En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Nouvelles oubliées

        Robert Laffont
        EAN : 9782221106167
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 396
        Format : 135 x 215 mm
        Nouvelles oubliées

        Delphine GACHET (Traducteur)
        Collection : Pavillons
        Date de parution : 20/05/2009

        Publication des dernières nouvelles inédites en français de Dino Buzzati : la pièce qui manquait encore au puzzle…

        Après Nouvelles inquiètes, la collection « Pavillons » publie Nouvelles oubliées, un nouveau recueil de textes inédits en français. Avec cet ouvrage, le lecteur français a désormais accès à toute l'œuvre narrative de Buzzati.
        Le choix a été fait de classer ces textes selon l'ordre chronologique de leur publication en...

        Après Nouvelles inquiètes, la collection « Pavillons » publie Nouvelles oubliées, un nouveau recueil de textes inédits en français. Avec cet ouvrage, le lecteur français a désormais accès à toute l'œuvre narrative de Buzzati.
        Le choix a été fait de classer ces textes selon l'ordre chronologique de leur publication en Italie : la période couverte s'étend sur plus de vingt-cinq ans ; de 1942 (« Élégance militaire ») à 1968 (« Le mausolée »). Le lecteur retrouvera dans les premières nouvelles l'Afrique que Buzzati connut durant la Seconde Guerre mondiale où, en tant que journaliste, il fut correspondant de guerre et envoyé spécial. À l'autre bout de l'échelle du temps, «Le mausolée» propose des textes d'une tonalité très différente : citons « L'autre Venise », texte poétique qui nous fait découvrir une Venise inhabituelle que seul révèle le crépuscule. Mais le lecteur rencontrera aussi des thèmes qui hantent Buzzati tout au long de sa vie, de son œuvre : des questionnements sur le temps, la mort, le destin, les difficiles relations humaines (parents/enfants, homme/femme, supérieur/subordonné). Sans épuiser la totalité du volume, on peut repérer quelques axes qui lui donnent sa tonalité propre : l'évocation de la vie militaire, la religion et la croyance, et la figure de l'écrivain au travail, qui nous livrent quelque chose de Buzzati, comme homme et comme auteur...
        Il est aussi frappant de voir que, déjà dans ces Nouvelles oubliées, les questions du temps, de la mort, du messager qui vient nous signifier qu'il est l'heure de partir, obsèdent l'auteur.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221106167
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 396
        Format : 135 x 215 mm
        Robert Laffont
        21.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • BrunoA Posté le 18 Avril 2013
          Nouvelles oubliées est un des derniers recueils de nouvelles de Dino Buzzati publiées en Français alors qu'elles étaient, jusque là, inédites. Ce livre permet donc au lecteur français de disposer de la totalité de l'œuvre de Buzzati. La plage de temps couverte par ce recueil fait que l'on retrouve dans le même ouvrage des textes assez dissemblables, avec un style et une tonalité bien différents, les angoisses existentielles de l'auteur s'amplifiant avec le temps. Ce livre présente donc l'intérêt de nous offrir, en un seul ouvrage, une sorte de condensé de l'évolution de Buzzati, et en même temps de nous montrer qu'il n'a pas seulement écrit des textes sombres ou angoissés. Un livre qui permet, en quelque sorte, de boucler la boucle, et de mieux connaître Dino Buzzati.
        • Stemilou Posté le 7 Janvier 2010
          Voici un libre qui ne laissera pas intact tant la noirceur de la vie et les doutes s’en dégagent. J’ai été très surprise par l’écriture fluide de l’auteur, un livre de nouvelles se lit généralement très rapidement et laisse parfois un manque mais Dino Buzzati nous emporte dans son monde et ses peurs notamment la guerre que l’on retrouve au tout début du livre dans Elégance militaire puis la mort, la vie après la mort avec De nouveaux amis bien étranges où il est question d’une ville où tout le monde est en apparence très heureux mais est-ce vraiment le cas ? Est-il au paradis ?! On retrouve également mentionné des messagers de la mort de toute sorte que l’on retrouve dans plusieurs nouvelles comme dans Le cas Aziz Maio où il s’agit d’un pli, « il fixait d’un air effaré le soldat qui lui tendait une lettre », une lettre signifiant qu’il est l’heure de partir, puis il nous décrit la douleur (Le miracle du roi Ignazio). L’auteur nous dépeint également le péché (Le grenier) et la damnation. Tous ces sujets sont sombres, nous révèlent nos craintes et nos doutes. Mais Dino Buzzati n’écrit pas que « des choses... Voici un libre qui ne laissera pas intact tant la noirceur de la vie et les doutes s’en dégagent. J’ai été très surprise par l’écriture fluide de l’auteur, un livre de nouvelles se lit généralement très rapidement et laisse parfois un manque mais Dino Buzzati nous emporte dans son monde et ses peurs notamment la guerre que l’on retrouve au tout début du livre dans Elégance militaire puis la mort, la vie après la mort avec De nouveaux amis bien étranges où il est question d’une ville où tout le monde est en apparence très heureux mais est-ce vraiment le cas ? Est-il au paradis ?! On retrouve également mentionné des messagers de la mort de toute sorte que l’on retrouve dans plusieurs nouvelles comme dans Le cas Aziz Maio où il s’agit d’un pli, « il fixait d’un air effaré le soldat qui lui tendait une lettre », une lettre signifiant qu’il est l’heure de partir, puis il nous décrit la douleur (Le miracle du roi Ignazio). L’auteur nous dépeint également le péché (Le grenier) et la damnation. Tous ces sujets sont sombres, nous révèlent nos craintes et nos doutes. Mais Dino Buzzati n’écrit pas que « des choses mélancoliques et sombres » (Le retour du croquemitaine) il nous entraine aussi dans une réalité qui peut paraître fantastique et magique, il nous le démontre dans Nuit après nuit en parlant des étoiles: « … elles n’habitaient pas la nuit sous leur forme astronomique, […] ce soir il ressemblait davantage à l’espace inexploré des mages de l’Antiquité. » Un espace inexploré comme l’âme humaine dont il essaie de nous faire visiter les recoins. Merci à Blog-O-Book et aux Editions Robert Laffont pour l'envoi.
          Lire la suite
          En lire moins
        • madamedekeravel Posté le 14 Juillet 2009
          Oubliées pourquoi ? te demanderas-tu, curieux comme je te connais. Et bien oubliées de nous seulement lecteurs francophones, puisque ces nouvelles ont été "oubliées" lors de la traduction de recueils de nouvelles de Buzzati en français, comme nous l'explique la traductrice, Delphine Gachet, dans la préface. Des nouvelles donc, très diverses, qui parlent de guerre, de mort, de temps qui passe (...)
        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.