RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Olga et le Machin qui pue

            Nathan
            EAN : 9782092572726
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 176
            Format : 140 x 210 mm
            Olga et le Machin qui pue

            Elise Gravel (Texte et illustrations de)
            Collection : Premiers Grands formats
            Date de parution : 13/04/2017
            Mais d’où vient ce drôle d’animal qui pue ?
            Moi, c'est Olga. Je suis si petite que je peux voir l'intérieur des narines de tout le monde (beurk). J'ai un seul sourcil qui me donne l'air grognon (même quand je ne le suis pas). Je pourrais manger des macaronis au fromage tous les jours (avec des cornichons). Je déteste... Moi, c'est Olga. Je suis si petite que je peux voir l'intérieur des narines de tout le monde (beurk). J'ai un seul sourcil qui me donne l'air grognon (même quand je ne le suis pas). Je pourrais manger des macaronis au fromage tous les jours (avec des cornichons). Je déteste porter des chaussettes (et des chaussures). Et s'il y a quelque chose que j'aime par dessus tout, mais alors vraiment vraiment, c'est observer des choses bizarres. Alors, le jour où j'ai trouvé devant ma porte un petit machin rose qui faisait des crottes de toutes les couleurs (comme des smarties), j'ai été servie ! À quelle espèce ce truc puant pouvait-il bien appartenir ? Bienvenue dans mon carnet d'observation !
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782092572726
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 176
            Format : 140 x 210 mm
            Nathan
            9.95 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Bazart Posté le 8 Mai 2017
              Gros coup de coeur de l'actualité jeunesse pour ce roman graphique pour la jeunesse- à partir de 7/8 ans paru début avril aux éditions Nathan et qui est l'oeuvre- textes et dessins d'Elise Gravel, une illustratrice montréalaise qui visiblement a beaucoup de succès chez nos voisins québécois... N’importe quoi! et de Je veux un monstre! notamment ont bien cartonné... Roman illustré qui devrait inaugurer le début d'une série dévolue à Olga, Olga et le machin qui pue est une lecture à la fois très drôle et intelligente, avec une héroïne particulièrement attachante vive, et maligne, à la répartie et aux répliques particulièrement bien senties et loin de la mièvrerie et de la guimauve qui ont souvent court dans la littérature jeunesse. Une jeune fille un peu raleuse qui préfère largement la compagnie des petites bêtes, même les vilains aux humains, donc largement asociale même si au fur et à mesure de son aventure elle va s'apercevoir que des rencontres avec les humains peuvent aussi être stimulantes et enrichissantes. et apprendra- petite leçon du livre à ne pas se fier aux idées reçues et aux apparences. Un univers gentiment décalé et déjanté, des illustrations drôles et fines qui s'accordent... Gros coup de coeur de l'actualité jeunesse pour ce roman graphique pour la jeunesse- à partir de 7/8 ans paru début avril aux éditions Nathan et qui est l'oeuvre- textes et dessins d'Elise Gravel, une illustratrice montréalaise qui visiblement a beaucoup de succès chez nos voisins québécois... N’importe quoi! et de Je veux un monstre! notamment ont bien cartonné... Roman illustré qui devrait inaugurer le début d'une série dévolue à Olga, Olga et le machin qui pue est une lecture à la fois très drôle et intelligente, avec une héroïne particulièrement attachante vive, et maligne, à la répartie et aux répliques particulièrement bien senties et loin de la mièvrerie et de la guimauve qui ont souvent court dans la littérature jeunesse. Une jeune fille un peu raleuse qui préfère largement la compagnie des petites bêtes, même les vilains aux humains, donc largement asociale même si au fur et à mesure de son aventure elle va s'apercevoir que des rencontres avec les humains peuvent aussi être stimulantes et enrichissantes. et apprendra- petite leçon du livre à ne pas se fier aux idées reçues et aux apparences. Un univers gentiment décalé et déjanté, des illustrations drôles et fines qui s'accordent parfaitement avec le texte, ce roman illustré qui parle de petites bêtes sans jamais être bête ravira à coup sur les enfants- avec un coté un peu scato et cracra qui fait mouche à tous les coups et également les parents qui auront la réponse à cette question qu'ils se posent forcément en jetant un oeil à la couverture : Mais diable qui est donc ce drôle d’animal qui pue ?
              Lire la suite
              En lire moins
            ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER NATHAN !
            De nouvelles idées de lecture jeunesse, chaque mois, dans votre boîte mail