Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221102107
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 135 x 215 mm

Orgueilleuse

Date de parution : 06/01/2005

«Orgueilleuse: c'était écrit sur mon dossier. La dame qui avait voulu m'adopter avait donné cette explication avant de me rendre à l'Assistance publique. Je n'avais pas quatre ans…»

Suzanne a passé toute son enfance en orphelinat entre 1942 et 1956. Elle a failli mourir de malnutrition, puis elle a échappé à un grand-père pervers. Sa mère a été tondue en 1945. À cause de cela, les religieuses auxquelles l'Assistance publique l'avait confiée l'appelaient «bâtarde», «vicieuse», «tarée», et (...

Suzanne a passé toute son enfance en orphelinat entre 1942 et 1956. Elle a failli mourir de malnutrition, puis elle a échappé à un grand-père pervers. Sa mère a été tondue en 1945. À cause de cela, les religieuses auxquelles l'Assistance publique l'avait confiée l'appelaient «bâtarde», «vicieuse», «tarée», et ( surtout et toujours ( «fille de putain». En livrant aujourd'hui ses souvenirs d'une orpheline pas comme les autres, elle fait surgir devant nous une petite fille pleine de feu qui oppose au malheur une arme dévastatrice: l'orgueil.Une religieuse en cornette qui fait réciter aux orphelines: «Ton père et ta mère tu honoreras.» Des messieurs bizarres qui prétendent tous au titre de «papa». Une épicière cossue qui rêve de rendre heureuse une petite pauvre. Une fausse grand-mère qui pleure mais abandonne. Une adolescente mystérieuse et scandaleuse. Une mère de dix-huit ans immature et criminelle… De personnage en personnage, d'aventure en aventure, Suzanne fait apparaître avec le sourire le seul élément stable de ces années d'abandon: l'absurde. Mettant à profit une mémoire exceptionnelle, elle se souvient des odeurs, des goûts, de la forme des robes autant que des insultes et des humiliations. Dans ce récit remarquablement écrit où chaque chapitre peut se lire comme une petite nouvelle, l'auteur nous restitue avec talent l'atmosphère de la province des années 1940-1950. C'est aussi un document saisissant sur la vie quotidienne dans les orphelinats de l'après-guerre, un monde disparu plus proche du Moyen Âge que du XXe siècleSobre, poignant mais jamais mélo, «Orgueilleuse» est l'histoire d'une victoire sur le destin, la méchanceté et la bêtise humaine.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221102107
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 135 x 215 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Symphonie Posté le 21 Juin 2020
    Dans ce court récit, Suzanne Lardreau nous fait partager son parcours dans différents orphelinats. A vingt-trois mois, après avoir été retirée à sa mère emprisonnée pour trafic de cartes d'alimentation et de relations avec l'ennemi Allemand, le couple qui prévoyait de l'adopter la remet à l'orphelinat. La raison de cet abandon, elle le découvrira plus tard : on la dit " Orgueilleuse " Si l'autrice est qualifiée d'Orgueilleuse dès son plus jeune âge, elle a choisi d'être définie comme telle pour s'en faire une force. Humiliée, traitée de bâtarde, de fille de tondue, les mots ne manquent pas pour la rabaisser. Dans cet orphelinat, dernier endroit pour recueillir l'enfant abandonné par sa mère, elle apprendra une discipline bien trop rigide pour son petit âge. Seule, Soeur Marie des Anges lui accordera de d'affection. Mais en plus d'être née sous une mauvaise étoile, les anges ne se bousculent pas pour lui venir en aide. Dans ce milieu sordide et froid, Suzanne connaîtra des moments difficiles, dans un environnement rigide, jusqu'à son envol pour se marier et tourner les pages d'un mauvais rêve. Un récit de l'après guerre, divisé en deux parties et plusieurs chapitres différents qui se laissent lire en nous ouvrant les... Dans ce court récit, Suzanne Lardreau nous fait partager son parcours dans différents orphelinats. A vingt-trois mois, après avoir été retirée à sa mère emprisonnée pour trafic de cartes d'alimentation et de relations avec l'ennemi Allemand, le couple qui prévoyait de l'adopter la remet à l'orphelinat. La raison de cet abandon, elle le découvrira plus tard : on la dit " Orgueilleuse " Si l'autrice est qualifiée d'Orgueilleuse dès son plus jeune âge, elle a choisi d'être définie comme telle pour s'en faire une force. Humiliée, traitée de bâtarde, de fille de tondue, les mots ne manquent pas pour la rabaisser. Dans cet orphelinat, dernier endroit pour recueillir l'enfant abandonné par sa mère, elle apprendra une discipline bien trop rigide pour son petit âge. Seule, Soeur Marie des Anges lui accordera de d'affection. Mais en plus d'être née sous une mauvaise étoile, les anges ne se bousculent pas pour lui venir en aide. Dans ce milieu sordide et froid, Suzanne connaîtra des moments difficiles, dans un environnement rigide, jusqu'à son envol pour se marier et tourner les pages d'un mauvais rêve. Un récit de l'après guerre, divisé en deux parties et plusieurs chapitres différents qui se laissent lire en nous ouvrant les portes d'un milieux sectaire et le pouvoir exercé par les religieuses, fortes de leur autorité jusqu'à en abuser trop souvent. Mon regret : J'aurai aimé que l'orgueil de la narratrice soit plus explicite, plus creusé, qui aurait donné la profondeur dont manque tout de même l'histoire de Suzanne Lardreau.
    Lire la suite
    En lire moins
  • bookaddict02 Posté le 20 Février 2020
    L'histoire bouleversante d'une petite fille Suzanne qui a été retiré de la garde de sa mère pour être placée dans un orphelinat adoptée et abonnée une parce que trop orgueilleuse. Ce défaut va lui permettre de s'en sortir et d'accéder au bonheur. Un beau témoignage.
  • VivianeB Posté le 10 Décembre 2012
    Malgré une enfance sans amour et sous la coupe de religieuses sans cœur, cette petite fille a pu grandir et réussir sa vie, grâce à son intelli-gence et une volonté de vie.
  • Vero_miguel Posté le 28 Mars 2012
    Malgré le fait que l'auteur n'ait pas eu une vie facile, j'ai eu énormément de mal à lire ce livre. L'histoire est intéressante et certains souvenirs décrits sont attendrissants, toutefois les 3/4 du livre n'ont pas réveilé mon intérêt. Toutefois j'ai quand même apprécié ce livre car j'ai aquis de nouvelles connaissances sur la période après-guerre.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.