire commence après la disparition de la petite Magali. C’est une fillette de dix ans qui a été enlevée en plein rue, et la police va vite trouver qui est le coupable : Jean-Christophe Rombeux car il a été filmé. C’est donc le début d’une folle course poursuite sanglante a travers toute la France. Mais juste avant que la police n’arrive à l’arrêter, il se fait éliminer par un sniper. Nous suivons l’aventure / l’enquête de deux personnages qui sont a priori très différents mais au fur et à mesure de l’histoire, on peut se rendre compte qu’il y a pas mal de similitude entre les deux, même si leurs méthodes font fondamentalement différentes. Il y a tout d’abord Samuel Volopian, un fonctionnaire de police qui travail dans les bureaux pour retrouver des personnes disparues. Toute l’affaire avec Magali va réveiller en lui des souvenirs de son passé et s’est donc investi sentimentalement dans l’enquête et il a donc un peu de mal à se faire à l’idée qu’elle soit morte, surtout que son corps n’a pas été retrouvé. Mais ce qui va encore plus le travailler, c’est qu’il avait eu un nouveau coéquipier juste avant l’affaire de la disparition de la... L’histoire commence après la disparition de la petite Magali. C’est une fillette de dix ans qui a été enlevée en plein rue, et la police va vite trouver qui est le coupable : Jean-Christophe Rombeux car il a été filmé. C’est donc le début d’une folle course poursuite sanglante a travers toute la France. Mais juste avant que la police n’arrive à l’arrêter, il se fait éliminer par un sniper. Nous suivons l’aventure / l’enquête de deux personnages qui sont a priori très différents mais au fur et à mesure de l’histoire, on peut se rendre compte qu’il y a pas mal de similitude entre les deux, même si leurs méthodes font fondamentalement différentes. Il y a tout d’abord Samuel Volopian, un fonctionnaire de police qui travail dans les bureaux pour retrouver des personnes disparues. Toute l’affaire avec Magali va réveiller en lui des souvenirs de son passé et s’est donc investi sentimentalement dans l’enquête et il a donc un peu de mal à se faire à l’idée qu’elle soit morte, surtout que son corps n’a pas été retrouvé. Mais ce qui va encore plus le travailler, c’est qu’il avait eu un nouveau coéquipier juste avant l’affaire de la disparition de la petite, et en dehors du fait que celui-ci a couché avec la femme de Volopian, il trouve étrange que ce fameux coéquipier été sur les lieux de l’arrestation programmé de Rombeux sans avertir personnes et que celui-ci a disparu juste après. Mais le pire, c’est que personne ne le connais au final, aucune trace de mutation, de stage d’échange ou autre. Volopian est donc très motivé pour le retrouver, certes pour se venger mais aussi pour lui poser des questions sur son implication dans l’affaire Rombeux. Mais en enquêtant, il va se rendre compte que quelqu’un d’autre pourrait être mêlé à l’affaire et en essayant de l’identifier et retrouver sa trace, il va devoir traverser l’Europe et il va découvrir que l’affaire est beaucoup plus compliquée et plus importante qu’il ne le pense. Il y a aussi Alexander von Niemand, nous le retrouvons alors qu’il est à la recherche depuis plusieurs mois d’une personne. Il a près a tout pour mettre la main sur lui mais aussi de découvrir son réseau, c’est pour cela qu’il avait infiltré la PJ il y a quelque mois, car il avait eu un tuyau comme quoi Rombeux et l’homme qu’il recherchait été liés. Lui aussi va parcourir de nombreux pays de l’Europe en suivant à la trace sa cible, mais il va vite se rendre compte que son comportement est assez étrange et qu’il et sur un « gros coup ». Mais son pistage va être difficile à cause de sa maladie car pour pouvoir bouger ses membres, il doit obligatoirement les regarder sinon il ne peut pas les contrôler. Donc dans cette enquête les deux hommes vont suivre des pistes différentes qui vont étrangement les mener aux même endroits et ils vont devoir faire de choix sur leurs priorités. Il y a pas mal de clichés dans toute cette enquête, mais elle est tout de même intéressante, les deux personnages ont des caractères intéressants et tout cela sur un fond de trafics en tout genre. Au final, cette lecture n’est pas un coup de cœur, mais c’est tout de même une lecture agréable, l’enquête a un bon rythme, on a le point de vue des deux personnages et l’histoire est bien ficelée. Mais vu que c’est quand même assez classique dans l’ensemble, je ne pense pas que l’histoire soit très mémorable pour moi. Mais je tiens quand même à préciser que j’ai passé en bon moment en lisant ce livre ^^
          Lire la suite
          En lire moins
        • GabySensei Posté le 28 Novembre 2014
          Un obscur fonctionnaire de police, qui travaille aux archives du service des personnes disparues, se met en tête de retrouver un criminel mafieux responsable de la disparition de plusieurs personnes. Son enquête va le pousser à mettre au jour un effroyable trafic d'organe au sein de l'Union Européenne. L'écriture est efficace mais pas très originale. Les clichés se révèlent assez nombreux, si bien que je ressors de ce livre avec un sentiment mitigé. J'ai pris plaisir à le lire, mais sitôt refermé, je l'ai déjà oublié. L'auteur a déjà été plus inspiré. Rosto est le pseudo sous lequel Philippe Ségur écrit des romans noirs. J'avais déjà lu "La Métaphysique du chien" que j'avais beaucoup plus apprécié. Ce livre reste donc une bonne détente mais il ne bouleversera pas le panthéon du polar.

        Ils en parlent

        "Sous le pseudo de Rosto, Philippe Ségur signe un roman de gare aux limites du pulp, idéal pour un voyage en TGV."
        Figaro Mag
        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.