Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782359250596
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 205 mm

Outdoor art

La sculpture et ses lieux

Date de parution : 28/02/2013

L’Outdoor Art coopère avec l’environnement tout en le modifiant. Il crée des lieux où on a envie de se promener, explorer, jouer. Ces lieux deviennent communs : ils assemblent sans dominer. Nous ne sommes plus des spectateurs ou des consommateurs mais des visiteurs appelés à exercer tous leurs sens. Promenade.

Comment l’art et la politique se croisent-ils ? Ce livre explore cette question en nous invitant à déambuler pour observer, comprendre, aimer ou détester les sculptures contemporaines situées en extérieur : l’Outdoor Art. On n’a pas d’hésitation sur les objectifs des statues au classicisme pompeux du XIXe siècle ou, pire,...

Comment l’art et la politique se croisent-ils ? Ce livre explore cette question en nous invitant à déambuler pour observer, comprendre, aimer ou détester les sculptures contemporaines situées en extérieur : l’Outdoor Art. On n’a pas d’hésitation sur les objectifs des statues au classicisme pompeux du XIXe siècle ou, pire, sur ceux des monuments fascistes ou staliniens : l’art est alors « public » au sens où il est situé au centre d’un « espace public » où le pouvoir s’exhibe et intimide ; les spectateurs lèvent la tête vers ce qui est puissant.
Ce livre explore un autre univers : celui de l’Outdoor Art ; sans contraindre l’environnement, il ne s’y dissout pas. Il coopère avec lui tout en le modifiant. En accord avec nos principes démocratiques de liberté, d’individualité et de justice, il crée des lieux de promenade, de contemplation ou de jeu, qui rassemblent sans uniformiser. Nous n’y sommes ni spectateur ni consommateur mais visiteur.
La fontaine Stravinsky à Paris est un exemple connu. Il y en a beaucoup d’autres que Joëlle Zask convoque, d’Isamu Noguchi à Bruce Nauman, de George Segal à Rachel Whiteread, de Jean Dubuffet à Richard Serra, en finissant par les mémoriaux dédiés à la destruction des Juifs d’Europe. L’enjeu est esthétique, politique et social : voulons-nous dominer le monde, ou être en interaction avec les lieux où nous vivons ? Vous ne vous promènerez plus de la même manière après avoir lu ce livre.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782359250596
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 205 mm
La Découverte

Ils en parlent

À partir d'une importante variété de créations artistiques, dont la majorité est reproduite au sein de cet ouvrage ambitieux, l'auteure, par une enquête minutieuse, parvient à nous présenter les innombrables interactions et connexions qui constituent l’expérience que font les visiteurs à même les œuvres localisées dehors, dans un milieu extérieur — ce qui sera nommé l'« Outdoor art » : « un art dont le mode d'existence et les expériences qu'il suscite sont pleinement cohérents par rapport aux principes de liberté, d’individualité, d'égalité et de justice […] une proposition dont l’expérience, l'appréciation, l'usage ne sont pas fixés d'avance, qui est faite à un nombre indéfini de visiteurs en tout genres.
Charles H. Gerbet / Liens socio
À partir de ses recherches, l'auteure défend la mise en place d'un art outdoor, lequel ne se contenterait pas d'occuper des espaces, mais interagirait avec un lieu existant, tout en affectant les "gens".
Christian Ruby / Non fiction
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !