Lisez! icon: Search engine
Poulpe Fictions
EAN : 9782377420315
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 168
Format : 140 x 210 mm

Orphéa Fabula et le Cristal d'Osiris

,

Collection : Orphéa Fabula
Date de parution : 15/03/2018
Première mission en Egypte pour Orphéa Fabula !
Orphéa Fabula n’est pas une jeune-fille ordinaire, c’est une espionne qui voyage à travers le temps. Sa mission ? Recueillir une série d’objets magiques, aux pouvoirs insoupçonnés.
 
Sa première aventure la plonge dans l’Egypte des pharaons, pendant le règne de Néférousobek, où elle doit retrouver le Cristal d’Osiris. Ses pas la mènent...
Orphéa Fabula n’est pas une jeune-fille ordinaire, c’est une espionne qui voyage à travers le temps. Sa mission ? Recueillir une série d’objets magiques, aux pouvoirs insoupçonnés.
 
Sa première aventure la plonge dans l’Egypte des pharaons, pendant le règne de Néférousobek, où elle doit retrouver le Cristal d’Osiris. Ses pas la mènent du palais de la Reine à l’oasis de Fayoum, puis du temple d’Osiris jusqu’aux pyramides. Heureusement, elle n’est pas seule : son  ami égyptien, Fès, l’accompagne…tout comme Sphynx, son chat, embarqué par erreur dans l’aventure, et qui porte bien son nom !
 
Le premier roman de la série d’aventures historiques d’une espionne détonante !
Des romans illustrés idéaux pour les lecteurs et lectrices de 8/10 ans !
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377420315
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 168
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lalectricedyslexique Posté le 29 Janvier 2020
    En premier lieu ce que j’ai aimé c’est le personnage d’Orphea que j’ai trouvé très fraîche et très rigolote. C’est une jeune fille comme on peut en rencontrer ou comme nous avons été qui est une espionne et à des mission L’histoire est bien amené et plein d’action et de rebondissements, bien sûr beaucoup de choses sont tirées par les cheveux et cela reste un livre jeunesse pas vraiment terre à terre mais l’écriture est fluide l’action et présente et surtout j’ai aimé les paysages et le pays dans lequel cela se passe. En effet j’ai trouvé très intéressant que l’auteur nous parle de l’Égypte et d’un peu de mythologie cela permet aux plus jeunes ou moins jeune comme moi d’avoir des révisions ou d’apprendre ce qu’était l’Égypte antique et de bien pouvoir schématiser et illustré par des choses un peu concrètes mais aussi récente. Les liens sont très bien amené et j’ai trouvé que c’était un livre qui en plus d’être rigolo et mouvementé était également instructif.
  • AuxPetitsBonheurs Posté le 18 Août 2019
    𝒰n petit roman plein d'action et de peps qui nous fait voyager pour mon plus grand plaisir au coeur de l'Egypte Antique, avec une héroïne attachante et son super chat !
  • Jangelis Posté le 12 Juillet 2019
    Une amusante aventure d'une super fillette. Premier épisode je crois des voyages à travers le temps d'Orphéa, toujours à la recherche de cristaux magiques. Accompagnée de son chat assez original. Ça remue, il y a du suspens et de l'aventure, de l'amitié aussi. On tremble pour Orphéa, on découvre au passage la vie en Egypte antique. C'est détaillé, aussi bien côté dieux, croyances, que vie quotidienne J'ai eu cependant un peu de mal à entrer vraiment dans l’histoire, un peu complexe par certains côtés me semble-t-il pour les enfants. Un peu brouillon aussi. Mais peut-être faisait-il juste trop chaud pour me concentrer sur ma lecture ? Assez illustré pour attirer les petits lecteurs, mais un peu complexe pour eux quand même. J’espère lire bientôt une autre aventure de la jeune espionne, pour m'en faire une meilleure idée. Était-il indispensable (pour que ça se vende ?) de lui faire des yeux immenses d'héroïne de manga ? Avec en bonus 7 pages de dossier sur l'Egypte antique.
  • MissMymoo Posté le 22 Juin 2019
    Coup de ❤ pour le premier tome de cette série qui m'aura rappelé la saga de mon enfance "Fantômette" de Georges Chaulet. J'ai été bluffée par le nombre et la qualité des informations historiques insérées dans ce roman : un grand bravo à Marie Alhinho ! Et à côté de ça, on s'attache très rapidement à l'héroïne et on est très vite happé par l'enquête (même à l'âge adulte) ! Autant dire que les autres tomes ne vont pas faire long feu dans ma PAL !
  • Roman_eBVB Posté le 19 Décembre 2018
    Changeons un peu de registre aujourd’hui avec le roman « Orphéa Fabula – Le Cristal d’Osiris », paru à la mi-mars de cette année 2018 😃 « Le Cristal d’Osiris » est le premier volet de la saga Orphéa Fabula, publiée chez Éditions Poulpe Fictions, et née sous la plume de Marie Alhinho. Ce premier tome annonce la couleur ! L’on suit ici les aventures de la jeune Orphéa, qui n’a d’ordinaire que l’apparence d’une adolescente de treize ans. Car si elle semble mener la vie banale d’une jeune fille de son âge, Orphéa est en réalité une espionne doublée d’une voyageuse dans le temps ! Nous suivons ainsi l’une de ses missions au cœur de l’Égypte antique, à la recherche du mystérieux Cristal d’Osiris. Un périple loin d’être, par définition, de tout repos : entre les crocodiles qui peuplent le Nil, les investigations périlleuses et les intrigues qui se trament dans l’ombre, l’espionne va devoir donner de sa personne pour esquiver les dangers et mener sa mission à bien... 😎 Comment ne pas aimer ce récit ? Orphéa est un personnage frais, plein d’humour, déterminé et sans excès. Si cela peut surprendre, elle tient plus de la femme-enfant que de l’adolescente pure... Changeons un peu de registre aujourd’hui avec le roman « Orphéa Fabula – Le Cristal d’Osiris », paru à la mi-mars de cette année 2018 😃 « Le Cristal d’Osiris » est le premier volet de la saga Orphéa Fabula, publiée chez Éditions Poulpe Fictions, et née sous la plume de Marie Alhinho. Ce premier tome annonce la couleur ! L’on suit ici les aventures de la jeune Orphéa, qui n’a d’ordinaire que l’apparence d’une adolescente de treize ans. Car si elle semble mener la vie banale d’une jeune fille de son âge, Orphéa est en réalité une espionne doublée d’une voyageuse dans le temps ! Nous suivons ainsi l’une de ses missions au cœur de l’Égypte antique, à la recherche du mystérieux Cristal d’Osiris. Un périple loin d’être, par définition, de tout repos : entre les crocodiles qui peuplent le Nil, les investigations périlleuses et les intrigues qui se trament dans l’ombre, l’espionne va devoir donner de sa personne pour esquiver les dangers et mener sa mission à bien... 😎 Comment ne pas aimer ce récit ? Orphéa est un personnage frais, plein d’humour, déterminé et sans excès. Si cela peut surprendre, elle tient plus de la femme-enfant que de l’adolescente pure et dure. Car elle peut aussi bien voguer d’un délire entre amis à des dossiers classés secret-défense – avec protection de ministre et renseignements kazakhs, s’il vous plaît. Orphéa en a par conséquent dans la tête mais ce n’est pas pour cela qu’elle se la prend, la tête. Elle évolue tout en simplicité au fil des situations, avec une espièglerie qui m’a totalement séduite. Son côté super-espionne m’a ramenée des années en arrière, quand je regardais du haut de mes 6-7 ans les Totally Spies. Cette fameuse organisation, le C.O.R.P.S, m’a rappelée le WHOOP, dirigé par un Jerry qui m’a toujours fait penser à Nikos Aliagas – à moins que ce ne soit l’inverse... Ces gadgets totalement perchés mais pourtant réalistes remémorent également l’esprit du dessin animé. Même la machine à laver qui sert de « porte » temporelle me fait penser aux endroits plus improbables les uns que les autres que Jerry utilisaient pour ramener Sam, Alex et Clover au siège du WHOOP. Dans un contexte très différent, cela m’a également ramenée au jeu vidéo Harry Potter et la Chambre des Secrets, où Harry se retrouve à combattre une machine à laver douée d’une volonté propre. Bref… 😂 Pour en revenir au récit, les autres personnages qui le peuplent participent au climat humoristique ambiant. Il y a l’incontournable Sphynx, un chat pas comme les autres qui se retrouve bien malgré lui embarqué dans l’aventure de sa maîtresse. L’ami sans qui rien ne serait possible non plus, également, alias Touklakhofès – Fès, pour les intimes. Petite mention spéciale pour les jumeaux Phobos et Deïmos, qui porte très bien leur nom. J’entends encore un lointain écho du jeu vidéo Gladiator : Sword Vengeance où Romulus et Remus énonçaient « Phobos et Deïmos, Dieu de la Peur et de la Terreur ». Pour des petits frères qui ne ratent pas une occasion de faire tourner leur grande sœur en bourrique, ça ne manque pas de comique. C’est aussi ce qui me plaît particulièrement sur le fond du récit. Au-delà de me prouver que je n’ai pas perdu mon âme d’enfant, cela me ramène au contraire à plein de petits éléments qui ont constitués celle-ci, et je regrette seulement que ce livre n’existait pas encore quand j’étais plus jeune. Cela se serait parfaitement inscrit dans la lignée des romans jeunesse qui ont peuplé ces années-là, comme les Pilleurs de Sarcophages d’Odile Weurlesse qui traitait là-aussi de l’Égypte Antique. L’ancienne passionnée de mythologie que j’ai été s’est beaucoup amusée à retrouver des explications revisitées par l’humour, à propos des divers dieux et mythes abordés. Car plus qu’une simple histoire intéressante avec des personnages qui ne font pas figuration, c’est l’aspect ludique qui se démarque de la lecture. Si la portée jeunesse reste évidente, ce roman peut à mon sens aussi bien s’adresser aux plus jeunes comme aux plus âgés. Du moment que votre esprit n’est pas définitivement coincé dans la perspective d’un monde adulte et ses soucis, vous pourrez plonger avec plaisir dans cet ouvrage et vous évader vers des contrées pleines d’humour. Mention spéciale à ce sujet pour les titres de chapitres qui m’ont arraché un franc sourire à chaque apparition. Je suis particulièrement friande de ce genre de titre, à la Percy Jackson, qui à eux seuls sont capables de vous rire sans même avoir lu le chapitre en question. Vous l’aurez compris, je recommande vivement la lecture d’Orphéa Fabula à chacun d’entre vous, petits et grands. La plume de l’auteure est fluide, légère et recherchée. Passer un bon moment dans ces conditions est garanti. J’ai d’ailleurs hâte de découvrir le second opus de la saga, que je dois encore me procurer – car devinez qui a jeté son dévolu sur le premier et le troisième tome, en oubliant le deuxième au passage ? Oui, oui, vous l’avez, c’est bibi ! 🙄 Bravo à toi Marie Alhinho pour ce premier volet très réussi, et il me tarde de te découvrir dans tes futurs projets 😉 . ️#8205;🕵😺 . Le petit mot de la fin 🖋 Ce retour sur « Orphéa Fabula – Tome I : Le Cristal d’Osiris » n’est que le fruit d’une appréciation générale de la lectrice perdue au milieu d’une foule de tant d’autres que je suis. Les remarques, positives comme négatives, qui y sont établies ne sont que le reflet de mon avis personnel sur la question et ne sauraient s’autoproclamer références en la matière #9757; N’hésitez donc jamais à ouvrir vous-mêmes ce livre pour vous en faire votre propre avis et si je ne pouvais vous donner qu’un conseil, terminez-le quoi qu’il en soit, afin d’avoir toutes les cartes en mains pour vous prononcer sur la qualité de celui-ci dans son intégralité 😉 N’oublions jamais qu’un roman dont la lecture ne nous prend que quelques heures représente en réalité des mois de travail acharné de la part de l’auteur, qui a mis une importante part de lui dedans et qui a pris le risque d’exposer son bébé au reste du monde 💚
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DU POULPE !
Ne manquez aucune info sur nos parutions délirantes et les événements autour de notre catalogue !