En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Nulle part sur la terre

        Sonatine
        EAN : 9782355846090
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 450
        Format : 140 x 220 mm
        Nulle part sur la terre

        Pierre DEMARTY (Traducteur)
        Date de parution : 24/08/2017
        « De temps à autre apparaît un auteur amoureux de son art, du langage écrit et des grands mystères qui résident de l’autre côté du monde physique. Il y avait William Faulkner, Cormac McCarthy ou Annie Proulx. Vous pouvez maintenant ajouter Michael Farris Smith à la liste. » James Lee Burke


         
        Une femme marche seule avec une petite fille sur une route de Louisiane. Elle n’a nulle part où aller. Partie sans rien quelques années plus tôt de la ville où elle a grandi, elle revient tout aussi démunie. Elle pense avoir connu le pire. Elle se trompe.
         
        Russel a lui aussi...
        Une femme marche seule avec une petite fille sur une route de Louisiane. Elle n’a nulle part où aller. Partie sans rien quelques années plus tôt de la ville où elle a grandi, elle revient tout aussi démunie. Elle pense avoir connu le pire. Elle se trompe.
         
        Russel a lui aussi quitté sa ville natale, onze ans plus tôt. Pour une peine de prison qui vient tout juste d’arriver à son terme. Il retourne chez lui en pensant avoir réglé sa dette. C’est sans compter sur le désir de vengeance de ceux qui l’attendent.
         
        Dans les paysages désolés de la campagne américaine, un meurtre va réunir ces âmes perdues, dont les vies vont bientôt ne plus tenir qu’à un fil.

        Michael Farris Smith possède un style et un talent d’évocation totalement singuliers qui vont droit au cœur du lecteur. Avec ces personnages qui s’accrochent à la vie envers et contre tout, il nous offre un magnifique roman sur la condition humaine.
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782355846090
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 450
        Format : 140 x 220 mm
        Sonatine
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Ben_Tyrion Posté le 14 Janvier 2018
          Un roman qui fonctionne bien, qui a bien des atouts pour plaire et pour convaincre. J'ai été "séduit". Les personnages sont rudes, certes, mais j'ai fini par m'attacher à Russel, à son parcours, à sa personnalité "entière", à ses silences... Une atmosphère parfois lourde, pesante, mais habitée d'un certain réalisme, avec des rayons d'une touchante humanité. On touche à des thèmes tels que la vengeance, la rédemption, la filiation, l'amitié, l'amour, la reconstruction, la résilience... Une très belle réussite qui plaira, assurément.
        • gabb Posté le 14 Janvier 2018
          Pour démarrer l'année du bon pied, quoi de mieux qu'un grand roman américain, addictif et bien noir, comme je les aime ? Louisiane et Mississippi ? Personnages tourmentés et un peu marginaux ? Style sobre et nerveux, petites bourgades perdues sur fond de paysages désolés ? Bingo, j'achète ! J'avais loupé le coche lors de la dernière masse critique (coquin de sort !), mais tout vient à point à qui sait attendre : j'ai pris mon mal en patience et me voilà enfin récompensé avec "Nulle part sur terre", un roman superbe, profondément ancré dans cette amérique profonde qui m'attire tant. Michael Farris Smith y met en scène la (les ?) rencontre(s) improbable(s) entre deux "oubliés du rêve américain", deux laissés pour compte aux destins définitivement imbriqués, auxquels il est difficile de ne pas s'attacher malgré leur zones d'ombre... L'un sort de prison, l'autre erre sur les routes avec sa fille, une arme et un balluchon. Ensemble ils tentent de se relever, d'aplanir la route. C'est donc un beau roman, une belle histoire, mais sans le jour de chance, sans l'autoroute des vacances... Plutôt des ornières piégeuses, un asphalte brûlant, des pick-ups déglingués, et cet accident stupide qui scelle le destin de Maben et... Pour démarrer l'année du bon pied, quoi de mieux qu'un grand roman américain, addictif et bien noir, comme je les aime ? Louisiane et Mississippi ? Personnages tourmentés et un peu marginaux ? Style sobre et nerveux, petites bourgades perdues sur fond de paysages désolés ? Bingo, j'achète ! J'avais loupé le coche lors de la dernière masse critique (coquin de sort !), mais tout vient à point à qui sait attendre : j'ai pris mon mal en patience et me voilà enfin récompensé avec "Nulle part sur terre", un roman superbe, profondément ancré dans cette amérique profonde qui m'attire tant. Michael Farris Smith y met en scène la (les ?) rencontre(s) improbable(s) entre deux "oubliés du rêve américain", deux laissés pour compte aux destins définitivement imbriqués, auxquels il est difficile de ne pas s'attacher malgré leur zones d'ombre... L'un sort de prison, l'autre erre sur les routes avec sa fille, une arme et un balluchon. Ensemble ils tentent de se relever, d'aplanir la route. C'est donc un beau roman, une belle histoire, mais sans le jour de chance, sans l'autoroute des vacances... Plutôt des ornières piégeuses, un asphalte brûlant, des pick-ups déglingués, et cet accident stupide qui scelle le destin de Maben et Russell. Ensuite, c'est un big bazar, un bon et un mauvais larron, des erreurs à assumer, des prix à payer, des choix à faire, des risques à prendre, des vengeances à assouvir... Comment solder ses dettes ? A-t-on droit à une seconde chance, et peut-on déjouer le sort qui s'acharne ? A coup de dialogues incisifs, de bonnes rasades de bourbon et de phrases curieusement construites, parfois bancales comme nos deux héros, Michael Farris Smith réussit une entrée remarquée dans ma bibliothèque, et s'inscrit déjà dans ma liste-d'auteurs-à-suivre ! Parait que c'est encore la période des bonnes résolutions ? En voici une que je m'engage à tenir en 2018 : lire au plus vite son premier roman ! => Cap sur "Une pluie sans fin" !
          Lire la suite
          En lire moins
        • liberliber Posté le 30 Décembre 2017
          Maben et sa fille Annalee, 5 ans, marchent sur des routes poussiéreuses et sous un soleil écrasant. Leurs seuls bien sont contenus dans un sac poubelle que la mère porte sur son épaule. Elles semblent errer sans fin mais elles ont un but : rejoindre enfin un foyer dans la ville natale de Maben. Mais elles vont croiser un flic pervers que Maben va tuer. De nouveau, elles vont devoir fuir et se cacher. Après onze ans de prison pour avoir tué un jeune homme alors qu'il conduisait sa voiture sous l'emprise de l'alcool, Russell retrouve sa liberté. Et c'est dans la même bourgade du Mississippi que Maben, celle de son enfance, qu'il s'installe pour y retrouver son père, un type bien qui ne juge pas son fils. Son épouse est morte quelques années plus tôt et il vit désormais avec Consuela. A son arrivée, Russell est « accueilli » par Larry et Walt, les grands frères de Jason qui a trouvé la mort dans l'accident provoqué par Russell. Bien qu'il ait purgé sa peine, certains pensent en effet que sa dette ne s'effacera jamais et que c'est aux hommes et non aux magistrats de rendre justice. Une idée très répandue au pays... Maben et sa fille Annalee, 5 ans, marchent sur des routes poussiéreuses et sous un soleil écrasant. Leurs seuls bien sont contenus dans un sac poubelle que la mère porte sur son épaule. Elles semblent errer sans fin mais elles ont un but : rejoindre enfin un foyer dans la ville natale de Maben. Mais elles vont croiser un flic pervers que Maben va tuer. De nouveau, elles vont devoir fuir et se cacher. Après onze ans de prison pour avoir tué un jeune homme alors qu'il conduisait sa voiture sous l'emprise de l'alcool, Russell retrouve sa liberté. Et c'est dans la même bourgade du Mississippi que Maben, celle de son enfance, qu'il s'installe pour y retrouver son père, un type bien qui ne juge pas son fils. Son épouse est morte quelques années plus tôt et il vit désormais avec Consuela. A son arrivée, Russell est « accueilli » par Larry et Walt, les grands frères de Jason qui a trouvé la mort dans l'accident provoqué par Russell. Bien qu'il ait purgé sa peine, certains pensent en effet que sa dette ne s'effacera jamais et que c'est aux hommes et non aux magistrats de rendre justice. Une idée très répandue au pays où les armes à feu circulent en toute impunité... Roman d'ambiance salué par le grand James Lee Burke qui écrit si bien sur la Louisiane, « Nulle part sur la terre », malgré sa noirceur diffuse une petite lueur d'espoir. Car, alors que Maben s'accroche à la vie grâce à sa fille, Russell va trouver la rédemption dans la protection des deux égarées.
          Lire la suite
          En lire moins
        • LiliaTakTak Posté le 27 Décembre 2017
          Maben et sa fille Annalee de cinq ou six ans parcourent à pied les routes de Louisiane à pied avec comme seul bagage un sac poubelle. Elles fuient l’endroit d’où elles viennent, cherchent un refuge pour un temps sans savoir vraiment où aller. Maben pense avoir connu le pire et espère une vie meilleure pour elle et sa fille. Russell sort de prison où il est resté onze ans. Il revient dans sa ville natale pour se reconstruire malgré le désir de vengeance de ceux qui l’attendent. Un meurtre réunit Russell et Maben dont les destins sont déjà liés. Ce meurtre fait basculer leur univers déjà fragile et ils vont devoir compter l’un sur l’autre. Michael Farris-Smith nous plonge dans une ambiance noir et décrit avec beaucoup de talent, et sans tomber dans le pathos, les petites villes des Etats Unis et des personnages que la vie n’a pas épargnés. On se laisse emporter par une très belle plume, fluide, on s’attache aux personnages et on ne lâche plus ce policier jusqu’à la dernière page. Un livre à découvrir absolument !
        • soleil Posté le 26 Décembre 2017
          Chaud. Il fait très chaud ; ça colle, ça cogne, ça dégouline. Pour autant ça n'empêche pas Maben et Annalee de marcher le long de cette route, traînant un sac qui est leur seul bien matériel. Les galères, Maben les connaît bien. Elle est en plein dedans, elle y était et elle va y replonger bien vite, malgré elle, malgré sa fuite. Les galères lui collent à la peau comme sa sueur. Russel a bien de la peine à se retrouver dans ce qui fut sa ville ; il ne rentre pas d'un exil mais d'un séjour en prison. Son père est là, heureusement. Il a un toit et une maigre famille.  L'un se fait bastonner ; l'autre agresser. Ces êtres qui se rencontrent vont-ils réussir à contrer cette violence à leur égard ?  J'ai eu aussi chaud que Maben au bord de la route, j'ai eu mal pour Russel, j'ai bien aimé Boyd. Je me suis demandé à quel moment la  violence allait cesser de s'abattre sur eux et j'avais envie de prendre la parole, de parler à Boyd, de lui dévoiler ce que je savais pour que cela s'arrête. Puis l'air automnal est arrivé, amenant avec lui la fraîcheur enfin et la fin de l'histoire.... Chaud. Il fait très chaud ; ça colle, ça cogne, ça dégouline. Pour autant ça n'empêche pas Maben et Annalee de marcher le long de cette route, traînant un sac qui est leur seul bien matériel. Les galères, Maben les connaît bien. Elle est en plein dedans, elle y était et elle va y replonger bien vite, malgré elle, malgré sa fuite. Les galères lui collent à la peau comme sa sueur. Russel a bien de la peine à se retrouver dans ce qui fut sa ville ; il ne rentre pas d'un exil mais d'un séjour en prison. Son père est là, heureusement. Il a un toit et une maigre famille.  L'un se fait bastonner ; l'autre agresser. Ces êtres qui se rencontrent vont-ils réussir à contrer cette violence à leur égard ?  J'ai eu aussi chaud que Maben au bord de la route, j'ai eu mal pour Russel, j'ai bien aimé Boyd. Je me suis demandé à quel moment la  violence allait cesser de s'abattre sur eux et j'avais envie de prendre la parole, de parler à Boyd, de lui dévoiler ce que je savais pour que cela s'arrête. Puis l'air automnal est arrivé, amenant avec lui la fraîcheur enfin et la fin de l'histoire. Les six dernières lignes m'ont particulièrement émue. 
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        " Nulle part sur la terre nous parle d'un homme et d'une femme marqués au fer rouge par la violence avec un rythme et une élégance sans faille. Ces personnages qui auraient pu être réduits au statut de stereotype entre des mains moins expertes prennent vie, et nous en arrivons à trembler pour eux en les regardant essayer de reconstruire leur existence. Un tour de force. " Ron Rash
        Ron Rash
        Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
        Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.