Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259218726
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 224
Format : 140 x 225 mm

Parlez-moi d'Anne Frank

Collection : Feux croisés
Date de parution : 28/03/2013

Toujours hautement symboliques, immédiatement prenantes, ces nouvelles déploient les talents multiples de Nathan Englander, ses traits d'humour, son sens de la situation et du drame, son intensité tragique, son goût pour la parabole et sa plume protéiforme, toujours juste et saisissante.

Deux couples se retrouvent pour un dîner. Les femmes, de vieilles amies d’enfance, ont pris des chemins très différents : l’une, juive hassidique, vit en Israël avec son mari et ses dix enfants ; l’autre a choisi la laïcité, elle n’a qu’un enfant, adolescent. Au fil de la conversation, les...

Deux couples se retrouvent pour un dîner. Les femmes, de vieilles amies d’enfance, ont pris des chemins très différents : l’une, juive hassidique, vit en Israël avec son mari et ses dix enfants ; l’autre a choisi la laïcité, elle n’a qu’un enfant, adolescent. Au fil de la conversation, les langues se délient et les masques tombent, dévoilant des visages inattendus. Alors le « mari laïque » lance le jeu « Anne Frank » inventé par sa femme. Le principe : « S’il le fallait, serais-tu prêt à me cacher au péril de ta vie ? » Ce jeu dangereux redouble d’intensité lorsque la femme hassidique lit dans les yeux de son mari qu’il la dénoncerait…
Salué par une critique unanime et l’ensemble des écrivains américains de sa génération, Parlez-moi d’Anne Frank charrie autant de pépites d’émotion, d’humour, de tragédies et de poésie que le précédent, la maturité en plus.

« Le livre le plus réfléchi, le plus drôle, le plus courageux et le plus beau de Nathan Englander. Il regorge de trouvailles et de joyaux. »
Jonathan Safran Foer

« Il faut une exceptionnelle combinaison d’humilité et de confiance morale pour faire cohabiter la finesse de la comédie et la grande tragédie avec autant de talent que Nathan Englander. »
Jonathan Franzen

« Ce sont là d’authentiques chef-d’oeuvres de l’art contemporain de la forme courte. »
Michael Chabon

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259218726
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 224
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

Avec Parlez-moi d’Anne Frank, Nathan Englander ouvre des portes, revisite la Shoah, évoque Israël et les territoires occupés. L’un des « vingt écrivains pour le XXIe siècle », selon le New Yorker, célèbre la puissance de la fiction pour dire le réel dans toute sa complexité.
Entretien.

Christine Marcandier / Mediapart

Issu de la communauté juive orthodoxe, Nathan Englander n'a pas son pareil pour la mettre en scène: avec autant d'ironie que de tendresse, et des dialogues irrésistibles.

L'Express

Chaque histoire draine son poids de terreur et d’ironie mêlées, chacune pourtant très différente, offrant à Englander l’occasion de démontrer la diversité de ses dons : il fait indifféremment son Amos Oz, son Bernard Malamud, son Mordecai Richler et, Fregoli littéraire, il le fait bien. Ce livre, salué à sa sortie par Colum McCann comme l’un des livres majeurs de ce temps, est drôle jusqu’à la cruauté et cruel jusqu’à l’amour. En un mot, furieusement et divinement, juif.

Sud Ouest

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LibraireDeParis Posté le 12 Avril 2013
    J'avais laissé Nathan Englander il y a cinq ans (cinq ans déjà !) après la lecture de son premier roman étonnant, dérangeant, "Le Ministère des affaires spéciales", sur les disparitions en Argentine lors de la dictature. Un beau roman, certes bancal mais qui posait les bonnes questions. Le voici de retour en France avec ce recueil de nouvelles toutes plus maîtrisées les unes que les autres. En filigrane de ces textes, la Shoah, Israël, et les possibilités multiples de vivre sa judéité à l'aube du XXIème siècle. Mais il n'y a pas que ces marqueurs historiques qui font la force de ce livre. L'incroyable force d'envoûtement de ces nouvelles aux limites spatio-temporelles toujours très réfléchies, est due au balancement sensible entre farce (parfois même burlesque) et extrême gravité. L'avant dernière nouvelle, "Le Lecteur", raconte la tournée de dédicace d'un écrivain revenant après 10 ans d'absence. À chacune de ses dates, un seul admirateur, chaque fois le même. Cette nouvelle vaudrait même à elle seule l'achat de ce livre.

les contenus multimédias

Chargement en cours...
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…