Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260020745
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 126
Format : 1 x 205 mm

Notre mariage

Faire-part

Date de parution : 03/01/2013

Quoi de plus terrible que d’être invité au mariage de la seule fille qui ait jamais compté pour soi ?
Comment ne pas regretter d’avoir compris trop tard qu’on l’aimait ; de ne pas avoir su la garder ?
Sous couvert d’un récit drôle et enlevé, Christophe Mouton nous livre en réalité une très sérieuse éducation sentimentale d’aujourd’hui.

Il était venu pour voir de ses propres yeux ce qu’il redoutait tant : le mariage de celle qu’il aimait avec un autre. Il n’a pas été déçu. Du « oui » solennel qui résonne dans la salle des fêtes de la mairie au baiser final – ni trop vorace...

Il était venu pour voir de ses propres yeux ce qu’il redoutait tant : le mariage de celle qu’il aimait avec un autre. Il n’a pas été déçu. Du « oui » solennel qui résonne dans la salle des fêtes de la mairie au baiser final – ni trop vorace ni trop chaste – claquant sous les applaudissements de la foule ; de la joie et de l’émotion mêlées sur le visage des convives à la commisération des vrais et faux amis qui savent quels regrets se cachent derrière la bonne humeur de façade de notre protagoniste ; et, pire encore, jusqu’aux premiers mots d’une innocente perversité prononcés par la mariée lorsqu’elle l’aperçoit au milieu des invités : « Je suis contente que tu sois venu »… Rien, non, vraiment rien ne lui aura été épargné.
Tentant de contenir sa jalousie, et de ne pas confirmer aux yeux des convives sa réputation de mauvais garçon, le narrateur traverse en somnambule cette célébration parfaite, où le raffinement n’a d’égal que l’élégance des convives, où la mariée, tout aussi parfaite, triomphe au bras d’un homme qui n’est pas lui, mais qui devrait l’être. Sur le chemin du retour, il se remémore la rencontre avec celle qu’il vient de laisser à sa nouvelle vie. Sans complaisance avec lui-même, il dissèque les premiers temps de leur relation, avoue sa maladresse, concède n’avoir récolté aujourd’hui que ce qu’il mérite. Inventoriant les raisons de la déliquescence de leur couple : la trop grande place prise par les amis, le refus de grandir, de s’engager, la peur d’être piégé, l’effroi devant l’idée de la paternité, le dégoût du travail salarié, il prend conscience que cette histoire d’amour n’a tout simplement pas survécu à l’immaturité de son protagoniste principal.
Sans être dupe des conventions sociales – qu’il égratigne tout de même au passage –, mais avec une certaine amertume qui n’en est pas moins lucide, le narrateur découvrira au bout du compte que l’amour exige quelques sacrifices. Avec beaucoup d’humour et d’autodérision, Christophe Mouton nous offre ici une réflexion acérée sur l’échec sentimental et une réécriture très personnelle d’un thème invariant de la littérature : le dépit amoureux. Son style, comme l’a écrit à son propos Frédéric Begbeider, est « digne de nos plus illustres moralistes », ce qui ne gâche rien.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260020745
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 126
Format : 1 x 205 mm

Ils en parlent

« Christophe Mouton excelle à rendre le remue-ménage de son personnage, avec cette belle vivacité, ce sens de la formule précise, vacharde, que son premier roman, Un garçon sans séduction, a révélé et que l’on retrouve ici avec plaisir. »
 
Florent Georgesco / Le Monde des livres

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MissReading Posté le 26 Février 2013
    Premier livre de l'auteur que je lis, un vrai bonheur ! Le narrateur nous offre un dialogue intérieur - avec son ancienne petite qui se marie avec un autre- bourré d'humour noir et de sarcasme sur le mariage et la vie à deux, un vrai régal ! Un peu plus sur mon blog...
  • matata59 Posté le 16 Janvier 2013
    Rencontrer la femme de sa vie, se dire qu'on est trop jeune, qu'on veut profiter, qu'il y a le temps avant de se "caser", et se rendre compte, quelques années plus tard, qu'on est vraiment trop con...
  • pilyen Posté le 13 Janvier 2013
    L'an dernier, Christophe Mouton m'avait épaté avec son premier roman "Un garçon sans séduction". Bourré d'humour, original dans sa forme, cela avait été un de mes coups de coeur du printemps même s'il traitait d'un sujet archi rabattu : le mec largué par sa nana. Autant vous dire que je me suis précipité sur la nouvelle parution de ce jeune auteur, avec la curiosité supplémentaire de savoir s'il allait brillamment passer le cap si difficile du deuxième roman. J'ai été surpris par la maigreur du volume, 116 pages avec de grandes marges... plus près de la nouvelle que du roman... Ensuite, le thème, pas vraiment original encore une fois, flirtant sur le mal être du mâle moderne qui ne sait pas vraiment ce qu'il veut. Le narrateur se rend au mariage de son ex copine avec qui il a passé plusieurs années entre amour et séparations. Mais là, c'est bon, elle en a trouvé un autre ...pour la vie. Il rumine, il ressasse, il regrette de l'avoir quittée, il est presque en colère, rongé de jalousie et d'amertume. Durant ce week-end de fête, il s'interrogera sur le pourquoi de cet échec et sur la direction à donner à sa vie s'il veut... L'an dernier, Christophe Mouton m'avait épaté avec son premier roman "Un garçon sans séduction". Bourré d'humour, original dans sa forme, cela avait été un de mes coups de coeur du printemps même s'il traitait d'un sujet archi rabattu : le mec largué par sa nana. Autant vous dire que je me suis précipité sur la nouvelle parution de ce jeune auteur, avec la curiosité supplémentaire de savoir s'il allait brillamment passer le cap si difficile du deuxième roman. J'ai été surpris par la maigreur du volume, 116 pages avec de grandes marges... plus près de la nouvelle que du roman... Ensuite, le thème, pas vraiment original encore une fois, flirtant sur le mal être du mâle moderne qui ne sait pas vraiment ce qu'il veut. Le narrateur se rend au mariage de son ex copine avec qui il a passé plusieurs années entre amour et séparations. Mais là, c'est bon, elle en a trouvé un autre ...pour la vie. Il rumine, il ressasse, il regrette de l'avoir quittée, il est presque en colère, rongé de jalousie et d'amertume. Durant ce week-end de fête, il s'interrogera sur le pourquoi de cet échec et sur la direction à donner à sa vie s'il veut ne pas rester seul. Parce que c'est le drame du jeune homme moderne, rester seul il ne le veut pas mais comme pour vivre à deux, il faut faire des concessions... les décisions sont difficiles à prendre. Présenter comme un monologue intérieur, "Notre mariage" est la version sombre du "garçon sans séduction", les atermoiements d'un homme qui a du mal à quitter l'adolescence, qui ne veut pas s'engager ni perdre sa bande d'amis, continuer à s'éclater sur ses jeux vidéos et surtout ne pas avoir d'enfant. La fin sur le blog
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.