Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782355221279
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 205 mm
Nouveauté

Notre vie chez les riches

Mémoires d'un couple de sociologues

,

Collection : ZONES
Date de parution : 26/08/2021
Le célèbre couple de sociologues de la bourgeoisie livre son autobiographie, des mémoires qui retracent près de six décennies d’une vie studieuse, amoureuse et engagée. L’un issu d’une famille ouvrière des Ardennes, l’autre fille d’un notable de Lozère, ils se rencontrent en 1965 à la bibliothèque de la faculté de... Le célèbre couple de sociologues de la bourgeoisie livre son autobiographie, des mémoires qui retracent près de six décennies d’une vie studieuse, amoureuse et engagée. L’un issu d’une famille ouvrière des Ardennes, l’autre fille d’un notable de Lozère, ils se rencontrent en 1965 à la bibliothèque de la faculté de Lille. Ils ne se quitteront plus. Études de sociologie, mariage précipité, séjour en coopération dans le Sahara marocain, rencontre avec Pierre Bourdieu, entrée au CNRS et puis, à la fin des années 1980, décision de prendre les nantis comme objet d’investigation, avec un premier livre écrit à quatre mains, Dans les beaux quartiers.
On les suit dans leur découverte de cet autre monde social, du Jockey Club aux chasses à courre, en passant par l’Automobile Club de France et ses réceptions au champagne. On accède ainsi aux coulisses d’une recherche qui suppose souvent de déployer des trésors d’ingéniosité pour accéder aux enceintes feutrées de l’entre-soi où se côtoient les grandes familles.
Ce récit agrémenté de nombreuses anecdotes peut se lire tout autant comme une introduction à leurs travaux que comme la traversée d’une époque par un duo singulier, témoin bicéphale des mutations de la société française et de ses élites sur un demi-siècle.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355221279
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 205 mm

Ils en parlent

De leur rencontre en 1956 dans la bibliothèque de sociologie de Lille à leur expérience d’enseignant·es au Maroc, en passant par leurs divers terrains et sujets d’étude – le Bottin mondain, les “ghettos du gotha”, l’oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy –, Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon reviennent sur plusieurs décennies de travaux ayant largement contribué à éclairer les stratégies d’autoconservation de la grande bourgeoisie française. […] Ce sont sans doute les pages consacrées à leur travail en duo qui sont les plus touchantes, Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot décrivant avec beaucoup de pudeur et d’affection la force qu’il et elle se sont mutuellement apportée dans leur travail, et plus globalement tout au long leur vie.
Amélie Quentel / Les Inrocks
Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon ont passé leur vie à observer les riches. Non pas avec la fascination malsaine que ces derniers aimeraient que le bon peuple ait à leur endroit, mais pour mieux comprendre cette classe qui ne veut pas dire son nom. Car toute l’œuvre de ces sociologues de combat montre que la lutte des classes est violemment menée par les dominants. À travers « Notre vie chez les riches », le couple raconte son voyage dans une caste dont ils ne partageaient ni les codes ni les objectifs sociaux et politiques. Un passionnant choc des cultures.
Pierre Chaillan / L'Humanité Dimanche
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER ZONES
Et rentrez dans la communauté des lecteurs de Zones !