Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782714495495
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 225 mm
On adorait les cowboys
Dominique Nédellec (traduit par)
Date de parution : 17/03/2022
Éditeurs :
Belfond

On adorait les cowboys

Dominique Nédellec (traduit par)
Date de parution : 17/03/2022
Splendide roman d’amour et d’amitié, On adorait les cowboys est surtout une ode bouleversante à un Brésil méconnu, celui des gauchos, des paysages désolés et des drôles de destins... Une nouvelle venue brésilienne dans le catalogue Belfond étranger, brillante et engagée qui trouvera sa place aux côtés d’Imbolo Mbue, Maggie O’Farrell et Elizabeth Day !
« Hello, tout va bien ? Ça fait tellement longtemps. » Lorsqu’elle reçoit cet e-mail de Julia, l’amie et confidente de son adolescence, Cora n’en croit pas ses yeux. Cela... « Hello, tout va bien ? Ça fait tellement longtemps. » Lorsqu’elle reçoit cet e-mail de Julia, l’amie et confidente de son adolescence, Cora n’en croit pas ses yeux. Cela fait des années qu’elles ne se sont pas vues, ni parlé. Elle accepte pourtant avec joie l’étonnante proposition de Julia... « Hello, tout va bien ? Ça fait tellement longtemps. » Lorsqu’elle reçoit cet e-mail de Julia, l’amie et confidente de son adolescence, Cora n’en croit pas ses yeux. Cela fait des années qu’elles ne se sont pas vues, ni parlé. Elle accepte pourtant avec joie l’étonnante proposition de Julia : exaucer une vieille promesse et faire un road-trip dans le Rio Grande do Sul, une région reculée du Brésil. N’est-ce pas là l’occasion idéale de ressusciter leur intimité d’autrefois ?

Mais alors que les kilomètres défilent, rien ne se passe comme prévu. Les villages qu’elles traversent semblent abandonnés et, au gré de motels miteux, Julia se montre de plus en plus distante, plongeant Cora dans un profond malaise. Pourquoi Julia est-elle revenue au Brésil ? Pourquoi a-t-elle insisté pour qu’elles se retrouvent ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714495495
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MarieLC Posté le 11 Juin 2022
    Un roman dépaysant car se déroulant au Brésil. L'histoire d'un road-trip effectué par deux amies qui s'étaient perdues de vue depuis des années. J'ai trouvé que l'histoire peinait à démarrer, le rythme est très lent au début. même si j'ai apprécié les descriptions des lieux étonnants, j'ai eu du mal à accrocher avec l'histoire entre les deux jeunes filles...
  • Malavella Posté le 25 Mai 2022
    (Merci à Babelio Masse Critique et aux éditions Belfond pour l'envoi de ce livre en échange d'une chronique). C'est une histoire très riche. En thèmes, en style, en dessin de caractères, de personnages. Tout cela très en douceur, écrit avec une grande sensibilité, des phrases poétiques tellement tournées qu'on les devinerait presque philosophiques. Le livre, l'intrigue, les personnages, le style sont tellement bien ficelés et forment un si bel ensemble, que j'ai l'impression de ne pas leur rendre justice en les décortiquant, genre ‘le style', ‘les caractères', ‘les thèmes'… il faut le lire pour se rendre compte que tout cela forme un, et que c'est cet ensemble qui fait la merveille. Il faut certainement aussi complimenter le traducteur, Dominique Nédellec, qui a su trouver le ton juste et être un poète lui aussi, qui a ainsi pu faire en sorte que je n'ai à aucun moment eu envie d'avoir plutôt la version originale en main. Je lisais en français et c'était parfait. Et même si je ne rendrai pas justice au livre en le décortiquant, je vais le faire tout de même, car je pourrais faire ma chronique de n'importe quelle manière, mais je ne pourrai de toute façon pas attraper la... (Merci à Babelio Masse Critique et aux éditions Belfond pour l'envoi de ce livre en échange d'une chronique). C'est une histoire très riche. En thèmes, en style, en dessin de caractères, de personnages. Tout cela très en douceur, écrit avec une grande sensibilité, des phrases poétiques tellement tournées qu'on les devinerait presque philosophiques. Le livre, l'intrigue, les personnages, le style sont tellement bien ficelés et forment un si bel ensemble, que j'ai l'impression de ne pas leur rendre justice en les décortiquant, genre ‘le style', ‘les caractères', ‘les thèmes'… il faut le lire pour se rendre compte que tout cela forme un, et que c'est cet ensemble qui fait la merveille. Il faut certainement aussi complimenter le traducteur, Dominique Nédellec, qui a su trouver le ton juste et être un poète lui aussi, qui a ainsi pu faire en sorte que je n'ai à aucun moment eu envie d'avoir plutôt la version originale en main. Je lisais en français et c'était parfait. Et même si je ne rendrai pas justice au livre en le décortiquant, je vais le faire tout de même, car je pourrais faire ma chronique de n'importe quelle manière, mais je ne pourrai de toute façon pas attraper la beauté du livre. Les thèmes Un road-trip entreprise dans une voiture vintage, dans une région déserte du Brésil, le Rio Grande do Sol. Là où il n'y a quasiment rien à voir, là où on a l'impression d'aller de nulle part vers nulle part, c'est là que l'autrice nous emmène pour nous faire beaucoup de descriptions, et surtout, nous immerger dans l'ambiance de cette région particulière. C'est un endroit où on retrouve des gauchos, leur mentalité assez extrême, beaucoup de gens pauvres, ou encore des personnes à la recherche d'ovnis et en contact direct avec des extraterrestres. Mais il est évident que l'autrice connait bien Paris aussi et qu'elle aime cette ville, ce qui résulte en de belles pages sur la vie parisienne également. Paris, c'est la ville où Cora étudie la mode, ce qui devient un peu un thème. Au Brésil, ce sont les bonnes soeurs, la croyance, ah, l'impact terrible de ce catholicisme au Brésil, les dégâts que cela occasionne ! En passant un peu sur les relations homme-femme, et bien d'autres thèmes, le thème principal reste pourtant le LGBT. LGBT Les difficultés de s'épanouir comme lesbienne. Très bien décrit, souvent sensuel ou même légèrement érotique, mais en général sans juger. J'ai apprécié énormément cette absence de jugement de la part de Cora. Cora a assumé son homosexualité, mais reste malhabille, voire rebelle : elle ne se rend pas dans des bars gays pour rencontrer d'autres lesbiennes, elle tombe amoureuse des femmes qu'elle rencontre… généralement hétéros, et bien sûr elle tombe de déception en déception ainsi. Et elle est amoureuse de Julia. Depuis sa petite adolescence, elle a une relation cachée avec Julia, qui n'assume pas son homosexualité. Au point qu'il n'est pas clair au début si Julia est bisexuelle, hétéro ou gay. Au fil des pages on apprend plus sur le passé et le milieu où Julia a grandi, pourquoi il est si difficile pour elle d'assumer son homosexualité. Mais, même dans ces circonstances difficiles, chaque personne réagit autrement. Certains auraient claqué la porte derrière eux très jeunes, pour d'autres s'assumer reste un calvaire. Et Cora ne la force jamais, même si elle aimerait. Elle ne juge pas non plus son amie qui a si difficile d'assumer son homosexualité, ou de s'engager dans une relation durable avec Cora. Le style Ce n'est pas un livre qu'on lit à la va-vite pour avoir une belle histoire pleine de suspense ou un road-trip passionnant, ceci est un livre qui se savoure. Cora raconte, à la première personne. Elle décrit en de jolis termes qui frôlent le poétique tout ce qu'elle voit, ressent, les ambiances, les caractères, les évènements. Parfois, elle réfléchit, au comportement des gens par exemple, mais elle décrit sans juger. Comme elle ne juge pas les autres, elle ne se juge pas non plus. J'ai ressenti comme une légère relativisation, quasi humoristique, d'elle-même. Comme si tout ce qui se passe, y inclus ce qu'elle ressent, n'est de toute façon pas ce qui importe le plus, la base profonde de la vie, de la mort, de la conscience (mais je l'ai juste ressenti, ceci n'est pas exprimé). Cora est certes amoureuse de Julia, elle éprouve même un ardent désir pour une relation avec elle. Toutefois, ce désir ne la détruit pas. Si elle peut continuer sa vie avec Julia, elle en jouira, elle aimera. Si elle ne peut pas, cela ne la détruit pas. Elle mène ses études de mode à Paris, sa vie de rebelle tranquille, elle s'enthousiasme pour plein de choses. Son amour est un désir ardent, un des multiples feux dans sa vie, qu'elle observe, mais qui n'est pas une nécessité dans sa vie. Conclusion J'ai trouvé une grande ouverture et profondeur sous-jacents dans ce livre très bien écrit et très riche.
    Lire la suite
    En lire moins
  • bina Posté le 20 Mai 2022
    Cora est une jeune femme sud-américaine qui poursuit ses études de mode à Paris, tout en exerçant des petits boulots. Alors qu'elle apprend la naissance prochaine de son demi-frère ( plus de vingt ans d'écart), elle est recontactée par une copine de fac, dont elle n'avait plus de nouvelles depuis des années. Laquelle de ces deux nouvelles est un prétexte pour rentrer au Brésil? En tout cas, Cora et Julia se retrouvent embarquées pour un road trip dans une région reculée et isolée du Brésil, loin des grandes villes. Que cherchent-elles? retrouver leur complicité d'adolescence? Déballer les non-dits de cette époque? C'est aussi l'occasion pour Julia de flash back, sur la relation à ses parents, ses amies, son émotion, ses sensations d'ado. L'auteur glisse régulièrement ses retours en arrière sans prévenir, en plein dans une description ou dans un propos de Cora, comme une idée qui nous traverse l'esprit, mais rend parfois plus difficile la compréhension de ce passage, floutant la frontière entre présent et passé. Je suis restée sur ma faim, dans l'attente de quelque chose de plus, comme une quête inaboutie.
  • perette85 Posté le 16 Mai 2022
    Difficile de parler de ce livre car je n'ai pas réussi à aller au bout de ma lecture... pourtant j'y suis revenue plusieurs fois mais après l'avoir attendu très longtemps, il n'est pas arrivé au bon moment dans ma pal... envie de romans avec plus d'action, plus de vitesse dans le récit ou de romans plus feel-good. Mais j'ai beaucoup aimé la plume de l'autrice, alors je reprendrai certainement cette lecture plus tard... Merci Babelio et les éditions Belfond pour cette masse critique
  • ninosairosse Posté le 13 Mai 2022
    #9835;J'arrive de fort loin mais n'ai pas fait la moitié du chemin M'accorderais-tu, l'ami, un abri où reposer jusqu'à demain ? Approche mon brave, mets pied à terre et ta monture au râtelier Dans cette maison de gaucho, tu auras le gîte et le maté #9835; Sic p43 -Oh ! de casa - les frères Bertussi - ---#9834;---#9835;---🤠---💋---🤠---#9835;---#9834;--- Folklore traditionnel du Rio Grande do Sul, état le plus mériodional du Brésil, (frontières communes à l'Uruguay) Road trip communal plutôt pas banal bottes, bombacha, chemise et foulard vetements traditionnels gauchos Mémorial Fond sonore Nirvana #9834;Come as you are#9834; Repose toi, comme un ami As an old memory, memory Secret de polichinelle Garçon manqué ,singularité bisexuelle quant deux filles qui sème ? #9834;The song remains the same#9834; Led Zeppelin dans barràgouine roucoulades à Soledad... Brésil, le pays du futur !? ne convainc que celle qui ouvre en pétard une bouteille de vin avec sa chaussure !? #9834;Come as you are#9834; Viens comme tu es, comme tu étais je n'ai pas de pistolets je te jure... Soirées brésiliennes, Rencontres en-courts Ou adeptes du polyamour Sans détour vos chemins seront plus longs de jour. A trop semer le trouble on récolte l' embrouille Sentiment mitigé pour lecture à mi-pigé ! Merci à Masse Critique, Carol Bensimon et aux Editions Belfond

les contenus multimédias

Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.