Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265154841
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 210 mm
Nouveauté

NOIR

Collection : Fleuve noir
Date de parution : 01/04/2021
Apocalypse – La série
De nouvelles menaces mettent notre monde en péril...
Au moment où les dix-huit transformateurs alimentant Paris et sa banlieue en électricité explosent simultanément, le noir tombe sur la capitale et ses environs. La nuit est totale, le danger inédit. En quelques heures à peine, les rues sombrent dans le chaos. Les scènes de pillages et de violence se... Au moment où les dix-huit transformateurs alimentant Paris et sa banlieue en électricité explosent simultanément, le noir tombe sur la capitale et ses environs. La nuit est totale, le danger inédit. En quelques heures à peine, les rues sombrent dans le chaos. Les scènes de pillages et de violence se multiplient. La tension monte.
Immédiatement, Hugo Kezer, chef de groupe à la brigade criminelle, prend le commandement de la cellule de crise mise en place pour répondre à l’urgence de la situation. Il doit avant tout comprendre qui se cache derrière cet acte criminel, cette organisation aussi élaborée. Et les raisons pour lesquelles ce black-out a été si minutieusement orchestré.
Une course contre la montre s’engage alors pour Kezer, d’autant plus éprouvante que les menaces sont nombreuses et pourraient bien mettre en danger celles et ceux qu’il aime…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265154841
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • blondesNlitteraires Posté le 14 Juin 2021
    31 octobre. Une attaque simultanée sur les transformateurs parisiens prive la capitale d'électricité. Un black-out sans précédent aux répercutions catastrophiques. L'histoire :      Hugo Kezer travaille à la Crim'. Il a été promu/placardé depuis une "bourde" qui a coûté la vie à quelques personnes. Une descente en enfer qui a commencé avec la mort de son fils. Alors, quand il apprend que Grégoire Mallard, l'homme qu'il a arrêté le jour de la "bourde", n'a pas respecté sa conditionnelle, il se lance dans l'affaire.      Une affaire qui se complique avec le burn-out et la fuite d'un parrain gitan de la prison de Fresnes. Et si tout était lié ?      Hugo peut compter sur Franck, son lieutenant. Surtout qu'il s'est mis à dos son patron et quelques collègues qui le verraient bien tomber. Et que sa femme et lui sont en instance de divorce. Il néglige sa femme et sa fille pour son métier, ce qui n'est pas sans conséquences.      L'enquête menée par deux équipes du Bastion (nouveau lieu de la police qui a quitté le célèbre 36 quai des Orfèvres) est haletante. Elle se fait à moitié en collaboration, à moitié en tentative de doubler l'autre (suite à des... 31 octobre. Une attaque simultanée sur les transformateurs parisiens prive la capitale d'électricité. Un black-out sans précédent aux répercutions catastrophiques. L'histoire :      Hugo Kezer travaille à la Crim'. Il a été promu/placardé depuis une "bourde" qui a coûté la vie à quelques personnes. Une descente en enfer qui a commencé avec la mort de son fils. Alors, quand il apprend que Grégoire Mallard, l'homme qu'il a arrêté le jour de la "bourde", n'a pas respecté sa conditionnelle, il se lance dans l'affaire.      Une affaire qui se complique avec le burn-out et la fuite d'un parrain gitan de la prison de Fresnes. Et si tout était lié ?      Hugo peut compter sur Franck, son lieutenant. Surtout qu'il s'est mis à dos son patron et quelques collègues qui le verraient bien tomber. Et que sa femme et lui sont en instance de divorce. Il néglige sa femme et sa fille pour son métier, ce qui n'est pas sans conséquences.      L'enquête menée par deux équipes du Bastion (nouveau lieu de la police qui a quitté le célèbre 36 quai des Orfèvres) est haletante. Elle se fait à moitié en collaboration, à moitié en tentative de doubler l'autre (suite à des querelles internes et des règlements de compte.) Surtout lorsque Hugo décide de se la jouer perso. Plongée dans le noir, Paris est victime d'émeutes et de pillages. Les services de secours sont dépassés. Les règles habituelles ne s'accordent plus à cette nouvelle ambiance. Retour de lecture :      Un policier/thriller sans temps mort avec beaucoup de punch. Une fois entrée dans l'histoire il s'est transformé en page-turner. Notamment une fois que Hugo décide de ne plus jouer les règles.      Le rythme est donné par l'évolution de l'enquête et l'alternance des personnages. Hugo reste le personnage principal mais nous suivons aussi Mallard et les raisons de son implication, une mère et son fils mourant à l'hôpital, le parrain gitan... Un concept : raconter des scénarios catastrophes      Koz (nom d'emprunt) imagine un scénario catastrophe qui pourrait advenir. Des transfos ont déjà eu des problèmes, comme en 2018 avec la panne de la gare Montparnasse. Ici, il va plus loin : et si un acte criminel était perpétué sur les transfos... Entre profit du gain, vengeance et acte terroriste... tout est possible et il ouvre ces pistes.      D'ailleurs, "Noir", fait partie d'un ensemble : la série Apocalypse. Il est sorti le 1er avril en simultané avec le tome suivant "Rouge". Ce dernier entraine Hugo dans une nouvelle affaire qui reprend nos actualités tous les étés : les grands incendies. Un petit manque d'originalité ?      Les personnages ne sont pas très originaux, particulièrement Hugo, mais ils font très bien leur job. Et comme d'autres lecteurs Babelio, j'ai été étonnée par tout ce que l'on pardonne à Hugo.      En tout cas, tout fonctionne et donne envie de continuer l'aventure avec le prochain tome (en aura-t-il d'autres ?) Le concept me plaît bien. Avis aux amateurs de thriller policier avec des airs de blockbuster américain parfois. Il est prenant et très cinématographique. A suivre avec le tome 2.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Christophe_bj Posté le 13 Juin 2021
    Une nuit, les dix-huit transformateurs qui alimentent Paris en électricité tombent simultanément en panne, plongeant la capitale dans un désordre indescriptible. Hugo Kezer, chef de groupe à la « Crim » se voit confier le commandement de la cellule de crise devant à la fois résoudre le problème et en comprendre les causes, sans aucun doute criminelles. #9679; Malgré le mot qui figure sur la couverture (Apocalypse), il ne s’agit pas d’un roman apocalyptique mais d’un thriller policier. #9679; L’intrigue en est intéressante et son point de départ assez original. Malheureusement, sa mise en œuvre m’a semblé confuse, même si le récit est rythmé et paraît bien documenté. A plusieurs reprises, j’ai dû repartir en arrière pour me souvenir de tel ou tel personnage (il y en a une multitude) ou de tel ou tel détail. #9679; Si le récit va parfois trop vite, paradoxalement il ne s’arrête pas assez sur des événements qui auraient mérité un développement plus ample, en particulier le désordre qui s’empare d’un Paris en plein black-out, sans internet, sans connexion téléphonique. Le traitement de ces scènes est trop elliptique.
  • musemania Posté le 9 Juin 2021
    « Noir » est le premier opus de la série Apocalypse, sortie le 1er avril dernier, simultanément et directement avec un second tome, « Rouge ». Cette série a été imaginée par Koz, pseudonyme d’un auteur français dont peu d’éléments ont, pour l’instant, filtré quant à sa réelle identité. Quoiqu’il en soit, cet auteur nous offre un thriller palpitant qui, dès les premières pages, démarre sur les chapeaux de roue. En cette période anxiogène où, heureusement nous retrouvons petit à petit nos habitudes quotidiennes, ce n’est peut-être pas le livre à mettre entre toutes les mains. Pourtant, il m’a scotchée par son rythme soutenu. Depuis de nombreuses années, je suis une grande amatrice de thrillers apocalyptiques et de dystopies. « Noir » a parfaitement fait son job ! Rien que le pitch m’avait déjà donné très envie de le lire : un soir, les 18 transformateurs alimentant d’électricité le grand Paris explosent et plongent la capitale française dans l’obscurité. Bien entendu, les esprits s’échauffent déclenchant scènes de pillages et tumultes. Alors que la tension s’exacerbe petit à petit au fil des minutes, les menaces se multiplient et les forces de l’ordre doivent être sur tous les fronts. Hugo Kezer, chef de... « Noir » est le premier opus de la série Apocalypse, sortie le 1er avril dernier, simultanément et directement avec un second tome, « Rouge ». Cette série a été imaginée par Koz, pseudonyme d’un auteur français dont peu d’éléments ont, pour l’instant, filtré quant à sa réelle identité. Quoiqu’il en soit, cet auteur nous offre un thriller palpitant qui, dès les premières pages, démarre sur les chapeaux de roue. En cette période anxiogène où, heureusement nous retrouvons petit à petit nos habitudes quotidiennes, ce n’est peut-être pas le livre à mettre entre toutes les mains. Pourtant, il m’a scotchée par son rythme soutenu. Depuis de nombreuses années, je suis une grande amatrice de thrillers apocalyptiques et de dystopies. « Noir » a parfaitement fait son job ! Rien que le pitch m’avait déjà donné très envie de le lire : un soir, les 18 transformateurs alimentant d’électricité le grand Paris explosent et plongent la capitale française dans l’obscurité. Bien entendu, les esprits s’échauffent déclenchant scènes de pillages et tumultes. Alors que la tension s’exacerbe petit à petit au fil des minutes, les menaces se multiplient et les forces de l’ordre doivent être sur tous les fronts. Hugo Kezer, chef de groupe à la Police criminelle, est nommé à la tête d’un nouveau département pour faire face aux nouvelles menaces et trouver l’origine de ce marasme. Si vous avez l’occasion de lire ce livre, vous pourrez le ressentir comme si vous regardiez un film ou une série grâce au style d’écriture très visuel de l’auteur. Au final, le côté apocalyptique se trouve supplanté par une enquête policière hors norme où les vulnérabilités de notre société sont évidemment mises en évidence. Même si tout le monde les connait depuis déjà plusieurs années, les choses ne changent pourtant pas. Les rebondissements ne manquent pas, la tension grandit tout comme la nuit plonge Paris dans le chaos et les personnages s’affirment de façon cohérente. Malgré, peut-être quelques petits clichés, la lecture est tellement prenante qu’on y passe facilement outre et qu’un très bon moment détente est assuré. Bien entendu, on se dit toujours que ça ne peut pas arriver et que c’est tiré par les cheveux mais rappelez-vous, par exemple, on disait bien du Titanic qu’il était insubmersible ou encore que la centrale nucléaire de Tchernobyl était à toutes épreuves, ne l’oubliez pas….
    Lire la suite
    En lire moins
  • Emysbook Posté le 8 Juin 2021
    On se jette à l’eau avec ce thriller apocalyptique. Une lecture que j’ai lu en très peu de temps. Un roman qui change mais qui nous offre une certaine noirceur. imaginez que les 18 transformateur qui alimente Paris et sa banlieue en électricité explose simultanément. Le noir tombe sur la capitale et ses environs. La nuit est totale, le danger inédit. La tension monte. Une course contre-la-montre s’engage alors, d’autant plus éprouvante que les menaces sont nombreuses et pourraient bien mettre en danger celles et ceux que notre chef de groupe à la brigade criminelle aime.. J’ai tout de suite été embarqué par les premières pages de ce bouquin. On se retrouve dans un Paris en péril… Une overdoses de violence s’abat sur le lecteur comme sur les pages et les chapitres. J’ai tout de suite aimé le côté rapide est presque à 1000 à l’heure de ce récit où chaque minute compte et chaque petite victoire est importante pour la suite. Son roman est une vraie bouffée d’adrénaline et pourtant, il m’a manqué ce petit quelque chose qui rend un thriller génial et qui me permet de dire que j’ai adoré l’histoire. En effet, j’ai bien aimé et j’espère simplement que la suite... On se jette à l’eau avec ce thriller apocalyptique. Une lecture que j’ai lu en très peu de temps. Un roman qui change mais qui nous offre une certaine noirceur. imaginez que les 18 transformateur qui alimente Paris et sa banlieue en électricité explose simultanément. Le noir tombe sur la capitale et ses environs. La nuit est totale, le danger inédit. La tension monte. Une course contre-la-montre s’engage alors, d’autant plus éprouvante que les menaces sont nombreuses et pourraient bien mettre en danger celles et ceux que notre chef de groupe à la brigade criminelle aime.. J’ai tout de suite été embarqué par les premières pages de ce bouquin. On se retrouve dans un Paris en péril… Une overdoses de violence s’abat sur le lecteur comme sur les pages et les chapitres. J’ai tout de suite aimé le côté rapide est presque à 1000 à l’heure de ce récit où chaque minute compte et chaque petite victoire est importante pour la suite. Son roman est une vraie bouffée d’adrénaline et pourtant, il m’a manqué ce petit quelque chose qui rend un thriller génial et qui me permet de dire que j’ai adoré l’histoire. En effet, j’ai bien aimé et j’espère simplement que la suite de ce récit qui s’intitule « rouge » m’apportera la petite étincelle qui fait vibrer mon cœur de lectrice. Je tiens quand même à souligner et à mettre en valeur le faite que ce thriller à tous de réaliste et de profondément inquiétant à imaginer surtout dans le monde actuel. D’une très bonne justesse. Alors ça vous fait flipper un Paris dans lumière ? Imaginez ces traqueurs pouvant agir en toute impunité..
    Lire la suite
    En lire moins
  • Zazaboum Posté le 29 Mai 2021
    Nouvelle série éditée par Fleuve Noir : Apocalypse Petite déception au démarrage, il ne s'agit pas d'apocalypse telle qu'on l'entend habituellement, pas de fin du monde, pas de pandémie et pas de zombies ! Mais un thriller/policier qui démarre par le black-out total de Paris et la petite couronne provoqué par des attentats contre les 18 postes de transformation RTE (Réseau de transport d'électricité) qui les alimentent ! Une forme d'apocalypse se déclenche où le côté le plus sombre de l'être humain émerge et je vous laisse les énumérer ! Ténèbres et chaos ont toujours fait bon ménage ! La situation est plus que tendue dans les hôpitaux et les centres de détentions. C'est maintenant que nous faisons connaissance de Hugo Kezer, chef de groupe de la Brigade Criminelle, plus ou moins mis au placard pour bévue ou bavure, c'est selon ! Etonnamment il est chargé de gérer la crise qui se profile et trouver rapidement qui est le cerveau de ces attaques concertées et pourquoi !! Des rivalités éclatent au grand jour, enfin non il fait nuit noire, et chacun va tirer son épingle du jeu ! Difficile d'imaginer les conséquences d'un tel black-out sur une agglomération de plusieurs... Nouvelle série éditée par Fleuve Noir : Apocalypse Petite déception au démarrage, il ne s'agit pas d'apocalypse telle qu'on l'entend habituellement, pas de fin du monde, pas de pandémie et pas de zombies ! Mais un thriller/policier qui démarre par le black-out total de Paris et la petite couronne provoqué par des attentats contre les 18 postes de transformation RTE (Réseau de transport d'électricité) qui les alimentent ! Une forme d'apocalypse se déclenche où le côté le plus sombre de l'être humain émerge et je vous laisse les énumérer ! Ténèbres et chaos ont toujours fait bon ménage ! La situation est plus que tendue dans les hôpitaux et les centres de détentions. C'est maintenant que nous faisons connaissance de Hugo Kezer, chef de groupe de la Brigade Criminelle, plus ou moins mis au placard pour bévue ou bavure, c'est selon ! Etonnamment il est chargé de gérer la crise qui se profile et trouver rapidement qui est le cerveau de ces attaques concertées et pourquoi !! Des rivalités éclatent au grand jour, enfin non il fait nuit noire, et chacun va tirer son épingle du jeu ! Difficile d'imaginer les conséquences d'un tel black-out sur une agglomération de plusieurs millions d'habitants et c'est là en fait le coeur de roman, nous montrer ce qui peut arriver si un jour ou quand un jour la situation arrivera ! L'intrigue est bien montée, intéressante, les enquêteurs, les malfrats et les civils avec des personnalités bien établies mais j'ai trouvé peu crédible le fait d'avoir nommé un homme clairement borderline et dangereux pour diriger les opérations ! Un bon roman noir très prenant parce que comme les inspecteurs on a envie de savoir mais j'ai eu du mal à me débarrasser de mon idée première d'Apocalypse. Pour le second volume je saurais à quoi m'attendre ! #noir #netgalleyfrance Challenge MULTI DEFIS 2021 Challenge MAUVAIS GENRE 2021 Challenge PAVES 2021
    Lire la suite
    En lire moins
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Fleuve éditions

    Fête des Pères : voyage sur le Fleuve noir

    Roman policier français, thriller britannique ou polar américain… votre papa aime les sueurs froides ? Offrez-lui un voyage dans les eaux glaçantes de Fleuve noir ! Paris, Copenhague, la Sicile ou le Brésil… Fleuve éditions vous propose 8 livres et 6 destinations pour une fête des Pères spécial grand frisson !

    Lire l'article
  • News
    Fleuve éditions

    Koz : un auteur mystérieux

    Son identité est inconnue, tenue secrète, mais ce nouvel arrivant sur la scène polar frappe fort, avec deux romans qui paraissent simultanément aux éditions Fleuve : Rouge et Noir. Comme les deux faces sombres d’une même pièce, pour mieux anticiper ce que pourrait devenir notre Monde si nos consciences ne s’éveillaient pas dans un futur proche…

    Lire l'article