En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Phobos - Tome 2

        Robert Laffont
        EAN : 9782221146644
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 496
        Format : 135 x 215 mm
        Phobos - Tome 2

        Collection : Collection R
        Date de parution : 19/11/2015

        Reprise de la chaïne Genesis dans
        3 secondes…
        2 secondes…
        1 seconde…

         
        Ils croyaient maîtriser leur destin.
        Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
        Ils pensaient avoir tiré un trait sur leur vie d’avant pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
        En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
        Elle...

        Reprise de la chaïne Genesis dans
        3 secondes…
        2 secondes…
        1 seconde…

         
        Ils croyaient maîtriser leur destin.
        Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
        Ils pensaient avoir tiré un trait sur leur vie d’avant pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
        En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
        Elle croyait maîtriser ses sentiments.
        Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour.
        Elle pensait pouvoir ouvrir son coeur sans danger.
        En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.
        Même si les souvenirs tournent au supplice, il est trop tard pour oublier.

        Le deuxième tome haletant du thriller spatial de Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221146644
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 496
        Format : 135 x 215 mm
        Robert Laffont
        17.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • alapagedesuzie Posté le 29 Janvier 2018
          Un premier tome coup de coeur, est-ce que la suite de cette saga sera à la hauteur de mes attentes? Nous nous sommes quittés lors du premier tome alors que les douze futurs mariés venaient d'apprendre l'existence du rapport Noé. Nous les retrouvons donc tous dans le parloir, la chaîne Genesis en pleine noirceur et du coup, les spectateurs sont inquiets de ne pas savoir ce qu'il advient d'eux. Serena doit négocier avec les jeunes afin d'éviter la catastrophe, mais ce qu'elle ne sait pas, c'est que pendant ce temps-là, Andrew Fisher a réussi à entrer par effraction dans sa villa et qu'il s'apprête à laisser sortir sa fille Harmony de sa prison. de plus, celui-ci a bien l'intention de repartir avec une copie du disque dur de son ordinateur. C'est également la panique au bunker, tous les collègues de Serena veulent prendre la fuite. C'est le chaos le plus total! Après multiples négociations, les filles et les garçons décident de passer au vote. Vont-ils continuer l'aventure et débarquer sur Mars en ne sachant pas vraiment ce qui les attend sinon la mort dans un coup laps de temps ou décider de rester sur Cupido pour retourner sur Terre sachant pertinemment... Un premier tome coup de coeur, est-ce que la suite de cette saga sera à la hauteur de mes attentes? Nous nous sommes quittés lors du premier tome alors que les douze futurs mariés venaient d'apprendre l'existence du rapport Noé. Nous les retrouvons donc tous dans le parloir, la chaîne Genesis en pleine noirceur et du coup, les spectateurs sont inquiets de ne pas savoir ce qu'il advient d'eux. Serena doit négocier avec les jeunes afin d'éviter la catastrophe, mais ce qu'elle ne sait pas, c'est que pendant ce temps-là, Andrew Fisher a réussi à entrer par effraction dans sa villa et qu'il s'apprête à laisser sortir sa fille Harmony de sa prison. de plus, celui-ci a bien l'intention de repartir avec une copie du disque dur de son ordinateur. C'est également la panique au bunker, tous les collègues de Serena veulent prendre la fuite. C'est le chaos le plus total! Après multiples négociations, les filles et les garçons décident de passer au vote. Vont-ils continuer l'aventure et débarquer sur Mars en ne sachant pas vraiment ce qui les attend sinon la mort dans un coup laps de temps ou décider de rester sur Cupido pour retourner sur Terre sachant pertinemment qu'ils n'ont pas assez de denrées pour s'y rendre. Peu importe le choix qu'ils feront, le risque de mourir dans un avenir assez rapproché est présent. Finalement, ce sera Léo qui devra trancher! Comme mentionné précédemment, mes attentes pour ce deuxième tome étaient assez élevées, car j'ai adoré le premier tome. C'est l'auteur lui-même qui a mis la barre aussi haute! Alors que le premier récit était mouvementé et addictif, celui-ci est plutôt lent à démarrer. Heureusement que les chapitres sont courts, car cela permet de garder un rythme dynamique. Lorsque nous arrivons au cours de la deuxième moitié du récit, nous recommençons à ressentir cette petite palpitation d'anticipation à mesure que l'on tourne les pages. L'action se fait plus soutenue et les rebondissements nous raccrochent à l'intrigue. Par contre, les fameuses coupures publicitaires sont vraiment de trop et ne donnent strictement aucun bénéfice au récit, loin de là! Au cours de ce tome, nous apprenons à connaître les personnages plus en profondeur. L'auteur a su garder certains aspects secrets de leur personnalité pour nous les dévoiler progressivement et du coup, cela nous donne le goût de poursuivre afin d'en apprendre un peu plus. J'ai particulièrement aimé Kelly avec son caractère flamboyant et ses répliques rafraîchissantes. Mon antipathie pour Alexeï ne cesse de croître et je dois dire que je ressens un certain malaise vis-à-vis de Mozart. Je ne sais pas si c'est en raison du fait que sa photo s'est retrouvée dans le médaillon d'Harmony ou son côté mystérieux, mais je ne peux lui faire confiance. Au final, je dirais que ce deuxième tome est extrêmement lent à démarrer, mais une fois sur sa lancée, l'auteur réussit à nous captiver. Quant à la fin, elle est juste incroyable! Encore une fois, nous tournons la dernière page avec le sentiment que le meilleur est à venir...
          Lire la suite
          En lire moins
        • Leslecturesdangelique Posté le 23 Janvier 2018
          Ce tome-ci je l'ai encore bien aimé, mais sans plus.
        • pommerouge Posté le 10 Janvier 2018
          J’ai énormément aimée ce deuxième tome. Toujours plus de suspens et de question qui viennent en tête. De plus, cette fois-ci, étant sur Mars, nous voyons plus les garçons et avons plus de temps pour s’y attacher. Notamment Marcus, qui en devient moins mystérieux, mais beaucoup plus touchant. Avis entier sur mon blog :)
        • LeScribouillard Posté le 25 Décembre 2017
          Victor Dixen continue sa trilogie en grande pompe, avec une couverture superbe et en y allant toujours aussi fort. Néanmoins, il y a pas mal de trucs sur ce tome 2 qui me chiffonnent, et ça ne va faire qu'aller crescendo. Oh, vous allez me dire : c'est du Young Adult, alors les personnages ont le droit de tout faire, n'est-ce pas ? Il n'empêche que jusque-là il s'agissait d'un thriller très crédible, même dans ses purs accès de démence (ou pire, de romantisme). Le coup de théâtre final passe encore, mais voilà quelques-uns des défauts qui ont jalonné ces pages : déjà, la langue, toujours. Chaque dialogue ressemble à un freestyle de Molière qui essayerait de faire de la poésie en prose. Vous voyez le tableau... Ensuite, dans le même registre, le côté amoureux avec Marcus semblait nettement moins énervant que dans le tome précédent, mais quand on prend du recul, on se dit tout de même que c'est bien du roman pour ados. Et ainsi de suite : si la société capitaliste est parfois dénoncée de manière brillante il y a des passages où l'auteur tombe dans l'excès pour nous ressortir le bon vieux discours gauchiste, les méchants meurent... Victor Dixen continue sa trilogie en grande pompe, avec une couverture superbe et en y allant toujours aussi fort. Néanmoins, il y a pas mal de trucs sur ce tome 2 qui me chiffonnent, et ça ne va faire qu'aller crescendo. Oh, vous allez me dire : c'est du Young Adult, alors les personnages ont le droit de tout faire, n'est-ce pas ? Il n'empêche que jusque-là il s'agissait d'un thriller très crédible, même dans ses purs accès de démence (ou pire, de romantisme). Le coup de théâtre final passe encore, mais voilà quelques-uns des défauts qui ont jalonné ces pages : déjà, la langue, toujours. Chaque dialogue ressemble à un freestyle de Molière qui essayerait de faire de la poésie en prose. Vous voyez le tableau... Ensuite, dans le même registre, le côté amoureux avec Marcus semblait nettement moins énervant que dans le tome précédent, mais quand on prend du recul, on se dit tout de même que c'est bien du roman pour ados. Et ainsi de suite : si la société capitaliste est parfois dénoncée de manière brillante il y a des passages où l'auteur tombe dans l'excès pour nous ressortir le bon vieux discours gauchiste, les méchants meurent trop vite, il y a tout un tas de coïncidences pour rendre le récit plus incroyable, et je me demande s'il n'y a pas un moment ou deux où l'auteur oublie la latence de communication... Mais malgré ça, l'aspect scientifique est toujours pris avec autant de sérieux. On apprend tout un tas de trucs sur Mars, l'histoire dure plus sans paraître aussi longuette, les personnages ont un destin qui s'amplifie et devient plus complexe... Je ne dis pas non plus que c'est visionnaire, on doit sûrement en apprendre plus dans des machins comme Kim Stanley Robinson, mais pour du YA, franchement c'est du haut vol. Attention néanmoins à ne pas trop surenchérir en cliffhangers... Du reste, joyeuses fêtes à tous, et vous ne savez pas la meilleure ? J'ai enfin l'insigne "Amateur science-fiction" ! Depuis le temps que je faisais le marathon pour l'avoir... Merci Babelio, je ne pouvais pas espérer mieux en matière de cadeau de Noël sur ce site !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Exuline Posté le 19 Décembre 2017
          Je préviens dès le début de ma chronique, mon cynisme est de retour en force. Mal dormie, contrariée et bien voilà ça ressort dans cette chronique ... Dans ce second tome, les pionniers vont prendre la décision de repartir ou de descendre sur Mars pour expérimenter une vie filmée au quotidien en mettant un masque sur les révélations fracassantes de la fin du premier tome : le rapport Noé. Une décision interminable à prendre cette fois-ci sans voyeur, mais 12 personnes à faire un choix, j'ai trouvé ça trop long. La description des états d'âmes de chacun est parfois soporifique : entre ceux qui m'énervent profondément, les indécis, il ne reste qu'une poignée que j'affectionne. Donc rien d'étonnant dans le fait qu'une fois de plus, tout va reposer sur les épaules roussies de cette pauvre Léonor, comme si elle n'avait pas déjà fait assez : le destin de 11 personnes sont entre ses mains. Ils n'ont jamais eu le choix et là ne reste plus qu'un non choix : "crever" sans oxygène dans une navette spatiale qui ne dispose pas assez des ressources suffisantes pour un voyage retour (est-ce que vous avez déjà pensé à balancer les chiens dans le... Je préviens dès le début de ma chronique, mon cynisme est de retour en force. Mal dormie, contrariée et bien voilà ça ressort dans cette chronique ... Dans ce second tome, les pionniers vont prendre la décision de repartir ou de descendre sur Mars pour expérimenter une vie filmée au quotidien en mettant un masque sur les révélations fracassantes de la fin du premier tome : le rapport Noé. Une décision interminable à prendre cette fois-ci sans voyeur, mais 12 personnes à faire un choix, j'ai trouvé ça trop long. La description des états d'âmes de chacun est parfois soporifique : entre ceux qui m'énervent profondément, les indécis, il ne reste qu'une poignée que j'affectionne. Donc rien d'étonnant dans le fait qu'une fois de plus, tout va reposer sur les épaules roussies de cette pauvre Léonor, comme si elle n'avait pas déjà fait assez : le destin de 11 personnes sont entre ses mains. Ils n'ont jamais eu le choix et là ne reste plus qu'un non choix : "crever" sans oxygène dans une navette spatiale qui ne dispose pas assez des ressources suffisantes pour un voyage retour (est-ce que vous avez déjà pensé à balancer les chiens dans le vide sidéral pour avoir un peu plus de chance ?) ou une planète hostile avec une épée de Damoclès nommée Serena sur la tête de chacun. Le choix est tout trouvé : même si le temps manque passons-le au mieux dans les bras d'hommes et de femmes fort(e)s, courageux(ses), séduisant(e)s et pas trop bêtes (pour certain(e)s je me pose encore la question ?). Donc, suite à un "amarsage" cahoteux, la réalité explose : déjà qu'ils sont condamnés d'une manière ou d'une autre (Serena ou la tempête), là en plus, ils décident encore une fois ensemble, que le mariage c'est bien mais les cabrioles sont proscrites, je vous laisse découvrir le pourquoi du comment. AHHH quelle tristesse et quelle frustration autant pour eux (et oui, il faut rappeler qu'il n'y a rien à faire dans ces foutus logis le soir après le coucher du soleil, pas de jeux de société, pas de télé, pas de bières, pas de baby foot, rien, une chambre, un lit, une douche et parfois même pas d'eau chaude, c'est pas beau ça !!!) que pour nous pauvres lecteurs. Mais tout va bien, parce que heureusement sur Terre, on pense à eux !!! Ou du moins, on épie leur moindre geste, comportement car la machination politique organisée par la sérénissime Serena doit conserver son statut "TOP SECRET". Et c'est là que ça dérape un peu trop pour moi. Comment de jeunes adultes arriveraient à se battre à des millions de km contre une despote alors que à pas moins de 5 cm chacun reste aveugle. Mais nous pouvons respirer librement, quelques membres vont tout faire pour renverser le pouvoir de plus en plus puissant de cette mante religieuse. Encore une fois la popularité rend la masse "populaire" pas assez critique, aveugle et les médias tellement influençables. Ne voyez à travers ce tome juste une simple exagération de notre quotidien. Restez critique à ce qui vous entoure, vigilent dans les décisions unanimes et sincères dans vos convictions. Vous l'aurez, donc compris, ce tome est un peu trop long pour moi, j'ai moins adhérer à l'effet télé réalité qui a fait pour moi le succès du premier tome, même si les liens se resserrent entre le pionniers, des secrets se dévoilent jusqu'à la révélation finale sidérante ...
          Lire la suite
          En lire moins

        les contenus multimédias

        Chargement en cours...
        INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
        Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.

        Lisez maintenant, tout de suite !