Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749165257
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 140 x 220 mm

Pater Monster

Collection : Romans
Date de parution : 11/06/2020
Pourquoi aimer son fils ?
 
Je viens de commettre un crime, j’ai fait un enfant la nuit dernière.
Pourtant, je suis toujours parvenu, tant bien que mal, à me soustraire à la problématique de la paternité.
Rien à léguer, ni argent, ni culture, ni maladie héréditaire. Le peu que j’ai me sert à acheter du Voltarène, des...
Je viens de commettre un crime, j’ai fait un enfant la nuit dernière.
Pourtant, je suis toujours parvenu, tant bien que mal, à me soustraire à la problématique de la paternité.
Rien à léguer, ni argent, ni culture, ni maladie héréditaire. Le peu que j’ai me sert à acheter du Voltarène, des croissants au beurre, du Coca light, des gants en pécari de toutes les couleurs, et un jour peut-être une surface habitable dans une région chaude où vieillir confortablement.

 
L’homme dont il s’agit n’a que faire de l’enfant qui naît malgré lui. Neuf ans plus tard, il croise son fils par hasard. Et s’il essayait de jouer au père, ne serait-ce qu’une semaine ?
Méchamment drôle, un brin tragique, Pater Monster s’amuse de la paternité et en dresse un tableau cynique mais jouissif.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749165257
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 140 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Waterlyly Posté le 15 Décembre 2020
    Lorsque le narrateur apprend par sa compagne du moment qu’il va être père, il décide de ne pas s’impliquer dans cette future paternité, allant même jusqu’à accepter que le nouveau mari de son ex-compagne adopte le petit garçon. Pourtant, des années plus tard, le narrateur voudra établir un contact avec ce fils qu’il ne connaît pas du tout, et passera ainsi une semaine à ses côtés. Si vous aimez les romans totalement déjantés, décalés et à l’humour caustique, je dois vous dire que ce livre réunit tous ces éléments. Quelle lecture je découvre ici avec ce récit complètement différent par rapport à ceux que j’ai pu lire sur cette thématique. Il faut dire que le narrateur est vraiment un personnage haut en couleurs. C’est peut-être même trop, par certains moments. J’ai trouvé parfois cet humour un peu trop décalé et l’on frôle le trop-plein de cynisme à plusieurs reprises. Et pourtant, la recette fonctionne, puisque François a réussi à créer un roman qui indubitablement se démarquera, tout en abordant une thématique maintes fois revisitée en littérature. Ici, le narrateur va se retrouver totalement perdu face à cette paternité totalement inattendue et il lui faudra beaucoup de temps pour l’accepter. François a décidé d’aborder ce... Lorsque le narrateur apprend par sa compagne du moment qu’il va être père, il décide de ne pas s’impliquer dans cette future paternité, allant même jusqu’à accepter que le nouveau mari de son ex-compagne adopte le petit garçon. Pourtant, des années plus tard, le narrateur voudra établir un contact avec ce fils qu’il ne connaît pas du tout, et passera ainsi une semaine à ses côtés. Si vous aimez les romans totalement déjantés, décalés et à l’humour caustique, je dois vous dire que ce livre réunit tous ces éléments. Quelle lecture je découvre ici avec ce récit complètement différent par rapport à ceux que j’ai pu lire sur cette thématique. Il faut dire que le narrateur est vraiment un personnage haut en couleurs. C’est peut-être même trop, par certains moments. J’ai trouvé parfois cet humour un peu trop décalé et l’on frôle le trop-plein de cynisme à plusieurs reprises. Et pourtant, la recette fonctionne, puisque François a réussi à créer un roman qui indubitablement se démarquera, tout en abordant une thématique maintes fois revisitée en littérature. Ici, le narrateur va se retrouver totalement perdu face à cette paternité totalement inattendue et il lui faudra beaucoup de temps pour l’accepter. François a décidé d’aborder ce sujet sous une perspective humoristique et si c’est réussi, je n’aurais pas été contre de découvrir une sorte d’évolution chez le narrateur, ou même quelques passages plus sérieux. Il y a une sorte de linéarité dans le ton du récit proposé par l’auteur. La plume est vivace et dynamique. Pas d’ennui possible à la lecture. Les pages defilent. J’ai beaucoup aimé le partage du schéma narratif proposé par l’auteur. Il y a deux parties dans ce roman, en quelque sorte. La première servant davantage à présenter le narrateur, et la deuxième permettant la rencontre entre ce dernier et son fils. Un roman décalé, différent et très difficile à classer. L’originalité est indéniable et même si parfois cela donne une effet d’exagération, l’auteur a réussi à faire un récit qui sort de l’ordinaire. À découvrir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MilleetunepagesLM Posté le 20 Juillet 2020
    Le commentaire de Martine : Un roman actuel, combien de ces histoires a-t-on entendu parler ? Le protagoniste Thomas est bien dépeint par l’auteur, un gars égocentrique, l’homme qui accumule les conquêtes, et s’en vante. Il a oublié de prendre en considération que ces femmes qu’il a conquises, sont premièrement des êtres humains, qui sont des êtres sensibles, il utilise, et use de son charme pour les appâter, mais il ne veut surtout pas s’encombrer d’une femme, et pour celle-ci avec qui un soir, il a fait un enfant, il ne veut pas avoir son enfant dans les jambes. Le plus important pour lui est le côté sexuel de la femme qui lui apporte satisfaction, plaisir et moment agréable sans contrainte. Rien ne se joue sur côté moral, intégrité et responsabilité pour cet homme. Lisa, cette femme avec qui un soir, Thomas a fabriqué un enfant, va se débrouiller et élever seul son petit garçon. Elle ne demandera rien au géniteur et lui de son côté ne veut pas être reconnu. Jusqu’au jour où il va rencontrer Lisa, son mari et son fils de 8 ans, et qu'il va négocier pour pouvoir passer huit jours avec son fils, apprendre à le connaître, à... Le commentaire de Martine : Un roman actuel, combien de ces histoires a-t-on entendu parler ? Le protagoniste Thomas est bien dépeint par l’auteur, un gars égocentrique, l’homme qui accumule les conquêtes, et s’en vante. Il a oublié de prendre en considération que ces femmes qu’il a conquises, sont premièrement des êtres humains, qui sont des êtres sensibles, il utilise, et use de son charme pour les appâter, mais il ne veut surtout pas s’encombrer d’une femme, et pour celle-ci avec qui un soir, il a fait un enfant, il ne veut pas avoir son enfant dans les jambes. Le plus important pour lui est le côté sexuel de la femme qui lui apporte satisfaction, plaisir et moment agréable sans contrainte. Rien ne se joue sur côté moral, intégrité et responsabilité pour cet homme. Lisa, cette femme avec qui un soir, Thomas a fabriqué un enfant, va se débrouiller et élever seul son petit garçon. Elle ne demandera rien au géniteur et lui de son côté ne veut pas être reconnu. Jusqu’au jour où il va rencontrer Lisa, son mari et son fils de 8 ans, et qu'il va négocier pour pouvoir passer huit jours avec son fils, apprendre à le connaître, à jouer au père et peut-être le devenir, mais est-ce qu’un homme peut refaire surface dans une vie et tout bousculer ? Une histoire surprenante, un récit décapant, la plume de François Blistene permet d’alléger l’intrigue avec un peu d’humour. Les personnages sont attachants, nous apprenons à découvrir le point de vue de chacun des protagonistes, Lisa, l’enfant, et Thomas. C’est un récit surprenant et très actuel, on ne cherche pas à trouver le coupable des événements, mais bien d’accepter les décisions et les choix que chaque personne fait, bien au-delà de son bien-être personnel. Une lecture que je vous recommande.
    Lire la suite
    En lire moins
  • monprecieuxlivre Posté le 14 Mai 2020
    Bonsoir à toi qui passe par là. Attention, ovni ! Hier, j'ai lu " Pater Monster " de François Blistène et ça décape. Dans un récit complètement décalé, l'auteur aborde un sujet sensible, celui de la paternité non voulue car c'est bien ce qui arrive à Thomas, un mec basic assez égocentrique et irresponsable voulant profiter de la vie en réussissant à ne rien foutre, en bon épicurien. Notre protagoniste a tout du parfait connard, l'anti-héros parfait. Lisa devra se débrouiller, ce mome, il ne compte pas le reconnaître ni l'élever. On suit ensuite la débauche du protagoniste entre amitiés, amours légers qui se succèdent et son amour pour le cinéma, la photographie et les livres. Et l'air de rien, on s'attache à lui. Mais voilà qu'un jour, Thomas croise son ex, son mari et son fils dans une brocante à un stand faisant l'éloge de ce qui lui semble être une secte. Frappé de curiosité envers ce drôle de bonhomme de 8 ans, il va user de chantage auprès de Lisa pour passer 8 jours avec son fils, cet étranger en promettant d'ensuite sortir de sa vie définitivement. 8 jours pour construire une relation, 8 jours pour jouer au... Bonsoir à toi qui passe par là. Attention, ovni ! Hier, j'ai lu " Pater Monster " de François Blistène et ça décape. Dans un récit complètement décalé, l'auteur aborde un sujet sensible, celui de la paternité non voulue car c'est bien ce qui arrive à Thomas, un mec basic assez égocentrique et irresponsable voulant profiter de la vie en réussissant à ne rien foutre, en bon épicurien. Notre protagoniste a tout du parfait connard, l'anti-héros parfait. Lisa devra se débrouiller, ce mome, il ne compte pas le reconnaître ni l'élever. On suit ensuite la débauche du protagoniste entre amitiés, amours légers qui se succèdent et son amour pour le cinéma, la photographie et les livres. Et l'air de rien, on s'attache à lui. Mais voilà qu'un jour, Thomas croise son ex, son mari et son fils dans une brocante à un stand faisant l'éloge de ce qui lui semble être une secte. Frappé de curiosité envers ce drôle de bonhomme de 8 ans, il va user de chantage auprès de Lisa pour passer 8 jours avec son fils, cet étranger en promettant d'ensuite sortir de sa vie définitivement. 8 jours pour construire une relation, 8 jours pour jouer au père ou le devenir ? 8 jours où tout peut arriver. Un roman surprenant, une plume remplie d'humour cynique, des points de vue différents, parfois celui de l'enfant, celui de Lisa et un final vertigineux et acide que j'ai adoré et qui m'a vraiment surprise. C'est une très belle découverte. Foncez ! ---------------------------------------------- Extrait : " Je viens de commettre un crime. J'ai fait un enfant la nuit dernière. Apparamment. " #patermonster #françoisblistène #netgalleyfrance #cherchemidiediteur #livrelu #livrestagram #pal #instalivresque #lectureencours #avislecture #bookstagram #lireetpartager #balancetachronique @cherchemidiediteur
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !