Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782862749884
Façonnage normé : BROCHE

Onze jours

Serge HALFF (Traducteur)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 20/08/2004

Un appel anonyme, une voix de femme, conduisent le shérif Carl Houseman et son unité dans une ferme isolée, à quelques kilomètres de leur petite ville du cœur de l'Iowa.

Là les attend un spectacle effrayant : un corps atrocement mutilé, victime de ce qui semble être un meurtre rituel. Quelques...

Un appel anonyme, une voix de femme, conduisent le shérif Carl Houseman et son unité dans une ferme isolée, à quelques kilomètres de leur petite ville du cœur de l'Iowa.

Là les attend un spectacle effrayant : un corps atrocement mutilé, victime de ce qui semble être un meurtre rituel. Quelques heures plus tard, c'est à nouveau l'horreur : d'autres cadavres, dans le même état, sont découverts dans une ferme voisine.

Commence alors pour Carl Houseman une enquête qui va durer onze jours. Epaulé d'une jeune femme du département des homicides, et d'un flic de choc venu de New York, il doit répondre à des questions plus troublantes les unes que les autres. Est-ce réellement un culte sataniste qui est à l'origine de ces meurtres ? Est-il possible que les habitants de cette petite communauté, ses amis, ses proches, renferment de si noirs secrets ?

Donald Harstad, policier dans l'Iowa depuis plus de vingt-cinq ans, s'inspire d'une enquête qu'il a réellement menée pour nous conter cette terrible histoire. Sa connaissance du terrain et des méthodes d'investigation donnent à ce livre, fourmillant de détails sur les procédures policières et la vie quotidienne de la police américaine, un aspect brut et quasi documentaire qui le rend plus terrifiant encore.

Vérifiant l'adage selon laquelle « la réalité dépasse la fiction », on découvrira dans ce voyage au bout de l'horreur que les habitants des campagnes reculées américaines n'ont rien à envier à ceux des mégapoles urbaines en matière de secrets, de déviances et de perversités.



« Aussi captivant que perturbant, Onze jours est un roman d'Enfer ! »
MICHAEL CONNELLY

« Éprouvant. »
VAL MC DERMID



[NOTE DE L'EDITEUR p. 4 - Plusieurs passages de ce livre, tirés de faits réels, ont la précision clinique et anatomique d'un constat de médecin légiste avec ce que certains détails peuvent avoir de pénible. Nous avons considéré qu'ilétait de notre devoir d'en prévenir les lecteurs]

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782862749884
Façonnage normé : BROCHE
Cherche midi

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cricri08 Posté le 24 Avril 2020
    Un, deux puis quatre cadavres dans deux fermes isolées ... des signes satanistes, des tortures ... Bref une enquête (menée du 19 au 30 avril ... période parfaite pour lire ce livre!) hors du commun pour le shériff adjoint Carl Houseman qui dans sa petite ville de l'Iowa, n'était pas vraiment habitué à un tel déferlement de violence. Prenant mais assez sanglant, un bon roman policier.
  • artemisia02 Posté le 16 Février 2020
    Un roman qui se révèle etre un polar de bonne facture avec en thème central un quadruple meurtre sur fond de satanisme dans une petite ville. Le flic local s'investit à fond dans l'enquête quitte à délaisser son foyer et à se mettre en danger. Un commissariat local qui fonctionne tant bien que mal avec ses petites ressources financières et humaines, d'où l'importance de l'aide extérieure pour résoudre cette grave enquête. Une petite ville qui recèle quelques secrets, d'où l'importance de l'investissement de chacun pour aider au mieux. De l'action, quelques rebondissements bien placés pour relancer l'histoire et un final que je n'ai pas vu arriver. Un honnête roman policier qui se laisse lire et qui m'a permis de passer un agréable dimanche après midi.
  • Windvaan Posté le 14 Mai 2018
    Une première lecture de ce polar en 2004, ne m’avait pas réellement passionnée. Un avis enthousiaste de Goupilpm m’a incitée à lui accorder une deuxième chance, d’autant que je ne me rappelais plus du tout l’intrigue autour l’atroce massacre de quatre personnes faisant partie d’un groupe de satanistes dans l’Iowa campagnard. D. Harstad qui pendant vingt ans a exercé dans la police de l’Iowa connaît aussi bien le métier que la région et le récit est donc empreint d’un grand réalisme. Récit qui narre en détail les activités d’une équipe de policiers mais qui ne s’arrête pas, ou guère, sur les descriptions des paysages ou caractérisation des personnages. Il en résulte une histoire dans un style d’écriture très épuré (voir absent) et j’avais parfois l’impression de lire un rapport de police dont la narration n’est donné que par le point de vue d’un seul protagoniste. Or, même si je reste (également) un peu dubitative quant à la fin, je ne peux pas dire que je n’ai pas apprécié cette relecture. Côtoyer ces policiers, shérifs et enquêteurs au quotidien offre un bon aperçu intéressant de leur travail (et manque de moyens, faute de budget adéquat), des procédures (parfois fastidieuses et/ou laborieuses)... Une première lecture de ce polar en 2004, ne m’avait pas réellement passionnée. Un avis enthousiaste de Goupilpm m’a incitée à lui accorder une deuxième chance, d’autant que je ne me rappelais plus du tout l’intrigue autour l’atroce massacre de quatre personnes faisant partie d’un groupe de satanistes dans l’Iowa campagnard. D. Harstad qui pendant vingt ans a exercé dans la police de l’Iowa connaît aussi bien le métier que la région et le récit est donc empreint d’un grand réalisme. Récit qui narre en détail les activités d’une équipe de policiers mais qui ne s’arrête pas, ou guère, sur les descriptions des paysages ou caractérisation des personnages. Il en résulte une histoire dans un style d’écriture très épuré (voir absent) et j’avais parfois l’impression de lire un rapport de police dont la narration n’est donné que par le point de vue d’un seul protagoniste. Or, même si je reste (également) un peu dubitative quant à la fin, je ne peux pas dire que je n’ai pas apprécié cette relecture. Côtoyer ces policiers, shérifs et enquêteurs au quotidien offre un bon aperçu intéressant de leur travail (et manque de moyens, faute de budget adéquat), des procédures (parfois fastidieuses et/ou laborieuses) et de l’esprit de l’équipe. Sans parler que les touches d’humour dans les nombreux dialogues ont touché leur cible !
    Lire la suite
    En lire moins
  • pdupaty Posté le 12 Octobre 2016
    Dans une ferme d'un trou paumé de l'Iowa a lieu un quadruple meurtre atroce, avec bébé sacrifié en prime, qui a tout d'un rituel satanique. La police de ce village de l'Amérique profonde, plus habituées aux cambriolages, rixes et verbalisations de gens en état d'ébriété, n'est pas vraiment habituée et préparée pour les crimes de cet acabit et n'a pas trop de moyens techniques et en personnels à sa disposition. Le shérif Carl Houseman va mener l'enquête avec les moyens du bord... Je pensais que ce serait un bon thriller, en fait c'est plutôt un polar sympa mais pas emballant. L'auteur est un ancien policier de l'Iowa, donc il connait bien le contexte. Mais on sent que ce n'est pas un écrivain à la base (même si maintenant il a quitté la police et vit de son écriture). Les dialogues sont bien sentis mais le style est assez simpliste, un peu trop concis et succin et on a parfois plus l'impression de lire un grand rapport de police qu'un roman. La lecture est plutôt plaisante, mais je doute que ce soit un jour considéré comme un classique du genre.
  • koklikovert Posté le 9 Août 2014
    on sent le vécu derrière
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !