En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Notre force est infinie

        Belfond
        EAN : 9782714453082
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 352
        Format : 140 x 225 mm
        Notre force est infinie

        Dominique LETELLIER (Traducteur)
        Date de parution : 04/10/2012

        Les images de ces femmes en blanc héroïques qui ont réussi à chasser Charles Taylor du Libéria ont fait le tour du monde. Parmi elles, Leymah Gbowee, le chef de file du mouvement. Un témoignage renversant, poignant et criant de sincérité sur son combat pour la paix et la démocratie au Libéria et en Afrique de l’Ouest, doublé d’un magnifique portrait de femme. Leymah Gbowee s’est vu remettre le Prix Nobel de la Paix en 2011.

        Inspirant et bouleversant, le témoignage unique d’une femme dont le courage, la passion et l’exceptionnelle force de conviction ont fait renaître l’espoir dans un pays ravagé.

        Leymah Gbowee n’a que dix-huit ans quand la guerre civile éclate au Liberia. Pendant quatorze ans, les troupes de Charles Taylor vont semer la...

        Inspirant et bouleversant, le témoignage unique d’une femme dont le courage, la passion et l’exceptionnelle force de conviction ont fait renaître l’espoir dans un pays ravagé.

        Leymah Gbowee n’a que dix-huit ans quand la guerre civile éclate au Liberia. Pendant quatorze ans, les troupes de Charles Taylor vont semer la terreur et la mort. Premières victimes, les enfants dont le dictateur fait des soldats, et les femmes harcelées, parfois violées par les miliciens.
        Au prix d’une volonté inouïe, Leymah Gbowee va relever la tête. Avec dans le cœur une conviction inébranlable : qu’importe l’ethnie, qu’importe la religion, si elles se rassemblent, les femmes peuvent défier la violence des hommes.

        D’innombrables sittings en terrifiantes confrontations avec les seigneurs de guerre, en passant par une grève du sexe aussi spectaculaire qu’efficace, Leymah Gbowee et son armée de femmes en blanc vont réussir l’impensable : pousser Charles Taylor à l’exil et ramener la paix au Liberia.

        Leymah Gbowee a reçu le prix Nobel de la paix en 2011.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714453082
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 352
        Format : 140 x 225 mm
        Belfond
        19.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • jack56 Posté le 29 Mai 2013
          Le témoignage d'une vie consacrée à la liberté et à la paix. Ce livre m'a fait découvrir de l'intérieur un monde que je connaissais peu finalement. Je suis admiratif de Leymah GBOWEE et de toutes ces femmes car seul, on ne fait rien.
        • Nadael Posté le 1 Février 2013
          Voici le témoignage d'une africaine. Une femme du Libéria qui par sa force de conviction, sa tenacité, sa bonté a réussi à mobiliser des milliers de femmes. En unissant leurs voix et malgré leurs différences ethniques et religieuses, elles se sont fait entendre et ont réussi à déstabiliser l'ordre établi. On se souvient de cette marée de femmes vêtues de blanc, une vraie armée en quête de liberté. Aujourd'hui, le pays se relève doucement d'une guerre civile qui a duré quatorze ans. Charles Taylor (reconnu en 2012 coupable de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre) y avait instauré une dictature. Ses troupes semèrent la terreur partout : 150 000 personnes sont tués, les femmes subissent des violences sexuelles, le peuple entier est affamé et affaibli. Tout est détruit dans les villes et les villages : écoles, hôpitaux, maisons... plus d'eau courante, plus d'électricité. Jeune élève brillante vivant à Monrovia, la capitale, Leymah Gbowee souhaitait devenir pédiatre. Issue d'une famille modeste, elle eut pourtant une enfance heureuse qui se brisa en 1989. Elle n'a que dix-huit ans lorsque la guerre éclate bouleversant complètement son existence et celle de tout un pays. Elle nous raconte à travers ce... Voici le témoignage d'une africaine. Une femme du Libéria qui par sa force de conviction, sa tenacité, sa bonté a réussi à mobiliser des milliers de femmes. En unissant leurs voix et malgré leurs différences ethniques et religieuses, elles se sont fait entendre et ont réussi à déstabiliser l'ordre établi. On se souvient de cette marée de femmes vêtues de blanc, une vraie armée en quête de liberté. Aujourd'hui, le pays se relève doucement d'une guerre civile qui a duré quatorze ans. Charles Taylor (reconnu en 2012 coupable de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre) y avait instauré une dictature. Ses troupes semèrent la terreur partout : 150 000 personnes sont tués, les femmes subissent des violences sexuelles, le peuple entier est affamé et affaibli. Tout est détruit dans les villes et les villages : écoles, hôpitaux, maisons... plus d'eau courante, plus d'électricité. Jeune élève brillante vivant à Monrovia, la capitale, Leymah Gbowee souhaitait devenir pédiatre. Issue d'une famille modeste, elle eut pourtant une enfance heureuse qui se brisa en 1989. Elle n'a que dix-huit ans lorsque la guerre éclate bouleversant complètement son existence et celle de tout un pays. Elle nous raconte à travers ce livre son histoire mêlant sa vie intime de femme, d'épouse et de mère – mariée à un homme volage et violent, plusieurs maternités, les vieux démons qui l'assaillent, la séparation avec ses enfants – et sa survie à la guerre, l'horreur et la peur qu'elle côtoie au quotidien. A aucun moment, elle ne s'apitoie sur son sort. Elle rend compte de la réalité dans ce qu'elle a de plus brute. Ce qu'elle a vu, ce qu'on lui a dit, la mort, la faim, la misère, le chagrin, la violence des hommes, l'exil, les campements... Mais elle est en vie. Ses enfants aussi. Elle comprend qu'il est possible de faire bouger les choses. Et si parfois elle baisse les bras, toujours elle se redresse. Une conscience politique s'éveille en elle. Essayer de s'en sortir, ce n'est pas suffisant. Il faut aller au-delà, aider les autres, voilà le chemin vers lequel il faut cheminer. Ainsi, elle rencontre des gens des milieux associatifs, elle devient assistante sociale, commence par écouter les enfants-soldats, puis elle se rend auprès des femmes qui se livrent entièrement, se mettent à nue, se vident. Etape par étape, elle nous fait le récit tortueux et souvent douloureux de son combat pour la paix, parsemé de dépressions, de solitude, de misère et de l'alcool qui l'aide à tenir. Un récit émouvant d'une femme emplie d'une force infinie devenue une militante incontournable et le porte-parole des femmes africaines. À L'origine de nombreuses associations féminines dans toute l'Afrique, elle a reçu en 2011 avec Ellen Johnson Sirleaf, présidente de la république du Libéria depuis 2006 (première femme chef d'état en Afrique) le prix Nobel de la paix.
          Lire la suite
          En lire moins
        • QuartierLivre Posté le 30 Décembre 2012
          Leymah Gbowee se met à nue : elle raconte sans fards et sans apitoiement ce qui fut sa vie d'avant, d'avant la reconnaissance. Des étapes comme des jalons qui font de cette femme Prix Nobel de la paix 2011, un symbole de la femme africaine. Jeune fille ambitieuse de Monrovia et très vite jeune mère prise dans l'engrenage de la violence ; Leymah Gbowee apprend à ses dépens que la guerre civile - fait de quelques hommes - détruit tout sur son passage - mais plus cruellement encore les femmes et les enfants. Rattrapée par la misère, poursuivie par la dépression et tentée de baisser les bras, elle comprend peu à peu que sa "force est infinie" et se forge un destin à coup de volonté.
        • som Posté le 7 Décembre 2012
          Il me faut tout d’abord exprimer mon immense respect et admiration envers Leymah Gbowee tant pour le courage dont elle a fait preuve tout au long de son existence que l’honnêteté avec laquelle elle se dépeint dans cette autobiographie sans fard, ni complaisance. Leymah Gbowee est une adolescente brillante qui rêve d’être pédiatre alors qu’éclate la guerre civile au Libéria. Sa vie et celle de tous ses compatriotes en seront à jamais bouleversées. De 1989 à 2009, elle va connaître pas moins de deux guerres, l’exil et la douloureuse condition de réfugiée. Par ricochet, sa vie intime sera tout aussi riche et chaotique : 4 maternités rapprochées avec un homme infidèle, alcoolique et violent, des relations compliquées avec ses amants et ses parents, de longues périodes de doutes et de dépressions soignées par la bouteille. Au milieu de ce marasme émerge peu à peu une volonté de lutter qui passe tout d’abord par une aide aux enfants-soldats, autant jouets que victimes du sinistre Charles Taylor, puis par un engagement auprès des femmes-martyrs. Ce combat, mené avec une énergie folle et parfois avec des moyens originaux (la grève du sexe pour pouvoir se faire entendre des hommes), portera ses fruits avec... Il me faut tout d’abord exprimer mon immense respect et admiration envers Leymah Gbowee tant pour le courage dont elle a fait preuve tout au long de son existence que l’honnêteté avec laquelle elle se dépeint dans cette autobiographie sans fard, ni complaisance. Leymah Gbowee est une adolescente brillante qui rêve d’être pédiatre alors qu’éclate la guerre civile au Libéria. Sa vie et celle de tous ses compatriotes en seront à jamais bouleversées. De 1989 à 2009, elle va connaître pas moins de deux guerres, l’exil et la douloureuse condition de réfugiée. Par ricochet, sa vie intime sera tout aussi riche et chaotique : 4 maternités rapprochées avec un homme infidèle, alcoolique et violent, des relations compliquées avec ses amants et ses parents, de longues périodes de doutes et de dépressions soignées par la bouteille. Au milieu de ce marasme émerge peu à peu une volonté de lutter qui passe tout d’abord par une aide aux enfants-soldats, autant jouets que victimes du sinistre Charles Taylor, puis par un engagement auprès des femmes-martyrs. Ce combat, mené avec une énergie folle et parfois avec des moyens originaux (la grève du sexe pour pouvoir se faire entendre des hommes), portera ses fruits avec l’exil du dictateur en 2003 et l’élection d’Ellen Johnson Sirleaf, première femme chef d’état en Afrique, avec qui elle partagera le prix Nobel de la paix en 2011. Tout au long de ce formidable récit, on suit au plus près Leymah. Elle nous fait ainsi partager non seulement l’éveil d’une conscience politique, la construction de stratégies avec comme modèles Gandhi ou Mandela mais aussi la difficulté de concilier une vie de militante de choc avec celle de mère à la tête d’une famille monoparentale qu’elle doit confier à une de ses sœurs, elle en est d’autant plus touchante. A la fin de cette trajectoire, on mesure combien l’éducation, le courage, la rencontre et la confiance de certaines personnes clés constituent les éléments phares d’une émancipation. Le seul petit bémol à apporter serait le style, un peu plat qui affaiblit le propos, les références incantatoires à un Dieu surpuissant et un côté « yes, we can » qui apporte une tonalité de prêche évangéliste parfois pénible pour une lectrice française laïque.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Notre force est infinie nous rappelle que même aux pires moments, le meilleur de l’humanité peut nous éclairer. »
        Archevêque Desmond Tutu
        Prix Nobel de la paix 1984

        « Les mémoires brûlants et marqués par la guerre d’une Africaine engagée pour la paix et les droits des femmes. Une chronique patriote illuminée par le courage et la persévérance de l’auteur. »
        Kirkus Reviews

        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.