Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809822274
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 431
Format : 156 x 241 mm

Noir sanctuaire

,

Sebastian Danchin (Traducteur)
Date de parution : 03/05/2017
Après une mauvaise rencontre dans les marais d’Exmouth, Massachusetts, l’agent spécial du FBI Aloysius Pendergast est porté disparu…Bouleversée par la perte de son protecteur, Constance Greene se retire dans les souterrains du manoir de Pendergast, au 891 Riverside Drive, à New York, où une bien mauvaise surprise l’attend…Diogène, le frère... Après une mauvaise rencontre dans les marais d’Exmouth, Massachusetts, l’agent spécial du FBI Aloysius Pendergast est porté disparu…Bouleversée par la perte de son protecteur, Constance Greene se retire dans les souterrains du manoir de Pendergast, au 891 Riverside Drive, à New York, où une bien mauvaise surprise l’attend…Diogène, le frère cadet d’Aloysius, que tout le monde croyait mort, fait sa réapparition et réussit à convaincre la jeune femme de le suivre sur une île mystérieuse.Sur place, il lui fait visiter son sanctuaire, un petit temple à colonnades aux hautes fenêtres munies de vitres anthracite, où il collectionne les souvenirs de tous ses crimes et forfaits.Croyant à un enlèvement, Proctor, l’indéfectible majordome de Pendergast, s’est lancé à leur poursuite, mais il semble toujours avoir un coup de retard sur Diogène.Quels sont les noirs desseins de ce dernier ? Pourra-t-il enfin se venger de son aîné à qui il voue une haine farouche ? À moins que Constance ait elle aussi échafaudé un plan machiavélique… 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809822274
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 431
Format : 156 x 241 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • BLaval44 Posté le 11 Août 2020
    La suite directe du tome précédent où disparaissait Pendergast (bon, on savait tous qu'il allait revenir) ... mon problème, c'est le retour de Diogène ... et là, pour moi, c'est trop ... bon, j'aime beaucoup le développement de Proctor et l'ambiance générale ... mais ce n'est pas mon Pendergast préféré ! Sinon, pour les amateurs, bonne aventure, pleine d'action et de surprises !
  • beauscoop Posté le 21 Mai 2020
    La suite de Mortel sabbat, qu'il est préférable d'avoir lu pour bien apprécier et comprendre les rappels des actions et personnages mentionnés. Cette suite démarre sur les chapeaux de roues avec une première aventure nous conduisant en Afrique du sud via Terre Neuve. L'action ne manque pas, tout au long du roman d'ailleurs. Les auteurs nous placent sur des fausses pistes à plusieurs reprises: Preston pris dans des traquenards, mort d'Aloysius péri en mer, kidnapping de Constance, réapparition du jumeau Diogène, amoureux de la belle Constance toujours de plus en plus énigmatique et difficile à comprendre. De l'action des revirements, renversements de situations, des crimes, des morts. Le tempo vif et sans fin donne l'un des meilleurs épisodes de la série. L'histoire est riche en informations sur la famille Pendergast et sur Aloysius lui même, qui avoue en fin d'ouvrage aimer Constance, sans pour autant abandonner sa suffisance, et par voie de conséquence le couple se disloque une fois de plus.
  • Tatooa Posté le 25 Février 2019
    C'est toujours avec grand plaisir que je retrouve Pendergast et ses acolytes, et ce depuis Relic, il y a des lustres ! (Et comme je le dis toujours, si vous voulez lire cette série, commencez-là au début, sous peine de vous retrouver totalement perdus car les personnages apparaissent et évoluent au fil des tomes, et les lire dans le désordre n'a aucun sens !). Ce dernier tome "poche" ne déroge pas à la règle (le prochain sort en mai 2019, déjà dans mon "panier", lol). Et même si les rebondissements font un peu artificiels, "capillotractés" et tirent en longueur, bah dans le fond, on s'en fiche (je dis on parce que mon homme est fan de la série également). On adore ces thrillers fantastiques et on en redemande, on dévore et on attend la suite, voilà, c'est dit, parce que Pendergast, bah c'est une drogue livresque, on a du mal à s'en passer... J'ai déjà lu toute la saga deux fois (comme celle de Connolly), nul doute qu'un de ces jours je la reprendrai une troisième du début...
  • lau2810 Posté le 27 Août 2018
    Formidable, malgré la disparition de Pendergast dans "Mortel sabbat", ce n'est pas la première fois qu'il disparaît tragiquement et qu'il revient vivant, heureusement c'est le héros. Il faudrait se renouveler un peu messieurs. Ils font même disparaître les autres personnages. La vilaine critique est faite, je n'en reste pas moins enchantée de ce roman qui m'a pris et que j'ai lâché à la fin, qui soit dit en passant est cousue de fil blanc. Diogène, se racheter après ce qui s'est passé autant croire au Père-noël. On le reverra c'est couru d'avance. J'ai pourtant adoré ce bouquin, plus on me prend pour une pomme, plus j'aime, que voulez-vous on ne se refait pas. Je vous souhaite à tous une bonne lecture en compagnie de notre agent préféré et de tout son petit monde très fantasque.
  • Miguel33 Posté le 7 Juin 2018
    Seizième tome de la série « une enquête de l’inspecteur Pendergast » et découverte pour moi qui ne connaissais la série que de nom. Il n’est pas trop dérangeant de ne pas avoir lu les tomes précédents, même si cela peut permettre une meilleure compréhension de la situation et des personnages. Dès le début du roman, le ton est donné avec une course poursuite à travers le globe. Il y a du rythme, ainsi que des moments plus lents. Cela est dû à un retour en arrière qui permet de comprendre la situation dans son ensemble. J’ai trouvé que les personnages avaient de l’épaisseur, même s’ils sont stéréotypés. On reste dans le vraisemblable, mais le roman n'est pas totalement réaliste. Les personnages sont tous des James Bond. [...] Lire la suite sur:
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.