RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Nos âmes seules

            Plon
            EAN : 9782259229548
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 132 x 215 mm
            Nos âmes seules

            Date de parution : 20/08/2015
            Au 13e étage d’une tour de la Défense, Clément, jeune ambitieux, tombe sur une drôle de fille. Ils nouent une relation inédite, un contrat faustien...
            *** RENTRÉE LITTÉRAIRE 2015 ***

            Chez Vogal Software, société high-tech perchée au treizième étage de la tour Eole, à la Défense, Clément pilote habilement sa carrière.
            Hyper adaptable, hyper connecté, il analyse, stocke, classe, utilise la moindre inflexion qui finit toujours par trahir ses rivaux. Sa compagne, Myriam, constitue sa meilleure alliée...
            *** RENTRÉE LITTÉRAIRE 2015 ***

            Chez Vogal Software, société high-tech perchée au treizième étage de la tour Eole, à la Défense, Clément pilote habilement sa carrière.
            Hyper adaptable, hyper connecté, il analyse, stocke, classe, utilise la moindre inflexion qui finit toujours par trahir ses rivaux. Sa compagne, Myriam, constitue sa meilleure alliée dans le jeu du pouvoir.
            Mais le monde ne perd pas si facilement de son épaisseur. La vie s'impose, complexe, visqueuse. Elle freine ses gestes, envahit ses pensées, lui fait rencontrer Meryl. Sensible, bizarre, abîmée, la jeune femme n’essaie pas de paraître normale. Sa puissance est incalculable.
            Entre eux, une relation inédite se noue. Une nouvelle alliance est possible, un contrat faustien.
            Clément y perdra-t-il sa liberté ?
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782259229548
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 132 x 215 mm

            Ils en parlent

            « Luc Blanvillain nous invite au cœur du monde de l'entreprise. Cet univers impitoyable ! Avec une écriture précise, parfois chirurgicale, il analyse avec brio les relations humaines, les jeux de pouvoir, le rapport aux autres mais surtout la puissance et la force d'une rencontre inattendue. L'écriture est très fluide, visuelle, parfois sur le fil du rasoir(...). Dans ce roman Luc Blanvillain démontre que l'on peut vivre dans un monde riche en émotions, relations et que, malgré tout, nos âmes sont seules... » - Nathalie Couderc
            Maison de la Presse de Caussade

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • SophieLesBasBleus Posté le 24 Janvier 2016
              Dans la société high-tech où il est un jeune cadre prometteur, Clément n'envisage les rapports humains qu'au regard des bénéfices que sa carrière peut en tirer. Programmé pour réussir, il agit et réagit en parfaite machine à gagner : calculer, analyser, anticiper, contrôler sa vie professionnelle comme sa vie amoureuse avec Myriam, sa compagne. La rencontre imprévue avec l'énigmatique Meryl vient gripper ce mécanisme en y insérant l'infime grain de sable de la spontanéité. La folie de la jeune fille dévie le parcours millimétré de Clément, de manière presque imperceptible tout d'abord jusqu'au chaos intégral. L'étrange relation qui se noue entre eux dérègle l'agencement high-tech, et aussi glacé que le papier des magazines dont Myriam s'inspire pour décorer leur appartement, d'une existence donnée (vendue ?) pour idéale. Luc Blanvillain inscrit son récit dans un présent générateur d'angoisse et traduit finement la soudaine perméabilité de Clément aux autres et aux accrocs de la vie, sans émousser l'opacité du cheminement de son personnage. La focalisation fréquente sur les réflexions et les actes de Clément donne une sensation de vie intérieure isolée, empêchée en quelque sorte. De même que le titre du roman semble être en suspens, en attente, les personnages paraissent soumis à une... Dans la société high-tech où il est un jeune cadre prometteur, Clément n'envisage les rapports humains qu'au regard des bénéfices que sa carrière peut en tirer. Programmé pour réussir, il agit et réagit en parfaite machine à gagner : calculer, analyser, anticiper, contrôler sa vie professionnelle comme sa vie amoureuse avec Myriam, sa compagne. La rencontre imprévue avec l'énigmatique Meryl vient gripper ce mécanisme en y insérant l'infime grain de sable de la spontanéité. La folie de la jeune fille dévie le parcours millimétré de Clément, de manière presque imperceptible tout d'abord jusqu'au chaos intégral. L'étrange relation qui se noue entre eux dérègle l'agencement high-tech, et aussi glacé que le papier des magazines dont Myriam s'inspire pour décorer leur appartement, d'une existence donnée (vendue ?) pour idéale. Luc Blanvillain inscrit son récit dans un présent générateur d'angoisse et traduit finement la soudaine perméabilité de Clément aux autres et aux accrocs de la vie, sans émousser l'opacité du cheminement de son personnage. La focalisation fréquente sur les réflexions et les actes de Clément donne une sensation de vie intérieure isolée, empêchée en quelque sorte. De même que le titre du roman semble être en suspens, en attente, les personnages paraissent soumis à une sorte de sursis, alourdis par d'indéfinissables menaces. Un roman exigeant plein de sinuosités qui résistent, qui questionnent, qui stimulent et qui donnent un reflet assez inquiétant du monde contemporain.
              Lire la suite
              En lire moins
            • fuji Posté le 20 Janvier 2016
              Clément, jeune cadre dynamique, voit sa carrière haut perchée, comme son bureau individuel au 13ème étage d'une tour de la Défense. Myriam est sa compagne et alliée dans ce jeu du pouvoir du monde "moderne". Méryl, fille du grand patron, va être un catalyseur mais dans quel sens? La vie de Clément et Myriam se déroule comme sur les photos des magazines branchés, plus de visuel que de contenu. Un couple qui répond au codes sociaux sans lesquels ils penseraient n'être rien. Le décor et les personnages sont plantés pour nous faire vivre ce conte d'aujourd'hui. C'est un sujet difficile à aborder, le monde de l'entreprise; en effet l'esclavage moderne et consenti,le burn-out, le chômage fait que l'entreprise est à l'origine d'une spirale qui sent mauvais. Clément est un jeune loup mais presque sans l'avoir voulu consciemment, plutôt comme une voie unique s'imposant naturellement à lui. La réussite est une évidence pour lui beaucoup plus accessible à son mode opératoire que de réussir sa vie tout simplement. Que sait-il de la vie, lui l'enfant unique d'un couple sans histoire (sans histoire vraiment ? ) .La question, se l'est-il posée ? Tout fonctionne encore mieux qu'il ne le souhaitait... Cependant, dès les premières minutes de sa rencontre avec Meryl, la... Clément, jeune cadre dynamique, voit sa carrière haut perchée, comme son bureau individuel au 13ème étage d'une tour de la Défense. Myriam est sa compagne et alliée dans ce jeu du pouvoir du monde "moderne". Méryl, fille du grand patron, va être un catalyseur mais dans quel sens? La vie de Clément et Myriam se déroule comme sur les photos des magazines branchés, plus de visuel que de contenu. Un couple qui répond au codes sociaux sans lesquels ils penseraient n'être rien. Le décor et les personnages sont plantés pour nous faire vivre ce conte d'aujourd'hui. C'est un sujet difficile à aborder, le monde de l'entreprise; en effet l'esclavage moderne et consenti,le burn-out, le chômage fait que l'entreprise est à l'origine d'une spirale qui sent mauvais. Clément est un jeune loup mais presque sans l'avoir voulu consciemment, plutôt comme une voie unique s'imposant naturellement à lui. La réussite est une évidence pour lui beaucoup plus accessible à son mode opératoire que de réussir sa vie tout simplement. Que sait-il de la vie, lui l'enfant unique d'un couple sans histoire (sans histoire vraiment ? ) .La question, se l'est-il posée ? Tout fonctionne encore mieux qu'il ne le souhaitait... Cependant, dès les premières minutes de sa rencontre avec Meryl, la toile d'araignée se tisse autour de lui. La fabrication d'une soie cribellée et peignée servant à la fois à protéger les pontes et à alerter en cas de prise d'une proie par les vibrations de cette belle et méticuleuse construction, fait que le lecteur est acteur. L'écriture fluide, avec un vocabulaire choisi et riche, nous happe de la première à la dernière ligne. Cette lecture me fait penser à deux références littéraires : "au bonheur des dames" de Zola pour l'analyse du phénomène sociologique et psychologique et pour l'appât de tout ce qui est moderne et déshumanisé au formidable livre de Georges Pérec "les choses". Luc Blanvillain, rencontré chez Orange, est une belle personne, facile à aborder et qui échange réellement avec les lecteurs.  C'est son premier roman pour adulte, j'espère qu'il récidivera. Enfin moi je serai au rendez-vous.
              Lire la suite
              En lire moins
            • puchkina Posté le 31 Décembre 2015
              Clément travaille pour Vogal Software, une entreprise basée dans une tour de La Défense. Il est en couple avec Myriam avec qui il échafaude des plans de carrière. Il aime son travail, chargé de projets high tech plus ou moins obscurs aux yeux du lecteur. Mais sa vie bien rangée va être bouleversée par sa rencontre avec Meryl, une fille bizarre, décalée, dépressive, qui s’avérera être la fille du pdg de Vogal… Nos âmes seules est un roman extrêmement habile, intelligent, presque houellebecquien, qui raconte de façon très froide, analytique, le quotidien d’une vie bien huilée qui finit par se crisper. Une lecture passionnante malgré un récit clinique et des personnages peu sympathiques.
            • jg69 Posté le 14 Décembre 2015
              "Nos âmes seules" est le premier roman pour adultes de Luc Blanvillain, écrivain spécialisé dans les romans jeunesse. J'ai choisi de lire ce livre pour différentes raisons : le monde du travail dans lequel l'intrigue se situe, d'excellents retours des participantes de l'opération "68 premières fois" et sa jolie couverture qui attire bien le regard. Clément travaille chez Vogal, une société située à la Défense, l'une des entreprises les plus en pointe dans le développement de logiciels. C'est une grande entreprise anonyme et inhumaine où tout sentiment est exclu. Clément, jeune loup de 25 ans, fraichement diplômé d'une école de management et à l'ambition démesurée, se moule parfaitement dans ce monde de requins. En couple avec Myriam, ils forment une équipe d'associés plutôt qu'un couple. Le propos essentiel du livre de Luc Blanvillain est de nous décrire par le menu ce monde impitoyable où tout comportement, toute parole est calculé. Royaume du cynisme, de la manipulation où tout fonctionne par rumeurs, par dénonciations, par fuites d'informations, manigances et par alliances ou désalliances. "Chez Vogal, l'évaluation est permanente. 360°. Tout le monde contrôle tout le monde." Clément rencontre Meryl, une jeune fille mal dans sa peau, étrange, abîmée, celle ci n'a jamais pu se remettre... "Nos âmes seules" est le premier roman pour adultes de Luc Blanvillain, écrivain spécialisé dans les romans jeunesse. J'ai choisi de lire ce livre pour différentes raisons : le monde du travail dans lequel l'intrigue se situe, d'excellents retours des participantes de l'opération "68 premières fois" et sa jolie couverture qui attire bien le regard. Clément travaille chez Vogal, une société située à la Défense, l'une des entreprises les plus en pointe dans le développement de logiciels. C'est une grande entreprise anonyme et inhumaine où tout sentiment est exclu. Clément, jeune loup de 25 ans, fraichement diplômé d'une école de management et à l'ambition démesurée, se moule parfaitement dans ce monde de requins. En couple avec Myriam, ils forment une équipe d'associés plutôt qu'un couple. Le propos essentiel du livre de Luc Blanvillain est de nous décrire par le menu ce monde impitoyable où tout comportement, toute parole est calculé. Royaume du cynisme, de la manipulation où tout fonctionne par rumeurs, par dénonciations, par fuites d'informations, manigances et par alliances ou désalliances. "Chez Vogal, l'évaluation est permanente. 360°. Tout le monde contrôle tout le monde." Clément rencontre Meryl, une jeune fille mal dans sa peau, étrange, abîmée, celle ci n'a jamais pu se remettre de la mort de sa mère survenue lorsqu'elle avait 10 ans. Clément découvre rapidement qu'il s'agit de la fille de son PDG, l'héritière donc...Ils vont vivre une étrange relation sous l’œil plus que bienveillant du père de Meryl qui compte sur Clément pour aider sa fille à se libérer de ses angoisses. L'atmosphère du monde du travail dans ce type d'entreprise est très bien rendue, on ressent parfaitement l'ambiance tendue et suspicieuse, la solitude des uns et des autres. "Pénombre, silence et lenteur. Trois produits de luxe chez Vogal " Cependant je n'ai pas complètement adhéré à l'histoire car j'ai parfois trouvé les personnages un peu trop caricaturaux et peu crédibles. Cela reste, malgré ce bémol, un premier roman très correct.
              Lire la suite
              En lire moins
            • DOMS Posté le 10 Octobre 2015
              Jeune cadre banal et sans histoire, Clément travaille chez Vogal Software. Il vit en couple avec Myriam. Elle organise leur vie avec passion, refait la déco de son appartement pour qu’il soit conforme à l’idéal présenté dans les magazines, coach fidèle et indispensable, elle soutient et aide Clément dans son évolution professionnelle. Car Clément rêve de passer directeur, ambitieux, intuitif, travailleur, il a tous les atouts pour y arriver. Même s’il est un des rares à montrer un peu d’humanité, lorsqu’il prend en compte la vie de la femme de ménage ou les problèmes de JJ son collègue qui ne sait pas comment concilier travail et responsabilité de père. Dans le monde déshumanisé de l’entreprise, les tensions entre collègues s’exacerbent, surtout quand une nouvelle DRH fait son apparition, chacun veut faire de son mieux pour être remarqué du tout puissant grand patron. Clément croise une jeune femme étrange à laquelle il s’attache. Meryl, désorientée et malheureuse, particulièrement énigmatique, va lui démontrer qu’elle sait s’adapter à certains codes, mais semble perdue au quotidien. Cette rencontre va transformer Clément au point de faire exploser sa vie. Sa vie de couple d’abord, sans que ce soit murement réfléchi, comme si... Jeune cadre banal et sans histoire, Clément travaille chez Vogal Software. Il vit en couple avec Myriam. Elle organise leur vie avec passion, refait la déco de son appartement pour qu’il soit conforme à l’idéal présenté dans les magazines, coach fidèle et indispensable, elle soutient et aide Clément dans son évolution professionnelle. Car Clément rêve de passer directeur, ambitieux, intuitif, travailleur, il a tous les atouts pour y arriver. Même s’il est un des rares à montrer un peu d’humanité, lorsqu’il prend en compte la vie de la femme de ménage ou les problèmes de JJ son collègue qui ne sait pas comment concilier travail et responsabilité de père. Dans le monde déshumanisé de l’entreprise, les tensions entre collègues s’exacerbent, surtout quand une nouvelle DRH fait son apparition, chacun veut faire de son mieux pour être remarqué du tout puissant grand patron. Clément croise une jeune femme étrange à laquelle il s’attache. Meryl, désorientée et malheureuse, particulièrement énigmatique, va lui démontrer qu’elle sait s’adapter à certains codes, mais semble perdue au quotidien. Cette rencontre va transformer Clément au point de faire exploser sa vie. Sa vie de couple d’abord, sans que ce soit murement réfléchi, comme si Meryl était le révélateur de tout ce qu’il rêvait de faire sans jamais l’avoir osé. Il casse les codes, se détache des contraintes familiales en particulier vis-à-vis de ses parents, il va également fuir cette vie de couple toute tracée dans laquelle il ne se reconnait pas. Meryl va l’aider à progresser dans son travail pour arriver à son objectif. La question que l’on se pose alors est jusqu’à quel point et à quel prix ? Peut-être au prix de sa véritable liberté d’homme qui ne serait pas soumis aux dictats d’un directeur omniscient et tout puissant. Car Clément va apprendre qu’on est toujours seul, même en équipe, que la solidarité est un vain mot, que l’ambition l’emporte sur l’esprit d’entreprise, et que la loi du plus fort et surtout des tout puissants est souvent la seule qui compte. Tout au long de ce roman, le lecteur se demande qui manipule qui et dans quel but. On suit avec tendresse et parfois avec révolte les évolutions sentimentales et professionnelles de Clément, on a envie de mieux le connaître, le comprendre et l’aider dans le monde impitoyable dans lequel il est plongé, même si je ne l’ai pas trouvé particulièrement attachant. Le rythme est fluide, bien écrit et agréable à lire malgré un sujet à priori difficile.
              Lire la suite
              En lire moins

            les contenus multimédias

            INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
            Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…